Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: cholley, laurent martiarena et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

COMMENT TROUVER ET INTERPRETER LES INFOS TECHNIQUES AUDIOS

Message » 25 Oct 2018 0:25

Si le calcul des enceintes est calibré pour la cible SPL, on mets toujours des amplis plus puissants pour ne jamais ecreter (voir plus haut) et se mettre à l'abri de la casse.

Maintenant c'est sur que si on fait une boom et que l'on mets un amplis de 500 Watts sur des enceintes de 100Watts, ça fume si on pousse trop fort

Ampli à 2X la puissance AES :

- Mets à l'abri de la casse
- Mets à l'abri de la disto (surtout vrai dans le grave et sur les enceintes mono amplifiées type passives (plusieurs voies pour un seul amplis, dont la voie de grave)
Dernière édition par indien29 le 25 Oct 2018 2:48, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 25 Oct 2018 0:25

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Oct 2018 0:30

Pour les puissances d'amplis, c'est le grave qui consomme beaucoup, pour 2 raisons :

1 - La courbe isosonique baisse dans le grave (l'efficacité de l'oreille suit cette courbe) il faut donc plus de grave pour combler le manque de l'oreille

Image


2 - Le rendement des HP sous les 50Hz est souvent 10 à 15dB plus bas que celui d'un HP de médium, on doit donc compenser cette perte par plus de watts sur la bobine (elles sont adaptées à la cible SPL globale de de l'enceinte)

On se retrouve souvent avec des disparités importantes de distribution de courant entre HP, exemple rapide non calculé pour une 2 voies : 1 Watts dans le tweeter et 20 watts dans le grave

En concert par exemple, à régime constant, on à 10 watts dans un moteur à compression et il faut 4 HP avec 500 watts dessus pour se mettre à niveau du SPL de la seule compression :o Tout n'est donc qu'une question de rendement, si on a une cible SPL importante à fournir (SPL élevé en zone d'écoute et distance importante)


CALCUL PRECIS DE LA PUISSANCE D'UNE ENCEINTE :

Dans un salon, à 4 metres, on a pas besoin de tellement de puissance et de rendement car on en a vite plein des oreilles, on écoute généralement en régime moyen entre 80 et 90dBA de pression acoustique, ce qui entraine des Pics à 110dB par exemple si la musique est très dynamique.

On vas donc dire 110dB de capacité en pics, 100dB en régime moyen au point d'écoute

Pour trouver la tenue en puissance de l'enceinte, on doit regarder son rendement puis on doit calculer le nombre de dB manquants pour atteindre la cible SPL au point d'écoute :
On a une enceinte à 90dB/W/M

1- On doit faire 100dB, il manque donc 10dB
2- On est à 4 metres, mais la distance critiques est à par exemple 2 metres, on doit rajouter 6dB par doublement de la distance, soit 1 doublement = 6dB

Il nous faut donc 10dB + 6 dB = 16dB manquant à produire

Une règle de base, pour augmenter le SPL de 3dB on double la puissance 1 fois, donc = 16/3dB = 5,33 fois

On double donc 5,33 fois la puissance de 1W pour des enceintes de 90dB = 1 x 2^5,33 = 40,22 Watts

Avec des enceintes de 90dB/W/M nous avons donc besoin de 40,22 Watts pour atteindre notre cible SPL de 100dB à 4 metres en régime moyen.

On fait un coefficient de sécurité X2 pour limiter la distortion dans des proportions raisonnables, on choisis donc des enceintes de 80 Watts RMS / AES régime moyen.
On double la puissance de l'amplis pour la sécurité et la distortion, soit un ampli de 160 Watts.

Avec ce calcul, on est tranquille pour cette configuration, mais on peut mettre plus !
Dernière édition par indien29 le 25 Oct 2018 2:54, édité 4 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 25 Oct 2018 1:42

La seule sécurité est de ne pas mettre le volume trop fort. Certains amplis ont un limiteur programmable qui empèche de monter le son au-delà d'un niveau choisi par l'utilisateur.

Sinon, si l'ampli n'est pas assez puissant, on grille le tweeter, et si l'ampli est assez puissant, on casse le woofer.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7012
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 25 Oct 2018 3:01

A mon avis en respectant les calculs précédents on reste en HAUTE FIDELITE pour des raisons de distortion.

La premiere source de distortion d'un système HiFi, c'est l'enceinte (rapidement 10%) et l'ampli.
C'est l'endroit on il faut etre VIGILANT.

Sur d'autres posts, on nous parle de la disto des cables d'enceintes :o , des AOP des Dacs.
A coté de cela, on ferait l'impasse sur l'endroit ou se trouve les grosses sources de distortions ?

Bien regarder ou sont les sources de distortions possibles me semble important, c'est à voir en condition, à la bonne cible SPL, donc pas la THD de l'ampli à 1W/1M...de la doc.
LA solution, c'est de surdimensionner le couple enceintes / amplification avec les coefs indiqués dans mon post précédent.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 25 Oct 2018 8:51

Pardon excuse-moi je ne fais que passer.

Oui c’est au niveau de l’association ampli enceintes qu’il y a le plus de distorsion.

Je suis toujours surprise (effarée en fait) du nombre d’audiophiles qui n’entendent pas que ça tord quand ils montent le son.
Comme quoi il y a vraiment de la pédagogie et de l’information à faire urgemment pour expliquer le matériel haute-fidélité.

Pour ce qui est du calcul dans ton message précédent, je sais que cela complique les choses mais il n’y a pas que les watts qui comptent.
Il y a l’alimentation.
Il y a des amplis transistors de 50w qui sont des monstres. Et des amplis de 200w qui tombent à plat.
Pire il y a des amplis tubes de 20w à alimentation conséquente qui ont beaucoup plus d’aplomb que des alimentations à découpage annoncées pour dix fois plus de watts.

Cela ne change pas l’intérêt de ton calcul qui est très instructif, ni tes remarques qui sont justes.

C’est simplement que pour conseiller les acquéreurs de matériel il faut ajouter que les watts sont moins importants que la manière dont l’alimentation est conçue.
Mais là on rentre dans un domaine qui je le reconnais est beaucoup plus difficile pédagogiquement et qu’on ne peut pas expliquer sans prendre de raccourcis.

Sinon je trouve ça très bien de tout regrouper dans ce fil c’est plus pratique. :bravo:

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 25 Oct 2018 9:33

Et dire que j'ai voulu répondre très simplement et en langage compréhensible pour un béotien à la question de Bigga69 .... :zen:

La configuration dans mon profil


Micro Seiki - Marantz - McIntosh - Phase Linear - JBL
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir lien dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 8440
Inscription: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline

Message » 25 Oct 2018 9:48

Attention tout de même à l'usage de cette courbe isosonique. Car la sensibilité de l'oreille est adaptée à notre perception sonore, certes nous entendons moins bien le grave par l'oreille, mais l'on compense par le corps et nous sommes conditionnés à cet état de fait.. lors d'un concert acoustique par exemple, on aura pas d'augmentation active du grave or nous le percevons comme référent stable, conditionné. Le grave étant par essence très peu directif, l'angle de perception par rapport à notre tympan n'a que peu (voir pas) d'influence, seul le squelette percevra les graves profonds.. donc même au casque je l'exclue de la courbe de compensation (la perception squelettique étant nulle, rien ne sert de gonfler ce que notre cerveau n'interprètera de toute façon pas de la même manière (oreille vs vibration squelettique). Par ailleurs selon le type d'enregistrement, le type de style, les choix technique, la captation sera plus ou moins naturelle, on pourrait donc se retrouver avec un système qui ne marche bien que sur un style de musique bien précis.

En gros ce que l'on demanderait à un système Hifi très pointu, c'est de reproduire ce qu'il y a précisément sur la source.. ni plus ni moins.. tant en quantité qu'en qualité (ce à quoi tu as raison en précisant que l'ampli doit fournir la puissance necessaire pour tenir le grave sans distortion). Ce référent source exclut de facto la courbe isosonique qui sera par contre utile de maitriser pour celui qui prend et travaille le son. La responsabilité de l'équilibre et du naturel qu'il y a sur la source relève de l'ingénieur du son qui fabrique le disque, pas de l'utilisateur et de son système. C'est pourquoi, et on en a déjà parlé ensemble l'Indien, je pense qu'un très bon système très équilibré aura un rendu égal à la qualité des enregistrements... mauvais = mauvais, excellent = excellent.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4501
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 25 Oct 2018 9:58

cleriensis a écrit:Attention tout de même à l'usage de cette courbe isosonique. Car la sensibilité de l'oreille est adaptée à notre perception sonore, certes nous entendons moins bien le grave par l'oreille, mais l'on compense par le corps et nous sommes conditionnés à cet état de fait.. lors d'un concert acoustique par exemple, on aura pas d'augmentation active du grave or nous le percevons comme référent stable, conditionné. Le grave étant par essence très peu directif, l'angle de perception par rapport à notre tympan n'a que peu (voir pas) d'influence, seul le squelette percevra les graves profonds.. donc même au casque je l'exclue de la courbe de compensation (la perception squelettique étant nulle, rien ne sert de gonfler ce que notre cerveau n'interprètera de toute façon pas de la même manière (oreille vs vibration squelettique). Par ailleurs selon le type d'enregistrement, le type de style, les choix technique, la captation sera plus ou moins naturelle, on pourrait donc se retrouver avec un système qui ne marche bien que sur un style de musique bien précis.

En gros ce que l'on demanderait à un système Hifi très pointu, c'est de reproduire ce qu'il y a précisément sur la source.. ni plus ni moins.. tant en quantité qu'en qualité. Ce référent source exclut de facto la courbe isosonique qui sera par contre utile de maitriser pour celui qui prend et travaille le son. La responsabilité de l'équilibre et du naturel qu'il y a sur la source relève de l'ingénieur du son qui fabrique le disque, pas de l'utilisateur et de son système. C'est pourquoi, et on en a déjà parlé ensemble l'Indien, je pense qu'un très bon système très équilibré aura un rendu égal à la qualité des enregistrements... mauvais = mauvais, excellent = excellent.


YES !! :bravo:

Complètement d’accord.

Un système fidèle est un système où on reconnaît les caractéristiques de chaque enregistrement.

Eh bien je peux vous dire qu’il n’y a sûrement même pas 30% des audiophiles qui obtiennent ça.
(Et c’est une estimation très prudente.)

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 25 Oct 2018 10:07

Pio2001 a écrit:La seule sécurité est de ne pas mettre le volume trop fort. Certains amplis ont un limiteur programmable qui empèche de monter le son au-delà d'un niveau choisi par l'utilisateur.

Sinon, si l'ampli n'est pas assez puissant, on grille le tweeter, et si l'ampli est assez puissant, on casse le woofer.


Quand je vois des video de gens qui sont super excités de voir leurs hp faure des bonds, wahhh trop mortel..... oui effectivement, ils n’ont pas compris que dans certains cas c’est signe que l’ampli ne peut pas tenir les HP et qu’ils s’affolent.

Comment faire pour expliquer aux gens comment utiliser le matériel et surtout comment le choisir ?

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 25 Oct 2018 10:09

Merci de vos réponses, et merci Itofa de la pédagogie.
Pour reprendre le cas de mes enceintes, avec les calculs d'Indien29:
Rendement 89 dB
Ecoute à 2 mètres
Régime d'écoute moyen à 100 dB
J'en arrive à une puissance souhaitable de l'amplification de 2x200W, est-ce correct?
Ceci dit, l'impédance de mes enceintes est de 4 ohms et non de 8... Cela suffit-il juste de regarder la puissance des amplis sous 4 ohms, ou le risque de distorsion est plus grand avec une impédance plus basse et le calcul de la puissance souhaitable doit intégrer un autre paramètre?
Juste une question encore sur la distance critique... Comment est-elle calculée?
Bigga69
 
Messages: 456
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 25 Oct 2018 10:10

Bigga69 a écrit:Merci de vos réponses, et merci Itofa de la pédagogie.
Pour reprendre le cas de mes enceintes, avec les calculs d'Indien29:
Rendement 89 dB
Ecoute à 2 mètres
Régime d'écoute moyen à 100 dB
J'en arrive à une puissance souhaitable de l'amplification de 2x200W, est-ce correct?
Ceci dit, l'impédance de mes enceintes est de 4 ohms et non de 8... Cela suffit-il juste de regarder la puissance des amplis sous 4 ohms, ou le risque de distorsion est plus grand avec une impédance plus basse et le calcul de la puissance souhaitable doit intégrer un autre paramètre?
Juste une question encore sur la distance critique... Comment est-elle calculée?


Tu disais Itofa ? :D ;)

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 25 Oct 2018 10:14

MickeyCam a écrit:Bonjour,
il vaut toujours mieux avoir un ampli supérieur à la puissance nominale de l'enceinte

perso, je ne suis pas pour
changé beaucoup de HP de clients qui ont poussé un peu trop les amplis
si on a un ampli de 100 W et une enceinte qui en encaisse 300, il ne se passera rien même en poussant juqu'à la distorsion
à l'inverse, les HP fument
par contre, un ampli de 30 W et des enceintes de 40 W, pas bon non plus, car si on le met à fond, il va sortir 50 W plein de distorsions et adieu les tweeters
arrivé souvent, les parents ont prêté la chaine aux enfants pour un anniversaire, papa, les enceintes sentent le brûlé !

Michel...


et oui dangereux.. disons que l'idéal c'est d'avoir un ampli plus puissant pour qu'il distorde moins et être conscient qu'il ne faut pas dépasser un certain niveau sinon on crame les enceintes.. mais pour ça il faut être raisonnable. :siffle:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4501
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 25 Oct 2018 12:15

Bonjour,

dans ma salle HC, en mode stéréo, j'ai deux fois 70 W sur des grosses enceintes DIY (32 cm Siare) qui acceptent à peu près la même puissance
c'est parfait, mais si je mets à fond, l'ampli distord, les enceintes distordent, mais mes oreilles souffre bien avant
donc je ne pousse jamais, je n'aime pas avoir mal aux oreilles
en écoute normale, même sur les passages forts, pas de disto audible

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4182
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 25 Oct 2018 12:42

Hé oui, pour écouter à fond les ballons, il y a du matériel étudié pour et ce n'est pas du matériel hifi.
pm57
 
Messages: 1972
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 25 Oct 2018 13:28

Si si, et c'est du matériel HiFi ... :siffle:

La configuration dans mon profil


Micro Seiki - Marantz - McIntosh - Phase Linear - JBL
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir lien dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 8440
Inscription: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline


Retourner vers Discussions Générales