Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Un préampli au-dessus du lot!

Message » 25 Fév 2003 12:13

Marc G a écrit:
eper93 a écrit:
Phil* a écrit:A propos de hi-fi, la bande passante permise actuellement par le 16/44 est plus que limitative, puisque les harmoniques d'un violon montent allègrement vers 40Khz et celles d'une cymballe peut friser les 100 khz. Idem pour de nombreux cuivres. Avec le format 16/44, les timbres d'un paquet d'instruments sont faussés dès la source… la notion de hi-fi est donc toute relative et relève plus d'une conceptualisation que d'une réalité.

Personnellement je garde un excellent souvenir des enregistrements sur bande à l'aide d'un compresseur/expanseur dbx qui surpassait litéralement les "réducteurs de bruit" Dolby et permettait une dynamique que le CD aujourd'hui est loin de fournir. Espéront que les nouveaux formats (SACD/DVD-A) tiendront leur promesse sur ce point.

Utilisé à bon escient et sans excès, l'expansion de dynamique peut donner d'excellents résultats, comme les corrections acoustiques, les contrôles de tonalité lorsqu'il sont bien conçus (quad), etc… En fin de compte seul le résultat compte, que les moyens utilisés soient proches ou pas d'un idéal théorique (y en a t'il un seul?) importe finalement peu.


tu entends a 40 kHz ? a 100 kHz ??? perso j'ai fait le test et au-dela de 18 kHz je n'entends vraiment plus rien :roll: ce qui est deja pas mal... :wink:


Cyril,

La BP de l'oreille est une chose et celle d'une chaine une autre ... j'ai écouté une version débridée du préampli audiofolia a 350 Khz de bande passante, la différence sur la qualité des timbres est trés sensible, même avec un CD en source, la version commerciale est bridée a 200 Khz pour des raisons de souffle de composants qui était un peu audible sur des systèmes haut rendement. Les harmoniques même si on ne les entend pas participent a la richesse des timbres et a l'aération ....

Marc


Comment un CD, limité par sa conception à 20 à 22 kHz au maximum dans les aigus, peut-il tirer parti d'une BP qui passe de 200 à 350 kHz dans les aigus?
Est-ce que les micros de prise de sons captent au-dessus de 100kHz?
Pour que ces fréquences fassent une différence, il faudrait déjà qu'elles aient été captées à l'enregistrement, puis qu'elles soient effectivement présentes sur le support enregitré!
De plus, comment le passage de 200 à 350 kHz peut-il avoir une influence sur le son que l'on entend, puisqu'aucune personne humaine n'entend ces fréquences??? Si on va par là, pourquoi se limiter vers les hautes fréquences, bientôt pour que la musique soit complète il faudra aussi émettre les ondes radios, la lumière visible (ça c'est le home-cinéma! ;) ) et même les rayons gammas? :o

Ce pré-amp débridé était peut-être *aussi* optimisé sur d'autres points, d'où sa meilleure performance. Ca me parait la seule explication plausible.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Fév 2003 12:13

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Fév 2003 12:17

Ogobert> Je crois que je me suis mal exprimé: quand je disais rien rajouter, je voulais dire... Oui comment dire? Le préampli déforme pas le message musical. Tout reste et est tres naturel, ce n'est pas un "loudness" ou autre correcteur physilogique... Cela n'a rien a voir, voila (en gros) ce que je voulais dire : je ne sais pas si je me fais bien comprendre :oops:
xanthone
 
Messages: 126
Inscription: 14 Mai 2002 17:02
  • offline

Message » 25 Fév 2003 12:32

vincent128 a écrit:
Marc G a écrit:
eper93 a écrit:
Phil* a écrit:A propos de hi-fi, la bande passante permise actuellement par le 16/44 est plus que limitative, puisque les harmoniques d'un violon montent allègrement vers 40Khz et celles d'une cymballe peut friser les 100 khz. Idem pour de nombreux cuivres. Avec le format 16/44, les timbres d'un paquet d'instruments sont faussés dès la source… la notion de hi-fi est donc toute relative et relève plus d'une conceptualisation que d'une réalité.

Personnellement je garde un excellent souvenir des enregistrements sur bande à l'aide d'un compresseur/expanseur dbx qui surpassait litéralement les "réducteurs de bruit" Dolby et permettait une dynamique que le CD aujourd'hui est loin de fournir. Espéront que les nouveaux formats (SACD/DVD-A) tiendront leur promesse sur ce point.

Utilisé à bon escient et sans excès, l'expansion de dynamique peut donner d'excellents résultats, comme les corrections acoustiques, les contrôles de tonalité lorsqu'il sont bien conçus (quad), etc… En fin de compte seul le résultat compte, que les moyens utilisés soient proches ou pas d'un idéal théorique (y en a t'il un seul?) importe finalement peu.


tu entends a 40 kHz ? a 100 kHz ??? perso j'ai fait le test et au-dela de 18 kHz je n'entends vraiment plus rien :roll: ce qui est deja pas mal... :wink:


Cyril,

La BP de l'oreille est une chose et celle d'une chaine une autre ... j'ai écouté une version débridée du préampli audiofolia a 350 Khz de bande passante, la différence sur la qualité des timbres est trés sensible, même avec un CD en source, la version commerciale est bridée a 200 Khz pour des raisons de souffle de composants qui était un peu audible sur des systèmes haut rendement. Les harmoniques même si on ne les entend pas participent a la richesse des timbres et a l'aération ....

Marc


Comment un CD, limité par sa conception à 20 à 22 kHz au maximum dans les aigus, peut-il tirer parti d'une BP qui passe de 200 à 350 kHz dans les aigus?
Est-ce que les micros de prise de sons captent au-dessus de 100kHz?
Pour que ces fréquences fassent une différence, il faudrait déjà qu'elles aient été captées à l'enregistrement, puis qu'elles soient effectivement présentes sur le support enregitré!
De plus, comment le passage de 200 à 350 kHz peut-il avoir une influence sur le son que l'on entend, puisqu'aucune personne humaine n'entend ces fréquences??? Si on va par là, pourquoi se limiter vers les hautes fréquences, bientôt pour que la musique soit complète il faudra aussi émettre les ondes radios, la lumière visible (ça c'est le home-cinéma! ;) ) et même les rayons gammas? :o

Ce pré-amp débridé était peut-être *aussi* optimisé sur d'autres points, d'où sa meilleure performance. Ca me parait la seule explication plausible.


Trés cher Vincent,

Je ne me l'explique pas, je l'ai constaté c'est tout .... navré que tu n'ai pu faire de même, certaines certitudes volent parfois en éclat, pourquoi la plupart des préampli du marché grimpent a 200 kHz, je ne me le demande plus, je le constate c'est tout, si cela n'apportait rien, je ne pense pas que les fabriquant s'enteteraient dans cette voie, quand on sait ce que cela génère en surcouts ....

Marc
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 25 Fév 2003 12:49

> Comment un CD, limité par sa conception à 20 à 22 kHz au maximum

Ce n'est pas exact. L'échantillonage à 44 KHz fait que, d'après le théorème de Niquist, on est capable de reconstituer "fidélement" un signal de fréquence de 22 KHz ( à fréquence stationnaire, ce qui n'est déjà pa sle cas de la musique, mais c'est un autre problème ). Ca ne dit pas : il n'y a plus rien haut dessus de 20 KHz.

> Pour que ces fréquences fassent une différence, il faudrait déjà qu'elles aient été captées à l'enregistrement, puis qu'elles soient effectivement présentes sur le support enregitré!

Non. Car même si la fréquence enregistrée n'est que de 20 KHz, sa restitution va "créer" des harmoniques qui peuvent aller bien au dela ( on double à chaque fois.

De plus, comme le dit Marc, on voir de + en + de constructeurs sortir des "super tweeter" ( je crois que le terme est déposé par Tannoy ). Je sais bien qu'en hifi, on essaye souvent de nous vendre des tas de trucs qui servent à rien mais dans ce cas, il y a une raison...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 25 Fév 2003 12:56

Alors Olivier vu que tu teste aussi ce preampli apparement : à quand le CR ?
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 25 Fév 2003 12:57

Après autorisation de son auteur, voici un autre CR de l'AudioFolia paru sur Delphi:

L'AudioFolia est chez moi depuis 3 semaines.
J'avais déjà un Carado depuis 1 an. Réalisée à partir de récupération de sa cave, version de quelques années, intégrée après quelques visites chez lui et supplications associées. C'était déjà LE seul préampli à m'avoir fait abandonné le simple Alps en passif, toutes mes autres tentatives étant soldées par une signature electronique insupportable.

L'AudioFolia est un aboutissement des plus de 40 ans de Hifi de Roger Carado, de son expérience dans les sytémes théatre ou pour amateurs fortunés et mélomanes équipés par Charlin.
Sans la complicité des générations (Fred-Carado), la passion de Fred, cet appareil n'existerait pas.
Car Carado n'aurait jamais refait seul un schéma, réalisé les tests, trié les composants, contacté les fournisseurs (Ha, cette face avant !!!).

Venons à l'écoute :
Le seul appareil de mes écoutes qui soit détaillé sans artifice. On entend tout, et c'est l'espace entre les interpretes qui surprend à la premiére écoute, sans que le haut médium soit en avant.
Les atmosphéres, les salles existent enfin.
On se surprend à s'imaginer au balcon ou à l'orchestre, selon la profondeur de la prise de son.
Les interpretes sont focalisés et ne bougent pas. Tant en largeur qu'en profondeur.
Bref, l'espace est le premier terme qui m'est venu.

Les timbres : Justes et différenciés. Trés riches en harmoniques. Jamais agressifs, même si la dynamique est là ; les cuivres sont respectés : L'espace autour d'un Big Band fait que le pupitre trompettes-trombones est dynamique sans agressivité car les sonorités se développent sans être étriquées.

Quel défaut ??
Pas de liaison pour l'enregistrement pour l'instant...

Rendez vous le 30 mars :
Roger Carado sera t'il sur Paris ??


JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 25 Fév 2003 13:14

...moi qui viens de m'acheter des câbles XLR de course... :-?

Qlq'un peut me rappeler, hors ligne, le prix de cette bête SVP ?

Buzzbuzz (tenté)...
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 25 Fév 2003 13:16

1500 euros.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 25 Fév 2003 13:25

JérômeB a écrit:1500 euros.

JérômeB


... évidemment, plus de nouveaux câbles à la hauteur du bidule... :(
... ça fait moins cher que mon préamp actuel :wink:


... Buzzbuzz (qui pense tout haut, sorry) :oops:
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 25 Fév 2003 14:19

JérômeB a écrit: C'était déjà LE seul préampli à m'avoir fait abandonné le simple Alps en passif, toutes mes autres tentatives étant soldées par une signature electronique insupportable.




Extrait dun catalogue Radiospares :

Potentiomètre double ALPS :
STRK27101 10K 219-9130 .17,62 € :D

Image

C'est vrai que si on met 1500 € :cry: à la place, on est en droit de demander qqchose en plus (une face avant par exemple!!!) :wink: .

Il faut savoir aussi qu'il est très facile de faire des préamplis qui montent haut en fréquence (peu de gain, petits signaux), il faut souvent au contraire les brider pour ne pas monter en fréquence, donc logiquement, certains en profitent pour en faire un argument commercial.
Entre 200 KHz et 300 Khz il n'y aura aucunes informations utiles à part du bruit de quantification mal filtré en sortie de lecteur CD...(Et oui, c'est filtré après conversion digitale analogique, alors les micro-informations harmoniques bof bof).
Je ne polémique pas, et ne veux pas faire de mauvais esprit, mais je pense franchement que dans certains cas, le prix d'achat est fortement motivant pour trouver le résultat au dessus de la moyenne.

J'aimerais bien savoir ce qu'ils mettent de si extraordinaire dans un préampli pour qu'on arrive à des chiffres pareils. Si vous avez des éléments, je suis preneur. Je veux bien être à l'origine d'un topic 'Préampli HdG" dans le forum DIY, ayant déjà largement participé aux topics enceintes.

Amicalement
Philippe
Philby
 
Messages: 9749
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 25 Fév 2003 14:22

> Après autorisation de son auteur

Qui est ??

> C'était déjà LE seul préampli à m'avoir fait abandonné le simple Alps en passif, toutes mes autres tentatives étant soldées par une signature electronique insupportable.
...
> Le seul appareil de mes écoutes qui soit détaillé sans artifice.

Ca me parait quand même un poil étonnant qu'un "truc" qui a un expanseur de dynamique et un correcteur grave/aigu par octave soit qualifié de "sans artifice" et n'ai pas une "signature"...
Quand au "il n'en rajoute pas", avec mes excuses à son auteur, je n'en reviens toujours pas...
Le résultat peut être extrémement flatteur et agréable, j'en conviens, mais il faut quand même raison gardée sur les qualificatifs...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 25 Fév 2003 14:39

ogobert a écrit:> Comment un CD, limité par sa conception à 20 à 22 kHz au maximum

Ce n'est pas exact. L'échantillonage à 44 KHz fait que, d'après le théorème de Niquist, on est capable de reconstituer "fidélement" un signal de fréquence de 22 KHz ( à fréquence stationnaire, ce qui n'est déjà pa sle cas de la musique, mais c'est un autre problème ). Ca ne dit pas : il n'y a plus rien haut dessus de 20 KHz.

> Pour que ces fréquences fassent une différence, il faudrait déjà qu'elles aient été captées à l'enregistrement, puis qu'elles soient effectivement présentes sur le support enregitré!

Non. Car même si la fréquence enregistrée n'est que de 20 KHz, sa restitution va "créer" des harmoniques qui peuvent aller bien au dela ( on double à chaque fois.

De plus, comme le dit Marc, on voir de + en + de constructeurs sortir des "super tweeter" ( je crois que le terme est déposé par Tannoy ). Je sais bien qu'en hifi, on essaye souvent de nous vendre des tas de trucs qui servent à rien mais dans ce cas, il y a une raison...


Il me sembles que les Super-tweeter sont nés avec le SACD.

Par obligation, le signal est filtré énergiquement (filtre anti-repliement/anti-aliasing) au dessus de 20KHz, avant numérisation...
L'explication doit être ailleur... meilleur respect de la phase dans la bande utile ?

Bertrand.
bstleve
 
Messages: 1625
Inscription: 27 Aoû 2002 7:58
Localisation: Sous la pluie (91)

Message » 25 Fév 2003 14:39

ogobert a écrit:> Après autorisation de son auteur

Qui est ??
> C'était déjà LE seul préampli à m'avoir fait abandonné le simple Alps en passif, toutes mes autres tentatives étant soldées par une signature electronique insupportable.
...
> Le seul appareil de mes écoutes qui soit détaillé sans artifice.

Ca me parait quand même un poil étonnant qu'un "truc" qui a un expanseur de dynamique et un correcteur grave/aigu par octave soit qualifié de "sans artifice" et n'ai pas une "signature"...
Quand au "il n'en rajoute pas", avec mes excuses à son auteur, je n'en reviens toujours pas...
Le résultat peut être extrémement flatteur et agréable, j'en conviens, mais il faut quand même raison gardée sur les qualificatifs...


Thierry FOUCHER.

JérômeB (qui rend à César...)
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 25 Fév 2003 14:41

> C'est vrai que si on met 1500 € :cry: à la place, on est en droit de demander qqchose en plus (une face avant par exemple!!!) :wink: .
...
> dans certains cas, le prix d'achat est fortement motivant pour trouver le résultat au dessus de la moyenne.
...
> J'aimerais bien savoir ce qu'ils mettent de si extraordinaire dans un préampli pour qu'on arrive à des chiffres pareils.


Le "chiffre pareil", c'est le prix ??

Tiens au hasard, les "produits de l'année" 2002 de stéréophile :
Boulder 2010 line preamplifier (review) ($36,000; reviewed by Michael Fremer, Vol.25 No.7, July 2002)
Connoisseur Definition 4.0 line preamplifier ($16,000; reviewed by Michael Fremer, Vol.25 No.10, October 2002)
Manley Steelhead phono preamplifier ($7300; reviewed by Michael Fremer, Vol.24 No.12, December 2001)
McIntosh C2200 preamplifier (review) ($4500; reviewed by Sam Tellig, Vol.25 No.5, May 2002)

Replacons un peu les choses dans leur contexte. On est très loin du "Haut de Gamme" au niveau tarif...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 25 Fév 2003 14:45

> Il me sembles que les Super-tweeter sont nés avec le SACD.

Oui et non. Ca fait longtemps qu'on a des tweeters capable de monter très haut ( L'Esotar sur mes enceintes est donné à -1.5 dB à 30KHz sans distortion ). Mais effectivement, l'appellation "super-tweeter" et le fait de dépasser le "mur des 20KHz" comme argument commercial sont des faits récents.
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message