Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: tex61 et 9 invités

Détails sur les éditions, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Battlestar Galactica (Séries et films)

Message » 16 Avr 2012 1:18

jhudson a écrit:
Ha-Dê a écrit:Moi je n'ai pas réussi à regarder jusqu'au bout... les aspirations religieuses ont fini par me gaver un peu j'avoue avec trop de blabla!


C'est les personnages qui ont des aspirations religieuses,ce n'est pas comme sur NYPB blue ou la religion de l'auteur devenait vraiment lourde a force la projeter sur ses personnages ,il a même commis une série ou dieu revenait sur terre tout cela dans le monde sur Surf, une grosse daube ridicule !

De plus Moore a œuvré sur Star trek next géneration ou c'était un futur sans aucune religion

Galactica n'aurait pas eu cette forme avant le 11 septembre ,et vu que la série parle du terrorisme ,c'est forcément lié a la religion !


C'est le cas de la 1ère et de la 2ème saison où en effet la série se servait des aspirations religieuses des personnages pour parler de certains thèmes, de chercher la confrontation sur plusieurs points de vue sans jamais prendre parti. C'était là où la série avait atteint d'ailleurs ses plus grands moments.
Sauf que la religion vers la saison 3 et 4 est devenue un moyen de créer des ressorts scénaristiques débiles, c'est là que c'est devenu problématique. La série s'est considérablement orientée soit par paresse (suffit de voir comment est résolu le mystère de Kara en fin de saison 4), soit par renoncement des scénaristes à vouloir réellement dynamiter ce qu'ils ont construit. Tout le concept des anges c'est vraiment honteux et assez exaspérant comme idée (comme pas mal d'autres idées religieuses pour justifier certains mystères). Ici on est plus dans la neutralité des points de vue, dans l'analyse, on est vraiment dans une imagerie judeo chrétienne qui s'est établie de manière évidente dans la série et dans le scènario sans qu'il y ait aucune réelle ambiguïté (si il se passe tout ça, c'est le plan de dieu et pis c'est tout pratique pour justifier les incohérences)
C'est un peu le même parcours de Lost à ce sujet, même dérive, où une série passionnante qui jouait sur plusieurs tableaux s'oriente finalement à embrasser pleinement l'imagerie religieuse, perdant du coup tout son intérêt, sa profondeur et son ambivalence.
Panasonic 46pz86/ Panasonic BD-35/ Yamaha rx v1900 + Pack JBL Lx series 2003/ caisson de basse MASH sw-850
Nikolai.
 
Messages: 2143
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Avr 2012 1:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Avr 2012 2:44

Nikolai a écrit:
jhudson a écrit:
Ha-Dê a écrit:Moi je n'ai pas réussi à regarder jusqu'au bout... les aspirations religieuses ont fini par me gaver un peu j'avoue avec trop de blabla!


C'est les personnages qui ont des aspirations religieuses,ce n'est pas comme sur NYPB blue ou la religion de l'auteur devenait vraiment lourde a force la projeter sur ses personnages ,il a même commis une série ou dieu revenait sur terre tout cela dans le monde sur Surf, une grosse daube ridicule !

De plus Moore a œuvré sur Star trek next géneration ou c'était un futur sans aucune religion

Galactica n'aurait pas eu cette forme avant le 11 septembre ,et vu que la série parle du terrorisme ,c'est forcément lié a la religion !


C'est le cas de la 1ère et de la 2ème saison où en effet la série se servait des aspirations religieuses des personnages pour parler de certains thèmes, de chercher la confrontation sur plusieurs points de vue sans jamais prendre parti. C'était là où la série avait atteint d'ailleurs ses plus grands moments.
Sauf que la religion vers la saison 3 et 4 est devenue un moyen de créer des ressorts scénaristiques débiles, c'est là que c'est devenu problématique. La série s'est considérablement orientée soit par paresse (suffit de voir comment est résolu le mystère de Kara en fin de saison 4), soit par renoncement des scénaristes à vouloir réellement dynamiter ce qu'ils ont construit. Tout le concept des anges c'est vraiment honteux et assez exaspérant comme idée (comme pas mal d'autres idées religieuses pour justifier certains mystères). Ici on est plus dans la neutralité des points de vue, dans l'analyse, on est vraiment dans une imagerie judeo chrétienne qui s'est établie de manière évidente dans la série et dans le scènario sans qu'il y ait aucune réelle ambiguïté (si il se passe tout ça, c'est le plan de dieu et pis c'est tout pratique pour justifier les incohérences)
C'est un peu le même parcours de Lost à ce sujet, même dérive, où une série passionnante qui jouait sur plusieurs tableaux s'oriente finalement à embrasser pleinement l'imagerie religieuse, perdant du coup tout son intérêt, sa profondeur et son ambivalence.



Il faut dire que je n'ai vu que les saisons 1 et 2 et peut être une partie de la 3iéme saison, j'ai abandonné pour voir la suite en HD !

il faut dire que la saison final de Deep Space 9 avait aussi un trop exagéré sur la religion chrétienne avec le même D MOOre,avec des "anges " extra terrestre,d'un coté des bons esprit et de l'autre des mauvais,ca s'éloignait assez de l'esprit de Roddenberry !

Bien que galactica n'ai pas eu énormément d'épisode,les longues séries s’émoussent parfois,il faut se renouveler et souvent on renouvelle le Showrunner pour cela

Et je suis d'accord c'est bien dommage d'en revenir toujours a une certaine imagerie simpliste de la religion,alors qu'on peut faire comme le film DOGMA de Kevin Smith,qui est ultra délirant et pourtant a une vision qui sort de l'ordinaire !

Surement son meilleur film

Fini le christ déprimant sur sa croix,voici le Buddy Christ ! :ane:

Image
- Pioneer PDP-LX5080D - Cube G4 & Dual S Canal + / Canal Sat par ASTRA -
- Toshiba HD DVD - PC Toshiba Satellite avec Lecteur BD - PS3 Ntsc -
- Pioneer SE-DRS3000C - Yamaha RX-V673 - Sony MDR DS 7500
jhudson.
 
Messages: 4370
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 16 Avr 2012 10:26

C'est hélas très dommage, et je trouve ça tellement typique malheureusement des séries un peu SF en général. Je considère réellement battlestar Galactica comme une des séries les plus passionnantes qu'on ait vu, mais dès le milieu de saison 3 et toute la saison 4, je trouve qu'ils ont gâché tout le potentiel de la série en s'orientant de la sorte. Les scénaristes ont totalement perdu le contrôle de leur bébé, ils n'ont plus su faire les bons choix et sont tombés dans la facilité (tout le concept de Destin, tout est écrit bla bla bla) rien de plus lourd, rien de plus gavant.
Vivement une vraie série SF comme Battlestar Galactica mais qui soit débarrassé de ces conneries qui moi m'exaspèrent de plus en plus.
Panasonic 46pz86/ Panasonic BD-35/ Yamaha rx v1900 + Pack JBL Lx series 2003/ caisson de basse MASH sw-850
Nikolai.
 
Messages: 2143
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 16 Avr 2012 11:12

J'ai pour ma part fini il y a quelques jours l'intégrale de Battlestar Galactica ! Bluffante, géniale, magistrale :o :love:
Mon Site sur les steelbook | Mon twitter -> @lemondepox
pOx.
 
Messages: 828
Inscription: 10 Déc 2009 0:46

Message » 16 Avr 2012 17:22

Je trouve les thematiques religieuses assez logique sur BSG, considerant comment fini la serie (sans spoiler) c'est en quelques sortes une theorie sur notre histoire religieuse.
Cette thematique est reprise dans Caprica avec une jolie reflexion sur les univers virtuels aussi.
wookie.
 
Messages: 2918
Inscription: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: beziers
  • offline

Message » 16 Avr 2012 20:25

wookie a écrit:Je trouve les thematiques religieuses assez logique sur BSG, considerant comment fini la serie (sans spoiler) c'est en quelques sortes une theorie sur notre histoire religieuse.
Cette thematique est reprise dans Caprica avec une jolie reflexion sur les univers virtuels aussi.


Justement D Moore a écrit un pilote Tv sur un univers virtuel,mais ca n'a abouti sur aucune série ,c'était juste avant Capricia ,aucune idée ne se perd :mdr:

http://www.imdb.com/title/tt1219836/

Ce pilote passe en ce moment sur Canal +
- Pioneer PDP-LX5080D - Cube G4 & Dual S Canal + / Canal Sat par ASTRA -
- Toshiba HD DVD - PC Toshiba Satellite avec Lecteur BD - PS3 Ntsc -
- Pioneer SE-DRS3000C - Yamaha RX-V673 - Sony MDR DS 7500
jhudson.
 
Messages: 4370
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 17 Avr 2012 11:41

wookie a écrit:Je trouve les thematiques religieuses assez logique sur BSG, considerant comment fini la serie (sans spoiler) c'est en quelques sortes une theorie sur notre histoire religieuse.
Cette thematique est reprise dans Caprica avec une jolie reflexion sur les univers virtuels aussi.


On est dans la thématique durant les 2 premières saisons, moi je trouve ça passionnant qu'on aborde la religion, la croyance surtout quand elle est confrontée à d'autres points de vue plus rationnels.
Sauf qu'ensuite ces thématiques deviennent des ressorts scénaristiques, des justifications à l'histoire qui corroborent certains point de vue que moi je trouve assez exaspérants. La série ne se sert plus de la religion pour aborder certains thèmes, elle est utilisée pour délivrer un propos à son effigie justifiant tout ce qu'il a pu se passer durant toute la série (même les trucs les plus absurdes).
Si ça ne vous gêne pas, soit, moi en tant qu'athée je trouve ça triste qu'une série que j'ai adoré justement pour son acuité thématique, ses réflexions tombe dans un gloubiboulga mystique malvenu sans aucune ambiguïté qui plombe globalement toute la fin de la série.
Panasonic 46pz86/ Panasonic BD-35/ Yamaha rx v1900 + Pack JBL Lx series 2003/ caisson de basse MASH sw-850
Nikolai.
 
Messages: 2143
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 17 Avr 2012 11:51

Nikolai a écrit:
wookie a écrit:Je trouve les thematiques religieuses assez logique sur BSG, considerant comment fini la serie (sans spoiler) c'est en quelques sortes une theorie sur notre histoire religieuse.
Cette thematique est reprise dans Caprica avec une jolie reflexion sur les univers virtuels aussi.


On est dans la thématique durant les 2 premières saisons, moi je trouve ça passionnant qu'on aborde la religion, la croyance surtout quand elle est confrontée à d'autres points de vue plus rationnels.
Sauf qu'ensuite ces thématiques deviennent des ressorts scénaristiques, des justifications à l'histoire qui corroborent certains point de vue que moi je trouve assez exaspérants. La série ne se sert plus de la religion pour aborder certains thèmes, elle est utilisée pour délivrer un propos à son effigie justifiant tout ce qu'il a pu se passer durant toute la série (même les trucs les plus absurdes).
Si ça ne vous gêne pas, soit, moi en tant qu'athée je trouve ça triste qu'une série que j'ai adoré justement pour son acuité thématique, ses réflexions tombe dans un gloubiboulga mystique malvenu sans aucune ambiguïté qui plombe globalement toute la fin de la série.


Je partage en grande partie cet avis sur la dernière saison : cela m'a un peu déçu.
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"The Ghost Voice"
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 37429
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 17 Avr 2012 12:01

Critique de Battlestar Galactica

Même si tout le monde a du voir la série ici.
Perso, pour moi l'une des meilleures séries que j'ai pu voir. L'univers est richissime, même si comme vous la fin m'a un peu déçu mais bon.
Mon Site sur les steelbook | Mon twitter -> @lemondepox
pOx.
 
Messages: 828
Inscription: 10 Déc 2009 0:46

Message » 17 Avr 2012 12:49

J'avais lu le point de vue de quelqu'un qui disait que la meilleure façon de terminer BSG, c'était à la moitié de la dernière saison (il y a eu un break de plusieurs mois entre les deux parties et personne ne savait si cette 2ème partie pourrait se tourner à cause de la grève des scénaristes), quand une équipe atterrit dans ce paysage radioactif dévasté, que Rosling prend une poignée de cendres dans ses mains et dit enfin "La Terre".

Ça n'est pas totalement faux.

Les derniers épisodes sont plutôt bons, mais ils préparent un final qui part totalement en charpie à partir du moment où les Cylons survivants communient et que Galen pète un câble en plein milieu. Il n'y a plus ensuite que les dernières scènes entre Adama et Rosling qui valent quelque chose. Quant aux révélations finales sur la chronologie, l'épilogue avec Ronald D. Moore dans les rues de New York et le montage sur les robots, je ne sais pas à quel point ça relève de la blague volontaire ou du foutage de gueule.

Je vous recommande en tout cas vivement un épisode de Portlandia, une série à sketchs basée à Portland, appelé "One Moore Episode". Un couple fan de BSG en manque tente désespérément de faire tourner un nouvel épisode à la série et ils trouvent Ronald D. Moore dans l'annuaire, qui est prêt à les aider...
Avec plusieurs apparitions de gens liés à la vraie série :

http://www.youtube.com/watch?v=ob42vhhtw7A

Et puis, si vous voulez une fin vraiment pourrie à une bonne saga de S.F., jouez plutôt à Mass Effect 3...
Sledge Hammer.
 
Messages: 2296
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 17 Avr 2012 14:23

Assez d'accord avec toi Sledge.
Après évidemment je ne rejette pas tout ce qu'on voit dans la saison 3 et 4, il y a eu des belles choses et je trouve en effet que la relation Adama/Rosling est une des plus belles que j'ai pu voir, et j'adore leur dernière séquence ensemble. Mais ce sont des saisons en dent de scie, il y a à la fois le pire du pire mais aussi des choses assez belles, des trajectoires intéressantes mais qui hélas convergent tous vers quelque chose qui moi m'horripile profondément. Vraiment dommage. Je pense aussi que la série aurait dû s'arrêter là où tu dis.

"Quant aux révélations finales sur la chronologie, l'épilogue avec Ronald D. Moore dans les rues de New York et le montage sur les robots, je ne sais pas à quel point ça relève de la blague volontaire ou du foutage de gueule."

Effectivement. L'idée est intéressante sur le papier mais alors j'ai jamais vu un truc aussi didactique, facile et en même temps grotesque surtout qu'on voit ça du point de vue des "anges". J'ai trouvé ça assez indéfendable perso.

Mass effect 3 c'est bien con aussi (j'ai assez ri), mais dans un jeu video ça me laisse assez indifférent ce genre de bâclage.
Panasonic 46pz86/ Panasonic BD-35/ Yamaha rx v1900 + Pack JBL Lx series 2003/ caisson de basse MASH sw-850
Nikolai.
 
Messages: 2143
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 25 Avr 2012 16:54

Faudrait que je me décide a acheter cette série avec tout le bien que l on en dit .
filmovor.
 
Messages: 203
Inscription: 23 Avr 2012 17:46
Localisation: Villeneuve MARNE
  • offline

Message » 26 Avr 2012 19:57

Pour moi, le meilleur de BSG reste la saison 2, et, en visant large, les 6 1ers épisodes de la saison 3. Après, c'est la dégringolade, et la saison 4 peine à remonter le niveau.
J'avoue ne pas avoir été gêné plus que ça par le glissement vers les thématiques religieuses, mais ce qui m'embête, c'est que ce glissement a provoqué des intrigues et sous-textes bien moins fins que dans la saison 2. Du coup, sans avoir été particulièrement déçu par la saison 4 et son final, j'avoue ne pas avoir été comblé non plus.

Quoiqu'il arrive, avec Six Feet Under, BSG reste une des 3 meilleures séries que j'ai pu voir, tout court.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3348
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 27 Avr 2012 14:28

Dommage qu'elle soit si inégale, pour moi à cause de ça elle ne peut pas prétendre au top 3 (top 10 par contre clairement), c'est triste. Après clairement pour ceux qui l'ont toujours pas vu, il faut tenter l'expérience, la série regorge de trouvailles parfois sublimes, de scènes incroyables surtout pour une série SF. Mais j'en sors à chaque fois frustré de la tournure que la série a pris au fur et à mesure.
Six Feet Under, The Shield, Sopranos, The Wire, eux par contre sont des séries qui sont parfaites de bout en bout. Aucun bout de gras ou presque, on est dans l'excellence du début à la fin.
Panasonic 46pz86/ Panasonic BD-35/ Yamaha rx v1900 + Pack JBL Lx series 2003/ caisson de basse MASH sw-850
Nikolai.
 
Messages: 2143
Inscription: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 02 Mai 2012 4:59

tenia54 a écrit:Pour moi, le meilleur de BSG reste la saison 2, et, en visant large, les 6 1ers épisodes de la saison 3. Après, c'est la dégringolade, et la saison 4 peine à remonter le niveau.
J'avoue ne pas avoir été gêné plus que ça par le glissement vers les thématiques religieuses, mais ce qui m'embête, c'est que ce glissement a provoqué des intrigues et sous-textes bien moins fins que dans la saison 2. Du coup, sans avoir été particulièrement déçu par la saison 4 et son final, j'avoue ne pas avoir été comblé non plus.

Quoiqu'il arrive, avec Six Feet Under, BSG reste une des 3 meilleures séries que j'ai pu voir, tout court.


Six Feet Under a eu des saisons franchement pas folichonne après une très bonne première saison,et une très bonne dernière,entre les 2 on sens le manque d'inspiration ,comme quand Nathan pleure sa femme des épisodes entiers voir une saison entière ,alors que franchement on lui demande ce qu'il lui trouvait,il se trouve marié du jour au lendemain avec un gosse et veuf très vite :hein:

Trés pénible je ne sais plus quelle saison ou ca se passe ,mais ca a plombé la série a mon sens!

Une série qui aurait mérité de finir plus vite !
- Pioneer PDP-LX5080D - Cube G4 & Dual S Canal + / Canal Sat par ASTRA -
- Toshiba HD DVD - PC Toshiba Satellite avec Lecteur BD - PS3 Ntsc -
- Pioneer SE-DRS3000C - Yamaha RX-V673 - Sony MDR DS 7500
jhudson.
 
Messages: 4370
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline


Retourner vers Blu-ray & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message