Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Domimag et 5 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] I love you philip morris

Message » 23 Juin 2010 23:29

Image

Le meilleur film de l'année (pour le moment) est enfin sorti depuis une semaine dans une édition blu ray sublime à un prix réellement attractif.
Mélange de comédie romantique, drame bouleversant, film de prison, film d'évasion, et pleins d'autres choses avec un fort côté "arrête moi si tu peux" version gay, I love you philip morris est une comédie brillante, drôle, sublime, intelligente mais qui sait aussi être grave et profondément existentialiste.
Avec un Kick Ass on tient là un mix des genres parfaitement harmonieux, subversif, rythmé, tout en rupture de tons où on peut passer du rire aux larmes en quelques secondes. Un film vraiment atypique et hybride qui m'a totalement enthousiasmé de bout en bout. La grosse perle de l'année.
Puis quand on sait que tout est vrai ou presque, l'histoire devient presque exceptionnelle. Et jim carrey est vraiment grandiose (meilleur rôle depuis man on the moon ?)

Image : 5/5
Vraiment magnifique, un piqué de fou, un grain présent mais jamais envahissant, l'image est nickel de bout en bout.

Son : 4.5/5
Du tout bon là aussi.

Film : chef d'oeuvre
Dernière édition par Nikolai le 24 Juin 2010 0:14, édité 1 fois.
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Juin 2010 23:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Juin 2010 0:04

pas trop d'accord: j'ai trouvé le film sympa, mais ça s'essouffle assez vite passée la première demi-heure. faut dire que c'est toujours un peu la même chose et voir s'embrasser des mecs (pour ne pas dire plus :lol: ) pendant 1h30 (bon, j'exagère un peu), c'est un peu saoulant pour un hétéro comme moi. quitte à choisir, j'aurais préféré des lesbiennes. :mdr:
alors, certes, les 2 acteurs d'en donnent à coeur joie, mais je trouve tout de même que c'est un peu too much: on frôle parfois (souvent?) la caricature. faut dire qu'avec jim carrey, faut pas s'étonner qu'il gesticule dans tous les sens.

chapeau toutefois aux acteurs pour avoir endossé des rôles pas évidents.

7/10 en ce qui me concerne: à voir, mais je ne pense pas que je me ferai un jour un revisionnage. Je ne parlerai pas de chef d'oeuvre en tout cas.

à noter que c'est à priori basé sur une histoire vrai.

dernier point: ce n'est peut-être pas conseillé aux jeunes enfants. :idee:

Spoiler : cliquer pour lire

Image

mynameisfedo
 
Messages: 12012
Inscription: 24 Nov 2001 2:00
Localisation: somewhere...
  • offline

Message » 24 Juin 2010 0:10

Je comprends pas comment le côté gay peut choquer ou déranger, d'ailleurs il y a très peu de scènes dites "gay" dans le film et c'est même pas le sujet du film.
La force du film c'est de justement de traiter le sujet de manière sobre et neutre comme n'importe quel histoire d'amour, avec aucune condescendance et surtout constamment avec humour et subtilité.
Le film se joue parfaitement des clichés homosexuels pour justement les détourner, mais là encore c'est même pas le sujet du film.

Le film verse sans cesse dans plusieurs genres, je crois que ce qui te gêne c'est l'aspect romantique entre 2 hommes c'est tout après une demie heure, aucune baisse de rythme, c'est juste qu'on se pose avec les personnages. Il n'y a aucune outrance, tout est fait avec fragilité et intelligence. Enfin ça prouve que faire un film où on montre l'homosexualité même de manière sobre et légère est finalement encore assez subversif et tabou...

"dernier point: ce n'est peut-être pas conseillé aux jeunes enfants. "
Ah ouais ? Certes y a quelques scènes un peu crues, mais honnêtement entre ça et Transformers 2 où la majorité qui mate ça sont des ados ou des jeunes, niveau vulgarité ou autre, je préfère montrer i love you philip morris. Bref...

EDIT : trop choquante ta photo !!
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 24 Juin 2010 0:33

Nikolai a écrit:Je comprends pas comment le côté gay peut choquer ou déranger, d'ailleurs il y a très peu de scènes dites "gay" dans le film et c'est même pas le sujet du film.


Le côté gay ne me dérange pas vraiment, mais la caricature me lasse franchement au bout d'un moment. Je ne suis d'ailleurs pas certain qu'en faire une comédie était réellement une bonne idée.
Pour ce qui est des scènes gay, la toute première est tout de même assez "rentre dedans" si je puis dire... :mdr:
Maintenant, le sujet du film reste tout de même axé sur une histoire d'amour entre 2 gays. Et l'intérêt du film vient je pense essentiellement du fait qu'ils soient gays. avec des hétéros, l'impact n'aurait pas été le même (et impossible d'ailleurs en prison).

La force du film c'est de justement de traiter le sujet de manière sobre et neutre comme n'importe quel histoire d'amour, avec aucune condescendance et surtout constamment avec humour et subtilité.
Le film se joue parfaitement des clichés homosexuels pour justement les détourner, mais là encore c'est même pas le sujet du film.


Façon de voir les choses: pour moi, la caricature est pourtant bien présente, même si on n'atteint pas celle de la cage aux folles.
Et pour avoir connu des gays, non, franchement, c'est tout de même un peu abusé.

Le film verse sans cesse dans plusieurs genres, je crois que ce qui te gêne c'est l'aspect romantique entre 2 hommes c'est tout après une demie heure, aucune baisse de rythme, c'est juste qu'on se pose avec les personnages. Il n'y a aucune outrance, tout est fait avec fragilité et intelligence. Enfin ça prouve que faire un film où on montre l'homosexualité est finalement encore assez subversif et tabou...


Je trouve que c'est surtout l'humour qui en prend un sacré coup au bout d'une demi-heure, une fois la surprise du début passée. Et le problème, c'est que le réalisateur et les acteurs essayent de continuer à nous faire rire, mais ils ont du mal. Le rythme ne faiblit pas vraiment, mais ça ne suit plus du tout côté drôlerie.
Maintenant, parler d'homosexualité par le biais de l'humour ne me semble pas la meilleure méthode, et peut par ailleurs décrédibiliser le milieu gay. Des films sur le sujet bien plus sérieux sont d'ailleurs je trouve plus intéressants, et surtout moins caricaturaux.

"dernier point: ce n'est peut-être pas conseillé aux jeunes enfants. "
Ah ouais ? Certes y a quelques scènes un peu crues, mais honnêtement entre ça et Transformers 2 où la majorité qui mate ça sont des ados ou des jeunes, niveau vulgarité ou autre, je préfère montrer i love you philip morris. Bref...


Je n'aime pas transformers et sa suite, si ça peut te rassurer.
Maintenant, il me semble que ce film a été interdit aux moins de 12 ans en france etje crois que c'était pire aux usa.

Perso, je continue de penser malgré tout que la scène du "rentre dedans" du début n'est pas forcément à voir par les gosses. Je préviens en fait les parents qui auraient à répondre à la question: "mais qu'est-ce qu'il fait le monsieur?" :lol:
De plus, les mots utilisés ne sont pas toujours à la portée des plus jeunes.

EDIT : trop choquante ta photo !!


Il n'y a rien qui me choque dans la vie, et si j'ai caché la photo, c'était juste pour les curieux.
mynameisfedo
 
Messages: 12012
Inscription: 24 Nov 2001 2:00
Localisation: somewhere...
  • offline

Message » 24 Juin 2010 0:57

La caricature elle dure 2 minutes quand il est avec Jimmy au début (volontaire). Après je vois pas, l'histoire d'amour ensuite est sincère et fragile loin des clichés du genre.
Puis faire d'une prison un endroit romantique où on peut se retrouver est osé et couillu. Le film est comme ça constamment à contre courant et des normes.

"Je trouve que c'est surtout l'humour qui en prend un sacré coup au bout d'une demi-heure, une fois la surprise du début passée. Et le problème, c'est que le réalisateur et les acteurs essayent de continuer à nous faire rire, mais ils ont du mal. Le rythme ne faiblit pas vraiment, mais ça ne suit plus du tout côté drôlerie."

Faux comme je dis le film verse dans pas mal de genres, au bout d'une demie-heure, le film s'échappe un peu de la comédie pour verser dans une histoire d'amour, donc normal que ça devient moins drôle (mais toujours passionnant). C'est une comédie douce-amère avec au fond une vraie gravité bouleversante et existentialiste, le côté humour et marrant n'est presque qu'une façade pour cacher le côté désespéré du film (voir la fin).

"Maintenant, le sujet du film reste tout de même axé sur une histoire d'amour entre 2 gays. Et l'intérêt du film vient je pense essentiellement du fait qu'ils soient gays. avec des hétéros, l'impact n'aurait pas été le même (et impossible d'ailleurs en prison)."

Le côté gay rend simplement le film plus subversif sur certains aspects, une façon d'échapper aux normes de la société et du coup de jouer là-dessus pour justement titiller le côté tabou de la chose. Ce que je veux dire, c'est que le film n'a rien d'un truc "pro-gay" ou militant (j'aurais détesté ça d'ailleurs). C'est le sentiment amoureux qui est surtout glorifié gay ou pas.
Le film c'est surtout l'histoire d'un homme complètement fou, ambigu qui est prêt à risquer sa vie, à faire n'importe quoi pour la personne aimée. Le film est à l'image de cette folie.

Et non il a pas été interdit aux moins de 12 ans, et faut arrêter de prendre les gosses pour des crétins franchement. Un gosse qui va regarder ça ne va pas en mourir, et ça le changera des conneries qu'on lui fait bouffer toute la journée.
Il a été interdit aux etats-unis (plutôt censuré) parce que là bas c'est des gros crétins qui ont un problème avec l'homosexualité, si le film aurait montré 2 êtres hétéro avec les mêmes situations et dialogues, personne n'aurait bronché une seconde (toi aussi d'ailleurs).
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 24 Juin 2010 1:21

Nikolai a écrit:La caricature elle dure 2 minutes quand il est avec Jimmy au début (volontaire). Après je vois pas, l'histoire d'amour ensuite est sincère et fragile loin des clichés du genre.
Puis faire d'une prison un endroit romantique où on peut se retrouver est osé et couillu. Le film est comme ça constamment à contre courant et des normes.

"Je trouve que c'est surtout l'humour qui en prend un sacré coup au bout d'une demi-heure, une fois la surprise du début passée. Et le problème, c'est que le réalisateur et les acteurs essayent de continuer à nous faire rire, mais ils ont du mal. Le rythme ne faiblit pas vraiment, mais ça ne suit plus du tout côté drôlerie."

Faux comme je dis le film verse dans pas mal de genres, au bout d'une demie-heure, le film s'échappe un peu de la comédie pour verser dans une histoire d'amour, donc normal que ça devient moins drôle (mais toujours passionnant). C'est une comédie douce-amère avec au fond une vraie gravité bouleversante et existentialiste, le côté humour et marrant n'est presque qu'une façade pour cacher le côté désespéré du film (voir la fin).

"Maintenant, le sujet du film reste tout de même axé sur une histoire d'amour entre 2 gays. Et l'intérêt du film vient je pense essentiellement du fait qu'ils soient gays. avec des hétéros, l'impact n'aurait pas été le même (et impossible d'ailleurs en prison)."

Le côté gay rend simplement le film plus subversif sur certains aspects, une façon d'échapper aux normes de la société et du coup de jouer là-dessus pour justement titiller le côté tabou de la chose. Ce que je veux dire, c'est que le film n'a rien d'un truc "pro-gay" ou militant (j'aurais détesté ça d'ailleurs). C'est le sentiment amoureux qui est surtout glorifié gay ou pas.
Le film c'est surtout l'histoire d'un homme complètement fou, ambigu qui est prêt à risquer sa vie, à faire n'importe quoi pour la personne aimée. Le film est à l'image de cette folie.


chacun son opinion sur le film, mais je ne l'ai pas vu de cette manière.
je préfère de loin un film comme Mulholland Drive par exemple.
mais bon, les goûts et les couleurs...

Et non il a pas été interdit aux moins de 12 ans, et faut arrêter de prendre les gosses pour des crétins franchement. Un gosse qui va regarder ça ne va pas en mourir, et ça le changera des conneries qu'on lui fait bouffer toute la journée.


oui, biensûr qu'il ne va pas mourir en visionnant ce film. mais pas plus non plus en regardant des films pornos. sauf qu'avant l'éveil de la sexualité (vers 10/12 ans), je pense sincèrement que ce genre de film (homo ou hétéro) n'est pas spécialement conseillé aux moins de 12 ans.

Il a été interdit aux etats-unis (plutôt censuré) parce que là bas c'est des gros crétins qui ont un problème avec l'homosexualité, si le film aurait montré 2 êtres hétéro avec les mêmes situations et dialogues, personne n'aurait bronché une seconde (toi aussi d'ailleurs).


à mon avis, tu te trompes car d'autres films orientés hétéro sont également passés à la moulinette de la censure us.

maintenant, je t'avoue qu'en tant qu'hétéro, ça ne me passionne pas de voir 2 mecs faire l'amour et se rouler des pelles. comme je te l'ai dit, ça ne me choque pas plus que ça, mais forcément et comme tout le monde, je préfère voir quelque chose qui me plait, d'autant plus qu'on a tendance à s'identifier quelque peu aux personnages d'un film, série, bouquin... et je suppose que des homos/lesbiennes ont le même désintérêt dans l'autre sens. enfin, bon, rien de dramatique. :wink:
mynameisfedo
 
Messages: 12012
Inscription: 24 Nov 2001 2:00
Localisation: somewhere...
  • offline

Message » 24 Juin 2010 2:52

Encore une fois qu'il soit ou gay ou hétéro pour moi n'a rien changé, c'est le sentiment amoureux assimilé à une sorte de folie que moi je m'identifie, son anti conformisme et sa passion pour les actes donc fous. Je vois pas en quoi l'orientation sexuelle peut jouer en quoi que ce soit à l'identification, pourtant je ne suis pas du tout un défendeur de l'homosexualité, mais on peut franchement passer outre.

Moi aussi j'suis un grand fan de Mulholland drive, mais bon aucun rapport. Je trouve le film de toute façon au-delà de ça profond et vraiment atypique, avec un etat d'esprit qui moi me correspond tout à fait (le côté personnage hors norme et hors des conventions).

"oui, biensûr qu'il ne va pas mourir en visionnant ce film. mais pas plus non plus en regardant des films pornos. sauf qu'avant l'éveil de la sexualité (vers 10/12 ans), je pense sincèrement que ce genre de film (homo ou hétéro) n'est pas spécialement conseillé aux moins de 12 ans."

Oui non mais ça va, tu exagères pas un peu ? Franchement dans ce film y a 2-3 scènes de cul "courtes", on voit rien et ça reste très gentillet. Rien de méchant ou de choquant, faut arrêter. Ou alors t'es grave puritain sur les bords. C'est le genre de film ou je met un accord parental mais pas plus.

Et je reviendrais pas sur la censure US qui est surement la plus déprimante qui soit. Effectivement il censure tout et n'importe quoi, et ça c'est pas nouveau. Là en l'occurrence c'est juste parce que c'est axé sur l'homosexualité donc hyper choquant.
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 24 Juin 2010 19:49

Nikolai a écrit:"oui, biensûr qu'il ne va pas mourir en visionnant ce film. mais pas plus non plus en regardant des films pornos. sauf qu'avant l'éveil de la sexualité (vers 10/12 ans), je pense sincèrement que ce genre de film (homo ou hétéro) n'est pas spécialement conseillé aux moins de 12 ans."

Oui non mais ça va, tu exagères pas un peu ? Franchement dans ce film y a 2-3 scènes de cul "courtes", on voit rien et ça reste très gentillet. Rien de méchant ou de choquant, faut arrêter. Ou alors t'es grave puritain sur les bords. C'est le genre de film ou je met un accord parental mais pas plus.


on est donc d'accord sur l'accord parental. et selon moi, ce film n'est pas conseillé aux moins de 12 ans, à moins de censurer certains trucs.
de toute façon, je doute que les gosses comprennent vraiment la trame du film. et je penserai de même si le film était orienté hétéro. maintenant, c'est valable pour tout un tas de films dont le sujet n'est assimilable que par les ados et les adultes.

j'aimerais en tout cas connaître l'opinion d'autres personnes du forum...
mynameisfedo
 
Messages: 12012
Inscription: 24 Nov 2001 2:00
Localisation: somewhere...
  • offline

Message » 24 Juin 2010 20:03

Pas assez in probablement.... le côté gay en rebute surement plus d'un. Dommage pour eux.
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 30 Juin 2010 2:16

Visionné le film hier... et passé une super soirée!

J'avais vu la bande annonce au ciné et ça ne me disait rien, surtout que les excentricités de Jim Carrey sont exagérées pour moi dans ses derniers films.
J'ai acheté ce BR avec celui de Shutter Island, qui m'a passablement déçu alors que "I Love You Philips Morris" est très réussi et désopilant dans son genre en fait.
Carrey est absolument génial et fait preuve d'un grand talent, de même que MacGrégor que l'on voit un peu partout en ce moment, s'essaie ici dans un autre genre avec justesse et en VO il est magnifique (j'aime bien son accent).

J'admets que quelques scènes (2-3) pourraient déplaire dans certains foyers, et je ne les imaginerais pas dans un film narrant les amours d'un homme et d'une femme avec un tel comique de situation, et il serait également bien dommage de les supprimer. Le "Interdit aux moins de 12 ans" compte tenu de la maturité des jeunes aujourd'hui n'était finalement pas le plus mauvais choix.

L'image en 1.85 est bonne (4/5) avec une légère surexposition dans certaines scènes (mais c'est peut être dû à mes réglages) alors que le son est excellent (5/5), le summum étant le générique de fin mais la BO est originale et soutient bien le film dans tous les moments, superbe!

Au final un excellent film, très drôle, avec 2 acteurs incroyables, un prix nouveauté assez doux et une pochette colorée, voilà comment bien commencer l'été! :wink:

PS: la seule remarque que je pourrais émettre c'est que le vrai milieu carcéral n'est sans doute pas aussi indulgent concernant ces amours "gay"... encore qu'il s'agit d'une histoire vraie aux USA.
Dernière édition par Ha-Dê le 30 Juin 2010 2:29, édité 1 fois.
Ha-Dê
 
Messages: 5413
Inscription: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 30 Juin 2010 2:27

Oui le milieu carcéral n'est pas forcément très réaliste, mais c'est un parti pris du film de montrer la prison comme un endroit presque romantique, douillet et chaleureux. Encore une volonté de briser les codes de ce genre de film
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 30 Juin 2010 2:31

Oui c'est exactement ça!
Et Besson me surprend aussi ici très positivement.
Ha-Dê
 
Messages: 5413
Inscription: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Message » 30 Juin 2010 12:29

Oui quand il se contente que de financer et aider certains films, ça va. Faut juste pas qu'il touche aux scénars ou autre chose.
Même si c'est un mec qui produit pas mal de bouses, il aide beaucoup le cinéma, les jeunes réals et l'industrie. C'est déjà ça.
Nikolai
 
Messages: 2265
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 30 Juin 2010 14:28

Nikolai a écrit:Oui quand il se contente que de financer et aider certains films, ça va. Faut juste pas qu'il touche aux scénars ou autre chose.
Même si c'est un mec qui produit pas mal de bouses, il aide beaucoup le cinéma, les jeunes réals et l'industrie. C'est déjà ça.


Il a distribué également le dernier Gondry, le fabuleux "Be kind rewind".
John Nada
 
Messages: 1017
Inscription: 23 Avr 2009 12:05
  • offline

Message » 30 Juin 2010 15:09

John Nada a écrit:
Nikolai a écrit:Oui quand il se contente que de financer et aider certains films, ça va. Faut juste pas qu'il touche aux scénars ou autre chose.
Même si c'est un mec qui produit pas mal de bouses, il aide beaucoup le cinéma, les jeunes réals et l'industrie. C'est déjà ça.


Il a distribué également le dernier Gondry, le fabuleux "Be kind rewind".


Très très bon film j'ai trouvé : Be Kind Rewind !
LeBougre
 
Messages: 1796
Inscription: 22 Sep 2007 20:19
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message