Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR Rencontres TANNOY au "Frigo"

Message » 27 Juin 2005 16:53

loloboy a écrit:C'est à qui les TD10 ?


a Ugo !

tres belles pieces pour ceux qui aiment le look art modern !!
perso j'apprecie !!
mais mes preférées sont les boules Elipson qui non seulement d'etre trés originales voir uniques sonnent de maniere sublimes surtout avec le Mc 275+Kora Eclipse.

a+

Pierre
Dernière édition par PETER77 le 27 Juin 2005 16:57, édité 1 fois.
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Juin 2005 16:53

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Juin 2005 16:55

Tannoy les a sorti spécialement pour les amateurs de Nautilus !!!!!


Ha ha ha...
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 27 Juin 2005 16:58

Pour rebondir sur ce que dit DEVAS je suis assez d'accord sur le fait que nous ayons rapidement trop poussé le "volume" au détriment d'une écoute a un niveau qui aurait permis d'éviter les résonnances désagréables.

Arriver a faire la part des choses entre les influences de la pièce et les influences des maillons fut difficile.

Au fur et a mesure que j'écris ce CR je me dis que j'ai souvent, trop souvent, été gené par les effet de projection et de duretée dans le haut du spectre.

Quand je suis rentré a la maison et après avoir re-installé l'ampli et les enceintes dans ma pièce assez amortie, il m'à fallu environ 30 secondes pour re-entendre l'aigu tellement mon oreille c'était adaptée a l'acoustique de la salle.

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:04

EUVRARD a écrit:Pour la partie amplification, un petit rappel des forces en présence

Ampli
Mc INTOSH MC6450 (ampli intégré a transistors)
Mc INTOSH MC6850 (ampli intégré a transistors, transfos de sortie)
Mc INTOSH MC275 ( PP KT88)
..


Mc INTOSH MA6450 et Mc INTOSH MA6850

Ils ne partagent pas la même partie préamplification ?

Olivuer
oplancq
 
Messages: 915
Inscription: 10 Jan 2003 14:20
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:07

oplancq a écrit:
EUVRARD a écrit:Pour la partie amplification, un petit rappel des forces en présence

Ampli
Mc INTOSH MC6450 (ampli intégré a transistors)
Mc INTOSH MC6850 (ampli intégré a transistors, transfos de sortie)
Mc INTOSH MC275 ( PP KT88)
..


Mc INTOSH MA6450 et Mc INTOSH MA6850

Ils ne partagent pas la même partie préamplification ?

Olivuer


non.c'est justement ce qui fait toute la difference entre les 2 integrés !!

a+
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:09

EUVRARD a écrit:Pour rebondir sur ce que dit DEVAS je suis assez d'accord sur le fait que nous ayons rapidement trop poussé le "volume" au détriment d'une écoute a un niveau qui aurait permis d'éviter les résonnances désagréables.

Arriver a faire la part des choses entre les influences de la pièce et les influences des maillons fut difficile.

Au fur et a mesure que j'écris ce CR je me dis que j'ai souvent, trop souvent, été gené par les effet de projection et de duretée dans le haut du spectre.

Quand je suis rentré a la maison et après avoir re-installé l'ampli et les enceintes dans ma pièce assez amortie, il m'à fallu environ 30 secondes pour re-entendre l'aigu tellement mon oreille c'était adaptée a l'acoustique de la salle.
A+


+1

hier soir quand j'ai remonté toute mon install j'ai tout de suite retrouvé les qualités de mon systeme sans les defauts entendu pendant le we.
il faut dire aussi que perso je n'ecoute pas les saucisses de Strasbourg chez moi ,mais de la musique. et cela fait une grande difference !! :wink: :wink:

a+
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:10

Bravo pour la correction.

Non - le 6850 est basé sur le C36/38 et le 6450 sur le 714 (je crois).

très différent.

idem en ce qui concerne la partie amplificatrice - leurs réactions suivant la charge sur laquelle ils sont branchés, sont très différentes.


j'ai en ce moment les deux à la maison - cela va me permettre de jouer un peu en croisant préamp et amp.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:19

ougo a écrit:

Non - le 6850 est basé sur le C36/38 et le 6450 sur le 714 (je crois).

très différent.



Intéressant...tu sais en quoi le C36/38 et 714 sont différents ?
oplancq
 
Messages: 915
Inscription: 10 Jan 2003 14:20
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:20

devas a écrit:Un grand merçi aux organisateurs et partiçipants de cette rencontre qui humainement fut des plus agréables.

Sur les résultats d'écoute j'espère que vous me permetrez de faire contre poids et d'accepter amicalement mes critiques faites dans un esprit d'honneteté envers soi même et de franchise avec autrui .
Je ne peux juger malheureusement que des écoutes du samedi soir mais dans l'ensemble ce fut selon mon approche très médiocre sur un plan hi fi.

Deux raisons prinçipales : la première sans équivoque est la salle dont l'acoustique malheureusement est déplorable faisant remonter les hautes fréquences à des niveaux insupportables et générant en permanence des résonances dans le bas du spectre qui coloraient abominablement le rendu. Peu conforme à une écoute hi fi en raison du volume de la salle et de sa configuration la seule optimisation ne pouvait se faire que par compensation ne révélant en conséquence que grossièrement le caractère intrinsèque des enceintes et des appareils.

La deuxième raison est plutot humaine et fonction de plusieurs facteurs , l'effet dissolvant du nombre, la tendance des individus à mettre en avant son propre matériel. Par dela l'opposition simpliste transistor/tubes l'approche chaotique n'a pu federer les exigences de chacun afin d'être constructif.

Ces conditions défavorables nous ont conduit à tomber dans les effets démonstratifs et à l'épreuve de force. Les saucisses de strasbourg et la "patate" étant un plat assez indigeste à la longue.
Sans être tendre avec nous même je suis sûr qu'un bon matériel sono aurait su satisfaire à la fois aux exigences de la pièce et à nos effets de demonstration.

On n'a pas réussi à dégager des plans sonores, un peu avec le Lavardin, manque total de finesse , aucune inflexion, à ces niveaux sonores l'écoute est un mur de son sans résolution et surtout sans émotion.En fait la musique avait peu de chance de pouvoir s'exprimer le couple enceinte/pièce apportait une telle coloration qu'il interdisait tout naturel.Bien souvent aussi la taille des instruments et des voix étaient disproportionés.
Sans traitement au préalable de la salle et de travail sur nous même il sera malheureusement difficile de depasser ce stade.

Je veux bien croire aux quelques améliorations du dimanche si on doit s'appuyer sur les dires de Euvrard avec qui d'ailleurs je partage les mêmes critères d'écoute, je confirme sur l'impression des appareils qui sortaient relativement du lot mais tout cela reste à approfondir dans de meilleures conditions.

J'éspère que vous ne m'en voudrez pas , je fus très heureux de faire connaissance et au plaisir de vous revoir pour une leçon de self defence :mdr:
Aux frigos le frigo nous a lacher et Gilles à oublier sa glaçière, la musique était raide et froide comme un glaçon tout cela sous la canicule, j'adore la réconciliation des opposés...


Merci pour ta franchise Fred.

Pour en avoir discuté longuement ensemble sur le chemin du retour, je partage ton analyse sur les résultats des écoutes.

Force est de constater que les approches, les critères et les exigences personnelles différent notoirement d'un individu à un autre et qu'il est bien difficle de (ré ?)concilier tout ceci dans l'approche d'une écoute partagée.

J'ai aussi trouvé que les niveaux d'écoute étaient également bien trop élevés la plus part du temps excitant les résonances de pièces, exagérant les traits de caractères par un grossissement et une projection du plan sonore (un seul la plus part du temps).

Si une écoute n'intégre pas une taille crédible des instruments virtuelles, une perspective sonore et une recherche d'un niveau d'écoute en rapport avec le style musicale et le placement des micros à la prise, j'ai beaucoup de mal à y adhérer.

Cependant l'expérience fût enrichissante et je pense tout de même avoir tiré certains traits de caractères des écoutes effectuées en relatif.

Nos Tannoys valent oh combien mieux que ce que nous avons écouté ce We.
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:23

Le intégrés Mc sont constitués ainsi :
MA6850 = pre C38 (= C36 + telco) + ampli MC7150 : 150W sur 2,4 et 8 ohm

MA6450 = pre C712 + ampli MC7100 : 100W sur 4 ohm et 80 sur 8 ;-)
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:29

Emile a écrit:Le intégrés Mc sont constitués ainsi :
MA6850 = pre C38 (= C36 + telco) + ampli MC7150 : 150W sur 2,4 et 8 ohm

MA6450 = pre C712 + ampli MC7100 : 100W sur 4 ohm et 80 sur 8 ;-)



Le C38 est censé être meilleur ? Le but n'était pas de se rapprocher du son C22 ?


Olivier


PS: désolé de causer Mac sur un post Tannoy... :mdr:
Dernière édition par oplancq le 27 Juin 2005 17:30, édité 1 fois.
oplancq
 
Messages: 915
Inscription: 10 Jan 2003 14:20
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:30

pour ma part je suis du même avis que Devas et Gilles.

la salle n'as pas été en notre faveur et toutes les ecoutes l'ont été a un trop fort niveau !perso j'ai passé un bon week end a rencontrer les copains mais au niveau ecoute j'ai été deçu.
volume trop élevé et choix musical beaucoup trop pauvre et répetitif jusqu'a l'ecoeurement..
ceci dit l'ecoute le dimanche fut nettement meilleure par un meilleur placement des enceintes.

a+

Pierre
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:32

PETER77 a écrit:pour ma part je suis du même avis que Devas et Gilles.

la salle n'as pas été en notre faveur et toutes les ecoutes l'ont été a un trop fort niveau !perso j'ai passé un bon week end a rencontrer les copains mais au niveau ecoute j'ai été deçu.
volume trop élevé et choix musical beaucoup trop pauvre et répetitif jusqu'a l'ecoeurement..
ceci dit l'ecoute le dimanche fut nettement meilleure par un meilleur placement des enceintes.

a+

Pierre



Dites donc les gars... vous faites pas envie la :mdr: :mdr: :mdr:
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:34

Olivier
Je n'en ai aucune idée

Je crois qu'il y a trop de préjugés sur le son Mc ;-)
aussi bien sur les pres ... et amplis et le débat sempiternel :
transfo pas transfos

A lire les nb posts de Ron Cornelius sur ce que pense McIntosh du rôle d'un pre : http://www.audiokarma.org/forums/forumd ... forumid=54

En particulier celui-ci, sur la genese du nouveau pre C1000 :
http://www.audiokarma.org/forums/showthread.php?t=40127
. symétrique, et section pre à tubes ou transistor, selon les désirs de l'acheteur
. développé sans limite de prix ...
Dernière édition par Emile le 27 Juin 2005 18:03, édité 1 fois.
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Juin 2005 17:35

envie de quoi??

si quelqu'un souhaite ecouter des Tannoy et bien il sera le bienvenu a la maison ou j'estime que mon systeme fonctionne beaucoup mieux que ce fu le cas ce week end.

ceci dit une paire de td10 chez moi en ecoute je suis preneur ! :wink: :wink:
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message