Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: deparis, fabien_m2002, tovarich007 et 27 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quelques légendes urbaines en hifi

Message » 07 Fév 2018 11:41

ajr a écrit:Bonjour,

Un grand nombre des légendes en question ne seraient-elles pas perçues d'une autre oreille si les concerts étaient davantage fréquentés ?

Car, l'expression du quatuor à cordes étant évoquée aujourd'hui. Comme j'ai assisté au concert de celui-ci http://scene55.fr/saison-2017-2018/quatuor-van-kuijk/ dans la soirée d'hier en étant placé au premier rang de plain-pied face aux instrumentistes (Schumann/jeune fille et la mort de F. Schubert). Je puis vous assurer qu'un très grand nombre de commentaires que l'on peut lire sur de très nombreux fils ne seraient certainement pas écrits si ceux qui les avaient tapés sur un clavier avaient assisté à des événements musicaux de ce genre.

Parce que la puissance sonore que peut délivrer ce genre de formation musicale est très éloignée de ce que l'on en dit très souvent. En particulier dans le grave même si l'on peut évidemment pas le comparer à celui des timbales du début du Zarathustra de Richard Strauss.

La même chose pour la reproduction du piano, instrument particulièrement difficile à capter selon nos très talentueux spécialistes Igor Kirkwood et Julien Reynaud/clériensis, dont j'ai pu entendre jusqu'où il peut aller en puissance, nuances et délicatesse lors du concert de Cédric Tiberghien de décembre 2017 (sonate en si de Liszt et tableaux d'une exposition de Moussorgski), alors que celui du pianiste du trio Wanderer entendu légèrement plus tôt dans une autre salle de dimension presque identique s'exprimait dans d'autres registres.

Bonne journée.



La musique de chambre, même au premier rang d'un auditorium, cela n'a rien à voir avec un concert de rock en fond de salle... Mon système peut reproduire la puissance sonore d'une petite formation, mais pas celle d'un groupe de rock (et tant mieux parce que je n'aime pas me prendre des coups dans l'estomac). Et quand l'instrument le plus grave est un piano ou un violoncelle, pas même une contrebasse, ça ne descend pas énormément. Cela donne plus envie de fermer les yeux que de taper du pied...
Canic
 
Messages: 438
Inscription Forum: 01 Juin 2011 10:18
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Fév 2018 11:41

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Fév 2018 11:48

Canic a écrit:
ajr a écrit:Bonjour,

Un grand nombre des légendes en question ne seraient-elles pas perçues d'une autre oreille si les concerts étaient davantage fréquentés ?

Car, l'expression du quatuor à cordes étant évoquée aujourd'hui. Comme j'ai assisté au concert de celui-ci http://scene55.fr/saison-2017-2018/quatuor-van-kuijk/ dans la soirée d'hier en étant placé au premier rang de plain-pied face aux instrumentistes (Schumann/jeune fille et la mort de F. Schubert). Je puis vous assurer qu'un très grand nombre de commentaires que l'on peut lire sur de très nombreux fils ne seraient certainement pas écrits si ceux qui les avaient tapés sur un clavier avaient assisté à des événements musicaux de ce genre.

Parce que la puissance sonore que peut délivrer ce genre de formation musicale est très éloignée de ce que l'on en dit très souvent. En particulier dans le grave même si l'on peut évidemment pas le comparer à celui des timbales du début du Zarathustra de Richard Strauss.

La même chose pour la reproduction du piano, instrument particulièrement difficile à capter selon nos très talentueux spécialistes Igor Kirkwood et Julien Reynaud/clériensis, dont j'ai pu entendre jusqu'où il peut aller en puissance, nuances et délicatesse lors du concert de Cédric Tiberghien de décembre 2017 (sonate en si de Liszt et tableaux d'une exposition de Moussorgski), alors que celui du pianiste du trio Wanderer entendu légèrement plus tôt dans une autre salle de dimension presque identique s'exprimait dans d'autres registres.

Bonne journée.



La musique de chambre, même au premier rang d'un auditorium, cela n'a rien à voir avec un concert de rock en fond de salle... Mon système peut reproduire la puissance sonore d'une petite formation, mais pas celle d'un groupe de rock (et tant mieux parce que je n'aime pas me prendre des coups dans l'estomac). Et quand l'instrument le plus grave est un piano ou un violoncelle, pas même une contrebasse, ça ne descend pas énormément. Cela donne plus envie de fermer les yeux que de taper du pied...

Fais de la musique, tu finiras par taper du pied même en écoutant l'Adagio d'Albinoni... :wink:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Fév 2018 11:51

Le rapport s/B ne veut pas dire que dans le "bruit" il n'y a pas d'informations qui sont discriminées. Sur une bonne platine le souffle est très distinct d'informations musicales de même niveau, il est "à part", comme un bruit extérieur de la pièce d'écoute. La réalité ne reflète pas du tout la performance théorique, sur la reproduction numérique au cas particulier mange littéralement certaines informations ; c'est simple on entend, ou pas, certaines informations.. et c'est en numérique qu'on entend pas au cas que je décrit. Du reste dans le cas que je rapporte il n'y a pas de bruit du disque qui est très en dessous de l'audible. Une bonne LP 12 bien réglée est très silencieuse c'est ce qui frappe à la première écoute..
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Fév 2018 11:52

padcost a écrit:Fais de la musique, tu finiras par taper du pied même en écoutant l'Adagio d'Albinoni... :wink:

Je peux taper du pied sur la Toccata de Schumann... mais faire de la musique du jour au lendemain... :hehe:
Canic
 
Messages: 438
Inscription Forum: 01 Juin 2011 10:18
  • offline

Message » 07 Fév 2018 12:18

padcost a écrit:
Canic a écrit:

La musique de chambre, même au premier rang d'un auditorium, cela n'a rien à voir avec un concert de rock en fond de salle... Mon système peut reproduire la puissance sonore d'une petite formation, mais pas celle d'un groupe de rock (et tant mieux parce que je n'aime pas me prendre des coups dans l'estomac). Et quand l'instrument le plus grave est un piano ou un violoncelle, pas même une contrebasse, ça ne descend pas énormément. Cela donne plus envie de fermer les yeux que de taper du pied...

Fais de la musique, tu finiras par taper du pied même en écoutant l'Adagio d'Albinoni... :wink:



Je fais de la musqie, connais beaucoup de personnnes ave qui on partage cela, mais non taper du pied sur Albinoni ... :hehe:

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7414
Inscription Forum: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 07 Fév 2018 12:19

On bouge plutôt la tête pour marquer la mesure sur du Albinoni
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Fév 2018 12:30

Comme en plus cet adagio est abusivement attribué à Albinoni... :ane:
Canic
 
Messages: 438
Inscription Forum: 01 Juin 2011 10:18
  • offline

Message » 07 Fév 2018 12:32

Canic a écrit:
padcost a écrit:Fais de la musique, tu finiras par taper du pied même en écoutant l'Adagio d'Albinoni... :wink:

Je peux taper du pied sur la Toccata de Schumann... mais faire de la musique du jour au lendemain... :hehe:
Du jour à quand, alors ?... :wink:
Dernière édition par padcost le 07 Fév 2018 12:38, édité 1 fois.
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Fév 2018 12:33

Canic a écrit:Comme en plus cet adagio est abusivement attribué à Albinoni... :ane:
Appelle-le Dupanloup ou Tartempion si tu veux... :lol:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Fév 2018 15:51

La question n'est pas de savoir si l'on peut taper du pied ou pas sur certaines musiques classiques (sur les Images de Debussy ou le quatuor à cordes de Boulez ça semble quand même difficile :D ) mais de savoir si le fait d'avoir envie de taper du pied ou pas est un critère universellement valable pour juger de la musicalité d'un système audio. Ma réponse est non, car il y a bien d'autres critères (spatialité, subtilité et véracité des timbres, etc.) et des amateurs de musique peuvent privilégier émotionnellement et culturellement tels ou tels critères. Ce type de jugement basé sur le "foot tapping" est véhiculé par les revues hifi et les forums anglo-saxons et il est à mon avis assez réducteur. Il fait à mon avis typiquement partie des légendes urbaines de la hifi, dont Padcost se veut pourtant le pourfendeur.

Enfin, pour la bonne information de Padcost, j'ai fait de la musique (du rock- Eh oui, j'aime bien taper du pied moi aussi :lol: ).
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2336
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • online

Message » 07 Fév 2018 16:16

Ce n'est pas en effet le seul critère. Il est vrai que c'en est un avec d'autres, image, équilibre tonal, détail, justesse.. c'est vrai aussi que dans le réglage du placement des enceintes par exemple quand le foot tapping est bon , les reste vient avec.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Fév 2018 16:24

Oui mais le foot-taping se mesure aussi : fréquence, amplitude, intensité (pression du pied), éventuel décalage temporel avec le rythme de la musique.
Il ne s'agit pas que de taper du pied, c'est comment on le fait qui est important, si l'on veut juger de la qualité d'un système de reproduction sonore.
:ko:
coincarre
 
Messages: 2077
Inscription Forum: 12 Sep 2011 20:36
  • offline

Message » 07 Fév 2018 16:35

tovarich007 a écrit:La question n'est pas de savoir si l'on peut taper du pied ou pas sur certaines musiques classiques (sur les Images de Debussy ou le quatuor à cordes de Boulez ça semble quand même difficile :D ) mais de savoir si le fait d'avoir envie de taper du pied ou pas est un critère universellement valable pour juger de la musicalité d'un système audio. Ma réponse est non, car il y a bien d'autres critères (spatialité, subtilité et véracité des timbres, etc.) et des amateurs de musique peuvent privilégier émotionnellement et culturellement tels ou tels critères. Ce type de jugement basé sur le "foot tapping" est véhiculé par les revues hifi et les forums anglo-saxons et il est à mon avis assez réducteur. Il fait à mon avis typiquement partie des légendes urbaines de la hifi, dont Padcost se veut pourtant le pourfendeur.

Enfin, pour la bonne information de Padcost, j'ai fait de la musique (du rock- Eh oui, j'aime bien taper du pied moi aussi :lol: ).


J'ai écris : « Les signes les plus rapidement identifiables de la "musicalité" (aptitude à transmettre la musique sans trop la distordre) c'est l'envie spontanée de chanter et/ou de taper du pied... »
Evidemment, de signes il y en a d'autres, comme je l'ai répété maintes fois dans de nombreux messages.
Maintenant, j'arrête de te répondre... :siffle:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 07 Fév 2018 16:55

Bonjour,

il suffit de relire toutes ses interventions, il dit systématiquement toujours le contraire de tous les autres dans tous les fils
c'est un contradicteur professionnel

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 5088
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 07 Fév 2018 17:48

A force de contredire systématiquement son interlocuteur, il en arrive à se contredire lui-même en affirmant vrai ce qui avait soutenu être faux quelques jours auparavant en moquant son interlocuteur.

Exemple véridique.
syber
 
Messages: 11957
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline


Retourner vers Discussions Générales