Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: MaxBlender, Sylvanor, TheArtist, Xaem et 44 invités

Les casques les plus neutres

Message » 01 Mar 2018 8:52

Bonjour à tous,

Oui Julien, on est bien d'accord sur la neutralité de L'Utopia.
Enfin, comme le soulève justement STRA, ce que l'on peut "estimer comme étant neutre".
Et sur ce point, c'est le meilleur, indépendamment de nos goûts personnels.

Alors pour ce qui concerne les casques clairs, il faut savoir que le Shangri-La l'est encore plus que l'Utopia.
En même temps il bénéficie de la magie des 300B dans le Haut médium / aigu. Il est sublime cet ensemble, mais pas polyvalent.
Tu ne vas certainement pas aimer Sylvain.

Tu as raison Eric, par gout personnel, je préfère le Susvara à l'Utopia.
Et le Shangri-La au Susvara pour l'immersion unique (avec le HE1) qu'il offre.

Pierre
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3710
Inscription Forum: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Mar 2018 8:52

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Mar 2018 21:43

STRA a écrit:Et oui.
En plus ça permet de déculpabiliser en possedant plusieurs casques quand tes proches te disent que t’a un problème :ane:


Alors premièrement je ne me sens jamais coupable — et deuxièmement, mes “proches”, ben z'ont pas intérêt à la ramener! :grr: :hehe:

Sinon, tout dépend de ce qu'on entend par neutre — et aussi de la place qu'on préfère au concert. Pour ma part, sauf quand c'est vraiment impossible de faire autrement, je préfère, et de très très loin écouter au moins à la moitié de la salle et idéalement au deux tiers, voire, si la salle est petite, tout au fond. J'ai déjà dû une fois écouter un concert de quatuor à cordes au 2è rang: une vraie torture tellement les instruments me sautaient à la tronche (un comble pour du Haydn et du Mozart!)…
Pour du symphonique, c'est encore plus net: deux tiers ou fond de salle — et pour les mêmes raisons.
Est-ce que cela explique que je trouve le HD600, un AMT ou un K340 neutres (dans l'ensemble: car dans le détail, c'est autre chose)? Possible… Mais, tout comme un ami musicien, je considère que les premières places sont mauvaises — et que la pire des places c'est… dans l'orchestre, juste devant lui, quand il joue du piccolo :lol:

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35431
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Mar 2018 0:21

Pour moi, un casque neutre est simplement un casque qui ne met pas de plage de fréquences en avant ou en retrait excessif. La question des timbres, de la spatialisation, de l'ADSR, de l'impact et de tout ce qui caractérise la reproduction du son, c'est au moins aussi important que la FR, mais c'est autre chose. Après, c'est affaire de goût et de style de musique écoutée.
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Mar 2018 7:29

Grâce à vos commentaires, j'ai la satisfaction de constater que je n'ai que des casques "neutres" dédiés chacun à des enregistrements spécifiques ! :ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2940
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 02 Mar 2018 10:36

alphatak a écrit:Pour moi, un casque neutre est simplement un casque qui ne met pas de plage de fréquences en avant ou en retrait excessif. La question des timbres, de la spatialisation, de l'ADSR, de l'impact et de tout ce qui caractérise la reproduction du son, c'est au moins aussi important que la FR, mais c'est autre chose. Après, c'est affaire de goût et de style de musique écoutée.


La question des timbres est étroitement liée à l'équilibre et à la linéarité fréquencielle, pour peu qu'ils soient justes à la source. Elle est aussi très liée aux transitoires. On ne peut pas réduire la neutralité à la seule RF... j'aimerais bien pourtant. On achète un casque à 10 balles on le linéarise et hop le tour est joué ! :wink:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 02 Mar 2018 12:33

Il y a 40 ans, on parlait de "Haute Fidélité" pour parler de "neutralité", c'est à dire une reproduction au plus proche du réel.
A cette époque la question des timbres n'avaient rien à voir avec la "Hifi", car sur une TSF, une radio "transistor" ou un électrophone, il n'y avait pas de doutes sur la reconnaissance de la voix de telle personne ou interprète. Il n'y a guère que les téléphones de l'époque ou la dégradation était telle que l'on pouvait se tromper de personne ! :oldy:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2940
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 02 Mar 2018 12:39

renecito a écrit:Il y a 40 ans, on parlait de "Haute Fidélité" pour parler de "neutralité", c'est à dire une reproduction au plus proche du réel.
A cette époque la question des timbres n'avaient rien à voir avec la "Hifi", car sur une TSF, une radio "transistor" ou un électrophone, il n'y avait pas de doutes sur la reconnaissance de la voix de telle personne ou interprète. Il n'y a guère que les téléphones de l'époque ou la dégradation était telle que l'on pouvait se tromper de personne ! :oldy:


Certes, mais il ne faut pas confondre “reconnaître la voix” avec “ne pas distinguer la reproduction du réel” :idee: :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35431
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Mar 2018 13:12

renecito a écrit:Il y a 40 ans, on parlait de "Haute Fidélité" pour parler de "neutralité", c'est à dire une reproduction au plus proche du réel.
A cette époque la question des timbres n'avaient rien à voir avec la "Hifi", car sur une TSF, une radio "transistor" ou un électrophone, il n'y avait pas de doutes sur la reconnaissance de la voix de telle personne ou interprète. Il n'y a guère que les téléphones de l'époque ou la dégradation était telle que l'on pouvait se tromper de personne ! :oldy:


tu parles d'une époque où l'on coupait peut-être un peu moins les cheveux en quatre ??? :siffle:
Avatar de l’utilisateur
kéké 26
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 8368
Inscription Forum: 03 Juin 2007 17:15
  • online

Message » 02 Mar 2018 13:27

kéké 26 a écrit:
renecito a écrit:Il y a 40 ans, on parlait de "Haute Fidélité" pour parler de "neutralité", c'est à dire une reproduction au plus proche du réel.
A cette époque la question des timbres n'avaient rien à voir avec la "Hifi", car sur une TSF, une radio "transistor" ou un électrophone, il n'y avait pas de doutes sur la reconnaissance de la voix de telle personne ou interprète. Il n'y a guère que les téléphones de l'époque ou la dégradation était telle que l'on pouvait se tromper de personne ! :oldy:


tu parles d'une époque où l'on coupait peut-être un peu moins les cheveux en quatre ??? :siffle:


pour avoir connu des fondus de hifi vers la fin des années 70 et dans les années 80, je t'assure qu'ils coupaient les cheveux au moins en 4
en 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512, 1024, 2048, 4096 etc… selon les moyens qu'ils pouvaient y mettre

c'est rassurant de savoir qu'il y a des constantes en ce bas monde! :hehe:

et d'un autre côté, si on refusait de couper les cheveux en X parties isomorphes, où serait le fun? :idee:
je sais ce que tu vas me dire: dans la musique — mais dès qu'il s'agit de hifi……

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35431
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Mar 2018 14:02

Bonjour,

Contrairement à ce que l'on observe actuellement, les hifistes avertis des années soixante recherchaient beaucoup moins un son à leur goût, mais, celui proposé par du matériel qui répondait au très célèbre critère imagé de la sorte : un fil droit avec du gain.

Sans oublier de signaler que les tests en aveugles n'étaient pas rares, souvent très déroutants, voire très sévères pour certaines produits très chers, et qu'un certain fabricant d'enceintes très réputé offrait l'occasion de pouvoir comparer la performance de certaines de ses enceintes à celle d'instrumentistes jouant en direct.


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 28156
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 02 Mar 2018 14:10

cleriensis a écrit:
alphatak a écrit:Pour moi, un casque neutre est simplement un casque qui ne met pas de plage de fréquences en avant ou en retrait excessif. La question des timbres, de la spatialisation, de l'ADSR, de l'impact et de tout ce qui caractérise la reproduction du son, c'est au moins aussi important que la FR, mais c'est autre chose. Après, c'est affaire de goût et de style de musique écoutée.


La question des timbres est étroitement liée à l'équilibre et à la linéarité fréquencielle, pour peu qu'ils soient justes à la source. Elle est aussi très liée aux transitoires. On ne peut pas réduire la neutralité à la seule RF... j'aimerais bien pourtant. On achète un casque à 10 balles on le linéarise et hop le tour est joué ! :wink:

Comme souvent en audio, chacun a sa propre définition des termes utilisés. Pour ma part, je fais une distinction entre neutralité et naturel. Un casque de merde peut être neutralisé, il ne produira pas un son naturel pour autant.
Cela étant, le casque qu'on croise le plus souvent dans les studios est le Beyer DT770, qui n'est – de mon point de vue – ni neutre ni naturel... :roll:
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Mar 2018 14:15

ajr a écrit:Bonjour,

Contrairement à ce que l'on observe actuellement, les hifistes avertis des années soixante ne recherchaient beaucoup moins un son à leur goût, mais, celui proposé par du matériel qui répondait au très célèbre critère imagé de la sorte : un fil droit avec du gain.

Sans oublier de signaler que les tests en aveugles n'étaient pas rares, souvent très déroutants, et qu'un certain fabricant d'enceintes très réputé offrait l'occasion de pouvoir comparer la performance de certaines de ses enceintes à celle d'instrumentistes jouant en direct.


Bonne journée.


Oui bien sûr — Cabasse faisait ça et c'était très instructif… Cela étant, chacun avait déjà sa définition du “fil droit avec du gain” — les uns trouvaient Cabasse meilleur que Quad, d'autres, l'inverse, etc.
àmha, s'i y a une chose qui a changé, ça n'est pas tant les tarifs délirants auxquels sont proposés du high-end — c'est surtout la qualité offerte dans l'entrée et le moyen de gamme: intégrés double mono avec prise casque qualitative, excellents tuners, etc… il existe encore quelques fabricants (je pense à Yamaha, Nad, Roksan, Cyrus, Atohm, Q Accoustic, Focal, Dynaudio et quelques autres) qui font des appareils capables de donner beaucoup pour leur tarif, mais sans doute trop peu de magasins pour les mettre en valeur et permettre de se faire une idée
en revanche, côté casque, les entrées et moyens de gamme me semblent s'être démultiplier grâce à l'expansion du nomade qui, depuis quelques temps, a fait un bond qualitatif :idee:

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35431
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Mar 2018 14:16

Jolie acte manqué...
Un casque de merde peut être NEUTRALISE :mdr:

"qu'on lui coupe la tête" :ko:

En toute amitié ! :P
Eric.
Viking59
 
Messages: 154
Inscription Forum: 12 Mar 2016 14:50
  • offline

Message » 02 Mar 2018 15:02

:D
C'est un langage de scientifique et de photographe (on "neutralise" une dominante)... :wink:
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Mar 2018 17:58

Il faudrait définir alors un rendu naturel et déterminer ce qui le différencie d'un rendu neutre. Encore une fois, on se trompe d'objectif. Un transducteur neutre est celui qui transmet la source le plus fidèlement possible. Un rendu naturel serait la somme entre une source et son transducteur. Il dépend donc des deux éléments. Un transducteur rond sur un prise aux aigus accentués pourrait alors sonner juste et naturel sans pour autant que le transducteur soit neutre. De même qu'un transducteur fidèle à la source sonnerait acide sur une prise qui l'est !

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires

 
  • Articles en relation
    Dernier message