Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quels protections/stabilisateurs de courant sont utiles?

Message » 19 Nov 2005 18:57

J' ai décroché à la moitié :lol:
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Nov 2005 18:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Nov 2005 19:02

Le cas des variations de 30V du secteur est autre et dans ce cas je suis d'accord il faut un stabilisateur de tension.

Déja dans un premier temps il faut mettre sous surveillance le réseau (enregistreur), puis déterminer l'origine du probléme. Réseau EDF (chose trés rare) ou défaut sur le circuit electrique, exemple: défaut du raccordement électrique necessitant l'ouverture du trottoir pour refaire la boîte de raccordement au particulier.

D'ailleurs , dans ces cas trés trés particuliers, EDF fournit un tel stabilisateur.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 19 Nov 2005 19:04

Citation Haskil écrit :
Cependant ne crois-tu pas qu'en certains cas de seceur EDF peu pollué ou d'appareils ayant des alimentations secteurs très bien conçues (un transfo en double C isolant beaucoup mieux du secteur qu'un torique ou un transfo à tôles), ces "reconstructeurs" de secteur puissent apporter des améliorations plus subtiles, moins significatives qu'en cas de secteur jouant les montagnes russes ou très pollués ?


Buss répond : Le tranfo d'isolement apporte une amélioration immédiatement audible, mais il ne fait qu'isoler du réseau EDF. L'onduleur double conversion va encore plus loin, il reconstruit entièrement un secteur 230Volts sinusoïdal propre régulé au Volt près quelque soit l'état du secteur d'entrée, ce qui est très bénéfique aux prestations audio


Le reconstructeur agit comme un transfo d'isolement ET comme un régulateur de tension qui agirait sans aucune inertie (a la différence des regulateurs de tension 230 v à moteurs qui ont un temps de réaction lent).

Citation: Haskil écrit :
Et cependant, les mesures qu'ils publient des appareils haute fidélité présentent des taux de distorsion si bas qu'on se demande, un peu quand même, qu'elle est l'influence négative de cette sinusoïdale un peu déformée présentée par le secteur EDF... une fois qu'elle est passée par l'alimentation secteur des appareils quand elle est bien filtrée et donc bien réalisée vu que la sinusoïde que la NRDS présente pour tous ses appareils ne présente plus la déformation que la revue montre dans son test de ce "reconstructeur" de courant.


Buss répond : Là, on touche à l'efficacité des alimentations! Concernant la sinusoïde .. et le reste, un onduleur On-Line donné pour fonctionner derrière un groupe électrogène doit offrir suffisamment de garanties. Mais il faut bien se rendre à l'évidence, un secteur propre peut changer radicalement l'écoute! il peut faire bien plus que le changement d'un maillon!


Pour l'efficacité des alimentations, c'est ce qui me semble aussi : des centaines de tests publiés depuis des décennies ont donné des taux de distorsions largement inférieurs à ceux du secteur EDF mesuré par la NRDS à 50 Hz, 100 Hz, etc.

Maintenant, la régularité absolue au volt près + l'isolation quasi totale du secteur EDF sont peut être les deux données fondamentales de l'amélioration apportée par ces reconstructeurs de secteur EDF dont les effets doivent être proportionnels à la mauvaise qualité du secteur fourni par EDF et aux variations de tension très importantes rencontrées dans certains coins.

J'ai connu ça : des ampoules à incandescence dont l'intensité chutait quand un radiateur s'allumait et qui, de fait, grillaient en permanence. J'étais en bout de ligne. Depuis que les lignes ont été refaites, que le transfo a été refait (et qu'on en a mis un autre en plus dnas le hameau), ce problème est oublié et les ampoules tiennent plus d'un mois...


En tout cas, Merci Buss pour tes réponses, elles permettent d'y voir un peu plus clair.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 19 Nov 2005 19:09

Et pour répondre à nico, je n'ai jamais écris que tous les amplis sonnent pareil. On peut préférer tel ou tel ampli, sans devoir ecrire que mon ampli est le meilleur, qu'il est transparent ......

"les cables et accessoires c' est de la psychoacoustique. " Les cables sont indispensables, de là à mettre des trucs 8 conducteurs tressés, double blindage et isolant à base de quartz et d'eau oxygénée (pour décolorer l'isolant?) et des fiches Palladium??? quel est ce mystérieux palladium?.

"J' ai décroché à la moitié" Il faudra voir de faire plus succint techniquement, ne pas trop demandé d'explication mais se contenter de ses oreilles.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 19 Nov 2005 19:13

Pour ce qui est des alim, n'importe quel matériel de qualité standart posséde une alim stabilisée, régulée au volt prés.
Et, la plupart du temps cette alim est située derriére un transfo, donc isolée du secteur EDF. C'est le pourquoi des 2 petits carrés à l'arriére de l'appareil.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 19 Nov 2005 19:23

zabc51 a écrit:Pour ce qui est des alim, n'importe quel matériel de qualité standart posséde une alim stabilisée, régulée au volt prés.
Et, la plupart du temps cette alim est située derriére un transfo, donc isolée du secteur EDF. C'est le pourquoi des 2 petits carrés à l'arriére de l'appareil.


Un amplificateur a très rarement une alimentation régulée dans son étage de puissance. Les plus sérieux de ces appareils ont des alimentations régulées pour les étages d'entrée et les étages intermédaires, mais très rarement pour l'étage de sortie (excepté sur les gros Krell FPB et les plus gros encore, ainsi que sur les amplis du haut de la gamme NAIM, à ma connaissance tout au moins).
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Nov 2005 20:02

Scytales a écrit:Un amplificateur a très rarement une alimentation régulée dans son étage de puissance. Les plus sérieux de ces appareils ont des alimentations régulées pour les étages d'entrée et les étages intermédaires, mais très rarement pour l'étage de sortie (excepté sur les gros Krell FPB et les plus gros encore, ainsi que sur les amplis du haut de la gamme NAIM, à ma connaissance tout au moins).


Et excepté sur la gamme Signature d'YBA version 4 chassis (1 ampli mono+1 alim régulée par canal). Mais même là, je ne suis pas certain qu'un conditionneur ne soit pas efficace mais ce n'est, ici, qu'une supposition.
fredicol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 19 Nov 2005 20:16

"Un amplificateur a très rarement une alimentation régulée dans son étage de puissance".

Ben écoute, tous les schémas que j'ai eu en ma possession d'ampli font voir des alim stabilisées pour les étages de puissance. Par contre les alim régulées sont plutot réservées au étage de prémaplification.

Il suffit par exemple de regarder le data shhet du TDA7293 pour voir que son fabricant recommende une alim régulée pour l'étage préamplificateur, et juste stabilisée pour l'étage de puissance.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 19 Nov 2005 20:18

fredicol a écrit:
Scytales a écrit:Un amplificateur a très rarement une alimentation régulée dans son étage de puissance. Les plus sérieux de ces appareils ont des alimentations régulées pour les étages d'entrée et les étages intermédaires, mais très rarement pour l'étage de sortie (excepté sur les gros Krell FPB et les plus gros encore, ainsi que sur les amplis du haut de la gamme NAIM, à ma connaissance tout au moins).


Et excepté sur la gamme Signature d'YBA version 4 chassis (1 ampli mono+1 alim régulée par canal). Mais même là, je ne suis pas certain qu'un conditionneur ne soit pas efficace mais ce n'est, ici, qu'une supposition.


Pour ce qui est de l'YBA Signature 4 chassis, la présence d'une alimentation régulée n'apparait pas clairement dans le descriptif du fabriquant:

http://www.yba.fr/YBA_detail_desc.php?i ... id_ligne=2

Où as-tu appris cela?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Nov 2005 20:46

zabc51 a écrit:"Un amplificateur a très rarement une alimentation régulée dans son étage de puissance".

Ben écoute, tous les schémas que j'ai eu en ma possession d'ampli font voir des alim stabilisées pour les étages de puissance. Par contre les alim régulées sont plutot réservées au étage de prémaplification.


Ah? Quels amplificateurs. Parmi tous les schémas que j'ai pu voir, l'immense majorité n'ont pas une alimentation stabilisée par Zener pour l'étage de sortie (Denon PMA-2000, PMA-S10, S10II, POA-S10, POA-S1, PMA-S1, Rega Elicit, PSS Audio 9B, 9D, Pass Aleph 2, Aleph 3, A75, Krell KSA-50 mkII, Bryston 14B, Rotel RB-1070).

La plupart des projets d'ampli DIY que j'ai pu voir n'en avait pas non plus, et les constructeurs et journaliste n'en font dans l'immense majorité jamais mention, sans doute parce qu'elle n'existe pas!

Parmi les amplis à alimentation régulée, il y a aussi le vieux Mark Levinson ML2.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Nov 2005 20:47

Salut Scythales,

C'est vrai que ce n'est pas très clair mais c'est ce que j'ai compris lorsque je les avais appelés pour avoir des précisions sur la gamme Signature et que le type du service technique m'avait parlé du 4 chassis. De toutes façons, je les aurais de nouveau bientôt au téléphone, je leur reposerai la question de manière précise mais je suis à peu près certain de la réponse.
fredicol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 20 Nov 2005 10:12

Scytales a écrit:
buss a écrit:
haskil a écrit:C'est ce que je me suis dit aussi ! A moins que, pour en revenir, au BE de la NRDS, landragin qui faisait cette remarque, il me semble, ait jugé cela chez lui et il a une totale DCS Elgar dont il est bien possible que les alimentations à découpage soient particulièrement bien conçues et de ce fait soient moins sensibles aux perturbations du secteur EDF.
Si les alimentations à découpage sont moins sensibles aux perturbations, j'ai remarqué, dans le cas d'une alimentation avec conditionneur de réseau cette fois, qu'elles pouvaient provoquer un "bzzzzz" sur les transfos de certains maillons qui en sont équipés... Les alimentations à découpage perturberaient-elles les maillons équipés de tranfos ? :-?


Buss, ton affirmation est incompréhensible. Pourrrais-tu la reformuler plus clairement?
Plus clairement, la présence d'une alimentation à découpage sur la même ligne d'alimentation que celle du transfo, peut faire vibrer les tôles du transfo, constaté uniquement derrière un conditionneur de réseau.. Les maillons se polluent donc entre eux quand ils sont connectés sur la même barrette secteur. Si on alimente les maillons par des lignes distinctes plus longues, le "problème" est nettement atténué, voire même absent.
Dernière édition par buss le 20 Nov 2005 10:57, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 20 Nov 2005 10:24

Scytales a écrit:
buss a écrit:
Cependant ne crois-tu pas qu'en certains cas de seceur EDF peu pollué ou d'appareils ayant des alimentations secteurs très bien conçues (un transfo en double C isolant beaucoup mieux du secteur qu'un torique ou un transfo à tôles), ces "reconstructeurs" de secteur puissent apporter des améliorations plus subtiles, moins significatives qu'en cas de secteur jouant les montagnes russes ou très pollués ?
Le tranfo d'isolement apporte une amélioration immédiatement audible, mais il ne fait qu'isoler du réseau EDF. L'onduleur double conversion va encore plus loin, il reconstruit entièrement un secteur 230Volts sinusoïdal propre régulé au Volt près quelque soit l'état du secteur d'entrée, ce qui est très bénéfique aux prestations audio.
Tu ne réponds pas à la question d'Alain.

As-tu pu essayer un dispositif secteur quelconque sur deux appareils ayant l'un une alimentation de meilleure qualité que l'autre? Est-ce que l'ampleur de l'effet audible que tu aurais alors pu remarquer était ou non la même pour les deux appareils?
Je dirais plutôt que l'effet audible est fonction du niveau de prestation du (des) maillon(s), le gain est à l'échelle du matériel, ce qui est logique.
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 20 Nov 2005 10:43

Un simple transfo d'isolement améliore déjà substentiellement l'écoute, et comme je l'ai déjà dit, il ne se contente que d'isoler le système du réseau EDF. Le secteur en sortie du transfo n'a subit aucune reconstruction, une bonne partie du gain à lécoute vient bien de l'isolement du réseau.
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 20 Nov 2005 11:16

buss a écrit:Un simple transfo d'isolement améliore déjà substentiellement l'écoute, et comme je l'ai déjà dit, il ne se contente que d'isoler le système du réseau EDF. Le secteur en sortie du transfo n'a subit aucune reconstruction, une bonne partie du gain à lécoute vient bien de l'isolement du réseau.


et y a-t-il un constructeur qui commercialise un transfo d'isolement ??
noname
 
Messages: 11175
Inscription: 25 Jan 2003 0:24
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message