Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: dabass, Dagda, Duarmod, fbi1968, j_yves et 43 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

HiFi ou rétro HiFi ?

Message » 22 Juin 2020 14:34

FDDRT a écrit:Tu as plus d'expérience que moi sur ce sujet. :lol: :wink:

Je n'ai pas encore passé le cap de l'abonnement Qobuz... et tu ne me donne pas trop envie !

En classique, il est certain que le taggage est plus difficile. Mais pour utiliser freedb pour m'aider dans le rippage de mes CD, je ne peux qu'être d'accord avec toi. :wink:



C'est une catastrophe dont beaucoup d'usagers ici ne rendent pas toujours compte...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Juin 2020 14:34

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juin 2020 15:24

haskil a écrit:Mon HDD d'usage (moins complet qu'un HDD où j'ai vraiment tout mes fichiers) fait :

- 103 326 fichiers pour une durée de 350 jours 3 heures 30 minutes et 17'' pour 2,10 To...

- quasi tous en ALAC

- Il faut 8 heures pour les recopier intégralement sur un HDD en USB3

(je l'ai fait cette semaine sur un HDD externe neuf - ma parano de la sauvegarde) et c'est la durée que m'a indiqué l'ordinateur mais je n'ai pas vérifié si ce minutage donné en début de copie était exact)

"350 jours 3 heures 30 minutes", ça fait 6 814 CDA ! C'est énorme comme discothèque.

La copie intégrale ne se fait que lors d'un changement de HDD, donc pas très souvent. Sa durée dépend du débit moyen séquentiel des HDD qui peut varier énormément selon la date de conception du HDD, sa vitesse de rotation et son taux de remplissage. Disons entre 50 Mo/s et 250 Mo/s. Avec un 7200 t/mn de 4 To récent, tu pourrais faire ta copie intégrale en 2h45 (à 210 Mo/s) mais ce serait une hérésie de dépenser 200 € pour un disque de sauvegarde. :wink:

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1625
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 22 Juin 2020 15:56

gailuron a écrit:
haskil a écrit:Mon HDD d'usage (moins complet qu'un HDD où j'ai vraiment tout mes fichiers) fait :

- 103 326 fichiers pour une durée de 350 jours 3 heures 30 minutes et 17'' pour 2,10 To...

- quasi tous en ALAC

- Il faut 8 heures pour les recopier intégralement sur un HDD en USB3

(je l'ai fait cette semaine sur un HDD externe neuf - ma parano de la sauvegarde) et c'est la durée que m'a indiqué l'ordinateur mais je n'ai pas vérifié si ce minutage donné en début de copie était exact)


"350 jours 3 heures 30 minutes", ça fait 6 814 CDA ! C'est énorme comme discothèque.

La copie intégrale ne se fait que lors d'un changement de HDD, donc pas très souvent. Sa durée dépend du débit moyen séquentiel des HDD qui peut varier énormément selon la date de conception du HDD, sa vitesse de rotation et son taux de remplissage. Disons entre 50 Mo/s et 250 Mo/s. Avec un 7200 t/mn de 4 To récent, tu pourrais faire ta copie intégrale en 2h45 (à 210 Mo/s) mais ce serait une hérésie de dépenser 200 € pour un disque de sauvegarde. :wink:



On ne fait "jamais ça" uniquement comme je le disais pour faire une copie de sauvegarde : j'ai copié en USB3 un HDD externe de 4 TO en 2,5 pouces sur un autre HDD externe neuf de 2,5 pouces en 4 TO aussi. Ce sont des WD externes qui ne sont pas en 7 200 tours, sans doute plutôt en 5 400 tours.

C'est plus que 6 814 CDA : le compteur indique 7 203, mais ce n'est pas exact non plus, car des opéras répartis sur plusieurs CD ont été réunis manuellement en 1 seul CD : j'ai renuméroté les plages :o Je ne le fais plus, ça sert à rien. Disons donc plutôt 7250. Et les CD classiques sont beaucoup plus longs en moyenne que les autres.
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Juin 2020 16:08

haskil a écrit:Je suis un adepte de longue date de la dématérialisation à laquelle je ne fais aucun reproche qualitatif, bien évidemment, mais si elle a des avantages que j'ai maintes fois vantés ici, et ailleurs dans des articles, elle a aussi des défauts assez patents qui viennent d'une absence de normes universelles pour les métadonnées, et de l'absence de logiciels intégrant les livrets en PDF pour donner à accès en cours de lecture sur un écran. Or un enregistrement du commerce c'est aussi un travail d'éditeur qui comprend aussi des photos, des textes, une maquette...et ce travail d'éditeur est essentiel pour une partie non négligeable des publications. De ce point de vue, le CD a été une révolution... Du temps du microsillon, les livrets des 33 tours simple étaient souvent pas grand chose, et seuls les coffrets bénéficiaient de textes et illustrations intéressantes qui sont aujourd'hui quasi la règle avec le CD même simple...

On ne peut pas dire que l'absence de normes pour les métadonnées soient un défaut par rapport au CDA. Les métadonnées n'existent pas sur un CDA. Il y a bien eu la norme CD-Text mais elle n'a jamais été utilisée, du moins en musique classique. Aucun de mes 2 000 CDA n'a cette fonctionnalité.

Je suis tout à fait d'accord avec toi au sujet des livrets. Les scanner est assez lourd puisqu'ils sont reliés. Personnellement, comme j'ai conservé tous mes CDA dans ma bibliothèque, je vais chercher le livret dans le boitier du CD. Ce qui est dommage, c'est que les vendeurs d'albums à télécharger (comme Qobuz) ne proposent pas toujours le livret du CDA/SACD. Le paradoxe, c'est que sur le marché de la copie illégale, on trouve plus souvent le livret scanné !

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1625
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 22 Juin 2020 16:40

gailuron a écrit:
On ne peut pas dire que l'absence de normes pour les métadonnées soient un défaut par rapport au CDA. Les métadonnées n'existent pas sur un CDA. Il y a bien eu la norme CD-Text mais elle n'a jamais été utilisée, du moins en musique classique. Aucun de mes 2 000 CDA n'a cette fonctionnalité.


Tu crois pas qu'on s'en tamponne complètement du CD texte : écouter un CDA sur une platine CD de salon ne rend pas nécessaire le CD Text du tout : on a la pochette du CD et on le numéro de la plage. C'est comme écouter un LP.

En fait, le CD text a été utilisé en classique par plusieurs éditeurs tout comme d'ailleurs une indexation à l'intérieur des plages (Cf intégrale des symphonies de Mahler chez Denon et aussi certains DGG), mais peu de platines de salon les lisaient. Mais en plus vu la taille de l'écran et la limitation en caractère (comme pour les infos en RDS de la FM qui ont été pensées pour la variété).

Je suis tout à fait d'accord avec toi au sujet des livrets. Les scanner est assez lourd puisqu'ils sont reliés. Personnellement, comme j'ai conservé tous mes CDA dans ma bibliothèque, je vais chercher le livret dans le boitier du CD. Ce qui est dommage, c'est que les vendeurs d'albums à télécharger (comme Qobuz) ne proposent pas toujours le livret du CDA/SACD. Le paradoxe, c'est que sur le marché de la copie illégale, on trouve plus souvent le livret scanné !


Moi aussi j'ai conservé mes CD rippés. Mais une fois que tu les as scannés : quel logiciel de bibliothèque te permet de les stocker dans le dossier du disque et de l'appeler quand tu lis un CD ?....

Qu'on ne vienne pas parler de Roon et des bios et critiques en ligne, c'est sans intérêt et on a la même chose en fait sur Itunes si on le veut...

Mais Qobuz n'est pas fautif : ce sont les maisons de disques et les intégrateurs-grossistes qui font mal leur boulot en ne les livrant pas à Qobuz...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Juin 2020 16:42

C'est un défaut dans la mesure où les "métadonnées" du CD sont correctes et disponibles sous la forme de texte imprimé la pochette et le livret du CD.

Et que le CD possède une photo de couverture et un intitulé sur sa tranche qui facilitent son indexation dans une bibliothèque.

Si les métadonnées sont incorrectes sur un fichier, alors celui-ci se perd dans les limbes d'internet ou de son DD. Ce n'est pas un progrès.
syber
 
Messages: 11947
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 22 Juin 2020 16:49

Je dirais bien que 95% de mes sacd classiques ont du CD text dessus

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7694
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 22 Juin 2020 17:08

domin a écrit:Je dirais bien que 95% de mes sacd classiques ont du CD text dessus



Les miens aussi

Ce qui était extraordinaire, c'était l'intégrale des symphonies de Mahler par Eliahu Inbal publiée par Denon : l'indexation était utilisée de façon musicologique : tu avais des lettres comme dans une partition d'orchestre pour indiquer l'apparition de tel thème ou son développement :o
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Juin 2020 17:28

haskil a écrit:Moi aussi j'ai conservé mes CD rippés. Mais une fois que tu les as scannés : quel logiciel de bibliothèque te permet de les stocker dans le dossier du disque et de l'appeler quand tu lis un CD ?....

Je le fais en 2 clics de souris avec Foobar2000 : à partir de n'importe quelle piste du CD, clic droit sur "Open containing folder" puis, dans le répertoire de stockage de l'album, double-clic sur le pdf pour l'ouvrir. Mon "logiciel de bibliothèque", c'est l'explorateur de fichiers de Windows. Il y a longtemps que j'ai renoncé à me prendre la tête avec les prétendus logiciels de bibliothèque qui exigent un tagging trop rigoureux.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1625
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 22 Juin 2020 18:11

gailuron a écrit:
haskil a écrit:Moi aussi j'ai conservé mes CD rippés. Mais une fois que tu les as scannés : quel logiciel de bibliothèque te permet de les stocker dans le dossier du disque et de l'appeler quand tu lis un CD ?....

Je le fais en 2 clics de souris avec Foobar2000 : à partir de n'importe quelle piste du CD, clic droit sur "Open containing folder" puis, dans le répertoire de stockage de l'album, double-clic sur le pdf pour l'ouvrir. Mon "logiciel de bibliothèque", c'est l'explorateur de fichiers de Windows. Il y a longtemps que j'ai renoncé à me prendre la tête avec les prétendus logiciels de bibliothèque qui exigent un tagging trop rigoureux.


Note que Foobar2000 est le plus prise de tête de tous les logiciels de bibliothèques : il faut l'apprivoiser celui là... et pour la musique classique commencer par créer le champ "Compositeur" qui n'est pas là d'office lors de l'installation du logiciel...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Juin 2020 18:13

Certains posts de ce fil de discussion ont déformé mon propos initial.

Il ne faut pas confondre les technologies dont l'obsolescence qualitative est avérée depuis des décennies (45 ans pour le tube, 30 ans pour le vinyle, 20 ans pour le drive de CDA, 10 ans pour les tuners) avec les technologies déjà anciennes mais toujours qualitatives (amplification linéaire à transistors, musique numérique...). Je ne me prononçais pas sur l'avantage qualitatif des technologies récentes (amplification à découpage, streaming...). Je ne m'exprimais pas non plus sur le look rétro de certains appareils, je n'ai rien contre, c'est une affaire de goût.

Je m'exprimais sur les appareils neufs dont la technologie est dépassée sur le plan de la qualité sonore et bien plus coûteuse que les technologies actuelles. Cela conduit les débutants ou les gens facilement influençables par le marketing à dépenser de l'argent en pure perte. Je n'ai rien contre ces appareils lorsqu'ils sont achetés d'occasion par des amateurs qui savent ce qu'ils achètent. J'ai déjà roulé dans la Jaguar E (d'occasion) d'un ancien collègue, c'était un grand moment de plaisir mais on savait tous les deux que c'était une voiture dépassée. Imaginerait-on que Jaguar continue à produire cette voiture avec les mêmes technologies qu'à l'origine et la vende comme une concurrente des voitures de sport récentes ?

Je ne m'exprimais pas sur la FM ou le DAB mais sur les tuners HiFi, c'est-à-dire des appareils immobiles reliés à un ampli. Ce sont ces appareils qui sont obsolètes, pas la radiodiffusion elle-même qui conserve tout son intérêt en mobilité.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1625
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 22 Juin 2020 18:27

Je ne m'immisce pas dans votre conversation, haskil et gailuron, en ce qui concerne les logiciel de lecture, mais j'ouvre une simple parenthèse pour souligner que les échanges que vous venez d'avoir illustrent à merveille que le fait d'ouvrir une boîte, de sortir le disque, de le mettre dans lecteur et d'aller s'asseoir sur le canapé avec le livret dans la main puis d'appuyer sur play avec la télécommande est tout de même un processus beaucoup plus simple et plus confortable pour écouter de la musique. :mdr:

C'est, je pense, une raison pour laquelle les CD (et leurs succédanés) apparaissent loin d'être obsolètes pour une partie de la clientèle et qu'on ne peut pas parler de technique "rétro" en ce qui concerne les disques optiques, d'autant plus que, sur le plan technique, la qualité sonore atteignable est irréprochable même avec un simple CD. Il y a une simplicité et une évidence rassurante dans le processus de lire un disque dès lors qu'on souhaite une écoute un peu active ou engagée, avec le cas échéant un support écrit (le livret) pour augmenter l'expérience d'écoute.

Je ne dis pas que quelqu'un qui est accoutumé à utiliser des appareils de stockage numérique de fichiers musicaux ne navigue pas comme un poisson dans l'eau dans ces appareils et n'éprouve pas de confort à l'usage, surtout si cette personne n'a connu que ça, mais qu'il n'est pas tout du tout incongrue ou incompréhensible que les personnes qui viennent du disque préfèrent finalement continuer à manipuler des disques lors d'une écoute active. S'en tenir au disque, ou venir au disque, ne constitue donc pas "un retour en arrière" (une pratique rétro). Juste une autre manière de procéder pour écouter de la musique.

Si on écoute la musique comme on écoute (ou écoutait) souvent la radio (ou la télévision, d'ailleurs), plus ou moins en fond sonore, les choses sont encore différentes.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10985
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 22 Juin 2020 18:33

le plus "amusant" dans l'affaire, c'est que le maillon le plus sensible n'a pas eu droit à sa révolution technologique: les restituteurs.....et c'est bien dommage..... :(

La configuration dans mon profil


Ma ménagerie: JBL 4680A, Magnat quantum 1003, JMR Studio 2, Tannoy sensys DC 1,TI TPA 3255, SMSL AD 18, I AMD V 200, Atoll IN 100, Indeed TDA7498E, Sansui AU 555a, Audiophonics PGA 2310, Dac Loxgie D10 , Thorens 166MK 5. My name is Niol, Guy Niol
Avatar de l’utilisateur
guyniol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3333
Inscription Forum: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • offline

Message » 22 Juin 2020 18:36

haskil a écrit:Note que Foobar2000 est le plus prise de tête de tous les logiciels de bibliothèques : il faut l'apprivoiser celui là... et pour la musique classique commencer par créer le champ "Compositeur" qui n'est pas là d'office lors de l'installation du logiciel...

Il ne faut pas se prendre la tête avec la bibliothèque de Foobar. Il suffit d'ouvrir "Album list" et de sélectionner "View by folder structure" (c'est mémorisé pour toutes les prochaines ouvertures). Au préalable, tu n'as qu'à préciser dans le menu "Preferences" les "Music folders" de ta "Media library". Chez moi, tout est regroupé dans le répertoire "\Musique" d'un de mes disques internes. Ensuite, j'ai des sous-répertoires par genre (classique, jazz, films, variétés/pop) puis par album. C'est vraiment basique et très efficace quand tu écoutes ta musique "à l'ancienne" par album.

On peut en discuter plus en détail par MP si tu veux car c'est un peu HS sur ce topic.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1625
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 22 Juin 2020 18:38

Scytales a écrit:Je ne m'immisce pas dans votre conversation, haskil et gailuron, en ce qui concerne les logiciel de lecture, mais j'ouvre une simple parenthèse pour souligner que les échanges que vous venez d'avoir illustrent à merveille que le fait d'ouvrir une boîte, de sortir le disque, de le mettre dans lecteur et d'aller s'asseoir sur le canapé avec le livret dans la main puis d'appuyer sur play avec la télécommande est tout de même un processus beaucoup plus simple et plus confortable pour écouter de la musique. :mdr:

C'est, je pense, une raison pour laquelle les CD (et leurs succédanés) apparaissent loin d'être obsolètes pour une partie de la clientèle et qu'on ne peut pas parler de technique "rétro" en ce qui concerne les disques optiques, d'autant plus que, sur le plan technique, la qualité sonore atteignable est irréprochable même avec un simple CD. Il y a une simplicité et une évidence rassurante dans le processus de lire un disque dès lors qu'on souhaite une écoute un peu active ou engagée, avec le cas échéant un support écrit (le livret) pour augmenter l'expérience d'écoute.

Je ne dis pas que quelqu'un qui est accoutumé à utiliser des appareils de stockage numérique de fichiers musicaux ne navigue pas comme un poisson dans l'eau dans ces appareils et n'éprouve pas de confort à l'usage, surtout si cette personne n'a connu que ça, mais qu'il n'est pas tout du tout incongrue ou incompréhensible que les personnes qui viennent du disque préfèrent finalement continuer à manipuler des disques lors d'une écoute active. S'en tenir au disque, ou venir au disque, ne constitue donc pas "un retour en arrière" (une pratique rétro). Juste une autre manière de procéder pour écouter de la musique.

Si on écoute la musique comme on écoute (ou écoutait) souvent la radio (ou la télévision, d'ailleurs), plus ou moins en fond sonore, les choses sont encore différentes.



Absolument d'accord avec ça qui est en parfait accord avec ce que j'ai dit dans ma première intervention : glisser un CD dans un lecteur de CD est bien plus simple que pratiquer la dématérialisation de sa discothèque comme d'écouter en streaming. :wink:
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message