Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Cho31, dabass, eustache53, hontored, Le surfer d argent, lefa_86, lolo7602, Marcelo-Bielsa, pheno, THR4K et 92 invités

Toutes les enceintes HiFi

B&W 800D, Classé Audio CP-700, 2 x CA-2200 & CDP-202

Message » 21 Fév 2006 23:25

Ha ouais, quand meme... je pensais que le 102 était en dessous...
guest
 
Messages: 23465
Inscription Forum: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Fév 2006 23:25

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Fév 2006 8:40

Philippe Muller a écrit:Le 202 possède une carte vidéo simplifiée pour visualiser la mise en route du DVD directement sur l'écran de bord (éventuellement sur un ecran externe en s vidéo ou composite). Il s'agit de la même carte que celle qui équipe le 102.

C'est toute la partie audio qui est différente (coût de revient du circuit multiplié par 3).

Je suis actuellement chez Classé et j'ai pu écouter la bête sur des enregistrements que je connais par coeur (et pour cause) et qui paraîtront dans le prochain PAV.

C'est vraiment une bête!


C'est effectivement les echos que j'en ai aussi, un lecteur exceptionnel.
Bonjour à toi Philippe.
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 15 Mai 2006 21:04

Bonjour,
Je relance un peu mon sujet concernant l'évolution de mon système.
Le but étant, pour cette étape, de voir si il est nécessaire de mettre un deuxième CA-2200. Et si oui en biamplification horizontale ou vertical.
Je suis en train de faire le test d'un câble plus haut de gamme de chez Analysis. Le "Silver Oval In" en XLR.
J'attend la fin de journée de demain pour vous donner mes impressions car je fait encore des tests d'écoute dans le but d'aller le plus loins possible dans ma démarche.
En attendant voici encore quelques (vrais) photos du matos en question.
A partir de maintenant j'essayerais de rassembler toutes mes expériences sur ce "treadh" pour plus de simplicité.

Bonne lecture à vous.
Frédéric.
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 16 Mai 2006 10:12

Trop fort le fred ! Il a même pris soin de mettre des CD sur les amplis pour qu'on soit sûr
que cette fois, c'est pas un trucage. :lol:

A +
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M.
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 9803
Inscription Forum: 25 Juil 2000 2:00
Localisation: FRANCE Dept 91
  • offline

Message » 16 Mai 2006 10:20

Mathieu M. a écrit:Trop fort le fred ! Il a même pris soin de mettre des CD sur les amplis pour qu'on soit sûr
que cette fois, c'est pas un trucage. :lol:

A +


MOUAI ! Et le cablâge est un montage sur photoshop CS, trois semaines de boulot ! Qu'est ce que je suis doué !

Gros malin va ! :mdr: :mdr: :mdr:


:lol: :lol: :lol:
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 16 Mai 2006 14:05

On sait qu'Anderlecht est champion ...

Thierry
Thierry Wautelet
 
Messages: 2093
Inscription Forum: 29 Juil 2000 2:00
Localisation: Bruxelles, Belgique
  • offline

Message » 17 Mai 2006 0:40

Thierry Wautelet a écrit:On sait qu'Anderlecht est champion ...

Thierry


Waouw, celle là est très forte !
Mais il si il n'y a que les belges qui comprendrons... même moi et dieu sait si je déteste le foot.

Aller, bonne écoute à toi aussi,
fred.
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 17 Mai 2006 8:44

Bon, Pour vous signaler qu'hier j'ai passé tout l'après midi chez l'importateur B&W pour une écoute ultime de la gamme 800D/801D/802D. Très belle et bonne journée en compagnie de Monsieur Luc Vanderheyden... en personne, de Jeff (NewMusic), Michou et Jigé.
Je vous avoue que je vais un petit peu décanter cette après midi car le choc fut phénoménal.
La pièce d'écoute était fabuleuse, et tout le matos aussi. L'écoute fut fort différente de Mouroux et de ce fait nos théories ont tout à fait changé sur certain point. Nous en avons d'ailleur été fort surpris. En fait elles rejoignent les écoutes de Philippe et Mathieu mais pas dans toutes les configurations.
Pour anecdote nous avons déstabilisé à deux reprises quelques logique bien établie par certaine config. La magie a vraiment opérée.
Laissez moi un peu de temps pour écrire ce petit bout d'histoire !

A bientôt !
Fred.
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 18 Mai 2006 11:59

Bonjours à vous,
Voilà que je me lance suite à l’après-midi de ce mardi concernant les écoutes des 800D/801D/802D, CA-M400 et CA-2200, CDP-102 et CDP-202. Journée plutôt exceptionnelle car il est plutôt rare de pouvoir mettre les pieds chez l’importateur. D’ailleurs le Boss, Monsieur Luc Vanderheyden sera présent pour diriger cette écoute ce qui n’en sera que plus constructif.
En fait nous serons 5. Luc Vanderheyden, Jeff (de New Music), Michou, Jigé et moi.
Mathieu ayant déjà pu rencontrer Michou et Jigé à Mouroux.
Nous arrivons vers 13h30 et avons quatre heures pour faire tous nos tests comparatifs.
Une fois les présentations faites nous sommes invité à monter à l’étage ou une pièce d’écoute incroyable nous attend. La pièce est entièrement étudiée pour une acoustique qui ne doit probablement pas être loin d’être parfait. Si je devais caricaturer sa forme je dirais qu’elle a la forme d’un bouchon de bouteille de champagne. En fait aucun mur n’est parallèle. La volonté de Luc Vanderheyden, par la forme de cette pièce ainsi que par ces différents systèmes anti-résonances, était de reproduire, en petit, une salle d’opéra. (Loge, niveau… etc). La pièce fait un peu moins de 6 mètres de largeur sur 8 mètres de profondeur avec 2,50 mètres d’estrade supplémentaire en fond de salle pour certaines écoutes à très fort volume. Le plafond lui se trouvant à +-3 mètres de hauteur et étant composé d’alvéole. Je ne vous cache pas qu’après plusieurs petits tests acoustique cette pièce est une petite merveille… « Petite » entendons nous !
Les enceintes déjà installées sont les 800D, connectée chacune à un bloc CA-M400. Préampli CP-700 et CDP-102/CDP-202.
Le premier test proposé par Luc sera le test comparatif entre le CDP-102 et le 202. L’idée étant de faire la suite des écoutes avec le top du matos. Le résultat est tout simplement impressionnant. Il n’est pas question de dire que le CDP-102 est un mauvais lecteur. Mais ce que possède le 202 au niveau de l’écoute est tout simplement impressionnant. Ce qui nous a tout simplement surpris c’est le réalisme de rendu de certaine ambiance. Je dirais que tout devient vivant, palpable. Ce lecteur est vraiment très impressionnant et nous suivra durant tous nos tests.
Pour parler de l’écartement des enceintes, à un peu plus d’un mètre des murs et séparé d’un peu moins de 4 mètres. Elles seront, pour chaque écoute, repositionnées exactement à la place de la précédente. L’enceinte précédente retiré de la pièce. Donc dans cette pièce de grande dimension nous serons à chaque fois seul face à une paire d’enceinte et ses électroniques (comme à Mouroux).
Nous démarrons enfin les tests d’enceintes et ceci avec les 800D. Hélas comme chez Espace Cinéma nous aurons un petit souci face à cette première écoute. L’image est plutôt plate, manquant de profondeur et étant légèrement agressive dans le haut du spectre.
Nous décidons de débrancher les CA-M400 et branchons les 2 CA-2200 mais en horizontal. Tout s’adoucis mais cela manque encore de vie, de profondeur, d’ampleur. Surtout venant de ces enceintes. Je propose à Luc de faire le test (sur conseil de Philippe) en biamplification verticale. Luc n’ayant jamais fait le test (par manque de temps) est un peu étonné de ma demande, mais avec beaucoup de gentillesse accepte sans aucun problème. Et là c’est la gifle, la magie opère. Cela me rappelle le moment où Mathieu a fait le tour des CA-M400 pour voir si les connectique était correct Le son est ample, vivants, profond et possède une réserve hallucinante. À ne rien comprendre. Même Luc en sera surpris. Ne perdons pas de vue que nous alimentons quand même des 800D, exigeante en courant. Et bien cet ensemble est réellement très à l’aise. Ce qui nous surprend aussi c’est que ces deux ampli remplissent largement la pièce par la suffisance de leurs puissances. Notre démarche va aller plus loin en branchant 2 CA-M400 sur le grave et 1 CA-2200 pour le médium-aigu. Et bien à part le fait que le grave est légèrement plus propre le reste n’est pour nous toujours pas à la hauteur des 2 CA-2200 en vertical.
Pour revenir à la 800D, cette enceinte est incroyablement vivante, mais qu’a la condition que l’électronique suive. C’est vraiment un produit à part.
La deuxième étape consistera à faire les mêmes tests mais avec les 802D.
Je ne vous cache pas que ces tests seront beaucoup moins longs car étant donné la taille de la pièce nous nous rendons vite compte de la limite de l’enceinte. Attention, ceci n’enlève en rien la qualité d’écoute de cette même enceinte. Et puis je reconnais que les conditions permettent très vite de bien comprendre qu’elle est le but de la conception de chaque enceinte.
Donc nous allons assez rapidement passer à l’écoute de la 801D.
Ceci devrait d’ailleurs être la partie la plus importante de ce CR car nous allons vivre un moment très fort et intense. La 801D est l’enceinte la plus folle qui m’a été donné d’entendre à ce jour.
Je m’explique. J’ai pu depuis plusieurs années faire des tests d’écoute dans différentes situations. Situations qui mon fait apprécié ou non certaine enceinte. La question serait à ce moment-là, est ce que c’est l’enceinte qui pose problème ou le contexte dans lequel se passe l’écoute. Dans ce cas présent, il est évident qu’a aucun moment nous remettrons en question le contexte car il fait partie de ce que je connais maintenant de mieux.
Nous referons les tests des différents amplis avec différentes configurations et le résultat sera identique au constat précédent. Les 2 CA-2200 sont de vraies bêtes de course. Toujours en vertical car en horizontal le résultat n’est pas du tout convaincant. Pas que cela ne fonctionne pas bien évidemment, mais l’ensemble est plus plat moins vivant et en plus le grave est moins soutenu, voire tendu.
Nous ferons quelque test d’écoute avec des tambours japonais, du « Kodo ».
Je vous assure que la pression acoustique est très impressionnante tout en sachant que nous nous trouvons à plus ou moins 5 mètres des enceintes. Ce qui sera vraiment incroyable c’est qu’à aucun moment il y aura de vibration parasite dans la pièce. Extraordinaire.
Nous passerons pour un long moment quelque grosse orchestration symphonique et là c’est vraiment hallucinant.
Ce que nous ne comprenons pas c’est que cette quasi même écoute à été fait chez Espace Cinéma et le résultat était tout à fait à l’opposée de ceci… Inexplicable pour l’instant.
Après une longue discutions avec Luc qui possède chez lui des 800D, il nous expliquera que sa plus grande frustration c’est de ne pas avoir le grave de la 801D sur ses 800D. Il nous parlera aussi d’un prototype, qui n’a jamais vu le jours, il y a quelques années, qui allait dans ce sens.
Alors, 800D ou 801D ou 802D ?
Voilà l’avis qui se dégage de notre écoute plutôt passionnante.
La 801D, vraiment la plus impressionnant de ce test avec un grave et une attaque hors du commun et cela avec 2 CA-2200 (ils ont d’ailleurs assez bien chauffé durant ce test).
La 800D, un délié, une fluidité beaucoup plus important sur l’ensemble du spectre que la 801D et ceci grâce à des filtres différents. Cette enceinte est vraiment vivante. Elle disparaît au profit des instruments. Magique. Attention car le grave n’a vraiment pas la tenue de la 801D.
Je dirais que la 800D est à la Bentley ce qu’est la 801D à une Porche GT3. D’un côté nous avons pour la 800D un confort d’utilisation beaucoup plus large avec des performances hors norme alors que nous avons la puissance pure et monumentale pour la 801D, ce qui n’est pas moins jouissif. Le choix au moment de signer ne doit vraiment pas être simple car, dans mon cas, j’ai vraiment aimé la 800D pour son médium/aigu et sa grave tendu. Mais mon dieu comme j’ai adoré la grave titanesque et illimitée de cette 801D. Je ne vous cache pas que si je devais faire un choix maintenant en sachant que la pièce d’écoute est à la hauteur, je n’hésite pas et signe pour les 801D.
Ce que je regrette dans ce test c’est de ne pas avoir fait l’écoute comparative à moyen volume sur ces deux enceintes. Car il y a une chose qui ne faut pas perdre de vue mais nous n’écoutons pas toujours la musique à volume élevé et je pense que dans ce cas la 800D garderas probablement un avantage sur la 801D. Qui elle a besoin de beaucoup de courant pour s’exprimer.
Et concernant la 802D ! Ce qui m’a réellement surpris par rapport à certain argument concernant la taille de la pièce d’écoute c’est que dans notre cas la 802D a vraiment été largué. Pas par ses qualités propres mais étant tout simplement incapable de remplir cette pièce par une écoute réaliste. En fait elle fera merveille pour des pièces plus classiques par leurs formats. Le plaisir d’une 801D et d’une 800D mais en plus compact.
Car chez moi je retrouve un grave soutenue avec mes 802D que je retrouve avec les 801D mais dans une pièce trois fois plus grande.
Ce qui ressort de ce test est aussi l’association tout à fait étonnante des 2 CA-2200. À ce moment pour nous, Luc compris, ce sera la révélation.

Bonne écoute à vous.
Frédéric.

Ps : Il y a des points sensible que j'évite de développer ici... comme le test de différents câbles d'écoute lors de cette journée. A ce propos je veux bien répondre aux questions mais que par MP. Merci.

ps2 : Je complèterais encore ce texte mais je voulais déjà vous faire une petite ébauche de cette journée.
Dernière édition par fredfish le 18 Mai 2006 12:11, édité 1 fois.
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 18 Mai 2006 12:10

Très beau CR! Bravo!
Ulysse21
 
Messages: 1918
Inscription Forum: 28 Oct 2002 12:10
Localisation: Angers (49)
  • offline

Message » 18 Mai 2006 13:04

Génial

Merci beaucoup pour ce CR Fredfish.

J'ai une config sensiblement identique à la tienne. Après toutes ces écoutes que tout le monde n'a pas l'occasion de pouvoir faire, quel serait pour toi l'ordre de priorité pour une montée en gamme de ton système?

1) les enceintes, des 802D aux 800D (voir 801D si pièce adéquate)?
2) la bi-amplification, avec 2 CA 2200?
3) ou la montée en gamme de la source du CDP 100 (ou 102 dans mon cas) vers le CDP 202?

dinard08
dinard08
 
Messages: 181
Inscription Forum: 11 Juil 2002 11:23
Localisation: 78
  • offline

Message » 18 Mai 2006 13:25

dinard08 a écrit:Génial

Merci beaucoup pour ce CR Fredfish.

J'ai une config sensiblement identique à la tienne. Après toutes ces écoutes que tout le monde n'a pas l'occasion de pouvoir faire, quel serait pour toi l'ordre de priorité pour une montée en gamme de ton système?

1) les enceintes, des 802D aux 800D (voir 801D si pièce adéquate)?
2) la bi-amplification, avec 2 CA 2200?
3) ou la montée en gamme de la source du CDP 100 (ou 102 dans mon cas) vers le CDP 202?

dinard08


De toute évidence pour moi !

Le deuxième CA-2200, puis le lecteur CDP-202 et le jour ou le local est OK les 800D ou 801D.
En fait pour les enceintes j'ai appris qu'a ce niveau de gamme tu pouvais faire l'essai chez toi.
Pas mal comme service de la part de B&W.

Concernant la biamplification avec les 2 CA-2200, un CR va suivre car j'ai fait tout les tests ce weekend, ici, à la maison. Et il est clair que c'est mon prochain achat !

Frédéric.
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription Forum: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 18 Mai 2006 14:05

Ah, enfin le CR ! On failli attendre...

fredfish a écrit:Bonjours à vous,
Le premier test proposé par Luc sera le test comparatif entre le CDP-102 et le 202. L’idée étant de faire la suite des écoutes avec le top du matos. Le résultat est tout simplement impressionnant. Il n’est pas question de dire que le CDP-102 est un mauvais lecteur. Mais ce que possède le 202 au niveau de l’écoute est tout simplement impressionnant. Ce qui nous a tout simplement surpris c’est le réalisme de rendu de certaine ambiance. Je dirais que tout devient vivant, palpable. Ce lecteur est vraiment très impressionnant et nous suivra durant tous nos tests.


Ton comparatif rejoint ce que m'en avait dit Fabrice d'E.C. ce lecteur est semble-t-il
remarquable. Il faudrait que je le réécoute de plus près...


fredfish a écrit:Nous décidons de débrancher les CA-M400 et branchons les 2 CA-2200 mais en horizontal. Tout s’adoucis mais cela manque encore de vie, de profondeur, d’ampleur. Surtout venant de ces enceintes. Je propose à Luc de faire le test (sur conseil de Philippe) en biamplification verticale. Luc n’ayant jamais fait le test (par manque de temps) est un peu étonné de ma demande, mais avec beaucoup de gentillesse accepte sans aucun problème. Et là c’est la gifle, la magie opère. Cela me rappelle le moment où Mathieu a fait le tour des CA-M400 pour voir si les connectique était correct Le son est ample, vivants, profond et possède une réserve hallucinante. À ne rien comprendre. Même Luc en sera surpris.


Il y a de quoi !
Que la biamp verticale apporte de meilleurs résultat que celle horizontale est une chose tout à
fait envisageable et expliquable. On en avait d'ailleurs parlé avec Philippe Muller. Mais à ce point,
c'est tout de même surprenant...

fredfish a écrit: Notre démarche va aller plus loin en branchant 2 CA-M400 sur le grave et 1 CA-2200 pour le médium-aigu. Et bien à part le fait que le grave est légèrement plus propre le reste n’est pour nous toujours pas à la hauteur des 2 CA-2200 en vertical.


Cela aussi, me surprend. L'intéret de la biamp verticale étant surtout que l'alim de
chaque ampli puisse se concentrer en priorité sur les HP qui en ont le plus besoin: ceux
de grave, ce qui permet à celui-ci d'être mieux tenu et à l'ensemble de mieux respirer.
Toutefois avec des CAM400 dédiés au grave, a priori, ils ont ce qu'il faut et cet
avantage ne tient plus, sauf, comme le soulignais Philippe, à pousser le CA2200 du
medium/aigu à ses derniers retranchements et à créer un déséquilibre, mais je ne crois
pas que vous ayez été jusque là.

Je vais refaire moi aussi toutes ces écoutes, pour y voir plus clair.


fredfish a écrit:La deuxième étape consistera à faire les mêmes tests mais avec les 802D.
Je ne vous cache pas que ces tests seront beaucoup moins longs car étant donné la taille de la pièce nous nous rendons vite compte de la limite de l’enceinte


Oui, nous savons tous ici que la 802D est limitée, quelle talonne et qu'elle ne tient pas ses
specs... :lol:


fredfish a écrit:Donc nous allons assez rapidement passer à l’écoute de la 801D.
Ceci devrait d’ailleurs être la partie la plus importante de ce CR car nous allons vivre un moment très fort et intense. La 801D est l’enceinte la plus folle qui m’a été donné d’entendre à ce jour.


Ravi que tu t'en sois (enfin) rendu compte ! Là encore, j'ai failli attendre...

fredfish a écrit:Nous referons les tests des différents amplis avec différentes configurations et le résultat sera identique au constat précédent. Les 2 CA-2200 sont de vraies bêtes de course. Toujours en vertical car en horizontal le résultat n’est pas du tout convaincant. Pas que cela ne fonctionne pas bien évidemment, mais l’ensemble est plus plat moins vivant et en plus le grave est moins soutenu, voire tendu.


Avez-vous essayé aussi la biamp CAM400-CA2200 sur la 801D ?

fredfish a écrit:Ce que nous ne comprenons pas c’est que cette quasi même écoute à été fait chez Espace Cinéma et le résultat était tout à fait à l’opposée de ceci…


Il y a quelque chose qui ne collait pas lors de notre écoute des 801D là bas.
J'aurais dû regarder le branchement plus en détail...
(je n'avais que survolé)


fredfish a écrit:La 801D, vraiment la plus impressionnant de ce test avec un grave et une attaque hors du commun et cela avec 2 CA-2200 (ils ont d’ailleurs assez bien chauffé durant ce test).
La 800D, un délié, une fluidité beaucoup plus important sur l’ensemble du spectre que la 801D et ceci grâce à des filtres différents. Cette enceinte est vraiment vivante. Elle disparaît au profit des instruments. Magique. Attention car le grave n’a vraiment pas la tenue de la 801D.


Ni sa pression acoustique, mais sinon tu as bien cerné la différence entre les 2.

fredfish a écrit: Je ne vous cache pas que si je devais faire un choix maintenant en sachant que la pièce d’écoute est à la hauteur, je n’hésite pas et signe pour les 801D.


801 rules...

fredfish a écrit:Ps : Il y a des points sensible que j'évite de développer ici... comme le test de différents câbles d'écoute lors de cette journée. A ce propos je veux bien répondre aux questions mais que par MP. Merci.


C'est dommage, j'aurais été notamment curieux de savoir si vous avez testé la 801 avec
l'analysis. La différence de comportement des 801 et 800 avec ce câble m'avait vraiment
interpellé la dernière fois.
(réponse par MP si tu préfères)

ps2 : Je complèterais encore ce texte mais je voulais déjà vous faire une petite ébauche de cette journée.


Merci pour l'ébauche. Attendons la suite. :wink:

A +
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M.
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 9803
Inscription Forum: 25 Juil 2000 2:00
Localisation: FRANCE Dept 91
  • offline

Message » 18 Mai 2006 15:14

merci pour ce beau cr fredfish, tu as un nouvel mp ;)
Dardouk
 
Messages: 628
Inscription Forum: 08 Mai 2004 1:01
  • offline

Message » 18 Mai 2006 15:58

fredfish a écrit:Bonjours à vous,

Pour parler de l’écartement des enceintes, à un peu plus d’un mètre des murs et séparé d’un peu moins de 4 mètres. Elles seront, pour chaque écoute, repositionnées exactement à la place de la précédente. L’enceinte précédente retiré de la pièce.


Ben mon cochon, il n'y a pas que vos oreilles qui doivent s'en souvenir, vos dos aussi!!! :mdr:

Blague à part, tu es tellement enthousiaste que je pourrais acheter ce genre de matos les yeux fermés rien qu'en te lisant ( si j'ose dire :roll: ).

Birdy
Birdy1062
 
Messages: 191
Inscription Forum: 14 Mar 2006 15:20
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message