Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: Anthony37, Birdy85, drew, guss 33, LeLapin, MickeyCam, rascalpoupon, stlm et 163 invités

Toutes les enceintes HiFi

Revival Audio

Message » 25 Aoû 2022 21:18

Je ne crois pas que cette marque a déjà été évoquée dans nos forums (rien trouvé avec la fonction "recherche").

Revival Audio est une marque française -alsacienne plus précisément, comme Récital audio- récente créée par Daniel Emonts, un ancien ingénieur de chez Dynaudio et Focal , c'est pas mal comme références, avec un associé plus orienté commercial, Jacky Lee

Leurs enceintes sont au format monitor, elles ne sont pas actives et ressemblent à des monitors BBC classiques genre Harbeth ou Spendor. En revanche, leurs Hps sont spécifqiues et très élaborés, à noter un Hps grave à membrane composite en fibres de basalte (ou de basalte, vous avez bien lu)/ Colle synthétique et mousse. A noter encore un superbe médium à dôme de 7,5 cm de diamètre sur le gros modèle, une trois voies avec un 30 cm.

Les prix sont très corrects pour une firme artisanale française avec de s Hps de technologie propriétaire :
2400 € la paire pour le petit modèle 2 voies Atalante 3
4400 € euros la paire pour le gros modèle 3 voies Atalante 5

https://revivalaudio.fr/
https://on-mag.fr/index.php/topaudio/ac ... he-de-lave

Prometteur ! j'aime les enceintes de monitoring actives mais de bons modèles passifs bien optimisés à la fois hifi et monitor peuvent être tout aussi excellents. J'espère pouvoir les écouter, le gros modèle me fait particulièrement saliver vu ses caractéristiques (tout ceci à confirmer aux mesures et à l'écoute bien sûr).

Un test HCFR ne serait-il pas bienvenu ?
tovarich007
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 3639
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 25 Aoû 2022 21:45

Encore une équipe de va-nu-pieds. :mdr:
Le prix de l’Atalante 5.. une 3voies n’est pas délirant pour un poids de 33kg. ça semble sérieux.
wuwei
 
Messages: 5385
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 10:01

C'est pas le poids qui compte, ce n'est pas vraiment un critère dès lors qu'une enceinte n'est pas trop légère.

En revanche, ce qui semble prometteur, c'est le sérieux de la conception et de la réalisation (cf. les détails et les photos sur leur site) ainsi que le RQP plutôt très bon, et pas seulement "pas mauvais", quand on voit ce que propose en général la concurrence, même s'il y a quelques autres heureuses exceptions, dont Récital audio. N'oublions pas qu'il s'agit d'une enceinte de haut de gamme conçue et fabriquée en France en petite quantité, avec une étude électro-acoustique apparemment sérieuse, des composants de grande qualité, une fabrication et une finition soignées.

Et puis un nouveau medium dôme bien élaboré qui descend bas en fréquence, ça me plaît beaucoup, c'est devenu trop tard alors que ça reste l'une des meilleures technologies pour la restitution des mediums (cf. ce que font ATC, Neumann, PMC, et de façon peu différente PSI)

Je ne leur fais pas de pub, tout ceci demande bien entendu confirmation aux mesures et à l'écoute, il y a parfois des déceptions, mais je suis favorablement impressionné par le projet et les ambitions de cette nouvelle marque.
A suivre attentivement.

J'ai interrogé Revival Audio pour avoir quelques précisions sur leurs enceintes : type de charge, hps complètement conçus "in house" ou pas
tovarich007
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 3639
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 11:03

J'avais vu ça sur Face Book et avait été très intéressé par leurs deux modèles proposés à des prix sérieux face à la concurrence. Pas donné, certes, mais plausibles en regard de ce qui est annoncé. Reste bien sur à les écouter...


Tovarich007 écrit : Et puis un nouveau medium dôme bien élaboré qui descend bas en fréquence, ça me plaît beaucoup, c'est devenu trop tard alors que ça reste l'une des meilleures technologies pour la restitution des mediums (cf. ce que font ATC, Neumann, PMC, et de façon peu différente PSI)


Ton doigt a du fourcher, car je ne suis pas certain de bien comprendre... si tu veux dire qu'on ne trouve des grands médiums à dôme sur les enceintes que tardivement c'est plus ou moins vrai.

En fait, les médiums à dôme de grand diamètre ne sont pas récents, Philips et ITT en avaient à leur catalogue il y a presque 50 ans... pour ne rien dire de Yamaha avec son dôme en béryllium qui est apparu en 1977 à peu près en même temps que les grandes membranes TAD dans le même métal pour chambre de compression, de Celestion sur la Ditton 66 et de Bang et Olufsen sur son avatar de Ditton 66... Il faudrait aussi ne pas oublier les polydômes des Infinity.

Les grands dômes Philips et ITT étaient utilisés par plusieurs grandes marques d'enceintes acoustiques (dont B et O d'ailleurs). Ces médiums descendaient déjà assez bas en fréquence pour être raccordés à des 25 ou 30 cm de l'époque... et on leur trouvait à l'époque des qualités supérieures aux HP à membranes coniques dans les enceintes trois voies (ça n'allait pas durer on allait bientôt repréférer le médium conique !).

Les nouveaux modèles descendent sans doute un peu plus bas (1) que les anciens car les colles et autres matériaux de suspensions et de support de bobines ont fait des progrès, mais il faudrait regarder de près ! Car Celestion raccordait quand même le sien avec un 36 cm assez lourdaud...

j'en ai vu pas plus tard qu'hier cher Bielsma avec dôme papier (!) ou soie...

(1) les anciens raccordaient en filtrage passif entre 800 et 1000. Aujourd'hui, on descend à 450 Hz avec des pentes raides, sans doute plus raides que celles que l'on pratiquaient autrefois en passif : pas le souvenir, il y a 50 ans qu'on allait au-delà de 12 dB...

Cela étant, même filtré activement avec du 48 dB par octave voire plus en fir dans un DSP, il n'est pas certain que les anciens dômes avec leur suspension unique de l'époque ne partent pas en vrille... les nouveaux ayant justement des suspensions doubles et/ou très améliorées pour que le dôme n'oscille pas quand il descend bas en fréquence...
haskil
 
Messages: 60043
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 11:48

Bonjour !

Le dôme a une caractéristique sympatique pour celui qui veut et qui aime les enceintes qui ouvrent larges et qui arrosent beaucoup les murs, c'est que le diamètre reste petit pour descendre en fréquence et que ça peut monter, donc ça peut etre large bande.

Hélas, en terme de réponse hors axe, cette idée est insoluble, tout ceux qui ont dernièrement mis en oeuvre des dômes les coupent bas et ne profitent pas des possibilités larges bandes du dôme.

Pour monter un peu avec le dôme, il faut un tweeter sur guide d'onde, là on a une réponse hors axe cohérente.

Il n'y a pas de mesure de ces enceintes, mais sans guide d'onde sur le tweeter, on peut être sur d'un accident hors axe si le dôme monte un peu haut.

A une époque, certains constructeurs regardaient un peu moins de la réponse hors axe, car les enceintes étaient montées en studio avec un fort amortissement des premières réflexions, limitant ainsi l'impact d'un accident hors axe.

Malgré tout, en fonction des mise en oeuvre (premières réflexions pas assez amortie), ça s'entendait quand même avec un rendu pas terrible....

En milieu réverbérant, la mise en oeuvre d'un ATC et son fameux dôme 3" ATC SM75-150 ou équivalent PMC, Quested, Volt etc.. garde tout son intérêt bas en fréquence, mais demande la plus grande attention au raccord avec le tweeter, avec un raccord bien plus bas que ce que ce type de dôme permet en terme de réponse dans l'axe, hélas...

Conclusion, toujours faire le choix de ses enceintes sur spinorama pour voir la réponse hors axe, donc de la qualité réelle du produit que l'on achète...


Quelques exemples réussis de mise en oeuvre de dômes, par Troel qui par exemple, a soulevé le problème évoqué plus haut, ici avec une coupure à 2,8kHz (loin des 4kHz que l'on espère de ce type de dôme)

AT-3WC-SM75.png
raccord vers 2,8kHz, avant le pic de directivité

http://www.troelsgravesen.dk/ATC-SM75-150.htm



Et ici la réponse hors axe d'un ATC SM75-150 raccordé trop haut (5kHz) on voit la directivité monter en flèche à partir de 3kHz et l'accident au raccord avec le tweeter qui permet de retrouver une directivité moins forte après le raccord.

Image

Quand je vois le nombre de dôme mis en oeuvre de la sorte et coupé vers 4,5kHz avec un petit tweeter, on sait ce que cela donne ... :ane:

A titre perso dans un salon, pièce réverbérante très éloignée d'un studio mat, je préfère au contraire des enceintes directives pour ne pas trop arroser les murs, avec si possible, une directivité controlée assez bas.

Tout dépends du type d'écoute que l'on aime, des enceintes qui ouvrent très larges, placées très proches des murs (pour éviter la réponse en peigne) vont immerger la pièce, au détriment de la précision et de la scène sonore, ce sont des mise en oeuvre différentes avec des résultats d'écoutes aussi très différentes.
indien29
 
Messages: 10529
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris - Bretagne 29
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 12:07

Le grand modèle Atalante 5, utilisant donc le médium à dôme, coupe à 450 hz en bas et à 3,5 kHz en haut pour le raccord avec le tweeter.

Le petit modèle deux voies Atalante 3, utilisant le même tweeter à dôme que l'A 5, coupe lui à 2,8 kHz.

Qu'est-ce qui a pu empêcher les concepteurs de raccorder plus bas médium-tweeter sur l'A5 ? Si ce que tu dis se vérifie dans le cas cas présent ?
haskil
 
Messages: 60043
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 12:44

Pour faire descendre le tweeter, il faut qu’il tienne la puissance pour limiter la disto…

Une petite enceinte sur son CDC a une cible SPL basse, d’où la coupure plus basse du tweeter et la limitation de l’accident

Pour la plus grosse, c’est donc un compromis qui a été fait entre tenue en puissance et réponse hors axe, faudrait voir la réponse de hors axe pour en dire plus. je ne sais pas si c’est dispo sur le site.

Plus simple et efficace que ces dômes, une compression et un pavillon à directivite contante évite de faire e genre de compromis, choix fait par JBL sur les mêmes gamme d’enceintes depuis longtemps
indien29
 
Messages: 10529
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris - Bretagne 29
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:01

haskil a écrit:J'avais vu ça sur Face Book et avait été très intéressé par leurs deux modèles proposés à des prix sérieux face à la concurrence. Pas donné, certes, mais plausibles en regard de ce qui est annoncé. Reste bien sur à les écouter...


Tovarich007 écrit : Et puis un nouveau medium dôme bien élaboré qui descend bas en fréquence, ça me plaît beaucoup, c'est devenu trop tard alors que ça reste l'une des meilleures technologies pour la restitution des mediums (cf. ce que font ATC, Neumann, PMC, et de façon peu différente PSI)


Ton doigt a du fourcher, car je ne suis pas certain de bien comprendre... si tu veux dire qu'on ne trouve des grands médiums à dôme sur les enceintes que tardivement c'est plus ou moins vrai.



je voulais écrire," c'est devenu trop rare"
tovarich007
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 3639
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:06

indien29 a écrit: Plus simple et efficace que ces dômes, une compression et un pavillon à directivite contante évite de faire e genre de compromis, choix fait par JBL sur les mêmes gamme d’enceintes depuis longtemps


Mais ce choix n'est pas fait par quantité de fabricants d'enceintes on ne peut plus sérieux et compétents dans la mise au point de hauts-parleurs, de baffles, de filtrage, d'enceintes donc...

J'ai croisé beaucoup d'enceintes en studio pour faire du monitoring de prise de son, pour faire du montage, pour faire du mastering et bien plus souvent des enceintes avec des HP à radiation directe, comme les Atalantes, que des enceintes avec des chambres de compression... rarissimement croisées.

Il y avait une seule cabine à la maison de la radio, celle du Studio 103 de mémoire, car j'ai tendance à les confondre bien qu'y ayant trainé mes guêtres si souvent et si longtemps, le grand studio réservé à la prise de son équipé d'enceintes TAD : les musiciens metteurs en ondes et preneurs de son qui m'en ont parlé... ne les appréciaient pas du tout et se rabattaient donc sur les autres dont le même studio était équipé pour faire leur balance... Et ce studio avait une acoustique évidemment travaillée à la construction même du studio...

idem dans les grands cars régie... idem à Paris dans divers studios de mastering ou restauration : j'ai vu des PSI, des Dynaudio, des Cabasse avec sphère, etc. mais pas de pavillons... sauf une fois... mais bon le célèbre tweeter JBL à fente verticale que tous les audiophiles connaissent... surmontant une enceinte avec des HP à radiations directe... c'est pas une enceinte à pavillons.

Idem en prise de son mobile faite par les grands éditeurs de disques comme DGG, Philips, EMI, Decca ou les petits... et j'ai bourlingué à droite à gauche...


Donc il ne faut pas prendre ta propre passion et tes propres connaissances pour des données adoptées par tous... pour diverses raisons, des constructeurs et des utilisateurs professionnels se tournent vers des solutions autres que chambre de compression et pavillon... qui ont aussi leurs contraintes d'utilisation dans ce cadre.

D'ailleurs la majorité des monitors professionnels vendus aujourd'hui sont avec des HP à rayonnement direct : Focal, Genelec, PSI, Dynaudio, Adam, ATC, j'en passe et des meilleurs et parfois pas que des meilleurs d'ailleurs, avec ou sans guide d'ondes autour du tweeter à dôme, du ou des médiums à membranes placés sur tel ou tel modèle.
haskil
 
Messages: 60043
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:06

tovarich007 a écrit:
haskil a écrit:J'avais vu ça sur Face Book et avait été très intéressé par leurs deux modèles proposés à des prix sérieux face à la concurrence. Pas donné, certes, mais plausibles en regard de ce qui est annoncé. Reste bien sur à les écouter...




Ton doigt a du fourcher, car je ne suis pas certain de bien comprendre... si tu veux dire qu'on ne trouve des grands médiums à dôme sur les enceintes que tardivement c'est plus ou moins vrai.



je voulais écrire," c'est devenu trop rare"


Je comprends mieux !!! :lol: :wink:
haskil
 
Messages: 60043
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:18

indien29 a écrit:Pour faire descendre le tweeter, il faut qu’il tienne la puissance pour limiter la disto…

Une petite enceinte sur son CDC a une cible SPL basse, d’où la coupure plus basse du tweeter et la limitation de l’accident

Pour la plus grosse, c’est donc un compromis qui a été fait entre tenue en puissance et réponse hors axe, faudrait voir la réponse de hors axe pour en dire plus. je ne sais pas si c’est dispo sur le site.

Plus simple et efficace que ces dômes, une compression et un pavillon à directivite contante évite de faire e genre de compromis, choix fait par JBL sur les mêmes gamme d’enceintes depuis longtemps


C'est ton avis et ça se discute. Il y a toujours des compromis, quelle que soit la technologie employée. Je ne sais pas ce qu'est une technique qui ne donnerait lieu à aucun compromis, ou alors ça voudrait dire que l'on sait faire l'enceinte idéale, or c'est loin d'être le cas, et ce n'est pas seulement vrai en audio, mais dans tous les domaines de l'industrie.

Un medium dôme démarre bien plus bas en fréquence que la compression des JBL (ou d'autres compressions). Sur la JBL 708, la FC est à 1,8 Khz, c'est deux bonnes octaves plus haut que 350/400 hz et un peu moins de deux octaves que sur les Neumann et PSI A23 et A25. Or je ne suis pas sûr qu'une monitor 708 de JBL soit meilleure que la PSI A23M ou que la Neumann KH310, pour prendre quelques exemples de monitors réputés. Simplement, les concepteurs de ces trois firmes, qui ne sont ni les uns ni les autres des béotiens ou des farfelus, ont fait trois choix techniques et sonores différents, c'est tout. Affirmer qu'une solution est a priori meilleure qu'une autre, c'est aller bien vite en besogne.

Quant au choix d'une FC du tweeter plus haute sur la trois voies, c'est peut-être lié à une question de tenue en puissance (plus exigeante sur la 3 voies) et de directivité, le mediumdôme ayant des caractéristiques de directivité probablement assez différentes de celles du 18 cm du modèle deux voies.
Dernière édition par tovarich007 le 26 Aoû 2022 13:25, édité 1 fois.
tovarich007
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 3639
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:21

Nous sommes donc sur la même longueur d'ondes tovarich007 ! :bravo:
haskil
 
Messages: 60043
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:27

tovarich007 a écrit:C'est pas le poids qui compte, ce n'est pas vraiment un critère dès lors qu'une enceinte n'est pas trop légère.


Ben si c’est une critère important comme la qualité et l’optimisation le mariage de l’ensemble des constituants. Son poids aurait fait 10kg c"est pas la même chose.. :wink:
wuwei
 
Messages: 5385
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:29

Comme très souvent, Alain -je n'avais pas lu ta réponse à l'Indien, étant en train d'écrire la mienne.

Pour revenir à Revival Audio, j'espère qu'on pourra rapidement écouter ces enceintes, notamment le gros modèle. ça faisait longtemps que ma curiosité n'avait pas été à ce point émoustillé par une nouvelle marque, française de surcroît !
tovarich007
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 3639
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 26 Aoû 2022 13:35

wuwei a écrit:
tovarich007 a écrit:C'est pas le poids qui compte, ce n'est pas vraiment un critère dès lors qu'une enceinte n'est pas trop légère.


Ben si c’est une critère important comme la qualité et l’optimisation le mariage de l’ensemble des constituants. Son poids aurait fait 10kg c"est pas la même chose.. :wink:


10 kgs peut-être, mais si elle avait fait 20 ou 25 kgs au lieu de 33, ça ne changerait rien.

Les concepteurs ont fait le choix d'utiliser de gros aimants ferrite au lieu d'aimants néodyme, ça change beaucoup le poids sans changer la qualité générale.
Ce choix peut se discuter, techniquement et sur d'autres points. L'argument "écologique" me semble assez bidon pour le coup, c'est surtout que ça revient moins cher, ce qu'iIs admettent d'ailleurs quand on lit attentivement leur présentation.

Comme quoi, si je suis assez laudatif à propos de cette marque je n'avale pas tout pour autant, mon esprit critique veille au grain.
tovarich007
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 3639
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message