Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Audio Research DAC-8

Message » 29 Oct 2013 17:06

Bonjour,


Est-ce que quelqu'un a déjà pu tester le DAC8 audio research : http://www.audioresearch.com/DAC8.html
Je l'ai testé sur Wilson Audio Alexia + Amp Accuphase classe A + pré Audio research (sais plus lequel) + drive McIntosh.
Grave terribe DLMQT ! La grande classe ...
Des conditions d'écoute assez loin de celles que j'ai chez moi, hélas. :mdr:

Qqun a pu le comparer à d'autres DAC ?

A+
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2291
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Oct 2013 17:06

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Nov 2013 0:38

Je l'ai comparé avec ma modeste Zardoz Ultima PS sur le système suivant: Pré-ampli UGS, Ampli Bryston 4BSST, Martin Logan SL3.

La différence était moins importante que ce que je pensai.
Bien sur les timbres et la matière étaient supérieures mais il y avait peu de différence sur les autres critères.
olivehomecinema
 
Messages: 825
Inscription: 23 Juil 2002 15:36
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 31 Jan 2014 19:45

Je remonte ce post pour vous raconter mon test.
Ma config: storm audio RI-70 et Aurelia Saphira.
Ma source : jolida JD100
Evidemment très juste par rapport au reste, avec un effet bouchon évident.
Je vais donc essayer de trouver un remplaçant, et je pars chez Elecson faire une écoute de l'Accuphase DP410. Étant donné qu'ils connaissent bien Storm, cela va nous aider.
Bien l'Accuphase, beaucoup mieux partout que la Jolida évidemment.
Mais par curiosité j'essaie ma pauvre Jolida sur l'Audio Research DAC8 et là, c'est la grosse, grosse claque!!! Définition renversante, on gagne 2 mètres en largeur, la dynamique est monstrueuse, c'est plein de vie!!!
Pour voir le gap entre la Jolida et un transport de compète, on colle l'Accuphase à l'AR pour voir: la différence avec ma Jolida est finalement très, très ténue!
Résultat des opérations : ma JD100 me fera bien encore quelques années, et l'AR est commandé, à la maison d'ici 15 jours.
lameugne
 
Messages: 771
Inscription: 21 Aoû 2003 17:47
Localisation: 92
  • online

Message » 31 Jan 2014 22:45

JAVA Alive a écrit:Bonjour,


Est-ce que quelqu'un a déjà pu tester le DAC8 audio research : http://www.audioresearch.com/DAC8.html
Je l'ai testé sur Wilson Audio Alexia + Amp Accuphase classe A + pré Audio research (sais plus lequel) + drive McIntosh.
Grave terribe DLMQT ! La grande classe ...
Des conditions d'écoute assez loin de celles que j'ai chez moi, hélas. :mdr:

Qqun a pu le comparer à d'autres DAC ?

A+


Bonsoir,

j'ai eu l'occasion d'avoir un Dac 7 et désormais 1 Mc D100. Sincèrement selon mon expérience ce sont deux produits du même acabit même si l'AR a 1 médium excellent mais par contre je préfère le Mc car plus transparent et plus de matière. C'est du tout bon !
choky
 
Messages: 985
Inscription: 07 Mai 2010 22:14
Localisation: FINISTERE (au bout du bout)
  • offline

Message » 17 Mai 2014 10:00

Personne dans le nord avec le DAC8, j'aimerais bien l'entendre.
Bon WE, Johann.
jbxsamy
 
Messages: 1315
Inscription: 10 Mar 2012 17:31
  • offline

Message » 16 Oct 2014 10:22

Bonjour, j'ai couplé le DAC8 avec un drive CEC, et je passe au salon ce weekend pour avoir confirmation d'un Accuphase classe A en remplacement de mon Storm

Johann, je suis en région parisienne, si tu peux te déplacer je t'accueille avec plaisir pour une écoute!
lameugne
 
Messages: 771
Inscription: 21 Aoû 2003 17:47
Localisation: 92
  • online

Message » 16 Oct 2014 10:33

lameugne a écrit:Bonjour, j'ai couplé le DAC8 avec un drive CEC, et je passe au salon ce weekend pour avoir confirmation d'un Accuphase classe A en remplacement de mon Storm

Johann, je suis en région parisienne, si tu peux te déplacer je t'accueille avec plaisir pour une écoute!


Salut lameugne,

Je serais ravi d'entendre le résultat.
Surtout couplé à un Accuphase que je connait bien.
Je viens d'investir dans la gamme REFERENCE KEF (REF 5; centrale & caisson).
La stéréo reste la priorité pour moi.
L'émotion surtout..
Tel en MP
Merci encore, Johann.
jbxsamy
 
Messages: 1315
Inscription: 10 Mar 2012 17:31
  • offline

Message » 25 Oct 2016 10:39

Bonjour,
qui a pu écouter le DAC9?
san_antonio
 
Messages: 39
Inscription: 18 Déc 2014 17:10
  • offline

Message » 11 Nov 2016 13:21

Bonjour,
j'hésite, ma config: Un drive CEC tl3 VAN MEDEVOORT, un Dac64 Chord, un AR Ref3, deux Mac un 7270 et un 500. Je bi-amplifie des JBL4343.

J'avoue que je n'ai pas une grande expérience en Dac et je souhaite remplacer le mien que si j'y gagne vraiment quelque chose.
Je suis passé à coté d'un DAC VAN MEDEVOORT DA 468 qui avait la connexion propriétaire avec mon drive. J'hésite entre un DAC8, un Hegel 25 et un 3D Lab nano dac.
Quelqu'un aurait-il des infos suplémentaires?
Merci d'avance
Didier
OPPO 93 - Préampli TagMclaren AV32R DP BP 192 EX-Filtre DBX 223 XL-Amplis MC500 - MC7270-JBL 4343
CEC TL3 N Van Medevoort-Behringer DEQ2496-DAC8 Audio Research-préampli Audio Research REF3-Filtre DBX 223 XL - Amplis MC500 - MC7270 - JBL 4343
secastor
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 915
Inscription: 28 Déc 2007 13:00
Localisation: Châtillon (92)
  • offline

Message » 11 Nov 2016 14:39

J'ai un DAC 8 et un 3DLab Master. J'ai aussi pu le comparer à un 3dLab Millenium.

Le DAC 8 c'est une formule 1, une transparence et une bande passante bien au dessus.
Ulysse21
 
Messages: 1870
Inscription: 28 Oct 2002 12:10
Localisation: Angers (49)
  • offline

Message » 11 Nov 2016 16:29

Re bonjour,

j'ai un nouveau candidat, qui a des critiques dithyrambiques, un Chord HugoTT

http://www.whathifi.com/chord/hugo-tt/review

http://www.son-video.com/Rayons/DAC-Aud ... go-TT.html
OPPO 93 - Préampli TagMclaren AV32R DP BP 192 EX-Filtre DBX 223 XL-Amplis MC500 - MC7270-JBL 4343
CEC TL3 N Van Medevoort-Behringer DEQ2496-DAC8 Audio Research-préampli Audio Research REF3-Filtre DBX 223 XL - Amplis MC500 - MC7270 - JBL 4343
secastor
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 915
Inscription: 28 Déc 2007 13:00
Localisation: Châtillon (92)
  • offline

Message » 14 Nov 2016 12:02

Ulysse21 a écrit:J'ai un DAC 8 et un 3DLab Master. J'ai aussi pu le comparer à un 3dLab Millenium.

Le DAC 8 c'est une formule 1, une transparence et une bande passante bien au dessus.


Bonjour, j'ai craqué j'en ai acheté un (un DAC8) et je confirme : c'est une F1. Je copy/paste le CR que j'en ai fait sur le fil du BMC2 :

"Bonjour,
Je suis de retour pour faire partager mon expérience d’utilisateur du BMC2 depuis maintenant plus de 2 ans.
C’est une machine que j’avais achetée suite a la mort subite de mon vénérable DAC MSB gold Link III. Elle ne l’a jamais véritablement remplacé. Entre temps j’avais acheté un Dac RME ADI 2 que j’avais encensé à l’époque. Je suis aujourd’hui bien plus circonspect à son égard, car non seulement la personnalité sonore qui m’avait enchanté un moment s’est trouvé être une coloration certes agréable dans les premiers temps, mais fatigante au bout d’un moment et surtout au fil des écoutes de musiques diverses. En effet, le cote « analogique », matière et autre sensualité é que je lui trouvais était en fait une subtile mise en avant du bas-médium alliée à un grave très rond et un extrême-aigu en retrait. Un peu comme s’il embarquait un tube en sortie…
Du coup out l’Allemand (revendu sur la baie à bon prix). Et donc cela fait plus d’un an que je ne tourne plus qu’avec le BMC2.
Je ne vais évidemment pas refaire a moi tout seul les 300 pages de ce fil, mais ses qualités sont telles que celles qui l’ont fait apprécié de la plupart de ses utilisateurs : mélange de douceur et de précision, pas de mise en avant d’aucune partie du spectre, image stéréo bien construite, spectre de fréquences très large, en particulier dans l’extrême-grave, superbe fiabilité, dimensions compactes permettant de la planquer derrière les appareils plus « hi-fi ». Non vraiment rien à redire.
Seulement, de mémoire le MSB lui mettait une tannée. J’ai cherché en vain une machine d’occasion partout sur la planète depuis 1 an. N’ayant rien trouvé de convaincant (ou le seul vendeur français d’un de ces appareils ne répondant pas à mes messages, s’il me lit, il se reconnaitra…) j’ai donc craqué pour une machine plus récente au pédigrée au moins aussi « prestigieux » : un ARC DAC8.
Cela fait maintenant 2 semaines que je compare les 2 DAC de manière la plus rigoureuse possible : s’assurer qu’ils sont au même niveau sonore, comparant toutes les sorties (XLR vers XLR, RCA vers RCA, XLR vers RCA), leurs comportement en utilisant Foobar en KS, Wasapi Event, WASAPI Push, ASIO, toutes les fréquences d’échantillonnage entre 44.1 KHz et 96 KHz ainsi que les différentes entrées numériques.
Bon je ne vais pas faire planer le suspense bien longtemps. J’aurais vraiment aimé que le BMC gagne ce qui m’aurait permis de récupérer quelques sous a la revente de l’ARC mais aussi de briller su HCFR comme défenseur du pauvre contre le riche. Désolé ce sera pour une autre fois. Les paramètres ou l’ARC fait mieux que le BMC2 ? Ben tout en fait. Je vais les citer par ordre d’importance :
1. La dynamique : c’est la marque de fabrique d’ARC et on n’est pas déçu avec ce DAC8. Ça cogne, ça pulse ! Les impacts sont vraiment impressionnants, presque brutaux quand l’enregistrement l’est. Ca y est je me rapproche de certaines des configurations à base de pavillons dont j’ai le souvenir.
2. The soundtstage : Oui bon je tombe dans les clichés, mais c’est aussi une caractéristique marquante des produits ARC et, de la même façon, on est parfaitement servi avec le DAC8. Tout est à sa place (c’était déjà le cas avec le BMC2), mais si l’image ne semble pas plus profonde, elle est en revanche bien plus large et déborde maintenant de chaque côté es enceintes. Les interprètes ont maintenant plus d’air autour d’eux, mais surtout là ou le DAC8 enterre complètement son petit camarade c’est sur la précision : repasser sur le petit DAC est absolument évident. Je répète que l’image que construit le BMC est bonne voire très bonne. Seulement, on se rend compte en comparaison avec l’ARC que les contours des interprètes sont flous, du moins comparé au DAC8. Au contraire l’ARC se distingue par son coté très ciselé, très géométrique. Le tout avec de la dynamique et de la matière, impressionnant vraiment.
3. Les ambiances : Le jour et la nuit. Avec l’ARC, l’image déborde dans tous les sens, mais aussi vers l’auditeur. C’est assez déroutant même, car cette qualité est très souvent antonyme du placement géométrique des interprètes et instruments décrit plus haut. En gros rien à voir avec un effet microphonique mal maîtrisé :) (d’ailleurs le DAC8 n’a aucun tube dans son schéma). Non l’ambiance de la salle s’impose à l’auditeur, mais les interprètes restent sur la scène. Durant mes 20 années d’idiophilie, je n’avais peut-être jamais eu d’expérience aussi poussée à ce niveau. Par exemple, c’est typiquement ce que je n’ai jamais réussi à retrouver avec une chaîne à pavillon. Cette reproduction des ambiances de salle non pas seulement au niveau des enceintes, mais aussi autour de l’auditeur SANS AUCUNE PROJECTION.
4. Très étonnant : la fluidité. Comme indiqué plus haut, certains paramètres semblent souvent antinomiques. Dans ce cas, la dynamique et la fluidité. Fabriquer un système dynamique est finalement assez simple : du rendement, des amplis athlétiques (grosses capacités en courant, ou tubes SE), recette anti « mou du genou ». Oui sauf que ce genre de système propose souvent une présentation assez sèche, assez "violente". Les messages demandant souplesse , douceur et fluidité sont souvent assez difficile a reproduire sur ces machines. Exemple : la plupart des systèmes DIY a pavillons que j'ai écoutés avaient du mal sur les messages du type musique de chambre, quatuors. Ici la qualité de l'ARC est de pouvoir passer d'une réelle violence a une réelle douceur, de la sécheresse a la fluidité. Impressionnant, vraiment!
5. Corollaire : le nombre des informations retranscrites. C’est vraiment mieux. On a tout de même l’impression d’avoir changé les enceintes. En particulier sur les détails, respiration, longueur des notes, extinctions, fins de morceaux. L’ARC est clairement au-dessus.
6. La justesse des timbres : bon on s’en doutait, vu la différence de prix et pourtant ce n’est pas là que l’ARC marque le plus de points. Oui car la linéarité du BMC est difficile, très difficile à prendre en défaut … Et pourtant, une écoute très attentive permet de déceler un haut médium très légèrement en retrait sur le BMC (ou un haut medium en avant sur le DAC8 je n’en suis pas tout a fait certain encore), ainsi qu’un grave franchement moins bien articulé, car plus monotone et rond. Si j’ai mis ce point seulement en 6e position, c’est que la différence n’est pas si violente qu’on le croirait et surtout que le BMC2 est un superbe appareil à ce niveau, prix bargain ou pas.
Que ce soit clair : le BMC2 ne démérite pas, loin de là. Par exemple au niveau de la linéarité, la différence avec l’ARC reste mesurée. L’image est aussi bien construite que sur l’ARC. De fait, sur un système déjà exubérant (de type a pavillon DIY), le BMC2 peut être un très bon choix. Sur les autres, si vous êtes prêts à payer 20 fois le prix d’un BMC2, l’ARC DAC8 vous tend les bras…"
san_antonio
 
Messages: 39
Inscription: 18 Déc 2014 17:10
  • offline

Message » 18 Déc 2016 12:10

:D
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12636
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message