Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: daimos66 et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

HiFi ou rétro HiFi ?

Message » 24 Juin 2020 5:35

indien29 a écrit:FAM ==> Fournisseur Accès Musique, quand même !!! :roll: :wink:

Merci. C'est un acronyme pour initiés :D. Jamais vu et une recherche sur Google ou Wikipedia ne donne rien.

indien29 a écrit:A titre perso, je paye un abonnment pour toute ma collection de musique, j'y ai organisé mes favoris.

L'énorme avantage, c'est la possibilité de découverte par l'écoute des suggestions proposé par le FAM, les algorithmes sont performants et les propositions de nouveautés souvent judicieuse.

Avant j'allais chez le disquaire mais ça coutait 1 journée (au moins) par mois pour écouter les nouveautés, les choisir.

Je partage ton enthousiasme pour le streaming musical en matière de recherche ou de découverte de nouveautés, mais aussi d'enregistrements anciens que je ne connaissais pas, ou pour trouver toutes les interprétations d'une oeuvre (j'écoute essentiellement du classique). L'écoute chez le disquaire dans de bonnes conditions est devenue quasi-impossible à Paris depuis une quinzaine d'années et la recherche dans les bacs prend beaucoup trop de temps. Il n'y a quasiment plus de vrais disquaires, et plus aucune grande surface pouvant abriter un gros catalogue, qui serait de toute façon beaucoup plus petit que celui des grands services de streaming musical. Quant aux vendeurs en ligne de CD ou de fichiers à télécharger, ils ne laissent écouter que quelques secondes par piste.

Néanmoins, j'ai un peu de mal à me résoudre à payer un abonnement :wink:... pour plusieurs raisons.

D'abord, je me méfie un peu de l'effet d'enfermement des algorithmes de propositions, qu'on observe dans d'autres domaines, notamment le streaming vidéo. Sans compte, il suffit d'effacer les cookies pour se prémunir de ce risque. Avec des comptes gratuits, il suffit d'en ouvrir un nouveau. S'il n'y a que des comptes payants, on est un peu coincé.

Ensuite, même si on n'utilise pas les propositions, on a tendance à s'enfermer soi-même par ses propres recherches :wink:. C'est pourquoi, j'aime bien les webradios. Le programme est imposé mais on peut zapper entre les centaines de webradios musicales de qualité à travers le monde. Et, surtout, grâce au programme imposé, on peut découvrir et adorer des choses inconnues, parfois loin de ce qu'on a l'habitude d'écouter.

Enfin, je continue à penser qu'il vaut mieux acheter le CD (physique ou dématérialisé) lorsque l'album fait partie de mes favoris. Je vais le ré-écouter des centaines de fois sur plusieurs années. Or, on manque encore de visibilité sur l'avenir des relations commerciales et financières entre les éditeurs et les services de streaming. Les catalogues pourraient se réduire, le prix des abonnements augmenter. Tout dépendra des concentrations, horizontales ou verticales, qui s'opéreront.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Juin 2020 5:35

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Juin 2020 5:47

GUIGUI_93 a écrit:Enfin bon tout ça pour dire que chacun a son petit plaisir associé à l'écoute. Si certain c'est de rembobiner la cassette parce qu'ils adorent entendre zhzhzhhzhhhzhh... C'est parfait pour eux. Mais ça n'enlève rien au fait qu'il y ait de la haute fidélité et de la plus ou moins haute de l'autre côté...

:bravo:

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 24 Juin 2020 10:22

gailuron a écrit:FAM ==> Fournisseur Accès Musique
C'est un acronyme pour initiés :D. Jamais vu et une recherche sur Google ou Wikipedia ne donne rien.

Ce n'est pas étonnant, c'est un acronyme sorti de mon imagination ! :D :ane:

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Juin 2020 10:29

gailuron a écrit:Enfin, je continue à penser qu'il vaut mieux acheter le CD (physique ou dématérialisé) lorsque l'album fait partie de mes favoris. Je vais le ré-écouter des centaines de fois sur plusieurs années. Or, on manque encore de visibilité sur l'avenir des relations commerciales et financières entre les éditeurs et les services de streaming. Les catalogues pourraient se réduire, le prix des abonnements augmenter. Tout dépendra des concentrations, horizontales ou verticales, qui s'opéreront.

Je me méfie de l'investissement sur CD, déjà, je ne connais pas à l'avance le nombre d'écoute des différents morceaux, et puis un CD complet ne contient généralement que 3 ou 4 bons morceaux, sauf artistes majeur ou de génie.

J'organise donc des playlists par artistes en référençant mes morceaux préférés, les algo font une remontée des avis généraux sur les bons morceaux des artistes, mais parfois c'est à côté de la plaque... mais ça permet lors d ela découverte d'un artiste, d'aller à l'essentiel...
Ce n'est pas évident de savoir à la premiere écoute quels sont les bons morceaux d'un album, les meilleurs morceaux sont parfois ceux qui demandent le plus d'écoutes pour savoir se faire apprécier, tout le contraire des morceaux commerciaux qui, accrocheurs... se fanent après seulement 5 écoutes...

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Juin 2020 10:39

Je pense aussi que le format en 2.0 évoluera ces 10 prochaines années, c'est une condition qui permettrait un renouveau de la HiFi, multi canal et vidéo associés.

Je reve de plus de concerts bien enregistrés en multi canal et en 4K.

La fusion HiFi et HC aura lieu à un moment, mais pour l'instant, c'est le contraire, ce qui se vends le plus, ce sont les enceintes connectées type Devialet et Cabasse, avec le concours de celui qui sortira le plus de grave dans la charge la plus petite... (en se moquant du Délai de Groupe...) le tout en mono... l'auditeur refuse de s'imposer l'écoute et la contrainte d'un emplacement strict, mais juste en allant au cinéma, on comprends que rare sont ceux qui on compris que les bonnes places étaient au centre...

Déjà même ici, certains pensaient il y a encore peu, que l'on pouvait écouter 2 enceintes stéréos sans respecter une écoute symétrique dans un axe parfait (encientes trop éloignées et écoute dans le diffu sans centre virtuel permettant de percevoir les sons mono en phases)

La HiFi se perd, principalement par manque d'éducation des auditeurs.

Je fais découvrir parfois à des amis, bien placés au centre, ils me disent qu'ils ne savaient pas et découvrent, avec un grand whoaow d'étonnement :D 8)

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Juin 2020 11:46

indien29 a écrit:
La HiFi se perd, principalement par manque d'éducation des auditeurs.

Je fais découvrir parfois à des amis, bien placés au centre, ils me disent qu'ils ne savaient pas et découvrent, avec un grand whoaow d'étonnement :D 8)


Avec l'évolution des techniques et mentalités la hifi est un marché de niche pour passionnés.

La musique est devenu un produit de consommation et les gens ont beaucoup plus de sollicitations que dans les années 70/90 où nous avons vécu un certain âge d'or.

Je pense que l'on peut faire un parallèle avec la photo. Une énorme majorité des gens se contentent sans problème de la qualité des APN, smartphone et autres tablettes. Seule une minorité de passionnés vont au-delà en investissant dans du matériel plus pointu.
Pour la hifi c'est pareil.
PAT 94
 
Messages: 13363
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 24 Juin 2020 14:29

philou3 a écrit:Les 33T : il est sans intérêt de dématérialiser une vaste collection de vinyles alors qu'on dispose d'un système de lecture très performant table/bras/cellule/section phono mc . Les pochettes des vinyles sont absolument magnifiques . Dans une vaste collection , les disques se dégradent bien moins ( bien moins de passages en moyenne pour chaque disque ) .
Les vinyles neufs qu'on trouve dans les bacs sont médiocres , car des copies des cd et donc basés sur des prises de son numériques . J'ai pu constater que le cd correspondant était meilleur . Probablement aussi des pbs de pressage et de gravure .


Toute sa collection, certes pas, vu que la quasi totalité des rééditions sur CD d'enregistrements anciens disponibles aujourd'hui est incomparablement supérieure qualitativement aux LP d'origine : je parle ici de musique classique qui bénéficie de soins que les autres genres musicaux n'ont pas aussi souvent l'occasion de profiter.

Donc, toute sa collection certes pas, mais certains LP jamais réédités par leurs éditeurs le méritent : ne serait-ce que pour les mettre à l'abri d'un accident, de l'usure si on les aime beaucoup : vieille pratique que les mélomanes argentés mettaient d'ailleurs en oeuvre en recopiant sur une bande magnétique 19 cm/s ou 38 cm/s, en quatre ou en deux pistes, sur un magnétophone Revox, Studer, Akai, Sony, Technics : j'ai encore et toujours un Sony en parfait état de fonctionnement... Comme ils copiaient des concerts en direct sur France Musique du temps que cette chaîne n'était pas compressée plus que de raison...

Car il est temps, Philou de parler des tuners et de la FM...

Les tuners FM hertziens : pour ma part , la réception de France Musique est parfaitement satisfaisante , qu'il s'agisse de disques ou de retransmissions de concerts , qui ne me semblent nullement compressées et souvent supérieures en naturel et aération à tous les 33T et toutes les sources numériques . Et même si j'ai renoncé à installer une grande antenne râteau qui aurait défiguré le toit de ma demeure ancienne . Cela dit , j'ai soigné l'antenne d'intérieur et les câbles de modulation , avec un recul spectaculaire de tout souffle . Je n'écoute que France Musique et l'excellent programme classique BBC 3 que je capte bien . Je me fous de la multitude de radios compressées et sans réelle valeur .


Tu n'es pas difficile ! Et bien qu'elle "ne te semble nullement compressée et souvent supérieure en naturel et aération à tous les 33 tours et toutes les sources numériques"... cette chaine, France Musique donc, est totalement numérique. Les CD diffusés, les fichiers venus de la discothèque dématérialisée, les concerts en différés, comme les concerts en directs sont numériques... Les concerts en 48 Khz. Les CD en 44.1. Le tout repasse à la moulinette pour un format identique.

Au sortir de la cabine de diffusion le signal passe par un traitement d'antenne : une égalisation + une compression. Je parle là de façon informée, car j'ai été directeur des programmes et de l'antenne de cette chaîne... et j'ai fait supprimer l'égalisation en fréquences demandée par mon prédécesseur et fait diminuer la compression de dynamique jusqu'à ce qu'elle soit acceptable...
J'ajoute que pour faire cela, j'avais réuni un jury d'écoute dans l'antre d'Edwige de Roncière qui règne sur la diffusion de toutes les chaines de Radio France et a la haute main - sauf quand un directeur d'antenne exige d'elle de faire quelque chose qu'elle ne souhaite pas faire -, sur les signaux qui sortent de la maison de la radio à destination de TDF.

Donc ce jury a fait des écoutes en aveugle :lol: :lol: et de ces écoutes en aveugle, il est ressorti que tous les membres du jury - du beau linge de la maison de la radio -, ont été horrifié par le son de France Musique tel qu'il était jusqu'en février 2012... les écoutes ont consisté en l'écoute successive des mêmes extraits d'émissions et de concerts avec traitement d'antenne de France Musique, sans traitement d'antenne du tout, avec celui de FIP, de France Inter, de France Culture, de France Info... le tout en aveugle et niveaux alignés...

Et là pas la peine de faire des efforts pour discriminer....

Finalement, j'ai demandé à Edwige de Roncière de faire ce qu'elle pensait être le mieux pour France Musique. Elle a une double formation d'ingénieur du son et de musicienne passée par le Conservatoire national supérieur de Paris. Ce qui fut fait. Et j'ai refusé de lui imposer quoi que ce soit, suivi en cela par le grand patron des services techniques de Radio France et par le patron de la chaine.

Hélas ! Depuis deux ans, retour au traitement d'antenne avec compression excessive... mon successeur pour des raisons qui je connais et ne sont à mon sens pas aussi justes que ce que certains pensent et lui ont dit - en compressant, on occupe plus de niveau dans l'outil de diffusion et la chaine serait ainsi mieux reçue en voiture... Des auditeurs se plaignent, mais pas tant que ça. La preuve : tu trouves ça bien...

Je suis comme Scytales, comme d'autres encore, j'ai du mal, beaucoup de mal. Mon frère directeur technique du festival de Montpellier, du Concert du 14 juillet sous la Tour Eiffel, responsable de la veille technologique à Radio France, ingénieur du son lui-même a aussi beaucoup, beaucoup de mal avec la compression de dynamique excessive de la FM...

Aujourd'hui, c'est parfois quasi inécoutable : quand il y a un changement de niveau brusque l'orchestre recule brutalement, on entend nettement l'effet de pompage du compresseur... Et quand le niveau est très bas, on entendu tout d'un coup l'expanseur qui fait remonter le niveau de bruit... c'est médiocrissime... Mais je pense qu'ils font des réglages, car ça change de temps à autre... Espérons...


En revanche, l'écoute sur le satellite de Canal + est en 192 kbps et le signal envoyé ne subit pas le traitement d'antenne FM... idem du direct sur Internet qui est en 128 kpbs. Sauf curieusement, les émissions en PAD : c'est à dire enregistrées et diffusées plus tard qui sont parfois terribles : la tribune des critiques de disques par exemple, parfois pénible à écouter.

Les Podcast étant effroyables, car faible débit et apparemment tirés du signal envoyés pour la FM...




Les lecteurs de cd : peut-être devrais-tu faire l'expérience d'un lecteur cd/sacd de vrai haut de gamme . J'ai pu constater , en effet , avec un tel lecteur , la qualité réelle insoupçonnée du support cd et encore un peu plus du support sacd .
Même remarque que pour les vinyles : si j'ai , comme dans mon cas , une grande quantité de disques et un lecteur de haute qualité , quel intérêt de les dématérialiser ?
J'ajoute que le support cd a fait la preuve de sa tenue dans le temps : j'ai acheté mes premiers cd en 1982 et ils sont tous impeccables à la lecture , comme au premier jour de leur achat . Je n'ai noté ni " corruption " ni vieillissement . Jamais constaté de rayures sur mes cd et sacd . Je dois être soigneux .
Enfin , le cd a permis de sauvegarder la quasi totalité du patrimoine discographique des 33T et même 78 T , dans des conditions inespérées .


Tu oublies juste la palanquée des CD dit Bronzés qui ont subi les effets du dégazage des encres d'imprimerie de l'étiquette et du livret et qui sont devenus rapidement illisibles : ce problème a touché les CD Deutsche Grammophon, Apian Records, Hyperion... on les disait bronzé car ils devenaient couleur bronze alors qu'ils étaient en aluminium à l'origine. Mais c'est vrai qu'en climat pas trop humide et chaud le CD dure longtemps.

J'ai un lecteur de CD/SACD de très haut de gamme - et l'intérieur ne ressemble as à ce que décrit Gailuron. il est excellent, mais pas meilleur que la lecture du même CD dessus ou dématérialisée en passant par un ordinateur. Pas meilleur. Et pourtant, c'est une très belle machine.

Le CD n'a en rien permis de sauvegarder le patrimoine, c'est le PCM et l'informatique qui l'ont permis. Et les échanges de fichiers informatiques, pour tout le patrimoine libre de droits c'est incroyable et d'une utilité publique indéniable... ON trouve même des documents jamais édités sur disques : que ce soit 78 tours, 33 tours ou CD...

Et d'ailleurs, le PCM des débuts est problématique de conservation pour des raisons matérielles : il était enregistré sur des appareils à têtes hélicoïdales qui n'existent plus... Decca a pu avec plusieurs appareils en rade en refabriquer un opérationnel pour copier toutes ces anciens enregistrements numériques afin de les préserver...


L'informatique : tu la présentes comme la solution à tous les problèmes , une évidence .

1- Comment les fichiers audio actuels ont-ils la garantie de pérennité ? Une collection se construit dans le temps et sur le temps d'une vie : quel pc pourra les lire à coup sûr dans 2O , 30 , 50 ans ?
2 -A partir du moment où une discothèque de fichiers est de grande taille ( disons l'équivalent de 5000 à 10 000 disques et plus en support physique ) comment se fait l'organisation , la recherche , le temps de recherche ?
3- Tout système informatique a ses ratés . Voir les pbs assez réguliers sur France Musique avec leurs fichiers audio qui , parfois , ne démarrent pas ou s'arrêtent .
4) Par contre , on pose un vinyle ou on insère un cd : et ça marche à coup sûr .


1) Aucun problème les fichiers actuels seront "toujours" recopiables...

2) J'ai dans ma discothèque dématérialisée d'usage : environ 7 500 CD rippés. L'informatique me permet si je le veux d'appeler par le moteur de recherche toutes mes versions de n'importe quelle oeuvre... Je dois avoir une bonne cinquantaine de versions de la première Ballade de Chopin, par exemple. Impossible de les trouver toutes dans ma discothèque physique... l'informatique est incomparablement supérieure de ce point de vue là.

3) Les émissions de France musique en direct, comme celle par exemple de Boulmier et MUnéra est faite avec des CD physiques, celle qui les suit travaille avec la discothèque décentralisée, donc avec des fichiers... ensuite, c'est une émission pré enregistrée, puis deux émissions se suivent, la première peut-être avec la discothéque décentralisée, puis Esparza je pense avec CD ou mixte puis jazz : avec les CD, puis le concert du soir...
Eh bien, il y a beaucoup moins de problèmes de CD qui cliquent en direct à l'antenne qu'il y en a eu... beaucoup moins... car les CD physiques diffusés aujourd'hui sont des neufs de 7 heures à 11 heures, puis de 16 heures à 20 heures... les autres sont dématérisalisés et viennent de la discothèque...

4) : non... le CD qui ne part pas. Ou la plage qui part qui n'est pas la bonne. La plage qui clique... le LP qui saute... toutes ces choses là étaient très grands grands grands classiques de France Musique...

PS. J'ai toujours eu ce qu'il fallait pour bien lire les LP dont j'ai possédé une collection qui est montée jusqu'à environ 35 000 LP... Je les ai quasi tous donnés : à des collègues, à des forumeurs d'HCFR, par cartons entiers... Me rappelle être arrivé chez Ogobert avec un break plein... certains ont fini chez LaurentV, d'autres chez d'autres forumeurs...

Il m'en reste environ 1 000... Et j'ai toujours de quoi les lire, ainsi que les 78 tours...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Juin 2020 15:35

Ça peut paraître stupide mais quand j'écoute souvent un album sur Deezer parce que je l'apprécie, je l'achète ensuite en support physique (vinyle ou cd selon l'époque), ne serait-ce que pour rétribuer un minimum l'artiste. Et aussi pour rappeler à mes enfants que tout n'est pas gratuit dans notre monde.
Nigel
 
Messages: 833
Inscription Forum: 28 Oct 2003 13:45
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 24 Juin 2020 15:44

Nigel a écrit:Ça peut paraître stupide mais quand j'écoute souvent un album sur Deezer parce que je l'apprécie, je l'achète ensuite en support physique (vinyle ou cd selon l'époque), ne serait-ce que pour rétribuer un minimum l'artiste. Et aussi pour rappeler à mes enfants que tout n'est pas gratuit dans notre monde.


Je l'achète aussi, mais en fichiers numériques. Et pour les mêmes raisons. Plus une : un disque n'est disponible en écoute de streaming que le temps que son éditeur le laisse en vente...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Juin 2020 16:01

Merci à Alain (Haskil) pour ses précieuses infos et notamment pour nous dévoiler les coulisses de France Musique, en perte de qualité sonore en effet. J'ai l'impression que l'effet de la compression excessive n'est pas seulement sensible sur les musiques, y compris les concerts en direct, mais aussi sur les voix des commentateurs. Au casque, c'est parfois trop fort, un peu comme une pub, avec le timbre de la voix parfois altéré. A moins que cela soit dû à un autre facteur néfaste au "naturel" de l'écoute, qui a été longtemps l'un des points fort de Radio France et notamment de FM.

Toutes choses qui ne se manifestaient pas sur cette antenne il y a quelques années. Évidemment, ce n'est pas gênant en voiture, ou avec un fond sonore relativement élevé mais à domicile, au casque où sur enceintes en environnement calme, c'est bien dommage.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2336
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 24 Juin 2020 17:47

PAT 94 a écrit:
indien29 a écrit:
La HiFi se perd, principalement par manque d'éducation des auditeurs.

Je fais découvrir parfois à des amis, bien placés au centre, ils me disent qu'ils ne savaient pas et découvrent, avec un grand whoaow d'étonnement :D 8)


Avec l'évolution des techniques et mentalités la hifi est un marché de niche pour passionnés.

La musique est devenu un produit de consommation et les gens ont beaucoup plus de sollicitations que dans les années 70/90 où nous avons vécu un certain âge d'or.

Je pense que l'on peut faire un parallèle avec la photo. Une énorme majorité des gens se contentent sans problème de la qualité des APN, smartphone et autres tablettes. Seule une minorité de passionnés vont au-delà en investissant dans du matériel plus pointu.
Pour la hifi c'est pareil.


A la différence que la photo, aujourd’hui quand on en fait on a pas besoin d'un appareil à 5000€ pour faire une belle photo. Pour peu qu'on ai l’âme artistique, le ressenti, le bon moment etc...

Le parallèle à faire serait plutôt, on a pas besoin d'avoir un ecran 4k oled full technologie de la mort qui tue pour regarder la superbe photo de mr toto, un pauvre cathodique des années 90 suffit.
Malheureusement ça ne marche pas....

:mdr:

Gui
GUIGUI_93
 
Messages: 523
Inscription Forum: 19 Avr 2013 16:47
Localisation: 93 Noisy le grand
  • offline

Message » 24 Juin 2020 17:59

tovarich007 a écrit:Merci à Alain (Haskil) pour ses précieuses infos et notamment pour nous dévoiler les coulisses de France Musique, en perte de qualité sonore en effet. J'ai l'impression que l'effet de la compression excessive n'est pas seulement sensible sur les musiques, y compris les concerts en direct, mais aussi sur les voix des commentateurs. Au casque, c'est parfois trop fort, un peu comme une pub, avec le timbre de la voix parfois altéré. A moins que cela soit dû à un autre facteur néfaste au "naturel" de l'écoute, qui a été longtemps l'un des points fort de Radio France et notamment de FM.

Toutes choses qui ne se manifestaient pas sur cette antenne il y a quelques années. Évidemment, ce n'est pas gênant en voiture, ou avec un fond sonore relativement élevé mais à domicile, au casque où sur enceintes en environnement calme, c'est bien dommage.


Je pense que les nouveaux studios, flambants neufs, ne sonnent pas aussi bien pour la voix que les anciens qui avaient des acoustiques excellentes et réputées dans le monde entier. Les nouveaux - pas celui que tu connais dans l'Agora qui est encore autre chose -, sonnent très très sec... Et pour trouver le bon micro, la bonne couleur, c'est pas évident...

De rien, mais il y a un moment où il faut dire les choses. Je me souviens de la panique du Delphi et ici quand j'ai dit à ceux qui étaient anti numérique et glorifiaient les concerts de France Musique en direct car en son analogique... que tout France Musique était numérique :lol: sauf l'émission et la réception... et que conséquemment, ce qu'ils aimaient c'était le hâchage de la modulation numérique convertie en analogique par la FM, la bande passante réduite à 15 kHz et filtrée raide, en raison de la sous porteuse stéréo à 19 kHz, le rapport signal/bruit de 60 dB au mieux, la distorsion harmonique de leur tuner tournant autour de 0,5 à 1 % et une séparation des canaux de l'ordre de 30 dB...

Et surtout, ces anti numériques dont certains allaient jusqu'à parler de son caractère anti-naturel, de sa dureté fondamentale, de son caractère numériques étaient pris au piège de leurs convictions : ils entendaient ce qu'ils voulaient entendre... 8) Alors panique à bord...

Alors, lire Philou3 vanter le 33 tours et la modulation de fréquence pour France Musique mérite quand même quelques petites explications... Mais au fond, ça monter qu'on entend avec sa conviction parfois plus qu'avec ses oreilles...

En tout cas, mettre des fortunes dans un tuner est inutile... 8)


Et je n'ai rien dit non plus des LP en pressages originaux japonais...

Certes, les Japonais travaillent très bien et tiraient généralement le meilleur des bandes qu'ils éditaient sur LP au Japon... mais ils le faisaient avec des copies des bandes masters originelles, et dans le meilleur des cas des copies de première génération... Et pas avec les bandes originelles que les majors n'envoyaient pas au Japon... trop risqué...

Et voyez vous, je n'ai jamais entendu un DGG, un Philips, un Decca, un EMI, un CBS, un RCA japonais de musique classique ayant une meilleure gravure et un meilleur pressage que le même LP pressé aux Pays-bas, à Hambourg, à Guttersloh (le top du top), en France à Anthony puis à Louvier (Philips, DGG, Decca...) ou en Angleterre (EMI bien devant Decca)...

Aux Etats-Unis, les pressages de LP étaient très mauvais dès le milieu des années 1960, aussi infects qu'en Union Soviétique (et j'ai des exemplaires des deux... ), d'ailleurs aux Etats-Unis, les imports de 33 tours depuis l'Europe avaient la cote...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Juin 2020 18:01

haskil a écrit:En revanche, l'écoute sur le satellite de Canal + est en 192 kbps et le signal envoyé ne subit pas le traitement d'antenne FM... idem du direct sur Internet qui est en 128 kpbs.

Sur les pages Web, le direct et les webradios sont effectivement diffusés en qualité "midfi", i.e. en MP3 128 kbps. Mais il existe une qualité "hifi" qui est en AAC/LC 192 kbps. Toutes les stations et webradios de Radio France sont disponibles dans cette qualité depuis le second semestre 2019, il suffit d'entrer le bon lien dans ton lecteur de musique préféré. A noter que Radio France utilise un CDN bien français, Amazon Web Services, pour la midfi comme pour la hifi ! :D En 2019, ils avaient fait des tests de diffusion en MP3 320 kbps chez un petit CDN (véritablement) français.

Si le signal envoyé vers le CDN en "hifi" est exempt du traitement d'antenne FM, on devrait avoir une qualité supérieure à celle de la FM de la grande époque. J'avoue que j'ai du mal à juger car je n'ai plus de tuner FM depuis 2012 (enfin si, je l'ai toujours mais dans un garde-meubles :wink:).

A propos des webradios, je m'étonne que personne n'en parle sur ce fil. Il n'y a en France qu'une seule radio musicale hertzienne de qualité, France Musique, alors qu'il y a des centaines de webradios musicales de qualité dans le monde, notamment aux USA, en Italie, en Allemagne... Certaines sont financées essentiellement par des dons ou par une association d'auditeurs (ex: The Organ Experience) donc à l'abri de toute pression commerciale, d'autres par un distributeur ou une place de marché grâce au lien vers le CD correspondant au titre joué (ex: Venice Classic Radio avec ses liens vers Amazon), d'autres par la publicité.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 24 Juin 2020 18:43

gailuron a écrit:
haskil a écrit:En revanche, l'écoute sur le satellite de Canal + est en 192 kbps et le signal envoyé ne subit pas le traitement d'antenne FM... idem du direct sur Internet qui est en 128 kpbs.

Sur les pages Web, le direct et les webradios sont effectivement diffusés en qualité "midfi", i.e. en MP3 128 kbps. Mais il existe une qualité "hifi" qui est en AAC/LC 192 kbps. Toutes les stations et webradios de Radio France sont disponibles dans cette qualité depuis le second semestre 2019, il suffit d'entrer le bon lien dans ton lecteur de musique préféré. A noter que Radio France utilise un CDN bien français, Amazon Web Services, pour la midfi comme pour la hifi ! :D En 2019, ils avaient fait des tests de diffusion en MP3 320 kbps chez un petit CDN (véritablement) français.

Si le signal envoyé vers le CDN en "hifi" est exempt du traitement d'antenne FM, on devrait avoir une qualité supérieure à celle de la FM de la grande époque. J'avoue que j'ai du mal à juger car je n'ai plus de tuner FM depuis 2012 (enfin si, je l'ai toujours mais dans un garde-meubles :wink:).

A propos des webradios, je m'étonne que personne n'en parle sur ce fil. Il n'y a en France qu'une seule radio musicale hertzienne de qualité, France Musique, alors qu'il y a des centaines de webradios musicales de qualité dans le monde, notamment aux USA, en Italie, en Allemagne... Certaines sont financées essentiellement par des dons ou par une association d'auditeurs (ex: The Organ Experience) donc à l'abri de toute pression commerciale, d'autres par un distributeur ou une place de marché grâce au lien vers le CD correspondant au titre joué (ex: Venice Classic Radio avec ses liens vers Amazon), d'autres par la publicité.



Je le sais, je l'utilise personnellement et l'ai donné à plus d'un forumeur le lien pointant vers la diffusion en AAC... par MP et en clair... pour le direct de France Musique. Cependant cet AAC là n'est pas envoyé en standard par Radio France sur le net... ils sont discrets, va savoir pourquoi...


http://fmstream.org/index.php?s=France+Musique&cm=0

En revanche, regarde bien, les web radios de France Musique... elles ne sont pas toutes en 128... à moins qu'ils aient réduit récemment le débit.

PS. Pour moi, une radio musicale c'est des présentateurs et présentatrices qui savent de quoi ils parlent, ont des idées, causent dans le poste et présentent à l'auditeur l'oeuvre qu'il va écouter. Les stations de flux musical avec annonce-désannonce sèches ne me passionnent pas. Mais c'est mon opinion et je conçois qu'on puisse apprécier.
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Juin 2020 18:53

haskil a écrit:En revanche, regarde bien, les web radios de France Musique... elles ne sont pas toutes en 128... à moins qu'ils aient réduit récemment le débit.

Je ne sais pas, je les écoute toujours en qualité "hifi" dans Foobar2000 (le machin que tu n'aimes pas :D) et elles sont toutes en AAC 192.

haskil a écrit:PS. Pour moi, une radio musicale c'est des présentateurs et présentatrices qui savent de quoi ils parlent, ont des idées, causent dans le poste et présentent à l'auditeur l'oeuvre qu'il va écouter.

En écoute statique à la maison, ce n'est pas déterminant. On a les pages Web de la webradio pour les références précises des enregistrements et toutes les ressources du Web pour se cultiver, on peut sauvegarder tout ça pour une lecture ultérieure contrairement aux paroles des présentateurs qui s'envolent vite.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message