Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 11 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Mulholland drive

Message » 01 Sep 2010 18:14

La question est est ce que la scène où Laura Elena Harring est nue , sa partie intime est toujours mosaïqué pour le homecinema ?
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Sep 2010 18:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Sep 2010 18:41

Si Lynch a son mot à dire, il n'y aura qu'un seul chapitre et la mosaïque sera bien là. C'est lui qui l'a demandée pour justement empêcher les captures d'image.
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 01 Sep 2010 18:42

14 septembre, ça arrive!!!
John Nada
 
Messages: 1017
Inscription: 23 Avr 2009 12:05
  • offline

Message » 01 Sep 2010 18:46

Sledge Hammer a écrit:Si Lynch a son mot à dire, il n'y aura qu'un seul chapitre et la mosaïque sera bien là. C'est lui qui l'a demandée pour justement empêcher les captures d'image.

C'est dommage qu'il change d'avis comme ça pour préserver son actrice, alors que des millions de spectateurs l'ont déjà vu au cinéma et sur des écrans plus grands que nos homecinémas.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 01 Sep 2010 18:49

Ta main droite ne s'en reposera que mieux. Dis merci à M.Lynch :mdr:
John Nada
 
Messages: 1017
Inscription: 23 Avr 2009 12:05
  • offline

Message » 01 Sep 2010 19:06

John Nada a écrit:Ta main droite ne s'en reposera que mieux. Dis merci à M.Lynch :mdr:

Le truc c'est que c'est filmé à moitié dans l'obscurité tu ne vois presque rien, raison de plus pour dire que flouter ça ne sert à rien. D'autant plus qu'un film comme "Blue velvet" ou "Lost highway" on voit plus de chose, et qui ne sont pas censurés.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 01 Sep 2010 21:33

Sauf que chez soi, on peut retravailler l'image, l'éclaircir, modifier le contraste et plein d'autres choses.
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 01 Sep 2010 21:36

Sledge Hammer a écrit:Sauf que chez soi, on peut retravailler l'image, l'éclaircir, modifier le contraste et plein d'autres choses.

Et ?
Il l'a numériquement floué, tu peux augmenter tout ce que tu veux tu ne verras rien. :D
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 01 Sep 2010 21:52

C'est pour ça qu'il a flouté le plan. Là où c'était un plan relativement furtif et où l'actrice en a peut-être montré davantage que prévu au départ, pour des images censées être dans la pénombre, Lynch ne voulait pas que des petits malins retravaillent l'image vu les outils informatiques actuels. Il expliquait que c'était par respect envers la comtesse Bismarck et l'actrice de Lambada : la danse interdite (là, je paraphrase).
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 01 Sep 2010 21:59

Sledge Hammer a écrit:C'est pour ça qu'il a flouté le plan. Là où c'était un plan relativement furtif et où l'actrice en a peut-être montré davantage que prévu au départ, pour des images censées être dans la pénombre, Lynch ne voulait pas que des petits malins retravaillent l'image vu les outils informatiques actuels. Il expliquait que c'était par respect envers la comtesse Bismarck et l'actrice de Lambada : la danse interdite (là, je paraphrase).

Il aurait du y penser avant de toute façon pour la sortie cinéma déjà.
Là où tous les autres films sont censurés pour le cinéma et bénéficient des scènes et des plans plus osés pour le homecinema, là c'est l'inverse. :o

Même "Eyes Wide shut" censuré aux USA à l'époque, a eu droit à la version censurée pour le Blu ray....
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 01 Sep 2010 22:57

maxbond a écrit:
Même "Eyes Wide shut" censuré aux USA à l'époque, a eu droit à la version censurée pour le Blu ray....

tu voulais sûrement dire

Même "Eyes Wide shut" censuré aux USA à l'époque, a eu droit à la version NON censurée pour le Blu ray....

http://highdeftemple.wordpress.com/2010/08/29/eyes-wide-shut-blu-ray-us/
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 01 Sep 2010 23:22

muse92 a écrit:
maxbond a écrit:
Même "Eyes Wide shut" censuré aux USA à l'époque, a eu droit à la version censurée pour le Blu ray....

tu voulais sûrement dire

Même "Eyes Wide shut" censuré aux USA à l'époque, a eu droit à la version NON censurée pour le Blu ray....

http://highdeftemple.wordpress.com/2010/08/29/eyes-wide-shut-blu-ray-us/

oui oui, tapé trop vite :mdr:
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 02 Sep 2010 10:49

Les modifications dans Eyes Wide Shut avaient été faites à la demande de la MPAA pour valoir au film le classement R et non NC-17. Il paraîtrait que Kubrick en avait accepté le principe même s'il n'a pas eu le temps de superviser l'exécution de la version "Austin Powers" pour cause de hmm... décès. Ça a été maintenu pour les premières versions vidéo, d'autant plus que certains magasins comme les Walmart refusent de vendre des films classés NC-17. La version d'origine a été rétablie en douce, maintenant que le soufflé est retombé et qu'Eyes Wide Shut n'a plus la réputation sulfureuse qu'il avait à sa sortie. On parle donc là-bas de version Unrated et on oublie le battage autour de la scène d'orgie.

Dans le cas de Mulholland Dr., la modification a été effectuée à la demande expresse de David Lynch qui voulait empêcher que des images de Laura Harring circulent sur Internet. Il ne faut pas oublier que Lynch a une mentalité assez puritaine à la base (il est travaillé par les questions de l'érotisme et de la sexualité mais son jugement sur la "luxure" est parfois proche de celui du personnage principal de Lost Highway à la fin du film) et que les discours sur la famille dans "Une histoire vraie" ne sont pas du second degré.

Sa modification n'est pas sur le principe tellement différente des réalisateurs qui ont bloqué la diffusion de leurs propres films quand ils étaient diffusés en version plein cadre open matte et qu'il y avait donc une partie de l'image lors des scènes d'amour qui n'était pas censée être dans le cadre. Je crois que Nicholas Roeg a fait ça sur "Ne vous retournez pas" parce que ni Donald Sutherland ni Julie Christie n'avaient accepté d'en montrer autant. C'est pour empêcher les petits malins d'en voir plus que ce qu'ils étaient censés voir au cinéma. La décision de Lynch n'a rien à voir avec une éventuelle censure. La MPAA "autorise" la nudité officiellement (sauf que le classement R est alors quasi-automatique), ils font en revanche un blocage dès qu'il y a des plans qui permettraient à un gosse de savoir comment papa rentre dans maman et de ne plus croire aux cigognes.
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 02 Sep 2010 11:34

Sledge Hammer a écrit:Il paraîtrait que Kubrick en avait accepté le principe même s'il n'a pas eu le temps de superviser l'exécution de la version "Austin Powers" pour cause de hmm... décès.

la version "austin powers" ?? kezaco?

Sledge Hammer a écrit:Il ne faut pas oublier que Lynch a une mentalité assez puritaine à la base (il est travaillé par les questions de l'érotisme et de la sexualité mais son jugement sur la "luxure" est parfois proche de celui du personnage principal de Lost Highway à la fin du film) et que les discours sur la famille dans "Une histoire vraie" ne sont pas du second degré.

ah? chui étonné quand même qu'un mec puritain filme.......des choses malsaines et perverses

Sledge Hammer a écrit:ils font en revanche un blocage dès qu'il y a des plans qui permettraient à un gosse de savoir comment papa rentre dans maman et de ne plus croire aux cigognes.

:mdr:
muse92
 
Messages: 1844
Inscription: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 02 Sep 2010 11:50

Dans la séquence où Tom Cruise se retrouve incognito à une orgie, il y a une série de travellings sur ce qui se passe dans la villa. Les invités sont essentiellement des spectateurs qui contemplent de façon figée les ébats, assez stylisés au demeurant, de quelques couples dénudés sur des tables ou par terre. Comme c'était une vision de deux trois secondes dans de longs plans et que c'était compliqué à couper, on a incrusté au premier plan des silhouettes de spectateurs qui sont censés regarder le spectacle et dont la tête couvre comme par hasard une partie de l'action.

muse92 a écrit:ah? chui étonné quand même qu'un mec puritain filme.......des choses malsaines et perverses

Ça n'a rien de très étonnant. Tu as des types très torturés par leur éducation ou leurs origines et qui n'arrivent pas à s'en défaire dans la vie mais dont les films sont beaucoup plus ambigus. Hitchcock était par exemple un catholique pratiquant à la fois écœuré et fasciné par la sexualité. Lynch est un adepte bien connu de la méditation transcendantale mais je ne qualifierai pas son imaginaire de particulièrement serein et paisible. Et puis, bon, du côté des contradictions, il y a bien quelques grosses stars américaines qui ont rejoint la scientologie, une "religion" qui permettrait de surmonter leurs "problèmes" individuels, dont l'homosexualité fait partie selon l'"église de scientologie", mais on ne peut pas dire que ça soit hyper-convaincant sur ce point...
Sledge Hammer
 
Messages: 3051
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • online


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message