ModĂ©rateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, BAIOKO, lolo05, marc69, martinst4, TELLOUCK, Ultranova, Vynz100, wolverine77, wopr et 54 invitĂ©s

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Si vous lisez le monde daté de ce jour.......

Message » 25 Juil 2002 12:36

Je sais cela n'a rien Ă  voir avec le hc mais je ne peux m'empecher de vous faire communiquer mon plaisir que j'ai eu Ă  lire l'article page 18 sur leNord cotentin region ou je vais regulierement pour me ressourcer,
je ne vais pas reprendre l'article,mais en le lisant vous aurez envie d'y aller,pas de construction le long du littoral ,vous de couvrirez des sites qui n'ont pas ete modelés par l'etre humain, l'etat sauvage depuis des siecles vous admirerez le nez de jobourg et par beau temps vous apercevrez l'ile anglo-normande d'Aurigny majestueuse et fiére, en longeant la cote vers cherbourg vous passerez par le plus petit port de France:port Racine qui est situé à quelques encablures de la maison de Jacques Prevert nichée dans un ecrin de verdure .Apres cherbourg la cote est parsemée de criques, anses ou il est tellement bon de flaner et se baigner ,vous serez surpris en arrivant à st vaast la hougue(les huitres hummmm!!) de decouvrir une petite ile au doux nom exotique de tatihou qui ne recoit que 500 visiteurs par jour.

Cerise sur le gateau JL Petitrenaud ce sympa gastronome indique dans son guide qu'on y trouve le meilleur pain de France

Voila Reivilo76 qui est heureux qu'on parle de sa region preferée :wink:
reivilo76
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 24 Jan 2002 2:00
Localisation: rouen
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Juil 2002 12:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Juil 2002 13:09

Comme c'est moi aussi ma région préférée (après le Nord de l'Ecosse ...)

Les caresses du Cotentin
De la pointe de la Hague à Saint-Vaast-la-Hougue, la côte a gardé ses paysages du temps des contrebandiers. Et les bocages de l'intérieur jouent avec la lumière.

C'est une langue de terre à tête de chat ; une presqu'île qui, farouche comme un félin, ne se laisse guère approcher et préfère même dissuader ses visiteurs. Le département de la Manche possède certes un des joyaux du tourisme français : le Mont-Saint-Michel, le monument le plus visité de France après la tour Eiffel, qu'il laisse volontiers fouler par des hordes de visiteurs, casquette vissée sur la tête et caméras en bandoulière. Ces hâtifs voyageurs auront fait au préalable un rapide crochet par Sainte-Mère-Eglise, la première commune de France libérée du joug de l'occupant nazi, dès le 6 juin 1944, pour aussitôt redescendre vers les châteaux de la Loire. Las ! Ils laisseront derrière eux la route qui mène aux différents pays du Cotentin : le val de Saire, la côte du Plain, la forêt de Brix, la côte des Isles et le pays de la Hague.

UNE NATURE RÉTIVE

De Valognes, le petit Versailles normand décrit par Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889) et réputé pour la densité et l'éclat de ses hôtels particuliers, la route se poursuit vers Cherbourg, préfecture maritime, dotée d'un arsenal militaire et d'une gare transatlantique, qui partagea avec Le Havre les flux de migrants européens en partance pour les Etats-Unis, mais qui accueillit aussi les premiers pas de stars américaines en tournée comme Elizabeth Taylor et Richard Burton, en 1964.

Transformée en Cité de la mer, elle vient d'accueillir, depuis son inauguration le 30 avril, plus de 100 000 visiteurs partis à la découverte du Redoutable, le plus grand sous-marin ouvert au public.

La nature du Cotentin reste rétive aux constructions littorales. Dans le passé, seuls Vauban, bâtisseur des forts militaires, et Napoléon Ier, fondateur de l'Arsenal, ont osé remodeler des côtes qui restent, en grande partie, vierges de toute empreinte humaine. Le GR 223, plus connu sous le nom de sentier des douaniers, permet aux randonneurs de parcourir, par des chemins pour l'essentiel côtiers, la presqu'île dans son intégralité.

Il laisse dĂ©couvrir sur la cĂ´te ouest, entre le nez de Jobourg au sud et le cap de la Hague Ă  l'extrĂŞme nord, la baie d'Ecalgrain, qui offre Ă  l'œil humain le mĂŞme spectacle qu'il y a trois cents ans, au temps des corsaires et des contrebandiers. Au ponant se trouve le phare de Boury, qui dĂ©limite l'horizon. En fin de journĂ©e, par temps clair, le soleil vient se coucher dans la mer, Ă  droite du phare et Ă  gauche de l'Ă®le anglo-normande d'Aurigny, la plus proche du rivage français.

SES FALAISES DÉCHIQUETÉES

Avec ses falaises déchiquetées et sa rade naturelle, inchangée depuis des siècles, l'anse Saint-Martin présente peut-être le plus beau paysage du Cotentin. Elle se termine par Port Racine, l'un des plus petit port de France, malencontreusement défiguré par des lampadaires qui l'éclairent la nuit. Quelques bateaux de pêcheurs y sont échoués sur la grève, tandis que les vagues par petits rouleaux viennent mourir sur le rivage.

De l'autre côté de Cherbourg, le cap Lévy et le phare de Gatteville, où fut tournée une scène du film Diva, offrent aussi des panoramas romantiques. A la préservation des lieux répond la nature bourrue de ses habitants : "Tant qu'il n'y a pas de TGV ni d'autoroute, que Greenpeace harcèle la Cogema et que la météo donne des températures inférieures de 2 à 3 degrés à la réalité, on est tranquille", commente un autochtone.

Le pays de la Hague constitue une entitĂ© en soi. C'est un greffon de cĂ´te bretonne juchĂ© sur un pic normand. Partir Ă  sa dĂ©couverte, c'est d'abord Ă©grener des noms de villages pareils Ă  ceux qui faisaient rĂŞver le jeune Marcel Proust, devant l'indicateur des chemins de fer qui le menait Ă  Balbec. Vous passez par Urville-Nacqueville, GrĂ©ville, Omonville-la-Rogue sans oublier Omonville-la-Petite oĂą, dans le cimetière qui entoure l'Ă©glise, sous un buisson de roses, reposent Jacques PrĂ©vert, son Ă©pouse et sa fille. Puis viennent Saint- Germain-des-Vaux, Auderville, Jobourg, Vauville – qui conserve un jardin botanique aux essences rares et exotiques.

Ici, les villages sont soignés et fleuris, les lignes électriques enterrées, les maisons de granit ont des toits de schiste bleu, qui changent de couleur au gré du temps. Ombragées, les routes suivent les ondulations du bocage. A l'approche de la mer, les frondaisons se raccourcissent et la lande d'ajoncs et de genêts fait irruption sur les vallons. A la senteur iodée de l'air, on sait que l'on se rapproche de la mer, même lorsqu'elle reste tapie.

Dans le bocage manchot, l'arbre est partout et la forêt nulle part. Deux couleurs dominent la nature. Le gris-bleu des pierres et des cieux et surtout le vert des feuillages. Pas deux qui aient la même teinte. Que ce soit en voiture, à vélo ou à pied, la meilleure manière de pénétrer dans ce dédale de verdure est d'acheter une carte d'état-major et de prendre le parti de se perdre. Au détour d'une des routes, très nombreuses dans le haut Cotentin, vous découvrirez un clocheton qui signale la présence soit d'un manoir, soit d'une église dont les fondations peuvent remonter au XIIIe ou au XIVe siècle. Ces petits chemins vicinaux ou communaux sont appelés des "chasses" dans la campagne qui va de Valognes à Quettehou.

UNE MER SOUVENT INDOMPTÉE

Moins prisée que Barneville-Carteret, moins chic que Granville, la côte qui court de Saint-Vaast-la-Hougue (prononcez Saint-Vâ) à Barfleur a vu se graver sur ses roches l'histoire du Cotentin. C'est de Barfleur que Guillaume le Conquérant, à bord de la Mora, selon une version contestée, est parti à la conquête de l'Angleterre. Trois siècles plus tard, c'est à Saint-Vaast qu'Edouard III, son descendant direct, débarqua pour revendiquer, à son tour, le trône de France, premier acte de la guerre de Cent Ans. Aussitôt son fils, le Prince Noir, alla incendier Barfleur. L'authentique petit port de pêche, qui comptait alors 9 000 habitants contre un peu plus de 1 000 aujourd'hui, ne s'en est jamais remis.

Mais c'est surtout la bataille navale de la Hougue, en 1692, entre l'amiral de Tourville à la tête de la flotte française et les navires armés par l'Angleterre et la Hollande coalisées, qui constitue un des plus célèbres faits d'armes maritimes. A 44 vaisseaux contre 99, ce combat inégal dura du 29 mai au 3 juin et se termina par l'incendie du Soleil-Royal, navire amiral de Louis XIV, orgueil de la marine française. Vauban fit aussitôt construire les tours de la Hougue et de l'île de Tatihou pour que de tels événements ne se reproduisent plus. Des épaves gisent encore dans les fonds marins.

Depuis, Saint-Vaast dispose d'un port en eau profonde qui accueille les bateaux de pêche et de plaisance. A l'abri des rochers, sur les grèves de Jonville, les baigneurs sont récompensés de leurs efforts par les rayons du soleil. La mer, le plus souvent indomptée et sauvage, sait aussi se montrer caressante.


Lord
Lord
 
Messages: 6345
Inscription Forum: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)
  • offline

Message » 25 Juil 2002 13:12

Sympa Grand lord :wink: par contre je ne t'ai jamais dit que j'ai un copain anglais de Manchester qui veut m'emmener en ecosse voir le Ben Navis ,j'irai cerainement un jour faire ce magnifique deplacement :wink:
reivilo76
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 24 Jan 2002 2:00
Localisation: rouen
  • offline

Message » 25 Juil 2002 13:21

Ce soir je prends l'apero avec Pierre(Newbie-mais) ,nous trinquerons en pensant bien Ă  vous tous, ainsi qu'aux vacances de Winch :wink:

ps Pierre m'a conseillé de me procurer US3 et St Germain ,ce que je vais faire cet apres-midi
reivilo76
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 24 Jan 2002 2:00
Localisation: rouen
  • offline

Message » 25 Juil 2002 15:09

reivilo76 a Ă©crit:Sympa Grand lord :wink: par contre je ne t'ai jamais dit que j'ai un copain anglais de Manchester qui veut m'emmener en ecosse voir le Ben Navis ,j'irai cerainement un jour faire ce magnifique deplacement :wink:


Si tu peux aller voir le Ben Navis fonce, mais un conseil, prend de bonnes chaussures car ça grimpe vraiment beaucoup.
Pour ceux qui ont aimés l'ecosse (j'en ai fait le tour il y a 3 ans et c'est vrai que c'est génial) je vous conseil d'aller faire le tour de l'irlande; c'est un peu différent mais c'est quand même magnifique, surtout du côté du Connemara.

Bons voyages Ă  tous...

A+
Zambar, le voyageur au sac Ă  dos
Zambar
 
Messages: 997
Inscription Forum: 12 DĂ©c 2000 2:00
Localisation: Montreuil, FRANCE
  • offline

Message » 25 Juil 2002 15:09

reivilo76 a Ă©crit:Sympa Grand lord :wink: par contre je ne t'ai jamais dit que j'ai un copain anglais de Manchester qui veut m'emmener en ecosse voir le Ben Navis ,j'irai cerainement un jour faire ce magnifique deplacement :wink:


Ben surtout, si tu n'es jamais allé la bas, si tu as le temps, va vers le Nord Est, sur la cote. C'est superbe, sauvage, grandiose. J'ai passé 3 jours dans un p'tit village de pécheurs, Mallaig. Un bonheur de tranquillité, des paysages fantastiques.

Image cliquable ;)

Image

Rahhhhhhhhhhhhhhhhhhh Lovely !

Bon, j'arrĂŞte, je me fais du mal !
Lord
 
Messages: 6345
Inscription Forum: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)
  • offline

Message » 25 Juil 2002 15:15

Juste comme ça...ça s'ecrit Ben Nevis ...

Image
Lord
 
Messages: 6345
Inscription Forum: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)
  • offline

Message » 25 Juil 2002 16:59

Dites, j'ai le droit de préférer Granville ??? :D

Burndav' (manchot Ă  deux mains)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription Forum: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 25 Juil 2002 17:23

les informaticiens vous me surprendrez toujours 8) ,un ptit clic sur une image et me voila à mallaig ,je vais aller visiter ce site tranquillement ce soir apres avoir papoté avec Newbie-mais.

ZAmbar tout Ă  fait d'accord avec toi de bonnes chaussures une couette tres feminine pour les nuits fraiches et hop un tour d'irlande de plus depuis Cherbourg il ya une ligne directe to irland

je connais tres bien Granville monaco du nord enfin!!!!,pour y avoir effectué mon service militaire au 1° RIMA, c'est aussi tres agreable
tu as tout Ă  fait le droit de preferer Granville Burndav :lol:

Reivilo76 souvent manchot :wink:
reivilo76
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 24 Jan 2002 2:00
Localisation: rouen
  • offline

Message » 25 Juil 2002 18:49

Granville, c'est bien aussi. Pis y'a le bac pour aller Ă  Chausey 8)

Bonjour Ă  Pierre de ma part :P
Lord
 
Messages: 6345
Inscription Forum: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)
  • offline

Message » 26 Juil 2002 1:21

c'est fait :wink:
reivilo76
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 24 Jan 2002 2:00
Localisation: rouen
  • offline

Message » 26 Juil 2002 1:23

bonsoir a tous...
petite bouffe sympa ce soir, un peu typee normande, mais excellente
burpppppp.... :oops: pardon, desole
je ne conaissais pas la biere aromatisee au calva, ca passe tout seul... enfin les bieres aromatisees au calva :P
tres bonne l'andouillette au calva
excellente la crepe flambee au calva
tres cool le petit calva pour faire glisser tout ca!
surtout, pas de melanges, ca rend malade :lol:

Pierre qui aura demain un casque a pointe
avec la pointe a l'interieur burpppppp pardon, desole

bon, Olivier, tu es rentre? la voiture connait le chemin? la mienne aussi, heureusement :roll:
la prochaine fois, je prendrai mon chauffeur :wink:
si on avait emmene des parisiens, ou seraient ils? :lol: morts? :lol: comateux? :lol:

Pierre
Image
newbie mais
 
Messages: 9368
Inscription Forum: 02 FĂ©v 2002 2:00
Localisation: Rouen
  • offline

Message » 26 Juil 2002 3:46

oui,oui,je suis bien rentré sur ma petite departementale taillée au calva,tout en zig et zag

Cher Pierre tes leçons Normandes ne font que commencer, tu te plais tellement à rouen, jolie port de peche,alors n'oublie pas demain matin ou plutot ce matin cafe calva:je te rapelle la recette,tu fais chauffer le calva attention il faut simplement le chauffer a temperature de 40° ensuite tu le verses sur le cafe moulu tres doucement par petite passe ,tu serviras ce cafe calva dans ton bol rempli à ras bord,tu bois cela d'un coup sec ,ne jette pas le bol au dessus de ton epaule cen'est pas de la vodka,tu verras que tu ne sentiras plus la pointe de ton casque mais carrement le casque .
:wink:

et enfin tu decouvriras de nouveaux effets sonores que mĂŞme tes baby ne rendent pas: le dolby digital cranien ,DDC,tu remarqueras les effets depuis tes cavites auditives droites et gauches en passant par les sources nasales et bucales avec separationdes des canaux d'une precision chirurgicale ,voila maintenant tu connais le HCN(home-cinema Normand) que le monde entier et surtout les parisiens nous envient


La semaine prochaine nous parlerons des effets de la vache Normande norme ESB,c'est à dire Ecoute Sans Bruit , phenomene de mode ici en Normandie qui perdurent depuis quelques années ce dont nous ne sommes pas peu fiers :wink:
reivilo76
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 24 Jan 2002 2:00
Localisation: rouen
  • offline

Message » 26 Juil 2002 5:11

Ca donne envie de visiter ces régions vos p'tites histoires...

reivilo<->olivier :lol: je viens seulement de me rendre compte.

Allez, cuvez bien. :wink:

Fred
MadCat
 
Messages: 740
Inscription Forum: 05 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 26 Juil 2002 12:32

reivilo76 a Ă©crit:voila maintenant tu connais le HCN(home-cinema Normand) que le monde entier et surtout les parisiens nous envient


Ben moi je vous envie pas, je suis tombé dedans quand j'étais petit :P
En tout cas, vous vous êtes bien amusés !! Vivement Septembre :D

Lord
ps: MadCat, trop fort pour reivilo/olivier :o
Lord
 
Messages: 6345
Inscription Forum: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message