Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD3D] Transformers (La saga)

Message » 19 Déc 2017 13:29

Neo365 a écrit:
Y-a-t-il les scènes en IMAX dans cette version 4K?


Non et dans le cas contraire je l'aurai précisé. :wink:

La configuration dans mon profil


Passionné de cinéma et de home-cinéma, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Rédacteur en chef du site Le cinéma du loup et membre invité à la rédaction de Halluciner.fr.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5784
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 19 Déc 2017 13:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Transformers 3 : La face cachée de la Lune

Message » 19 Déc 2017 19:15

Image

• Provenance : France
• Éditeur : Paramount Pictures
• Date de sortie : 05 décembre 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR DV / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
• Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Un transfert UHD magnifique et d'une stabilité absolue à la définition vertigineuse (une meilleure visibilité des arrière-plans), au piqué chirurgical (des détails inédits comme les rayures ou la rouille sur les carrosseries), à la profondeur de champ sublime, aux couleurs chaleureuses bien saturées, aux noirs juste parfaits, aux contrastes solides et au léger grain argentique qui apporte un superbe cachet aux images.
Qualité audio : Image
Une VO Atmos jouissive au possible avec un mixage très impressionnant qui ravira les fans de gros son. La spatialisation est incroyable avec des effets subtils, puissants et omniprésents sur l'ensemble des enceintes (un spectacle pyrotechnique quasi-ininterrompu sur le plan horizontal mais aussi vertical -respiration, pales d'hélicoptère, voix de Megatron, chutes de débris, engins volants, etc.-), les basses qui descendent très bas sont ravageuses, les dialogues sont d'une belle clarté et ne semblent jamais en retrait, le score de Steve Jablonsky envahit la pièce d'écoute avec énormément d'ampleur, et la dynamique foudroie sur place. La VF est beaucoup moins pêchue même si l'étendu du mixage (hors plafond) est conservé.
Apport HDR : Image
Une palette colorimétrique plus animée (les murs jaunes du bureau de Sam, le rouge vibrant de la Delahaye 165, les yeux bleus des Autobots, l'orange brûlant des couchers de soleil) et profonde (le rouge de Sentinel Prime) qui amène de petites touches dorées à la photographie (absentes sur le Blu-ray), des éclats sur les surfaces métalliques (les véhicules, les armes et les robots) qui luisent avec plus de réalisme, des éclairages (les moniteurs, l'énergie projetée par les piliers, les phares) nettement plus lumineux et des noirs qui gagnent en profondeur sans engloutir les éléments du cadre. Mais encore une fois, d'infimes détails peuvent venir à disparaître à la lisière des éclairages les plus intenses (la lueur des explosions). Après je l'avoue, c'est vraiment pour trouver un petit défaut.

La configuration dans mon profil


Passionné de cinéma et de home-cinéma, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Rédacteur en chef du site Le cinéma du loup et membre invité à la rédaction de Halluciner.fr.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5784
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 21 Déc 2017 9:34

Vu hier le bd uhd de transformers l'âge de l'extension, des plans très nets et très définies alternent avec des scènes granuleuses, je n'ai pas compris pourquoi ces plans granuleux, peut être que le réalisateur a tourné avec des caméras différentes.
Dommage ce grain car cela vient gâcher un peu la fête.
Sinon les couleurs sont fantastiques :love: et le son est monstrueux avec des effets énormes.
Testé en hdr car mon lecteur n'est pas compatible dolby vision.
Tanene59
 
Messages: 93
Inscription: 19 Mar 2017 6:48
  • offline

Transformers : l'âge de l'extinction

Message » 22 Déc 2017 9:05

Image

• Provenance : France
• Éditeur : Paramount Pictures
• Date de sortie : 05 décembre 2017
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR DV / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
• Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Un transfert UHD de référence à la vitalité exceptionnelle et à la clarté surprenante (les petits objets au loin n'auront jamais été aussi nets). Dans les faits, la définition est délirante (plus complexe et raffinée qu'en 1080p), le piqué délivre une précision redoutable (des textures plus visibles qu'en HD comme les dégâts sur les robots ou les pores sur le visage des humains), il y a des détails à foison de partout (qui sont forcément plus distincts en 2160p), la palette colorimétrique est pointue et affiche de fantastiques teintes chaudes hyper-saturées, les contrastes impressionnent durablement, les noirs aussi profonds que précis sont d'une solidité à toute épreuve, et le tout bénéficie parfois d'un léger grain argentique. Une expérience visuelle tout simplement énorme !
Qualité audio : Image
Que ce soit avec la VO Dolby Atmos (avec une scène aérienne qui diffuse fréquemment ses effets dont des mini drones, des rotors d'hélicoptères, des jets militaires ou aliens, la voix ou les déplacements des Transformers, une chute d'eau, des débris, divers objets en métal, des sons pyrotechniques et j'en passe) ou la petite VF Dolby Digital 5.1 (quand même moins ample et plus brouillonne), le résultat casse la baraque. Le mixage est équilibré et nuancé, la dynamique saccage tout sur son passage, la reproduction des dialogues est forte, la spatialisation est d'une incroyable précision, la scène frontale est en effervescence permanente, l'utilisation des surrounds est excitante, les effets subtils ou chaotiques font sensation, les ambiances sont d'un naturel désarmant, la musique est parfaitement espacée et les basses sont démentielles. Une expérience sonore épique !
Apport HDR : Image
Les couleurs ont beaucoup plus de punch (l'orange-rouge des feux/incendies, le bleu du ciel, le vert ou rouge des lasers, le jaune de Bumblebee, le rouge cerise de Stinger) et magnifient la déjà somptueuse photographie concoctée par Amir Mokri, les blancs sont plus persuasifs, les scènes sont toutes nettement plus contrastées avec une luminosité autrement plus radieuse, les sources lumineuses sont bien plus éclatantes (les reflets sur les parties métalliques, les phares) et les séquences peu éclairées profitent d'ombres plus nuancées. Lors de nombreux passages, si l'écran était une fenêtre, alors l'image de "L'âge de l’extinction" serait le paysage !

La configuration dans mon profil


Passionné de cinéma et de home-cinéma, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Rédacteur en chef du site Le cinéma du loup et membre invité à la rédaction de Halluciner.fr.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5784
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

[UBD & BD3D] Transformers (La saga)

Message » 30 Mar 2018 19:12

:thks:

Topic dédié mis à jour.

Récapitulatif des tests UBD UHD 4K :
Classement par ordre alphabétique des films :
0.....,A,B,C,D,E,F,G,H,I,J,K,L,M,N,O,P,Q,R,S,T,U,V,W,X,Y,Z,Les films d'animation

Le cinéma du loup

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44447
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 01 Mai 2018 22:14

Bonjour petit question, avez vous déjà eu que des BR dans un boîtier supposé avoir un uhd ? Quelle surprise hier soir lorsque j’ai essayé de regarder ce film .... pas d’inscription UHD sur aucun des disques et là je me suis dit pas grave, je les mets dans mon OPPO 93 et celui qui marche pas c’est l’UHD .... et ben ils ont tous marché, je n’avais que des BR dans le boîtier qui lui est pourtant UHD !

Bon ben je vais faire un retour Amazon, mais je suis bien dégoûté....

Bon film à tous.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

La configuration dans mon profil


Enceintes : JBL Pro (3677/8330/3635) ; Ampli AV : Marantz SR7012, Pioneer LX81, Yamaha P2500S
Lecteurs : OPPO 103, Xbox One X, Pioneer CLD 900, box M8SII ; Projecteur : EPSON 9300 - Stockage : Netgear RN316 11To
.... Le tout piloté par Jeedom :-)
Patou100
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 473
Inscription: 16 Juin 2001 2:00
Localisation: Florensac / Beziers
  • offline

Message » 28 Mai 2018 9:37

La face caché de la lune : Je confirme pour l'apport HDR les reflets du metal, le rouge de la Delahaye etc etc :bravo:
FGO
 
Messages: 29039
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message