Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités

Détails sur les éditions, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Tête de Turc

Message » 19 Avr 2012 20:39

Tête de turc(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93
Genre-----------> Policier
Durée-----------> 1h27
Zone------------> B
Editeur---------> Warner
Langues--------> Français DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son-------------> Image
Scénario------->Image

Réalisé par Pascal Elbé

Résumé:
Un geste, et tout bascule. Un adolescent de 14 ans, un médecin urgentiste, un flic en quête de vengeance, une mère qui se bat pour les siens, un homme anéanti par la mort de sa femme voient leurs destins désormais liés. Alors que le médecin passe plusieurs jours entre la vie et la mort, les événements s'enchaînent et tous seront entraînés par l'onde de choc

Mon humble avis:
Dans son articulation scénaristique, ce film m'a fait penser à "Crossing Guards" de Sean Penn. Je n'en dis pas d'avantage pour ne pas révéler les ressorts de l'intrigue. Elbé est bien épaulé pour son premier film: Godeau comme producteur, Coulais à la musique et bien sûr Roschdy Zem en tête d'affiche. Le titre est un peu bizarre et simplet avec ce double sens que tout le monde devine et qui ne reflète pas vraiment le film. On ne verse jamais dans les clichés à une exception près. Il y a une scène un peu moyenne au milieu du film où Zem et Elbé confrontent leur point de vue sur la violence dans les banlieues, on frôle un peu la caricature.
Le casting est très bon, le jeu des acteurs est au-dessus de ce qui se fait habituellement dans le cinéma hexagonal. La réalisation est classique, un peu comme on faisait les films dans les années 70. En revanche, elle met bien en avant les personnages qui s'exposent et se révèlent le plus souvent dans des silences suffocants.

Le Blu-Ray est très mauvais techniquement. L'image est lisse sans détails, on n'a pas ce semblant de relief qui fait qu'on aime tant la HD. Warner se fiche de nous sur ce coup et montre que le cinéma français ne l'intéresse pas tant que ça...
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Avr 2012 20:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Le casse de Central Park (Tower Heist)

Message » 19 Avr 2012 20:42

Le casse de Central Park (Tower Heist)(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93
Genre-----------> Comédie (à partir de la 41e)
Durée-----------> 1h44
Zone------------> B
Editeur---------> Universal
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son-------------> écouté au casque
Scénario------->Image

Réalisé par Brett Ratner

Suppléments:
-DVD : copie digitale offerte

Résumé:
Quand les employés d'une résidence de luxe en bordure de Central Park découvrent que le milliardaire occupant le penthouse n'est autre qu'un escroc qui les a spoliés de leur retraite, ils fomentent leur vengeance: un casse qui leur permettra de récupérer leur dû...

Mon humble avis:
Bon, pour moi le film commence à la 41ème minute, c'est à dire au moment où Eddie Murphy entre en scène. Avant c'est d'un ennui profond et je reste poli. Matthew Broderick, Alan Alda et Casey Affleck sont sous-employés. L'agent du FBI joué par Téa Leoni ne sert à rien et Ben Stiller interprète mollement un manager général qui nous laisse de marbre.
J'ai vu le film en VO et j'ai un peu tiqué sur l'accent urbain d'Eddie Murphy qui reprend presque la même voix de Donkey dans Shrek. J'aurai aimé que ce soit plus subtil, un peu comme dans "Trading places" (un fauteuil pour deux). C'est une comédie qui met beaucoup de temps pour décoller et qui nous emmène pas loin. Grosse déception pour ma part, il était possible de faire mieux avec un tel casting...

Le Blu-Ray est bon. C'est un BD Universal donc au niveau piqué, c'est sage. On peut le booster un peu mais il y aura un peu de bruit vidéo qui apparaitra aussi. Le contraste est très bon sauf sur une scène en extérieur au milieu du film (scène entre Murphy et Stiller devant la tour) où les noirs et les couleurs sont délavés. J'ai bien aimé la photo du film dans les tons chauds avec un cachet cinéma. Les couleurs sont vives et les noirs corrects. J'ai écouté le film au casque donc je ne saurai vous dire si la bande-son est bonne ou pas...
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Protégé

Message » 19 Avr 2012 20:48

Protégé(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Polar-mafia
Durée-----------> 1h52
Zone------------> B
Editeur---------> HK Vidéo
Langues--------> DTSHD-MA 5.1 Cantonnais, DTSHD-MA 5.1 Français
Sous-titres-----> Français,...
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image


Réalisé par Derek Yee

Résumé:
Flic infiltré dans un important réseau de trafique de drogue, Lik est le protégé du puissant Lam Kwan. Huit longues années lui ont été nécessaires pour gagner sa confiance et devenir son nouveau bras droit. Alors que Lik tente de réunir un maximum de preuves pour coincer Lam, ce dernier doit choisir entre la fraternité qui unit les hommes du clan et son devoir de policier. Le sort d'un couple de drogués proche de Lik va précipiter les évènements... (merci amazon)

Suppléments:
-Boîtier Blu-ray avec fourreau
-Making of
-Bandes-annonces

Sortie du Blu-Ray: disponible

Mon humble avis:
Ce film n'a rien à envier à "Requiem for a dream" en ce qui concerne la description de la vie d'un héroïnomane. Il est plus inscrit dans la réalité que "Requiem..." et dépeint avant tout la vie d'un flic infiltré dans la mafia.
C'est un très très bon film. Les acteurs jouent à la perfection. Andy Lau évite de tomber dans la caricature du parrain comme on l'a trop vu dans les films américains. La réalisation est dans la lignée des grands de Hong-Kong avec une influence de Melville comme c'est souvent le cas dans ce cinéma.

Le transfert HD est solide. Il y a un très léger fourmillement. Je n'ai pas remarqué de poussières ou une instabilité particulière de l'image. C'est presque un sans faute...
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

M. Popper et ses pingouins

Message » 19 Avr 2012 20:54

M. Popper et ses pingouins(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Comédie (pas drôle)
Durée-----------> 1h34
Zone------------> B
Editeur---------> Fox
Langues--------> DTSHD-MA 5.1 Anglais, DTS 5.1 Français
Sous-titres-----> Français,Anglais,...
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par Mark Waters

Résumé:
M. Popper est un homme riche et puissant. Mais c'est aussi un homme seul : divorcé d'Amanda, il ne voit ses enfants qu'un week-end sur deux et mène une vie triste dans son appartement ultramoderne de Park Avenue. Mais lorsqu'un matin, M. Popper reçoit comme ultime cadeau de son père décédé 6 pingouins vivants, il voit sa vie déraper. Tout va y passer : le contrat de ses rêves, ses relations, sa vie. Mais grâce à ces six pingouins, M. Popper va découvrir que le bonheur peut aussi faire boule de neige...

Suppléments:
-Contient le Blu-ray, le DVD et la copie digitale (iPod, iPad, iPhone, Android et tablette) du film
-Boîtier Blu-ray avec fourreau à effet givré
-"L'aventure de Looping et Schlingueur en Antarctique"
-Scènes coupées
-Bêtisier
-Zoom sur les pingouins
-Le théâtre des pingouins marionnettes

Sortie du Blu-Ray: disponible

Mon avis:
C'est une comédie où un adulte ne rira ou ne sourira jamais. La cible très jeune de ce film, je dirai les 4-7 ans, s'ennuiera ferme également. Les 2 idées originales (et je suis généreux) ne compenseront pas notre sentiment de frustration. Encore un film qui a été pensé en produit marketing avant toute chose...

Le BD est bon, l'image aurait pu avoir plus de piqué (on peut compenser facilement en poussant le sharpness sur sa source car la copie est sans bruit vidéo). La colorimétrie est neutre, ce qui est rare pour une comédie. Les contrastes et les noirs (peu nombreux) sont excellents. Il faut dire que le film a été tourné en studio à 90%, donc ça aide.
Par contre une VF en DTS, ça c'est franchement la honte messieurs de le Fox!
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

The Murderer

Message » 19 Avr 2012 21:00

The murderer(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Thriller
Durée-----------> 2h20
Zone------------> B
Editeur---------> Wild side (miaou)
Langues--------> Français DTS-HD MA 5.1, Coréen DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son-------------> écouté au casque
Scénario------->Image

Réalisé par Na Hong-jin

Résumé:
Yanji, ville chinoise de la Préfecture de Yanbian, coincée entre la Corée du Nord et la Russie, où vivent quelques 800 000 Sino-coréens surnommés les "Joseon-Jok". 50% de cette population vit d'activités illégales. Gu-nam, chauffeur de taxi, y mène une vie misérable. Depuis six mois, il est sans nouvelles de sa femme, partie en Corée du Sud pour chercher du travail. Myun, un parrain local, lui propose de l'aider à passer en Corée pour retrouver sa femme et même de rembourser ses dettes de jeu. En contrepartie il devra simplement... y assassiner un inconnu. Mais rien ne se passera comme prévu... (merci amazon)

Mon humble avis:
Dire que j'attendais avec impatience la reconstitution du fameux trio de "The chaser", à savoir Kim Yun-seok, Ha Jung-woo et Na Hong-jin, est un euphémisme. Et l'idée de changer le méchant de "The chaser" en héros était pour le moins ambitieuse.
Tous les ingrédients qui ont fait le succès de "The chaser" sont repris avec intelligence. On n'est pas dans un sequel ou un copié-collé. Non, Na Hong-jin revisite une nouvelle fois le polar et lui redonne ses lettres de noblesse. Quelle jubilation, put... !

Le Blu-Ray est une réussite totale en terme d'image. Tout est super détaillé. On est comme projeté dans les rues coréennes. Les noirs sont magnifiques et c'est capital pour ce film. La photo conserve l'aspect argentique d'une pellicule cinématographique. J'ai noté un peu de grain qui n'est pas gênant et qui renforce le cachet "cinéma". J'ai beaucoup pensé à Melville en voyant ce film. C'est un film réaliste dans l'interprétation qui célèbre le cinéma d'action avec des courses poursuites superbes esthétiquement, intenses avec d'incroyables rebondissements.

Un film majeur du cinéma coréen et du cinéma tout court. Dommage qu'il ait été distribué en plein milieu de l'été et heureusement que le public français ne connait pas en masse ce genre de films car il bouderait encore plus les salles des films français hors comédies bien sûr.
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Les marches du pouvoir

Message » 19 Avr 2012 21:19

Les marches du pouvoir(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Drame pseudo-politique
Durée-----------> 1h41
Zone------------> B
Editeur---------> Métropolitan video
Langues--------> DTSHD-MA 5.1 Anglais, DTSHD-MA 5.1 Français
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par George Clooney (What else?)

Résumé:
Stephen Meyers est le jeune mais déjà très expérimenté conseiller de campagne du gouverneur Morris, qui se prépare pour les élections à la présidence américaine. Idéaliste et décidé à faire honnêtement tout ce qu'il peut pour faire gagner celui qu'il considère sincèrement comme le meilleur candidat, Stephen s'engage totalement. Pourtant, face aux manipulations et aux coups tordus qui se multiplient vite, Stephen va devoir faire évoluer sa façon de travailler et de voir les choses. Entre tentations et désillusions, les arcanes du pouvoir le transforment... (merci amazon)

Mon humble avis:
Quel est l'intérêt de faire un film sur la politique si tous les faits sont passés au mixer pour éviter les éventuels procès ? Clooney mélange maladroitement les campagnes de Edwards, Clinton (Hilary) et Obama de 2008. Pour démontrer quoi ? Et bien j'en sais rien...ah si, l'homme politique est ambitieux, et il est prêt à tout pour se faire élire même un idéaliste. Je crois que Clooney se moque pas mal de l'organisation d'une équipe de campagne: il résume le boulot d'un sous-directeur à un simple lecteur/analyste de sondages. On est très loin du réalisme de l'excellent "West wing".
Ryan Gosling est très bon (une fois de plus) et surclasse Clooney peu crédible en gouverneur candidat à la présidentielle américaine qui joue plus au prof de Harvard qu'autre chose...

Le Blu-Ray est nickel. L'image est détaillée sans artéfacts. La photo oscille entre couleurs chaudes et froides et aussi entre scènes claires avec flashs et lumière TV et scènes sombres en backstage là où les complots se fomentent...
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Le discours d'un roi

Message » 19 Avr 2012 21:29

Le discours d'un Roi(FR)

Image

Configuration---> Panasonic PTAE-5000 + Oppo 93
Genre-----------> Drame historique
Durée-----------> 2h02
Zone------------> B
Editeur---------> Wild Side Vidéo
Langues--------> Français DTS-HD MA 5.1, Anglais DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Mon avis
C'est un Biopic que je qualifierai de resserré autours du bégaiement d'un Roi. Qui peut imaginer que le Chef des Armées, même protocolaire, puisse soulever les masses et les conduire avec un tel handicap vers la victoire à l'aube de ce qui sera la Seconde Guerre Mondiale ?
Que dire des interprétations, si ce n'est qu'on frôle la perfection? Geoffrey Rush est définitivement un monstre sacré du cinéma. Colin Firth idem. Tout est légèrement trop conventionnel à mon goût mais la mayonnaise prend. C'est un vrai duo d'acteurs à l'ancienne, un peu comme dans les films d'Audiard (Ventura-Blier ou Gabin-Belmondo). On sent une alchimie entre les deux acteurs.


Le Blu-Ray
Le transfert est splendide et c'est pour moi un Top-Démo sans problème. L'image est très bien définie. Le parti pris de filmer avec un objectif grand angle procure un joli effet de profondeur. C'est du cinéma à l'état pur (chez soi bien entendu).
J'ai bien aimé la spatialisation et la réverbération de la piste audio qui nous plonge efficacement dans l'ambiance des palais et appartements du Londres des années 30 et 40.
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 19 Avr 2012 21:55

bonsoir

je viens de m'équiper de mon premier HC et je voudrais un bon bluray afin de profiter de ce HC
donc je cherche un film qui démontre ce que c'est un HC, une bande son qui immerge bien quoi !
si vous aviez des films à me conseiller

merci
Trach62.
 
Messages: 75
Inscription: 22 Jan 2012 0:39
  • offline

Message » 19 Avr 2012 22:46

Phil
Admin Staff Multimédia
Dialhot.
Administrateur Forum Multimedia
Administrateur Forum Multimedia
 
Messages: 22964
Inscription: 25 Aoû 2005 13:26
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 19 Avr 2012 23:02

merci bien :)
Trach62.
 
Messages: 75
Inscription: 22 Jan 2012 0:39
  • offline

Message » 20 Avr 2012 19:47

Topic à jour.
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3709
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Across the line

Message » 22 Avr 2012 9:08

Across the line(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Policier, Drame
Durée-----------> 1h40
Zone------------> B
Editeur---------> Seven7 et Ico Vidéo
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par R. Ellis Frazier

Résumé:
Charlie Wright, un banquier milliardaire, est accusé d'escroquerie. Lorsque le FBI est sur le point de l'arrêter, il a disparu. Avec les millions de dollars qu'il a en sa possession, il traverse la frontière et se cache à Tijuana, au Mexique, pour retrouver sa fille perdue depuis plusieurs années. Sa rencontre avec un gangster mexicain va rapidement amener Charlie dans une succession de trafics et fusillades...

Suppléments:
-"Baines" : court-métrage du réalisateur (19')
-Making of (20')
-Bandes-annonces

Le film:
Mi-policier et mi-drame, ce "petit" film est une bonne surprise. On retrouve un Andy Garcia en grande forme dans le rôle d'un parrain mexicain sur le déclin. Et à mon grand étonnement, Mario Van Peebles joue (enfin) juste. L'histoire n'est pas super originale au départ, mais plus on avance dans le film plus on emprunte des chemins de traverse. Les scènes d'action sont "intelligentes" dans leur déroulement et la mise en scène est subtile et habile. Ce fût un bon moment ciné pour ma part.

Le BD:
Le BD est presque parfait. Au niveau de l'image, il a 2 (petits) défauts: il est en 1080p@50 et 90% des prises de vue aériennes du film sont en SD. L'absence du 24p donne un blanc légèrement brillant dans les scènes claires mais ne provoque pas de saccades. Sinon le contraste est impeccable. Le piqué est magnifique au premier plan et au second plan. L'image a donc un beau relief avec des noirs profonds sans être bouchés.
La bande-son en VO est une vraie réussite. Les coups de feux résonnent dans toute la pièce avec un vrai réalisme. Les voix sont toujours à un bon niveau avec un aspect "live". C'est une très belle piste DTS-HD MA 5.1.
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Monsters

Message » 22 Avr 2012 9:08

Monsters(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Science-Fiction
Durée-----------> 1h34
Zone------------> B
Editeur---------> M6 Vidéo
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son-------------> écouté au casque
Scénario------->Image

Réalisé par Gareth Edwards

Résumé:
Une sonde de la NASA s'écrase dans la jungle mexicaine, libérant sur terre des particules d'une forme de vie extra-terrestre. Six ans plus tard, le Mexique et le Costa-Rica sont devenus des zones de guerre désertées par les populations locales, mises en quarantaine et peuplées de créatures monstrueuses. Un photographe est chargé d'escorter une jeune femme à travers cette zone dévastée. Seuls sur la route, ils vont tenter de rejoindre la frontière américaine...

Suppléments:
Interviews (VOST) :
- Gareth Edwards (HD - 20'02")
- Whitney Able (9'31")
- Scoot Mc Nairy (7'43")
-Bande-annonce (HD - 1'32" - VF)

Le film:
J'avoue que je me suis assoupi à la moitié du film. Je l'ai remis pour voir ce que j'avais raté. Peu de choses finalement, l'intrigue est trop linéaire à mon goût même si je reconnais que l'auteur-réalisateur était plein de bonnes intentions...

Le BD:
C'est un bon transfert HD. Les images tournées à la caméra à l'épaule sont fluides, heureusement sinon bonjour le mal de crâne. J'aurai aimé un peu plus de piqué pour un film si récent.
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Skyline

Message » 22 Avr 2012 9:09

Skyline(FR)
Image
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Science-Fiction
Durée-----------> 1h33
Zone------------> B
Editeur---------> M6 Vidéo
Langues--------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son-------------> écouté au casque
Scénario------->Image pour les 80 premières minutes
Scénario------->Image pour les 5 dernières minutes

Réalisé par Colin Strause et Greg Strause

Résumé:
Après une soirée bien arrosée, un groupe d'amis est réveillé par d'étranges lumières dans le ciel. Ils découvrent avec horreur de gigantesques vaisseaux extraterrestres surplombant les métropoles du monde entier. De puissantes sources lumineuses semblent aspirer les hommes par milliers... La stupeur passée, la fuite et la résistance s'organisent. L'humanité est-elle condamnée à disparaître ?

Suppléments:
-7 scènes coupées et étendues avec commentaires audio sous-titrés optionnels de Colin et Greg Strause (HD - 6'28" - VOST)
-2 scènes alternatives avec commentaires audio sous-titrés optionnels de Colin et Greg Strause (HD - 2'27" - VOST)
-Animatics de 2 scènes avec commentaires audio sous-titrés optionnels de Colin et Greg Strause (HD - 10"01 - VOST)
-Bande-annonce (HD - 1'43" - VF)
-Commentaire audio de Colin Strause et Greg Strause (VOST)
-Commentaire audio de Joshua Cordes et Liam O'Donnell (VOST)

Le film:
Le premier tiers du film est assez indigeste tant au niveau de la réalisation qu'au niveau du jeu des acteurs. Le second tiers est légèrement meilleur au niveau de l'action mais ce n'est pas encore le nirvana. Par contre les 5 dernières minutes sont absolument magnifiques. Si cette scène avait été située à la moitié du film, on tenait là un petit bijou de la science-fiction à coup sûr. Quel dommage...

Le BD:
Le Blu-Ray a une image HD juste correcte. Le piqué aurait pu être encore plus prononcé. Les noirs (rares) sont bons, le contraste est parfait. C'est un bon transfert HD, sans plus.
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline

J'ai rencontré le diable

Message » 22 Avr 2012 9:10

J'ai rencontré le Diable(FR)
ImageImage
Configuration---> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre-----------> Policier, Thriller, Horreur
Durée-----------> 2h22
Zone------------> B
Editeur---------> ARP Sélection
Langues--------> Coréen DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres-----> Français
Images--------->Image
Son------------->Image
Scénario------->Image

Réalisé par Kim Jee-Woon

Résumé:
Un agent des services secrets entreprend de traquer le tueur de son amie, en éliminant les suspects identifiés par la police. Il a fait un serment : soumettre le meurtrier aux mêmes tortures que celles subies par sa fiancée...

Suppléments:
-Making of
-Bande-annonce

Le film:
Est-ce que c'est le film le plus flippant? Non. Est-ce que c'est le film le plus violent? Non. Est-ce que c'est le film le plus choquant? Pas à ma connaissance. Est-ce que c'est le film le plus gore? Je ne crois pas.
Et pourtant il renouvelle considérablement le genre "policier-thriller". Avec le titre on est au moins averti que l'on va voir quelque chose d'extrême contrairement à "The Chaser" qui n'annonçait pas la couleur.
Il n'empêche, j'ai eu beau me dire que c'était du cinéma, j'ai quand même regardé ailleurs 2-3 secondes à un moment donné, ce fût pour moi une première.
Notre bon cinéma national meurt à petit feu dans sa branche "polar". La Corée le réinvente chaque année et devient la référence incontestée du genre depuis au moins 5 ans. Je pourrai en écrire des tonnes dessus mais je m'abstiendrai. C'est un film de son époque à voir absolument. Terriblement de son époque...

Le BD:
Le transfert HD est dans la moyenne haute sans véritable éclat mais sans gros défaut non plus.
Il est bien cadencé à 23.976 Hz, c'est toujours ça de pris. Il y a un peu de bruit vidéo dans quelques scènes sombres. La fluidité est bonne. J'ai vu le film en Coréen, j'ai constamment joué avec le son pour atténuer la tension dramatique. Il est donc inutile de vous dire à quel point la piste est bonne et efficace.
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 17:06
Localisation: les yvelines
  • offline


Retourner vers Blu-ray, DVD et programmes 3D

 
  • Articles en relation
    Dernier message