Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: BL89, domaud, FredP et 33 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SACD vs VINYL

Message » 23 Sep 2003 20:40

Pacaya a écrit:Bizarre, le post de GBo s'est effacé :o

Désolé j'ai fait une fausse manip (j'ai chopé un truc avec fièvre, je n'ai pus toute ma tete :( ) )

Merci pour tes réponses détaillées en tout cas! :)

je n'ai jamais mis les pieds dans un studio d'enregistrement mais cet univers me fascine pas mal. Il faudrait des journées portes ouvertes pour le grand public!

Le dernier Jonasz: Ou vont les rêves: j'ai la petite vidéo "making of" où trone un magnifique magnétophone analogique en train de tourner, j'imagine que ça a été utilisé.
L'avant dernier Jonasz: Pôle Ouest: l'auteur dit y avoir essayé à peu près toutes les dernières technologies numériques, logiquement pas de support analogique? A vérifier!

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Sep 2003 20:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Sep 2003 20:45

Pacaya a écrit: Bizarre, le post de GBo s'est effacé :o

Et oui, je l'avais lu aussi, donc tu n'es pas fou... ou alors on est deux...:wink:


Pacaya a écrit: Je ne suis pas très calé sur Jonasz :wink: Quel est le nom de son avant-dernier album ? Je peux me renseigner.

Le dernier album studio s'appelle "Pôle Ouest" et date de 2000.


Pacaya a écrit: Car ne croyez pas que toutes les bandes sont utilisées à 30 ips (76 cm/s). Certains préfèrent le 15 ips, que ce soit pour une raison artistique, ou économique. Ensuite, il y a la manière d'entrer sur la bande... et là, effectivement, il est question de magnétisme. Par exemple, on décrira d'une bande qu'elle a été utilisée à 15 ips en 250 nW/m+5.

Et des Dieux savent quels réglages vont sonner comment, et vont jouer avec la saturation des entrées etc...

Il y a également un retour aux bandes à cause du numérique paradoxalement. En effet, avec toutes ces normes qui se battent en duel (44.1, 48, 88.2, 96 kHz et 16/20/24 bits), la compatibilité doit être assurée entre les appareils d'aujourd'hui... mais également avec ceux du futur ! C'est pour cela que depuis le début des années 90, les ventes de bandes n'ont cessées d'augmenter. Les ingés, méfiants, se disent qu'on pourra toujours s'en sortir avec une bande analogique !

La raison doit être plus économique qu'artistique...non ?

Quelle est la différence de dynamique entre l'enregistrement en 38 et en 76 cm/s ?

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3796
Inscription Forum: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 23 Sep 2003 21:06

GBo a écrit:Il faudrait des journées portes ouvertes pour le grand public!

Si tu ne fais rien jeudi matin...

GBo a écrit:L'avant dernier Jonasz: Pôle Ouest: l'auteur dit y avoir essayé à peu près toutes les dernières technologies numériques, logiquement pas de support analogique?

Je me renseignerai !

Alpes 94 a écrit:Quelle est la différence de dynamique entre l'enregistrement en 38 et en 76 cm/s ?

Salut !

Côté dynamique, je n'ai jamais entendu de différence, mais je ne prétends pas avoir l'oreille absolue ! A mon goût, il n'y a que sur les basses que j'ai remarqué quelque chose : elles sont moins marquées à 30 ips. Certains préfèrent, d'autres pas ! Il y a donc de réels goûts musicaux justifiant l'utilisation à 15 ips.
Pacaya
 
Messages: 1883
Inscription Forum: 30 Déc 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Sep 2003 21:50

Pacaya a écrit: Côté dynamique, je n'ai jamais entendu de différence, mais je ne prétends pas avoir l'oreille absolue ! A mon goût, il n'y a que sur les basses que j'ai remarqué quelque chose : elles sont moins marquées à 30 ips. Certains préfèrent, d'autres pas ! Il y a donc de réels goûts musicaux justifiant l'utilisation à 15 ips.

Merci bien, je comprends pas pourquoi les basses sont atténuées, alors que la vitesse de 76 cm/s de la bande permet d'enregistrer une dynamique plus grande.

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3796
Inscription Forum: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

SACD vs VINYL

Message » 23 Sep 2003 21:57

Je me suis bien gondolé :D :) :lol: 8) :P :wink: en lisant le message de Marc du 19.9! Dis, Marc, t'as fumé la moquette???? :( :roll:
Cela dit, un bon enregistrement, capable de transmettre l'émotion (ce qui est une notion passablement subjective) sera préservé par un support décent, reproduit par un système correct: c'était le sens, si j'ai bien compris, de ce message divertissant :o :roll: :o et je suis bien d'accord!
Le vinyl, au mieux, transmet très bien l'émotion; le CD, après une attente bien trop longue, y est parvenu... dans certains cas! Pour le SACD, je ne sais pas encore: wait and see! :o CT
CT
 
Messages: 5
Inscription Forum: 20 Sep 2003 22:16
  • offline

Message » 23 Sep 2003 22:07

ALPES94 a écrit:
Pacaya a écrit: Côté dynamique, je n'ai jamais entendu de différence, mais je ne prétends pas avoir l'oreille absolue ! A mon goût, il n'y a que sur les basses que j'ai remarqué quelque chose : elles sont moins marquées à 30 ips. Certains préfèrent, d'autres pas ! Il y a donc de réels goûts musicaux justifiant l'utilisation à 15 ips.

Merci bien, je comprends pas pourquoi les basses sont atténuées, alors que la vitesse de 76 cm/s de la bande permet d'enregistrer une dynamique plus grande.

A +.
Gérard.


Peut-être que les attaques sont un peu moins précises en 38 cm/s et que de ce fait elles "trainent un peu plus" qu'en 76 cm/s ce qui fait qu'on a l'impression que le son plus précis du 76 donne moins de grave que le son moins précis du 38 cm/s.

Alain :wink:
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 31 Déc 2020 17:40

Je relance le topic 17 ans plus tard...
Pour moi, je rejoins ce qui a été dit au début. A savoir que le LP amène plus de punch dans les basses et surtout décuple l’effet 3D. Mais bien sûr cela dépend des enregistrements. J’appuie mon expérience sur des LP de haute qualité, comme par exemple « love over gold » de Dire Straits que je possède sous différents formats : le LP 33t acheté quand j’étais ado, le SACD importé du Japon, et le LP 45RPM de Mobile Fidelity importé des US. Sur une échelle de 1 à 10 je leur mettrais respectivement 3, 7 et 9.

J’ai également « Brothers in arms » en différentes versions et le résultat est le même.

Il n’y a que les vinyles qui m’amènent cet effet holographique, je ne sais expliquer pourquoi. Pas tous les vinyles, bien sûr, mais les très bons, que sortent notamment Mobile Fidelity, Analogue productions...

J’ai acheté les suites de Bach par Jonas Starker éditée par Mercury Living Presence. J’ai longtemps hésité entre la version LP 45RPM et la version SACD. J’ai finalement choisi le SACD car nettement moins cher. Et bien même si le son est remarquable, il reste « dans les enceintes », et je pense qu’avec la version LP (175 dollars hors TVA et frais de livraison) les enceintes auraient disparues et le violoncelle aurait été au centre de mon salon.
aibo69
 
Messages: 39
Inscription Forum: 15 Juil 2011 23:29
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 31 Déc 2020 17:51

J'ai balancé depuis longtemps mes deux éditions LP des suites de bach par Starker : le SACD les écrase complètement...

A noter que pour la réédition en SACD, la productrice de l'époque a utilisé les magnétophones utilisés pour enregistrer les bandes. Restaurés, ils ont servi à lire les bandes analogiques pour faire les conversions en DSD : avec écoute comparées des deux versions bandes analogiques et DSD jusqu'à obtenir une copie indiscernable de l'originel...
Or la comparaison LP bandes originelles se fait toujours au détriment terrible des LP qui ne peuvent pas reproduire ce qui est sur la bande...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 31 Déc 2020 17:58

Bonjour Aibo69

:idee: Le plus simple... tu installes Audacity et tu numérises le vinyle de Dire Straits que tu peux graver sur un CD format wav par exemple..
En suite..tu invites une personne ou deux à participer à une séances de dispatching CD vs Vinyle afin de comparer.
Bon amusements ! :wink:
wuwei
 
Messages: 3559
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 01 Jan 2021 0:04

Il faudrait un jour que des vieux de la vieille viennent expliquer sur le forum que le vinyle a toujours été le pire support jamais commercialisé pour le marché de la musique domestique.

Lorsque le vinyle est apparu et par la suite encore lorsqu'il s'est répandu, les personnes qui avaient vraiment les moyens achetaient des magnétophones à bande de type pro ou semi-pro pour lire des bandes magnétiques... qui dispersaient le vinyle façon puzzle.

Bien sûr, il y a eu des supports à bande magnétique aux performances plus modeste (la cassette audio) que la bande tournant à grande vitesse sur un bon magnétophone, mais on ne parle pas là de la même chose.

La raison pour laquelle le vinyle a surpassé la bande magnétique en terme de popularité, c'est qu'il est beaucoup moins cher à produire en masse (= plus de profit pour les éditeurs, par effet de masse touchant un plus large public, et coût de production réduit). Une pâte, une presse, un moule. C'est tellement peu cher que la grande entreprise américaine RCA a même lancé un support vidéo sur un disque vinyle : le disque CED (Capacitance Electronic Disc). Eut-il réussi sa percée que c'eut été la jackpot pour RCA. Mais la magnétocassette vidéo enregistrable est passée par là, en offrant aux utilisateurs quelque chose qui les intéressaient (à l'époque) plus que de regarder des films que l'on allait plutôt consommer dans une salle de cinéma : la possibilité d'enregistrer les émissions de TV et de les regarder en différé.

Dupliquer de manière industrielle des bandes magnétiques, surtout des bandes tournant à grande vitesse pour avoir la meilleure qualité dans l'aigu, donc des bandes de grande longueur (plus ça tourne vite, plus il faut de longueur de bande à durée d'enregistrement identique), donc plus chères, c'est en revanche très coûteux : il faut aligner des bataillons entiers d'enregistreurs qui tournent en même temps, bien synchronisés entre eux, et dans lesquels il faut envoyer un signal analogique en s'assurant qu'il a une qualité (bande passante, distorsion, rapport signal/bruit) homogène à l'entrée de tous les enregistreurs. Et attendre que ces enregistreurs aient fait leur travail avant de pouvoir passer à la prochaine fournée. En n'oubliant pas dans l’intervalle de vérifier régulièrement les réglages de tout ce beau monde pour conserver une qualité homogène de duplication.

Finalement, le meilleur compromis entre les deux supports a été... le CD Audio, dont le SA-CD n'est qu'un successeur parmi d'autres ! CD Audio qui a conjugué les performances excellentes de la bande magnétique tournant à grande vitesse et le faible coût de production de masse du vynile.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10985
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 01 Jan 2021 11:40

Bonjour, et bonne année à tous/toutes...

Il y a une discussion à ce sujet sur un autre forum:
http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=10068
L'auteur a publié ses mesures:
https://magicvinyldigital.net/
Comme quoi le mastering est primordial...

Cordialement, François

La configuration dans mon profil


rien, c'est rien, trois fois rien, c'est déjà quelque chose...
françois/ EAR
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 375
Inscription Forum: 03 Jan 2003 13:21
Localisation: Sud Ardèche
  • online

Message » 01 Jan 2021 13:05

françois/ EAR a écrit:Bonjour, et bonne année à tous/toutes...

Il y a une discussion à ce sujet sur un autre forum:
http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=10068
L'auteur a publié ses mesures:
https://magicvinyldigital.net/
Comme quoi le mastering est primordial...

Cordialement, François


Bonne année, François !

De façon contingente, le mastering est primordial et on ne cesse de le répéter sur ce forum. Y compris depuis l'apparition de la HD versus le format 16/44.1 : on compare des masterings avant de comparer des supports.

Mais quand on compare des formats, on ne compare pas le travail plus ou moins bien fait pour telle ou telle édition d'un enregistrement, mais on compare les performances d'un support dans l'absolu...

Ce qui m'amène à préciser deux ou trois choses qui auraient évité au gars qui a fait les mesures de perdre son temps... en mesurant le disque de Sviatoslav Richter...

L'édition LP originelle : pas de problème, car ce LP est un 33 tours originel Mercury-Philips. Encore qu'il faudrait vérifier, dans l'absolu, avec quelle bande master ce disque avait été produit : est-ce un original ou une copie envoyée à la filiale allemande pour un pressage en Allemagne ? Mais bon, on est chez Philips, c'est déjà ça.


Ensuite, ça déconne. Pourquoi ? Evidemment, Philips n'a pas fourni sa bande analogique pour produire le LP et le CD commercialisés par Diapason qui le fait parce que l'enregistrement est dans le domaine public... Ni une copie de sa bande mère numérisée... plusieurs fois ne l'oublions pas...

Et donc Diapason est reparti pour faire son LP comme pour faire son CD... d'une copie d'un CD du commerce vendu par Universal-Philips... Quelle édition ? On trouve ces concertos de Liszt dans plusieurs reports Philips... pas forcément publiés dans les mêmes pays et en utilisant les mêmes sources...

Idem de la version HDTT ? D'où sortent les bandes ? Ce n'est pas Philips qui a fourni ses originaux analogiques... donc cet édition a été faite à partir de l'édition en DSD faite par Philips.

Bref, à comparer des carottes et des navets...

En réalité, il faudrait mesurer pour l'analyser :

- La bande originelle qui a servi à faire le master pour la production du LP pour la comparer à la version originelle du LP...

- la première édition CD de cet album faite par Philips. On sait qu'elle a été supervisée par la productrice originelle de l'enregistrement.

- La première édition SACD de cet album faite par Philips. On sait qu'elle a aussi été supervisée par la même personne. Comme on sait que la piste CD des SACD mercury est un mastering différent de la piste DSD. (Philips a repris son ancienne numérisation pour la piste CD et n'a pas converti en PCM 16/44.1 la nouvelle numérisation faite en DSD pour le SACD)...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Jan 2021 13:19

aibo69 a écrit:Je relance le topic 17 ans plus tard...
Pour moi, je rejoins ce qui a été dit au début. A savoir que le LP amène plus de punch dans les basses et surtout décuple l’effet 3D. Mais bien sûr cela dépend des enregistrements. J’appuie mon expérience sur des LP de haute qualité, comme par exemple « love over gold » de Dire Straits que je possède sous différents formats : le LP 33t acheté quand j’étais ado, le SACD importé du Japon, et le LP 45RPM de Mobile Fidelity importé des US. Sur une échelle de 1 à 10 je leur mettrais respectivement 3, 7 et 9.

J’ai également « Brothers in arms » en différentes versions et le résultat est le même.

Il n’y a que les vinyles qui m’amènent cet effet holographique, je ne sais expliquer pourquoi. Pas tous les vinyles, bien sûr, mais les très bons, que sortent notamment Mobile Fidelity, Analogue productions...

J’ai acheté les suites de Bach par Jonas Starker éditée par Mercury Living Presence. J’ai longtemps hésité entre la version LP 45RPM et la version SACD. J’ai finalement choisi le SACD car nettement moins cher. Et bien même si le son est remarquable, il reste « dans les enceintes », et je pense qu’avec la version LP (175 dollars hors TVA et frais de livraison) les enceintes auraient disparues et le violoncelle aurait été au centre de mon salon.

ça me fait penser à mes premières gravures directes qu'on pouvait compter sur les doigts d'une main d'un bras d'un manchot qui coutaient le prix d'un bras justement :siffle:
le touriste
 
Messages: 8550
Inscription Forum: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Message » 01 Jan 2021 13:56

Concernant les magnéto à bande en usage domestique, le manque de convivialité pour rechercher des albums ou des pistes, à une époque j'utilisais des magnétoscopes avec fonction hifi stéréo pour enregistrer uniquement de l'audio sur les VHS, c'était très bon et pas cher mais quelle galère pour retrouver des albums...
Avatar de l’utilisateur
Rayphi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 876
Inscription Forum: 15 Avr 2019 19:17
Localisation: 60
  • online

Message » 01 Jan 2021 14:39

Rayphi a écrit:Concernant les magnéto à bande en usage domestique, le manque de convivialité pour rechercher des albums ou des pistes, à une époque j'utilisais des magnétoscopes avec fonction hifi stéréo pour enregistrer uniquement de l'audio sur les VHS, c'était très bon et pas cher mais quelle galère pour retrouver des albums...


Pas facile, effectivement, sauf à être très méticuleux pour bien remplir les fiches et le dos des Vidéocassette et des bandes magnétiques. Et autant les cassette VHS étaient peu couteuses, autant les bandes étaient ruineuses...

Mais qualitativement, les deux écrasaient qualitativement le LP...

Pour enregistrer en stéréo sur VHS (je le faisais pour les retransmissions de Bayreuth), il fallait trouver un magnétoscope avec réglage de niveau d'enregistrement qui ne soit pas automatique...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message