Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quelle démarche pour optimiser un système ?

Message » 24 Avr 2011 5:51

Bonjour à tous,

voilà un sujet qui me semble suffisamment important pour qu'on lui dédie un sujet :wink: : comment optimisons-nous ou essayons-nous (ce serait plus juste) d'optimiser un système ?
Postulat de départ : le système est achevé. Du moins, on le croit. Tous les maillons sont là et le tout doit pouvoir nous faire vibrer. C'est normalement pour ça qu'on l'a acheté...

Cas 1. Le meilleur : tout baigne. Mais comment aller plus loin ?

Cas 2. Le pire. Malgré tout l'investissement, rien ne se passe... ça ne le fait pas tout à fait ou par éclipses sur nos cds favoris. Mettons aussi que la carte bancaire a trop chauffé et que le changement de matériel soit donc impossible... Comment faire ? Que faire pour ne pas repartir trop vite et pour pas grand chose dans des dépenses qui n'étaient peut-être pas nécessaires ?


Si ce post peut être une petite bouée de secours pour quelques mélomanes devant en passer par la hifi, j'en serais on ne peut plus heureux :D :D :D Je sais bien que l'expérience, c'est l'intelligence des cons, mais parfois un rien glâné ici ou là sur un forum notamment peut ouvrir une brèche, débloquer une situation :wink: Et des trucs qui marchent - sans rien dépenser du tout - on finit tous par en avoir un bon paquet :wink: Pour ceux qui connaissent, une sorte de "hifi pour les nuls" collaboratif, du type de ce qu'a écrit Jim Smith en solo - lecture plaisante mais où in fine on apprend pas grand chose...

Donc :
1. Est-ce une démarche rationnelle ? Intuitive ? Solitaire ? Collective ?

2. Comment s'est-il constitué ? A quel rythme ? (Si ça ne dérange personne, on va laisser de côté la question financière :wink: . Des systèmes qui tournent vraiment bien, tout le monde en connaît à tous les prix :wink: Le sien pour commencer :wink: )

3. Quel est le maillon qui constitue le cœur de notre système ?

4. Combien de temps pour optimiser au quotidien (dans la vie de tous les jours :wink:) un système achevé ? A quel rythme ?

5. Quels sont les critères musicaux qui nous paraissent essentiels et sur lesquels nous jugeons de la qualité d'un système, d'un maillon ?

6. Quelles ressources (cds, accessoires...) sont mises en œuvre pour parvenir à coller au plus près à cette illusion la plus réaliste possible que doit être la hifi ?

7. Comment nos systèmes pourraient-ils faire un bond ? Et avec quelle direction (bond en avant ? bond en arrière :mdr: ou de côté :wink: ) ?

8. Pourquoi et dans quel but changeons-nous parfois, souvent, voire jamais de matériel ?

Voilà, voilou,
Cordialement,
Laurent
Dernière édition par Piano10 le 24 Avr 2011 8:55, édité 10 fois.
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Avr 2011 5:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Avr 2011 6:55

1.Rationnel.

2.Longtemps.

3.Tous les maillons sont au cœur du système.

4.Ça ressemble a la question #2

5.le rendu le plus honnête de la source originelle

6.

7.Un bond de coté.

8. Quand on trouve le chainon manquant.
mroboto
 
Messages: 2106
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 24 Avr 2011 7:09

Bonjour mroboto,

merci pour tes réponses. Short to the point, diraient nos amis les rosbifs :wink:

Pour la question 6, je précise un peu : quel cd par exemple pour caler au mieux ses enceintes ? S'assurer qu'on est allé jusqu'au "bout" ou du moins le plus loin qu'on pense pouvoir aller. on en est tous là...
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 24 Avr 2011 7:22

Je ne me suis jamais vraiment penché sur cette question,ma pièce principale d'écoute n'est pas très capricieuse,grand tapis,meubles etc...

En écoutant notre musique préférée,beaucoup de musiques différentes,on a déjà un assez bon indice.


Certains ne verraient peut être pas ça comme une optimisation (dépendant des drivers associés) ,mais pour moi,mon oreille,c'en est une.

Supprimer les filtres d'origine et brancher le grave direct et le tweeter filtré par des condensateurs de son choix.

Certains ne coutent pas cher mais y font un très bon travail.

(Un gros PIO et un Metalized Polypropylene) http://img857.imageshack.us/img857/2897/img0134o.jpg

Changer seulement les condensateurs d'origine sans tout changer peut être bien profitable aussi.

Trouver la pièce que tu apprécie plus qu'une autre.
mroboto
 
Messages: 2106
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 24 Avr 2011 7:50

Cela me semble une solution bien trop technique :oops:
Je répète, on présume que le matériel n'est pas mauvais et globalement les fabricants quel que soit le prix savent faire du bon matériel...
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 24 Avr 2011 8:12

Oui,dans un sens,le matériel n'est pas nécessairement mauvais.

Mais il y a toujours une perte dans le cas d'un filtre passe bas pour le grave,quand tu fait le test avec / sans :roll:

Je préfère une réponse de fréquence moins calculée,coupée au couteau,mais un signal plus direct et avec plus d'ouverture.

Il s'agit quand même dans ce cas,d'avoir des drivers assez neutres,avec un roll off réaliste sinon,ça ne va pas toujours bien.

Ca donne un rendu similaire a un système en BI-Amp active,mais en passant par des élément de moins (crossover-filage),mais au détriment de la coupure de fréquence moins précise.
mroboto
 
Messages: 2106
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 24 Avr 2011 8:30

bonjour , 3/ préampli
5/ transparence -neutralité -musicalité
7/ c'est la question que je me pose très souvent ??
8/ si j'arrive a trouver le maillon faible ? main bon , notre oreille 's habitue au son même très bon , et on veut toujours aller plus loin ...ça fait 25ans que ça dure pour moi...
fredoamigo
 
Messages: 2908
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 24 Avr 2011 9:08

Bonjour Fredoamigo,

pour ma part, je commencerai par le point 6, mais cela rejoint largement ton choix du péamp :wink: .
6. Quelles ressources (cds, accessoires...) sont mises en œuvre pour parvenir à coller au plus près à cette illusion la plus réaliste possible que doit être la hifi ?

Et tout commence toujours par un casque et si possible deux oreilles (Dub ou Olivier vont être aux anges :wink:)
C'est la pierre angulaire. Tu es Petrus etc...
La quête de la transparence la plus grande et la comparaison avec ce qui manque, ce qui est bouffé par un système ou/et par l'acoustique. C'est une épreuve qui peut être cruelle, mais par laquelle il faut toujours s'astreindre à passer... Sinon, le terme haute-fidélité n'a aucun sens. Tout ce qui est perdu comme micro-informations sera irrémédiablement perdu à jamais. Et ce sont ces micro-informations - souvent portées par le grave - qui font la véracité de tout. C'est du moins ainsi que je le conçois.
Donc, un casque pour connaître sur le bout des doigts un cd (voire deux). Quid alors du cd ? Imaginons qu'on se plante sur la qualité du cd, tout part alors en vrille :oops: et se finit par une cata énorme...

Question : alors la transparence serait une fin en soi ?
Comme Fredoamigo, j'aurais tendance à penser que c'est effectivement un élément essentiel. C'est la pierre angulaire mais ce n'est AMHA pas une fin en soi.

Cas 1. tout baigne. Bonheur, extase mais sans doute peut-on toujours aller un peu plus loin. Tout est fonction des attentes de chacun...

cas 2. La restitution n'a rien à voir ou si peu avec le rendu au casque... C'est là où les embrouilles AMHA commencent et là aussi où s'ouvrent une multitude de chemins... C'est trivial, mais là on peut s'embarquer dans de sacrées galères.
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 24 Avr 2011 9:51

Slt Laurent,

1.Est-ce une démarche rationnelle ? Intuitive ? Solitaire ? Collective ?
Un mixte des 4

2. Comment s'est-il constitué ? A quel rythme ?
Petit à petit

3.Quel est le maillon qui constitue le cœur de notre système ?
La pièce d'écoute 8)

4. Combien de temps pour optimiser au quotidien un système achevé ? A quel rythme ?
pas longtemps si on gère bien le 1.

5.Quels sont les critères musicaux qui nous paraissent essentiels et sur lesquels nous jugeons de la qualité d'un système, d'un maillon ?
Doit se rapprocher de la réalité. Et surtout avoir du plaisir à écouter son système.

6. Quelles ressources (cds, accessoires...) sont mises en œuvre pour parvenir à coller au plus près à cette illusion la plus réaliste possible que doit être la hifi ?
mes oreilles, celles des d'autres avec quelques cd.

7. Comment nos systèmes pourraient-ils faire un bond ? Et avec quelle direction ?
Retour à la question 1.

8. Pourquoi et dans quel but changeons-nous parfois, souvent, voire jamais de matériel ?
tout est une question d'égo. L' écoute chez les autres est souvent révélateur de changement ou non.

En conclusion, le maillon le plus important est la pièce d'écoute. Le reste ce n'est que des éléments qui sont assemblés ensemble pour reproduire au mieux la musique.
Tout est une question d'équilibre 8) 8) 8)
Ah j'oubliais aussi prendre du recul par rapport à tout ce qui se dit sur tel ou tel forum.
cyg10fr
 
Messages: 176
Inscription: 20 Oct 2005 9:42
Localisation: Sud de la champagne
  • offline

Message » 24 Avr 2011 10:07

Piano10 a écrit:Donc, un casque pour connaître sur le bout des doigts un cd (voire deux). Quid alors du cd ? Imaginons qu'on se plante sur la qualité du cd, tout part alors en vrille :oops: et se finit par une cata énorme...

Question : alors la transparence serait une fin en soi ?

Cas 1. tout baigne.

cas 2. La restitution n'a rien à voir ou si peu avec le rendu au casque... C'est là où les embrouilles AMHA commencent et là aussi où s'ouvrent une multitude de chemins... C'est trivial, mais là on peut s'embarquer dans de sacrées galères.


Sachant que les casques ne sonnent pas tous de la même façon (un peu comme les enceintes), il n'est pas forcement des plus judicieux de prendre une écoute au casque comme référence.

1. Est-ce une démarche rationnelle ? Intuitive ? Solitaire ? Collective ?
Tout dépend du stade du système et les optimisations que l'on compte mettre en place. Si c'est en remplaçant les divers éléments qui compose le système alors c'est plutôt subjectif et solitaire.
Si l'on considère que l'on possède un système abouti et que l'on commence à se penché sur l'acoustique de la pièce d'écoute alors la on tombe dans le rationnel et un bon coup de main n'est pas superflus.

2. Comment s'est-il constitué ? A quel rythme ? (Si ça ne dérange personne, on va laisser de côté la question financière . Des systèmes qui tournent vraiment bien, tout le monde en connaît à tous les prix Le sien pour commencer )
Bien les questions financières ont leurs importance, car c'est bien les finances qui détermineront la vitesse à laquelle se montra le système.
Certains n'ont qu'à aller au magasin et peuvent se permettre toute sorte de folie quand d'autres doivent patienter des années avant de pouvoir se payer une paire d'enceintes.
Je suis plutot dans le 2eme cas


3. Quel est le maillon qui constitue le cœur de notre système ?
Quel est le maillon....bien avec un maillon y a rien qui fonctione donc il faut mini 3 maillons (enceintes, intégré, source)

4. Combien de temps pour optimiser au quotidien (dans la vie de tous les jours ) un système achevé ? A quel rythme ?
C'est comme le fut du canon.....un certain temps ou plutot un temps certain :mdr:

5. Quels sont les critères musicaux qui nous paraissent essentiels et sur lesquels nous jugeons de la qualité d'un système, d'un maillon ?
L'idéal serait la restitution la plus proche à l'enregistrement contenu sur nos galettes

6. Quelles ressources (cds, accessoires...) sont mises en œuvre pour parvenir à coller au plus près à cette illusion la plus réaliste possible que doit être la hifi ?
Même chose que question 1. Ça dépend de la démarche

7. Comment nos systèmes pourraient-ils faire un bond ? Et avec quelle direction (bond en avant ? bond en arrière ou de côté ) ?
En se penchant sur la correction de l'acoustique de la pièce d'écoute. Je n'y comprends pas grand chose et je suis plusieurs post à ce sujet.
Ne pouvant mettre en place dans mon salon de correction passive (WAF oblige) je me penche sur les corrections active (egaliseur / PC)


8. Pourquoi et dans quel but changeons-nous parfois, souvent, voire jamais de matériel ?
Parceque nous sommes de grands enfants et d'éternels insatisfaits
LBTRMA
 
Messages: 9724
Inscription: 03 Fév 2011 21:48
Localisation: Proche de Dunkerque

Message » 24 Avr 2011 11:08

Sachant que les casques ne sonnent pas tous de la même façon (un peu comme les enceintes), il n'est pas forcement des plus judicieux de prendre une écoute au casque comme référence.

On est bien d'accord sur les sonorités différentes d'un casque à un autre, mais le casque, c'est surtout pour juger de la transparence et à moins d'allers vers une bouse, le casque reste l'outil idéal sur ce point :wink:
je crois que je peux prendre sans trop de risques le couple formé par mon ampli casque et le casque comme un assez bon point de départ :wink: en termes de transparence, c'est plutôt pas mal. Je le connais bien et il est facile à driver. A moins d'aller vers le King, vaudrait mieux que je garde le mien...

5. Quels sont les critères musicaux qui nous paraissent essentiels et sur lesquels nous jugeons de la qualité d'un système, d'un maillon ?
L'idéal serait la restitution la plus proche à l'enregistrement contenu sur nos galettes


Bon, là-dessus, on devrait tous être d'accord aussi :wink: , mais par quoi cela passe-t-il ? Sur quel point un système ne doit-il pas trop pêcher ?
Pour ma part, c'est la dynamique, la transparence et la sensation de présence de l'interprète. Conditions qui me semblent nécessaires pour une reproduction fidèle, à niveau réaliste, de la musique.
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 24 Avr 2011 21:51

bonjour
1. Est-ce une démarche rationnelle ? Intuitive ? Solitaire ? Collective ?
rationnelle : ça vaut mieux , le bon sens évite des erreurs qui coutent bonbon...
exemple , admettre ce qui suit : un mauvais cable , peu importe ou on le place , fausse l'écoute d'un nouveau maillon .
ça veut dire que le choix de cable est primordial , on est sûr de lui et on l'oublie
intuitive : si on est joueur et fortuné , pourquoi pas
solitaire : jamais , toujours s'appuyer sur les réussites et les echecs des pointures
collective , deux paires d'oreilles valent mieux qu'une , si elles ne sont pas bouchées

2. Comment s'est-il constitué ? A quel rythme ? (Si ça ne dérange personne, on va laisser de côté la question financière :wink: . Des systèmes qui tournent vraiment bien, tout le monde en connaît à tous les prix :wink: Le sien pour commencer :wink: )
désolé , pour moi , c'est au rythme du blé moissonné !

3. Quel est le maillon qui constitue le cœur de notre système ?
aucun , c'est un tout qui intègre la pièce d'écoute comme l'a rappelé justement cyg10

4. Combien de temps pour optimiser au quotidien (dans la vie de tous les jours :wink:) un système achevé ? A quel rythme ?
point 2


5. Quels sont les critères musicaux qui nous paraissent essentiels et sur lesquels nous jugeons de la qualité d'un système, d'un maillon ?
uniquement le live , être au premier rang ou dans la fosse

6. Quelles ressources (cds, accessoires...) sont mises en œuvre pour parvenir à coller au plus près à cette illusion la plus réaliste possible que doit être la hifi ?
aberlour 15 ans d'age
7. Comment nos systèmes pourraient-ils faire un bond ? Et avec quelle direction (bond en avant ? bond en arrière :mdr: ou de côté :wink: ) ?
actuel bond en avant (énoorrrrmme : alim drive sur batterie )
futur bond en avant , idem pour le dac , avec une vraie batterie et pas une pseudo batterie virtuelle qui coute un bras chez bel canto
8. Pourquoi et dans quel but changeons-nous parfois, souvent, voire jamais de matériel ?
avoir la volonté de pousser son matériel dans ses derniers retranchements sans céder à la facilité de la petite annonce.
si ça marche , on touche à rien !
Dernière édition par danieln70850 le 25 Avr 2011 8:48, édité 1 fois.
danieln70850
 
Messages: 723
Inscription: 10 Mai 2005 21:34
  • offline

Message » 25 Avr 2011 7:53

Notre perception du son dépend du volume sonore, comme nous nous refusons à introduire des filtres comme le loudness, notre satisfction varie selon le volume sonore et du bruit ambient.

J' ai tenté une correction directement sur les flux numériques pour ne pas agir sur la chaine analogique mais comme je n'ai pas trouvé d'équalizer numérique sans jitter avec mon DAC j'ai abandonné. Néanmoins mes différents tests m'ont permis de d'aprécier l'effet du renforcement de telle ou telle zone du spectre sonore notamment sur la transparence

Aujourd'hui, j'en suis arrivé à la conclusion qu'il y a un antagonisme entre le bas volume et l'écoute live, je commute de mon préampli Esoteric qui renforce les graves vers mon preampli Primare plus neutre en fonction de l'écoute.
edflive
 
Messages: 64
Inscription: 17 Mai 2010 20:50
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 25 Avr 2011 10:50

Merci pour toutes ces réponses :wink:
AMHA, opimiser un système, c'est déjà optimiser l'auditeur :idee: sa relation avec la musique.
J'avais lu, il y a qq tps, des réflexions de Steve Dekker sur le site Decware - une petite mine de trucs, section papers - là-dessus. Je ne sais pas ce que vaut son matos, mais ça doit pas être trop mauvais vu ses papiers sur la musique. Donc si jamais vous tombez dans l'audiophilie - càd se mettre à comparer des cables, et à y entendre des différences absolument surlec... j'ai bien connu cette période noire :oops: - Steve donne quelques solutions pour briser les "patterns", les modèles établis, la routine audiophile qui est le mauvais versant de l'écoute réellement musicale.
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 25 Avr 2011 19:25

bonjour

""""""Donc si jamais vous tombez dans l'audiophilie - càd se mettre à comparer des cables, et à y entendre des différences absolument surlec... """""""""""""

passage obligé , passer à coté ou le remettre en cause conduit aux errements puis aux petites annonces ..........

dn
danieln70850
 
Messages: 723
Inscription: 10 Mai 2005 21:34
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message