Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Disques : Vous n'en avez pas marre ?

Message » 13 Aoû 2007 13:44

Et qualitativement la différence entre vinyl et SACD ?
ozata1
 
Messages: 2303
Inscription: 29 Jan 2006 20:04
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Aoû 2007 13:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Aoû 2007 13:49

ougo a écrit:Je ne règle pas mes platines car ça me gonfle.
J'ai posé mon bras au triple décimètre.
Le cellule sans protractor.
Ai préféré snober l'antiskatting... casse les pieds aussi celui la.

Et pourtant toutes les qualités de base du vinyle sont la et ce sur la quasi totalité de mes disques pas tous audiophiles.


C'est beau l'autopersuasion... :roll:
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 13:52

Voui, bien sur ... tout ça est bien beau, mais même si le CD n'est pas parfait, c'est mieux que rien (et de toute façon mieux que le mp3) :wink: .

8)
Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Rudistor, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1893
Inscription: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: Auvergne

Message » 13 Aoû 2007 13:57

bah bah attendez encore qq années et on aura le blue-ray audio
"qualité studio" chez vous en 24 bit 192khz :P
Malin Jack
 
Messages: 44
Inscription: 18 Avr 2006 17:26
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 14:12

carbo a écrit:Et encore, vous parlez de musique classique. C'est un domaine où, pour chaque oeuvre, il existe une quantité non négligeable d'enregistrements. Même en CD, on arrive pratiquement toujours à en trouver un qui soit satisfaisant, tant sur l'interprétation que sur l'enregistrement.

Quelqu'un citait les suites pour violoncelles de Bach. Personnellement, je posséde la version de Janos Starker. Elle me satisfait pleinement.

C'est bien pire dans les autres domaines. Les vieux Genesis, ou Deep Purple voire même certains transferts de Pink Floyd, des années 70 sont quasiment "inaudibles" en CD ... et là, il n'en existe qu'une version. Parfois, il y a des "remasterisations" ... bien souvent encore pires que le transfert original : tassement de la dynamique, scène sonore plus étroite, avec, il faut le reconnaitre, des aigus quand même souvent moins agressifs que sur les originaux.

Pur ma part, n'écoutant pratiquement que du classique, j'avoue ne pas ête trop dérangé par le problème cité ici, pour les raisons évoquées en début de mon message. Du coup, je n'ai plus de vinyles (pour pleins de raisons).

Apparemment, les problèmes de qualité d'enregistrement ne sont pas liés à l'année d'enregistrement. Il semblerait que les enregistements d'aujourd'hui soient souvent de piètre qualité (volontaire) pour satisfaire les écoutes sur baladeurs ou autoradio (tassement de dynamique pour ne pas à avoir à jouer en permanence sur le volume). Enfin, il reste quand même des studios qui sont soucieux de cette qualité. Passavant en est un exemple (pas de compression), mais le répertoire est souvent relativement limité. C'est dommage.

Carbo :wink:


Pas tout à fait d'accord pour la musique classique : parfois l'interprétation que l'on préfère n'est pas le meilleur enregistrement ! Du coup il faut faire des choix.

Sinon, je ne voulais pas relancer le débat Vinyl vs CD mais plutôt philosopher sur l'importance de la qualité des enregistrements : c'est quand même rageant de voir qu'on dépense des fortunes alors que la première faiblesse provient des enregistrements trop souvent truqués et baclés, non ?
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 14:29

carbo a écrit:le débat vinyle/CD n'existe même pas. C'est juste un problème de volonté des ingénieurs du son.

Carbo :wink:


tu dis mieux que moi ce que je voulais dire! :D

ozata1 a écrit:Et qualitativement la différence entre vinyl et SACD ?


A mon sens, le dsd ou le 24/192 (laissons de côté les questions d'authoring, donc de savoir à quel format on le publie) c'est mieux que le 33t. C'est mieux sur certains aspects techniques et sans les défauts inhérents au 33t (ça me fait toujours rire quand on associe CD et "trucage": c'est quoi l'équalisation RIAA sinon un trucage?) — et ça fait aussi bien au moins en termes de fluidité et de musicalité.

Malin Jack a écrit:bah bah attendez encore qq années et on aura le blue-ray audio
"qualité studio" chez vous en 24 bit 192khz :P


Si tu pouvais dire vrai……… :roll:
Mais en réalité, il n'y a strictement aucune raison pour que nous n'ayions pas déjà ça à la maison. La quasi totalité des enregistrements étant réalisés au minimum en 24/96, les formats existent déjà. Donc le problème est un problème de maisons d'édition qui se refusent à abandonner le format précédent. Il n'était même pas nécessaire d'adopter le dvd-a ou le sacd pour réaliser un progrès substantiel: un support DVD contenant des fichiers stéréo DTS correctement réalisés suffirait déjà.

Je ne vois aucune raison qui ferait que le BR puisse changer quoi que ce soit à cetet situation. Malheureusement… :roll:

th7513 a écrit: je ne voulais pas relancer le débat Vinyl vs CD mais plutôt philosopher sur l'importance de la qualité des enregistrements : c'est quand même rageant de voir qu'on dépense des fortunes alors que la première faiblesse provient des enregistrements trop souvent truqués et baclés, non ?


C'est tout à fait vrai. C'est à croire que la plupart des ingé du son sont sourds de naissance et décérébrés à l'embauche…

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 15:46

Malin Jack a écrit:bah bah attendez encore qq années et on aura le blue-ray audio
"qualité studio" chez vous en 24 bit 192khz :P


Y a t il vraiment beaucoup à attendre de ces formats ?

Il existe actuellement d'excellents enregistrements en CD.

Le problème c'est que, sans doute pour des questions de gains de coût et de marketing, beaucoup d'enregistrements sont brouillons. Le 24 bit 96 khz existe déjà sur certains CD classique, mais ils sont recompressés pour tenir sur le format du CD qui est limité au 16 bit 44 khz (suffit de regarder la capacité du disque sur son PC ; il faudrait environ 1,5 Go pour 1 heure de musique au format 24 bit 96 khz, or des CD de cette capacité n'existent pas)
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 15:52

carbo a écrit:Apparemment, les problèmes de qualité d'enregistrement ne sont pas liés à l'année d'enregistrement. Il semblerait que les enregistements d'aujourd'hui soient souvent de piètre qualité (volontaire) pour satisfaire les écoutes sur baladeurs ou autoradio (tassement de dynamique pour ne pas à avoir à jouer en permanence sur le volume). Enfin, il reste quand même des studios qui sont soucieux de cette qualité. Passavant en est un exemple (pas de compression), mais le répertoire est souvent relativement limité. C'est dommage.

Carbo :wink:


+1 !
Tout à fait d'accord

Et c'est bien dommage.
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 16:00

Malin Jack a écrit:"qualité studio" chez vous en 24 bit 192khz :P


Le 24/96 est déjà dispo chez Linn par exemple ( http://www.linnrecords.com/linn-formats.aspx => format "Studio Master" )
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 16:06

ogobert a écrit:
Malin Jack a écrit:"qualité studio" chez vous en 24 bit 192khz :P


Le 24/96 est déjà dispo chez Linn par exemple ( http://www.linnrecords.com/linn-formats.aspx => format "Studio Master" )


Oui mais ne sont ils pas recompressés pour "tenir" sur un CD lisible par nos lecteurs ?

J'ai testé un pareil CD sur le lecteur de mon PC : il faisait 650 Mo pour 58 minutes de musique !! Exactement comme pour du 16 bits 44 khz ! Faudra m'expliquer...
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 16:08

th7513 a écrit:.....
Pas tout à fait d'accord pour la musique classique : parfois l'interprétation que l'on préfère n'est pas le meilleur enregistrement ! Du coup il faut faire des choix.
.....


+1

Sans verser dans le snobisme des rééditions de très vieilles cires pour certaines quasiment inaudibles, il faut avouer que certaines très grandes interprétations, même avec une qualité de report discutable, sont génératrices de beaucoup plus d'émotion que des gravures récentes et techniquement irréprochables. Un seul exemple, le violoncelle de Casal dans Bach...

8)
Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Rudistor, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1893
Inscription: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: Auvergne

Message » 13 Aoû 2007 16:20

Désolé mais bien souvent l'outil est en cause car, de sa facilité d'utilisation, nait la médiocrité du résultat, et la multiplication des utilisateurs (qui sont très souvent bien ineptes à enregistrer correctement de la musique).
Quant aux qualités intrinsèques du CD ils ne permettent pas d'atteindre la bonne vieille qualité du vinyle.
L'utilisation de technologies telles le DSD ou le 21/192 ne changeront rien à la qualité des prises de son car à ma connaissance il faut encore savoir placer les micros et surtout utiliser à bon escient les outils informatiques et surtout savoir ce que l'on veut obtenir (c'est peut être là que le bas blesse)
Baussart
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 3067
Inscription: 15 Juil 2004 13:06
Localisation: Reims

Message » 13 Aoû 2007 16:45

dub a écrit:
C'est tout à fait vrai. C'est à croire que la plupart des ingé du son sont sourds de naissance et décérébrés à l'embauche…

Cdlt :wink:


Les ingés son ne sont pas sourd (enfin la très grande majorité) cependant ils font ce qu'on leur demande de faire à savoir des enregistrements qui peuvent passer sur l'auto radio de la caisse, sur la minichaine à 99,99 € en tête de gondole à Auchan et qua ca passe à peu près proprement sur la chaine HDG à 699 €.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 16:56

th7513 a écrit: Le 24 bit 96 khz existe déjà sur certains CD classique, mais ils sont recompressés pour tenir sur le format du CD qui est limité au 16 bit 44 khz (suffit de regarder la capacité du disque sur son PC ; il faudrait environ 1,5 Go pour 1 heure de musique au format 24 bit 96 khz, or des CD de cette capacité n'existent pas)


Sur un CD (CD-R de 700Mo), on stocke ~20 minutes de musique en résolution 24/96 — il faut donc deux CD pour avoir l'équivalent d'un 33t, en gros.
Mon Alesis ML9600 peut lire ce type de CD (qu'il appelle CD-24) dans un format propriétaire non partagé. On appelle downsamplage ou sous-échantillonnage — et non "compression" — le fait de revenir de 24/192 ou 24/96 à du 16/44,1 (ou à du 24/48). On tient ~65mn de 24/192 sur un DVD standard — et le double sur un DVD double couche. Ce sans aucune "compression"…

Le terme de compression induit en erreur dans la mesure où il peut signifier compression de données avec perte (comme dans le mp3), compression de donnée sans perte (comme dans le lossless), compression de dynamique…

Et deux choses peuvent jouer sur la qualité d'un CD:
1) la prise de son mal faite

2) La compression de dynamique mal maniée au moment du matriçage initial (mastering) est le plus souvent à mettre en cause.

Baussart a écrit:Quant aux qualités intrinsèques du CD ils ne permettent pas d'atteindre la bonne vieille qualité du vinyle.
L'utilisation de technologies telles le DSD ou le 21/192 ne changeront rien à la qualité des prises de son car à ma connaissance il faut encore savoir placer les micros et surtout utiliser à bon escient les outils informatiques et surtout savoir ce que l'on veut obtenir (c'est peut être là que le bas blesse)


je crois que tu confonds deux choses:
1) la prise de son — et là tu n'as pas tort: si l'ingé est un nul, l'enregistrement sera mauvais

2) des technologies comme le 24bits/192Khz (je n'ai jamais entendu parler de disques en 21bits…) — et là, entre un 33t et son enregistrement en 24/96, je pense que tu ne ferais pas la différence en comparaison à l'aveuglette… Et là, encore une fois, je suis tout sauf persuadé de la "supériorité du 33t"…

Sachant qu'on tient deux heures de musique en 24/96 sur un DVD de 4,7Go, ça permet d'écouter Ummagumma sans retourner ni user les 33t.

Bilan: si on demande à Nicolas Bartholomée de produire un disque en sacd, le résultat est somptueux. Si c'est un pauvre jobard qui fait le matriçage, même si la prise de son est faite par le précédent, le résultat sera navrant.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 13 Aoû 2007 16:59

LaurentV a écrit:
dub a écrit:
C'est tout à fait vrai. C'est à croire que la plupart des ingé du son sont sourds de naissance et décérébrés à l'embauche…

Cdlt :wink:


Les ingés son ne sont pas sourd (enfin la très grande majorité) cependant ils font ce qu'on leur demande de faire à savoir des enregistrements qui peuvent passer sur l'auto radio de la caisse, sur la minichaine à 99,99 € en tête de gondole à Auchan et qua ca passe à peu près proprement sur la chaine HDG à 699 €.


On peut malgré tout parfois se poser la question… Mais cela veut seulement dire qu'il applique une compression de dynamique telle que tout doit tenir sur 20db — ou pire… Là où ça devient cocasse, c'est quand des labels réputés "audiophiles" recrutent des ingé qui en font autant.
Quoi qu'il en soit, la médiocrité du résultat n'a rien à voir avec le format 24/192 ou DSD, voire avec le format CD, ni avec les techniques de numérisation.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message