Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Pour toute demande d info sur un ampli integré ( Préampli + Ampli en 1 seul appareil ) HomeCinéma ( pour ce qui concerne l'audio )

Compatibilité Impédances Ampli/enceintes

Message » 04 Nov 2003 20:15

Bonjour,

J'ai une grosse question de débutant:
Je suis déjà possesseur d'un pack d'enceintes Home cinema JBL SCS 178, qui affiche sur chaque enceinte une impédance de 4 Ohm.
Je souhaite acheter un nouvel ampli, mon choix se porte sur un Yamaha RXV 440, or je me pose la question de la compatibilité de ces 2 éléments.
En effet dans la fiche technique il est écrit:
6x65 Watts RMS (8 ohms 20-20.000 Hz)
Puissance norme DIN : 6x110 W (4 ohms, 1kHz, 0,7% DHT)
Est-ce que les impédances de ces 2 appareils sont compatibles?
Qu'est-ce que je risque si la compatibilité n'est pas correcte?
Merci beaucoup pour votre aide précieuse sur cette question

Greg
grego075
 
Messages: 1
Inscription: 04 Nov 2003 15:23
  • offline

Message » 05 Nov 2003 0:59

Bienvenue à toi!

Je te répondrais clairement: l'impédance on s'en tape! :wink:

Je te ramène vers ce lien si tu veux une confirmation pro ! 8)

http://www.hifissimo.com/store/loadpage.cgi?user_id=&file=text/fiches/impedance.html
King Aragorn
 
Messages: 280
Inscription: 25 Sep 2003 23:56
  • offline

Message » 05 Nov 2003 19:29

L'impedance de la charge est une donnée fondamentale prise en compte dès la conception de l'amplificateur. - ou de tout autre étage d'amplification en général.

L'impedance se décrit avec deux variables :
> un module ( 4Ohm, 8 Ohm... )
> une phase ( en degré)

Les enceintes modernes présentent souvent une impedance avec un module faible ET un fort déphasage.

L'impedance d'une enceinte se représente par deux courbes ( module et phase) sur la bande passante ( souvent de 20 à 20 khz)

L'impedance annoncée pour un ampli n'est pas son impedance de sortie mais l'impedance qu'il supporte. L'impedance de sortie elle est inférieur à 0,1 ohm. Parfois très largement.

Un amplificateur est conçu pour travailler de manière optimale sur une charge donnée. Les amplificateurs les plus performants, type KRELL, fonctionnent parfaitement avec une impedance faible et complexe qui réclame du COURANT.
Pour simplifier, un amplificateur de puissance est un abus de langage. Nos amplificateurs sont des amplificateurs de tension. Le courant est déterminé par la charge. Dans ce cas l'enceinte. Plus le module de l'impedance est faible, plus le courant est fort.
Là le jeu devient complexe pour l'ampli :
> ou bien il peut suivre, ou il ne peut pas...

Les amplis bien construits sont pratiquement tous à 'haut courant' ou à adaptation d'impedance ( amplis à tube, Power Drive de NAD)
>NAD, Rotel, HK pour les ampli budgets
>Audio research, Krell pour le HdG.

Un ampli à Haut courant, cela veut dire :
un gros transfo, de grosses capacités et des transistors de sortie surdimensionnés. C'est cher. Rien à faire
Les autres amplis trichent. Ils fonctionnent avec une tension d'alimentation élevée qui permet d'afficher une puissance importante. Dès que la charge devient faible, le courant augmente et la tension s'ecroule.
Ce qui cause de l'écrétage, très désagréable et destructeur pour le tweeter. Dans le cas du Yamaha, vous voyez que le constructeur annonce une puissance impulsionnelle sur 4 Ohm à 1 khz avec de la distorsion. Cela gonfle les chiffres. La réalité, c'est que cet ampli n'aime pas les faibles impedances.

Les amplis construits pour des impedances fortes ( 8 Ohm) souffrent ou se mettent en protection avec des charges complexes ou des impedances trop basses, sur de fortes solicitations ( test type : grenadage de U571). Certains amplis dijonctent!
Je suis en accord avec JPG sur ce point : les constructeurs n'aiment pas les retours en SAV. C'est pour cela qu'ils mettent des protections !

Par ailleurs, plus l impedance est faible, plus le facteur d'amortissement de l'ampli diminue. Ce qui donne un grave 'mou'.
C'est facile à vérifier sois meme. Prenez un HP de grave tapez sur la membrane et ecoutez le son. Maintenant court circuitez cet HP et ecoutez : Vous comprenez de suite ce que signifie le facteur d'amortissement.

Voilà. Les meilleurs électroniques gèrent cela très bien.
En conclusion de cela : pour un ampli moyen de gamme, il faut des enceintes avec une impedance élevée. Plus l'impedance baisse, plus l ampli doit etre capable de courant. Et c'est plus cher.

Dans votre cas, vous ne risquez rien tant que le niveau sonore reste peu élevée. Dès que le son va monter, vous risquez de la distorsion. Au dela de bruler les tweeters. C'est un peu ciomme au ski. Depuis que les chevilles sont protégées, on se flingue les genoux!

Désolé de vous décevoir. Il est préférable de le savoir avant l'achat.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message