Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] (The) Grand Budapest Hotel

Message » 19 Juil 2014 15:06

Annoncée comme une comédie germano-britannique, c'est une petite merveille avec un humour subtil et des trouvailles toujours opportunes.

L'image est magnifique, la distribution étincelante.
Ha-Dê
 
Messages: 5418
Inscription: 23 Avr 2007 16:11
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Juil 2014 15:06

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

[BD] (The) Grand Budapest Hotel

Message » 05 Oct 2014 13:44

...un test cet après midi...
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 43170
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

[BD] (The) Grand Budapest Hotel

Message » 05 Oct 2014 16:52

...c'est très bien résumé par Ha-Dê...
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 43170
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Test : The Grand Budapest Hotel

Message » 05 Oct 2014 17:35

opbilbo a écrit:Le test du jour (en VO & VF)


:o (The) Grand Budapest Hotel*** (Fox 2014) : (AVC) Formats 2.35:1/1.85:1 et 1.37:1 Une très belle image type argentique avec un grain très discret et une bonne définition : Bref c'est parfait ! Il faut savoir que le format de l'image change en fonction de l'époque : L'essentiel du film étant en 1.37:1 (années 30), et c'est un choix artistique parfaitement adapté à la réalisation.
oe-blu-ray-dvd-et-programmes-3d/bd-the-grand-budapest-hotel-t30051820.html

Image

IMAGE A++
-Piqué/ Définition : C'est du bon !
-Niveau des noirs : Très bon.
-Colorimétrie : Très agréable.
-Grain : Discret et parfaitement homogène.
-Compression : Invisible.
-DNR/EE : 0.
-Banding : Pas vu ! (test en deep color off et dithering on, scaler DC 36 bits, projecteur en 12 bits).
-Flicker : Pas vu !
-Homogénéité : Parfaite !

Échelle de notation principale de l'image : A++ > A+ > A > A- > B+ > B > B- > C+ > C > C- > D

JVC X70RB + ISCANDUO + OPPO 103 AUDIOCOM SIGNATURE MZ sur 2m03 de base.
post171813274.html#p171813274

SON VO 5/5 (La vf en DTS ne démérite pas, quoiqu'un petit cran en dessous en comparaison, sauf pour les voix qui sont parfaitement claires)
- Dynamique : 5/5 (4.5/5)
- Voix (clarté) : 5/5 (5/5)
- Spatialisation : 5/5 (5/5)
- Effets surround (latéraux et/ou arrières) : 5/5 (5/5)
- Basses : 5/5 (4.5/5)


Le film : on en parle ici : post178076445.html#p178076445
:love: :love: :love: :love: :love: :love: Comme écrit sur la pochette, cette comédie loufoque et dégantée "est un pur régal, complètement addictif, haletant et raffiné".

Genre: Comédie
Durée: 1h39
Zone: ABC
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1, français DTS 5.1...
Sous-titres: anglais, français
Images:
Son:
J'ai Aimé:
/

Image



--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

A++ pour les images exceptionnelles

Les tests techniques post177960425.html#p177960425
JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 43170
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 06 Oct 2014 17:27

Acheté vos avis et la BA ca m'a donné envie
pipin59
 
Messages: 465
Inscription: 07 Sep 2007 9:50
Localisation: a droite
  • offline

[BD] (The) Grand Budapest Hotel

Message » 04 Oct 2017 11:32

Le film :

:o :o
Wes Anderson.... Après le truculent Bottle Rocket qui me l'a fait découvrir, une histoire improbable de pieds nickelés, Rushmore qui a véritablement posé les codes de son style avec ses inventaires à la Prévert et de longues descriptions pointilleuses comme on énumère le contenu de son cartable à l'école, la désopilante Vie Aquatique (le vrai rôle pince sans rire de Bill Murray et pas son glougloutage et tout le foin qu'on a organisé autour de l'interminable Lost in Translation), l'étonnante Famille Tennenbaum (une distribution éclectique et improbable qui voit se croiser des acteurs très différents), le très exotique Darjeeling Limited, voici enfin que j'ai pu découvrir ce nouveau métrage tout aussi insolite et rempli de surprises que ses prédécesseurs.
Un film de Wes Anderson c'est une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. C'est pas de moi mais ça décrit tout à fait l'état d'excitation qui précède la vision de chacun de ses films, on sait ce qu'on va voir et en même temps on a aucune idée de ce qui nous attend.
Ma collection de Wes Anderson c'est une cave dont on sortirait des mets extraordinaires, chaque premier visionnage est un moment rare et unique.
Une vraie bouffée d'air frais dans le paysage formaté et nivelée par le bas du cinéma contemporain.

On retrouve donc sa manière si particulière de raconter les histoires et de s'attacher à ses personnages. Quelques facéties, changement de format dans l'image qui nous permet de plonger dans l'histoire et ses digressions, un humour omniprésent et un casting riche, surprenant qui offre aux comédiens des rôles taillés sur mesure (Bon sang mais c'est Edward Norton... Tiens il est là lui aussi... et lui aussi... le commentaire de ma femme assise à côté qui découvrait et qui avait oublié que c'était le même qui avait commis les "crabes berlingots" qu'elle n'avait pas aimé à l'époque :lol: ), une histoire pleine de rencontre et de rebondissements qui se laisse suivre, avaler sans mesure, comme une bonne pâtisserie de chez Mendl's. C'est ça le gros problème des films de Wes Anderson, on les attend avec l'impatience de celui qui se rend chez le pâtissier et on les dévore sans savoir quand et si sera prête la prochaine fournée.
Hélas il ne me reste plus que Moonrise Kingdom avant de conclure mon exploration de l'univers de Wes Anderson et le prochain film en chair et en os n'est toujours pas annoncé.

Un film potache qui se conclut néanmoins par une belle pointe d'émotion propice à faire couler quelques larmes qui révèle toute la sensibilité du personnage derrière la caméra. Une belle leçon que je m'efforce de mettre à profit dans ma nouvelle maison.

Voilà une personne très sensible, dommage qu'il ne travaille pas d'avantage... :(

L'image :
Curieusement le film ne se prête pas à une démonstration de force mais l'image reste malgré tout soignée. Pas grand chose à lui reprocher ni à en dire. C'est bien un film ou le fond est plus important que la galette, le nombre de pixels, ou le niveau de contraste dans les scènes sombres, c'est devenu suffisamment rare de nos jours.
Le film opte pour 3 formats, scope, 1.85 et 1.37 pour le retour sur les traces du personnage. Dépaysement et voyage assuré.

Le son :
Le multicanal et la présence du caisson met particulièrement en valeur la partition musicale de Desplats et notamment la scène du train avec une montée en puissance de la musique qui finit par prendre beaucoup d'ampleur sur tous les canaux.

Top Démo :
Une course poursuite sur les pistes de ski réalisée en stop motion, une séquence tout droit sortie du musée du cinéma, la signature inimitable d'un film totalement inclassable et difficile à surpasser. Du cinéma tel qu'on le demande... Qu'est-ce qu'on va bien pouvoir mettre derrière ça ?...
Dernière édition par chicken run le 04 Oct 2017 13:09, édité 1 fois.
chicken run
 
Messages: 2670
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

[BD] (The) Grand Budapest Hotel

Message » 04 Oct 2017 11:50

JVC X70RB + Panasonic DMP-UB900 ou Oppo 103 Audicom Signature + ISCANDUO.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 43170
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message