Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Denis31, Igor Kirkwood et 35 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le Rapport Signal Bruit, kesako ?

Message » 23 Fév 2020 11:39

je me souviens de JP Lafont qui je crois ne s’était pas méfié du bruit de fond d'amplis (je ne sais plus si la caractéristique constructeur était disponible) pour l’équipement d'une salle de cinéma alors que le rapport signal/bruit était tout a fait correct avec au bilan sur des enceintes haut rendement un bruit de fond audible.

j'ai fait l’expérience récemment en essayant quelques amplis class D ou tous affichent d'excellent rapport signal bruit (voir même stratosphérique) mais ou certains peuvent avoir (les plus puissant de mes essais) 2 fois plus de bruits de fond que les moins puissant, par chance au point d’écoute on ne l'entendait pas, mais c’était limite.

Certains fabriquant d'ampli ou de préampli ont tendance a ne communiquer que sur les valeurs de bruit (et non pas de rapport signal bruit) alors qu'en fait il faudrait les deux.

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin. Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin. Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 6476
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Fév 2020 11:39

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Fév 2020 11:53

Tout à fait Steph.

Pour les amplis, c'est la grande tricherie, on compare des choux et des carottes...

Les rapport S/N doivent impérativement être donnés par rapport à la tension max de sortie pour un "gain donné", sinon, ça ne veut rien dire !!!!

Le cas que tu cites de JP Lafont portait sur la mise en oeuvre d'une compression, il tentait de l'amplifier avec un ampli de grande puissance qui en plus affichait un gain fixe (32 de tête).

Hors, avec 110dB/w/m de rendement, le moindre souffle d'amplification est audible et avec un tel gain, c'était impossible, je ne me rappel plus comment il avait fait, je crois qu'il avait modifié le gain de l'ampli en jouant sur la contre réaction, réduction de gain = réduction du bruit de fond.

La sensibilité du transducteur est le problème majeur de l'amplification, 20dB de plus en terme de sensibilité demande une diminution équivalente du gain pour garder le meme S/N

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Fév 2020 12:12

une simple donnée sur la tension de sortie au repos (souvent en microvolts) resterait quand même un basique... (l’équivalent du niveau des noirs sans image sur un projecteurs)

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin. Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin. Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 6476
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • offline

Le Rapport Signal Bruit, kesako ?

Message » 12 Juin 2020 7:18

Après de nombreux échanges sur le post de la recherche d'un Dac à 5000 euros, https://www.homecinema-fr.com/forum/source-dematerialisee-haute-fidelite-et-dac/quel-dac-pour-5000-euros-t30105781-495.html

La question qu'il faudrait élucider, celle dont parle à raison Steph Hifi concernant le bruit de fond, c'est la limite humainement audible du Sinad.

Ce serait intéressant sur les tests à venir d'essayer de percevoir en ABX cette limite, à condition de trouver un Dac d'une qualité suffisamment médiocre pour y arriver, est-ce 70dB ? 80 ou plus ?

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Juin 2020 9:01

Ne pas oublier que la plupart des enregistrements que nous écoutons passent par un... micro...

Or, le micro n'est pas le plus silencieux des maillons... Il a un bruit intrinsèque et un rapport signal bruit déterminé par ce qu'il peut capter entre son plancher de bruit et la saturation de sa capsule.

Ne pas oublier non plus que les rapports signal/bruit sont exprimés en dB sans ou avec pondération et qu'il existe même si ma mémoire est bonne deux pondérations : A et B... pondérations fondées sur la faculté de l'oreille d'entendre certaines fréquences plus ou moins bien...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Juin 2020 9:28

C'est tellement vrai, que le seul souffle que j'entends sur un système à bas rendement, c'est le souffle de l'enregistrement.

Avec des compressions et un ampli à très bas Sinad (un Yamaha tweeké par JIM, avec un gain interne à 26dB qui tourne vers les 105), j'ai du souffle d'ampli audible jusque 1 metre, audible la nuit.

Au point d'écoute c'est le silence total (enfin non, c'est sous mon seuil d'audition...)

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Juin 2020 10:17

Avec les préamplificateurs analogiques on pouvait tricher au détriment de l'impédance de sortie : en mettant le potentiomètre en sortie de circuit, quand tu baisses le volume tu baisses le niveau de bruit intrinsèque du circuit...

D'ailleurs, les appareils de lecture et les tuners qui ont un réglage de niveau de sortie avec des petits potentiomètre à tourner avec un petit tournevis font de même...

Si je fais mouliner toutes mes lectures et ma pratique sur le sujet : avec une paire d'enceintes ayant 90 dB d'efficacité-sensibilité-rendement, une chaine ayant un rapport signal/bruit de 85-90 dB non pondéré doit être silencieuse l'oreille collée aux HP... pour ne rien dire écoutée à 3 mètres.
--------------------------------


(Mais il y a d'autres facteurs à prendre en ligne de compte : c'est la linéarité en fréquence qui s'entend par comparaison entre deux appareils, mais réussir à produire un effet volontaire dans ce domaine n'est pas aisé pour un fabricant d'ampli ou de préampli sauf en introduisant une correction en fréquence - invisible en façade et fixe -, dans son circuit de préamplification, voire dans le premier étage d'un bloc de puissance... avec le risque de diminuer les performances en rapport signal/bruit. Mais je n'ai pas le souvenir d'avoir vu beaucoup d'électroniques mesurées présentant des déviations notables de courbes de réponses par rapport à une ligne droite... Des amplis à tubes équipées de mono triode plongeant dans l'aigu dès 8 kHz et plongeant dans le grave sous 30 hz, oui.

Certains préampli RIAA ont des déviations notables avec la courbe théorique : nul doute que la cellule connectée sur l'un d'eux ne sonnera pas comme si elle l'était à un correcteur RIAA précis dans son respect de la courbe... et les deux courbes sont mesurables aisément.

Et bien sur la distorsion harmonique : en studio il y a des machines et des logiciels qui génèrent de la distorsion harmonique réglable pour émuler des sons tubes : et ça s'entend...

C'est compliqué tout ça : les seuils d'audibilité varient avec les enceintes ou le casque employé, avec le niveau de bruit de fond de la pièce où l'on écoute et avec la distance à laquelle on écoute : un sifflement dans l'aigu s'entendra moins de loin qu'un buzz à 100 Hz lié provoqué par une boucle de masse ou un mauvais filtrage du 50 hz (là, faut le faire exprès de nos jours...) )
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Juin 2020 14:32

Un discours valant mieux qu'un long message, je vous signale ici une excellente vidéo pédagogique de jipihorn :



Et j'ajouterais un avertissement : une spécification de rapport signal/bruit ne doit surtout pas être prise comme un absolu.

Un rapport signal bruit spécifié à 105 dB pondéré A pour un appareil quelconque ne signifie absolument pas que cet appareil va présenter un niveau de bruit situé 105 dB sous le niveau du signal en toute circonstance. Écrire : rapport signal/bruit de 105 dB pondéré ne signifie pas que l'on va toujours disposer de ce rapport comme un disposera toujours d'un kilogramme de pommes de terre si on achète un kilogramme de pommes de terre. Ce rapport signal sur bruit de 105 dB pondéré n'est vrai que pour un seul niveau du signal de sortie obtenu dans des conditions précises de niveau du signal d'entrée, de position du réglage de volume (ou de tous autres réglages) et dans la limite de certains autres paramètres.

Le rapport signal sur bruit est toujours lié au niveau du signal qui passe dans l'appareil. Le niveau du signal est même le paramètre le plus important pour calculer le rapport signal sur bruit.

Dans un préamplificateur, ou un amplificateur intégré, par exemple, le rapport signal sur bruit effectif de l'appareil va dépendre du niveau du signal qui entre, de la position du réglage de volume (et celle de tous autres réglages) et, parfois même dans les cas extrêmes, de paramètres tels que l'impédance de charge ou de source.

Voici un exemple d'un ancien nomographe qui permettait de calculer le rapport signal sur bruit d'un amplificateur-préamplificateur :

Nomographe_calcul_rapport_signal_sur_bruit.jpg
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Comme un signal musical n'a pas un niveau fixe permanent, mais bouge sans cesse dans une certaine plage dynamique, le rapport signal sur bruit effectif est extrêmement difficile à appréhender, car, en pratique, il va varier en permanence.
Dernière édition par Scytales le 12 Juin 2020 14:37, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 12 Juin 2020 14:36

:bravo: :bravo: :bravo: :bravo:
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 13 Juin 2020 10:36

bon, tout a été dit on peut fermer le topic ! :mdr:
Nono
 
Messages: 27762
Inscription Forum: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en BEAUCE
  • offline

Message » 16 Sep 2020 19:09

Bonsoir a tous je deterre un peu le topic.
Je vais essayer d'expliquer mon cas. Alors déjà l'installation rotel rc1572 relié a deux blocs mon advance xa220.
Enceinte focal c8vw rendement 91,5db.
Allumage des blocs zéro souffle ou vraiment a peine audible. Par contre dès que j'allume le préampli un déluge de souffle. J'ai fais l'essai avec mes enceintes que j'ai au plafond rendement 89db déjà beaucoup mieux.
Pensez vous que si je change mes colonnes par d'autres avec un rendement de 88,5 dB cela serai mieux ?
Laurent33480
 
Messages: 1243
Inscription Forum: 11 Déc 2010 11:46
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 16 Sep 2020 19:11

Bonjour,

91,5 moins 88,5 = 3 dB
3 dB = puissance divisée par deux
mais 89 - 88,5 = 0,5 dB, c'est à dire pas grand chose

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 5088
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 16 Sep 2020 19:17

Merci mickeycam donc dans tous les cas cela sera toujours mieux que 91,5db. C'est tout de même hallucinants d'avoir autant de souffle pourtant en essayant de prendre du matériel qui je pense est de qualité.
J'ai eu essayé un autre préampli et c'était pire on attendait même des craquement a la montée du volume
Laurent33480
 
Messages: 1243
Inscription Forum: 11 Déc 2010 11:46
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 16 Sep 2020 21:30

Avant d'incriminer le matériel avec certitude, il faudrait déterminer s'il n'y a pas un problème avec les raccordements ou l'installation.

Comment le RC1572 est-il relié aux deux blocs Advance ? En symétrique ou en asymétrique ?

Viens-tu seulement d'acquérir ce matériel ? Neuf ou occasion ?

Ton test, tu l'as effectué à vide (sans musique) ? L'entrée phono du préampli étant sélectionnée ? Ou une entrée ligne ?

As-tu un appareil informatique branché sur le préampli ? en USB notamment ?

Quel est cet autre préamplificateur que tu as essayé ?

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 16 Sep 2020 21:40

Alors le matériel est neuf
Tout est relié en xlr testé aussi en rca beaucoup moins de souffle mais toujours présent.
Testé sur plusieurs prises de la maison est toujours pareil.
Test effectué sans musique et avec musique toujours le même souffle qui n'augmente pas en fonction du volume mais toujours présent et cela sur toutes les entrées et même phono. Et même sans rien de branché juste les blocs le souffle est present
J'ai une barrette secteur gigawatt pf1. Avec ou sans c'est pareil.
Rien de branché en USB
Juste les blocs allumaient pas trop voir pas du tout de souffle et dès que j'allume le préampli le souffle arrivé.
Par contre sur mes focal ic106 au plafond très peu de souffle inaudible a 30 cm alors qu'avec les colonnes a 3 mètres je l'entends
L'autre préampli était un advance xp500 qui lui a a un rapport signal bruit de 100 dB et le souffle était pire.
Laurent33480
 
Messages: 1243
Inscription Forum: 11 Déc 2010 11:46
Localisation: Bordeaux
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message