Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: choky, cholley, olivier Lenaerts et 36 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Comment écoutez-vous la radio ?

En FM
369
44%
En AM
8
1%
En T-DMB sur la RNT (radio numérique terrestre)
2
0%
En DAB+ sur la RNT
25
3%
Par satellite
16
2%
En direct sur l'Internet (box, webradios, applications sur smartphones, tablettes, etc...)
297
35%
En différé sur l'Internet (podcast)
122
15%
 
Nombre total de votes : 839

[SONDAGE] Comment écoutez-vous la radio en 2018/2019 ?

Message » 20 Nov 2018 2:57

Scytales a écrit:Ces informations sont très intéressantes, mais elles ne constituent pas une évaluation chiffrée des coûts que représente l'utilisation de l'infrastructure Internet pour les acteurs de la radio.

Si des évaluations financières et comptables de ces coûts, ainsi que ceux de l'infrastructure existante ou prévue de télédiffusion, existaient, je serais très intéressé d'en prendre connaissance.

Du côté d'Internet, ce n'est pas très difficile d'obtenir les prix des CDN à condition de travailler dans le secteur ou d'avoir une relation qui y travaille (ce n'est pas mon cas). Peut-être y a-t-il des "pros" sur HCFR qui pourraient te renseigner ? Du côté du DAB, c'est beaucoup plus difficile puisqu'on est toujours en phase expérimentale en France et que le sujet est très "politique".

Ce que je sais, c'est que les prix des CDN sont fonction de différents paramètres dont le nombre de connexions simultanées, l'étendue de la zone de diffusion, le débit du flux. En gros, c'est à peu près proportionnel à l'audience, il y a peu de coûts fixes. Pour une petite Webradio, c'est de l'ordre de quelques dizaines de milliers d'euros par an. Pour le DAB ou la FM, les paramètres sont la couverture géographique et le nombre d'acteurs qui se partagent les coûts fixes. Le DAB ou la FM sont financièrement intéressants pour les radios à grosse audience et sur des zones à forte densité de population.

En revanche, si tu cherches une étude macro-économique comparative qui englobe la totalité des coûts (stations, diffuseurs, finances publiques et utilisateur), je ne crois pas que cela existe. Le sujet est hautement politique vu la divergence d'intérêts entre grosses et petites radios, le prix des licences pour l'utilisation des fréquences, le poids de Radio France...

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Nov 2018 2:57

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Nov 2018 21:41

J'ai pas voté car je ne sais pas quoi voter.
En dehors de quelques rares écoutes FM en voiture, j'écoute des radios étrangères ou françaises via mon ampli HC Pioneer, ça s'appelle "Radio Internet" sur l'ampli, mais je ne sais pas plus précisément quelle technologie est utilisée dans la liste du sondage :wtf:
Aurel69
 
Messages: 1581
Inscription Forum: 11 Jan 2011 0:31
Localisation: Nord Isère (38)
  • offline

Message » 22 Nov 2018 21:57

Aurel69 a écrit:J'ai pas voté car je ne sais pas quoi voter.
En dehors de quelques rares écoutes FM en voiture, j'écoute des radios étrangères ou françaises via mon ampli HC Pioneer, ça s'appelle "Radio Internet" sur l'ampli, mais je ne sais pas plus précisément quelle technologie est utilisée dans la liste du sondage :wtf:


La FM, c'est la première option en partant du haut.

Tout ce qui s'écoute en direct grâce à l'Internet, c'est l'avant-dernière option, toujours en partant du haut.

:wink:

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 28 Nov 2018 23:33

Merci à tous les participants d'avoir d'ores et déjà voté.

Au bout de seulement quinze jours, le sondage a déjà recueilli 716 suffrages contre 690 dans le cadre du précédent sondage de 2015 : general-haute-fidelite/sondage-par-quel-moyen-ecoutez-vous-la-radio-t30060261.html

Il est donc temps de faire un premier point.

L'enseignement principal que l'on peut en tirer, c'est que les nouveaux usages de la radio à travers l'Internet se sont solidement implantés. Un grand nombre de participants écoutent volontiers la radio en direct sur l'Internet et un nombre important d'auditeurs adoptent un mode d'écoute en différé grâce au podcast. Cela me remet avec émotion en mémoire mes sueurs froides d'adolescent, lorsque je voulais enregistrer sur cassette audio un concert ou une émission de radio que je ne pouvais pas écouter en direct. :)

Un autre enseignement, ou plutôt un questionnement que l'on peut formuler au vu de ce sondage est de savoir si le déploiement de la diffusion de la radio en numérique est vraiment un investissement pertinent. Parmi ceux qui écoutent la radio en direct, une majorité le fait encore en FM, un contingent presque aussi important le fait grâce à l'Internet et rares sont les personnes qui se sont tournées vers la RNT.

Ce constat me permet de faire un parallèle avec mes sueurs froides d'adolescent. La radio en podcast sur Internet est un progrès qui répond à un vrai besoin. Le besoin de pouvoir écouter une émission de radio qu'on ne peut pas écouter en direct. Et le podcast est une manière plus pratique et plus sûr d'assouvir ce besoin que la méthode ancienne de l'enregistrement avec programmation (souvent fastidieuse) par timer, avec le risque de subir les aléas des horaires de diffusion.

En revanche, la télédiffusion en direct de la radio en numérique ne semble offrir aux auditeurs rien de vraiment mieux que ce que la FM peut leur offrir.

La situation me fait un peu penser à l'arrivée des nouveaux formats audios en haute définition (SA-CD, DVD-A). Même si on peut soutenir que ces formats ont été très mal vendus (pas de promotion intelligente de la reproduction sonore en multicanal, qui était leur vraie plus-value), toujours est-il que la grande masse des clients n'y a rien vu de fondamentalement nouveau par rapport au CD, déjà solidement implanté.

La RNT sera-t-elle à la radio ce que le DVD-A fut au disque ? La question est ouverte.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 29 Nov 2018 14:23

J'ai voté,
A la maison j'écoute en FM de préférence, surtout France Musique . En voiture je n'écoute que la FM, ...il n'y a jamais d'émission en DAB et mes essais Internet en voiture n'ont jamais fonctionné.
Le gros progrès de ces dernières années est l'écoute des podcasts avec un lecteur réseau connecté sur la chaîne Hifi.
La FM conserve un avantage en qualité musicale.
La Bastille
 
Messages: 280
Inscription Forum: 21 Avr 2008 21:38
  • offline

Message » 29 Nov 2018 18:09

Scytales a écrit:Un autre enseignement, ou plutôt un questionnement que l'on peut formuler au vu de ce sondage est de savoir si le déploiement de la diffusion de la radio en numérique est vraiment un investissement pertinent. Parmi ceux qui écoutent la radio en direct, une majorité le fait encore en FM, un contingent presque aussi important le fait grâce à l'Internet et rares sont les personnes qui se sont tournées vers la RNT.
Evidemment que l'investissement n'est pas pertinent ! On est en train de construire un réseau de transmission de données numériques à très haut débit, à usage universel, utilisable en fixe ou en mobilité dans tout le pays, c'est la 4G et bientôt la 5G. Or la RNT, c'est le même type de réseau mais à bas débit et sans voie montante. Ce serait grotesque de dépenser de l'argent dans un réseau qui ne servirait plus à rien d'ici 5 à 10 ans. D'ailleurs, ce serait tout aussi grotesque de lancer la TNT aujourd'hui. Quand on a lancé la TNT en 2005, on avait un réseau 3G balbutiant, pas de fibre résidentielle, donc on avait un investissement pérenne à 20 ans, et la TV analogique mangeait au moins 800 MHz de spectre radio.

Il faut aussi penser au coût pour les auditeurs. Si on met de côté l'usage en HiFi qui ne concerne qu'une petite minorité d'auditeurs, la majorité des récepteurs sont petits et peu coûteux. Leur adjoindre un décodeur comme pour la TNT n'est pas réaliste. Donc, il faut changer tout le parc (radio-réveil, autoradio, poste portable pour la cuisine ou la salle de bains...).

Dans moins de 10 ans, il y aura encore quelques trous dans la couverture 4G/5G, mais c'est aussi le cas en FM aujourd'hui, et toutes les voitures récentes seront équipées d'un terminal Internet, plus seulement pour le divertissement mais aussi pour la conduite autonome et la maintenance. En attendant, la FM fait très bien l'affaire et n'ennuie personne avec ses 20 MHz de spectre :)

Scytales a écrit:En revanche, la télédiffusion en direct de la radio en numérique ne semble offrir aux auditeurs rien de vraiment mieux que ce que la FM peut leur offrir.
+1

Scytales a écrit:La situation me fait un peu penser à l'arrivée des nouveaux formats audios en haute définition (SA-CD, DVD-A). Même si on peut soutenir que ces formats ont été très mal vendus (pas de promotion intelligente de la reproduction sonore en multicanal, qui était leur vrai plus-value), toujours est-il que la grande masse des clients n'y a rien vu de fondamentalement nouveau par rapport au CD, déjà solidement implanté.

La RNT sera-t-elle à la radio ce que le DVD-A fut au disque ? La question est ouverte.
C'est tout de même un peu différent. Le SACD et le DVD-A sont rétrocompatibles avec les appareils d'ancienne génération via leur couche CD (SACD) ou DVD-Vidéo (DVD-A). Leur fabrication n'implique aucun investissement nouveau puisque ce sont des DVD dans les deux cas. Seule l'édition et le master exige des investissements.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 29 Nov 2018 19:35

gailuron a écrit:
Scytales a écrit:La situation me fait un peu penser à l'arrivée des nouveaux formats audios en haute définition (SA-CD, DVD-A). Même si on peut soutenir que ces formats ont été très mal vendus (pas de promotion intelligente de la reproduction sonore en multicanal, qui était leur vrai plus-value), toujours est-il que la grande masse des clients n'y a rien vu de fondamentalement nouveau par rapport au CD, déjà solidement implanté.

La RNT sera-t-elle à la radio ce que le DVD-A fut au disque ? La question est ouverte.
C'est tout de même un peu différent. Le SACD et le DVD-A sont rétrocompatibles avec les appareils d'ancienne génération via leur couche CD (SACD) ou DVD-Vidéo (DVD-A). Leur fabrication n'implique aucun investissement nouveau puisque ce sont des DVD dans les deux cas. Seule l'édition et le master exige des investissements.


Certes, mais c'est la dimension "pas de rencontre avec le public" que je voulais souligner.

Au fait, il a vraiment existé des DVD doubles couches, une couche DVD-A et une couche DVD-V ?

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 29 Nov 2018 20:08

Scytales a écrit:Au fait, il a vraiment existé des DVD doubles couches, une couche DVD-A et une couche DVD-V ?

Pour les DVD-Audio, ce n'était pas 2 couches mais juste deux structures logicielles sur une même partition UDF. Oui, ceux que j'ai achetés entre 2002 et 2005 avaient tous les deux structures. Et j'ai cru un moment à leur succès car la structure DVD-Vidéo comportait des bonus intéressants : interviews des interprètes, captations vidéo des concerts... Je n'ai pas compris l'échec du DVD-A alors que j'ai bien compris l'échec du SACD qui, pourtant, a mieux résisté puisqu'il existe toujours contrairement au DVD-Audio. Je pense que la raison de l'échec du DVD-A tient plus à la protection des droits qu'à l'offre de contenus. Le DVD-A était mal protégé, j'ai pu riper tous mes DVD-A dès 2009 alors que les SACD restent inviolables (sauf avec quelques lecteurs de jeux vidéo obsolètes :wink:).

[EDIT] Cette protection des DVD-A et SACD a été aussi une raison majeure de l'échec à mon avis. Pendant la décennie qui a suivi leur lancement, il y a eu la généralisation des lecteurs de CD-A dans les voitures, des graveurs sur les ordinateurs, ainsi que l'énorme vague du mp3 sur baladeurs et autoradios qui a donné une raison supplémentaire de riper ses CD-A. Du coup, ce qui était une faille du CD-A est devenu un gros argument de vente face aux nouveaux supports.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 30 Nov 2018 14:53

Chez nous en Suisse, la FM va disparaître en 2024.

A la maison et au boulot, j’écoute la radio en DAB+

En voiture, FM (pas de DAB..)

La configuration dans mon profil


TV Panasonic TX-65FZC804 / Lecteur Panasonic DP-UB424 / PS4 / Ampli Denon AVR-X4400H / Enceintes : SVS Prime Bookshelf / Prime Satellite - Caisson SVS SB-2000 / Télécommande Harmony Ultimate One
My Movies : https://oc.mymovies.dk/bobo80/addeddate:desc
Avatar de l’utilisateur
Yoda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6600
Inscription Forum: 22 Fév 2002 2:00
Localisation: Neuchâtel - Suisse
  • offline

Message » 01 Déc 2018 19:12

Bonjour,

A la maison:
Radio FIP, TSF JAZZ sur la chaîne Hifi via mon Luxmann T120l

Dans l'auto sur mes trois heures de route mini par jour
France BLeu le matin, et FIP ou TSF le soir.

Bonne journée
Skiff77
 
Messages: 138
Inscription Forum: 06 Déc 2015 18:27
Localisation: Nord Seine & marne
  • offline

Message » 02 Déc 2018 20:05

90 % en voiture,

j'ai eu de très beaux tuners, mais la lamentable compression dynamique des sources disponibles m'ont totalement dégouté.

Bilan des courses, autant oser le streaming à thème. Ce sont donc des playlists distantes … mais est-ce encore de la radio, j'en doute.

Dans ce contexte, on peut légitimement s'interroger sur l'avenir des grands diffuseurs … 1000 fois hélas.
Combien d'investissements pour combien d'auditeurs ?
Damned !!!
funsloop
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 512
Inscription Forum: 01 Juin 2003 11:31
Localisation: Velizy Villacoublay
  • offline

Message » 02 Déc 2018 23:00

funsloop a écrit:Bilan des courses, autant oser le streaming à thème. Ce sont donc des playlists distantes … mais est-ce encore de la radio, j'en doute.

C'est aussi le cas des pures webradios (celles qui ne diffusent que via le Net). Mais parfois, il y a encore des programmateurs humains derrière qui nous font faire des découvertes. Par exemple, en classique pour les périodes baroque et classique : Venice Classic Radio. Pour le jazz : FIP autour du jazz. Le problème, c'est que l'historique des oeuvres diffusées n'est archivé sur leur site que sur quelques heures et qu'aucun player n'est capable de récupérer la liste de tous les titres écoutés faute de normalisation entre les webradios (seules quelques stations respectent les normes de message, aucune chez Radio France). Donc, en voiture ou en balade, c'est frustrant ! C'est pareil en FM où beaucoup de stations ne prennent même pas la peine de diffuser le titre via RDS.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 02 Déc 2018 23:11

gailuron a écrit:[...] en FM où beaucoup de stations ne prennent même pas la peine de diffuser le titre via RDS.


C'est effectivement très frustrant lorsqu'on prend un programme, notamment musical, en marche et que l'on ne connaît ni l'artiste ni l’œuvre diffusés.

Ce doit être de la paresse, car je pense qu'il faut entrer manuellement le texte dans une console quelconque. Peut-être qu'avec les 35 heures et les effectifs humains en contraction partout, il n'y a plus de main-d’œuvre disponible pour mettre en œuvre le RDS... :grr:

Du moins en France, car les Belges y arrivent pourtant : sur Classic21 (radio qui déjà été évoquée pour la qualité de sa programmation rock/pop) ou Musiq3 (musique classique) le signal RDS est émis avec les informations pertinentes que l'auditeur est en droit d'attendre.

Par contre, sur Radio France (Inter, Culture et même Musique) : nada. La qualité du service est bien dégradée en France. Non seulement la qualité du signal d'émission va de pourrie à tout justice acceptable (France Musique, la meilleure radio française hors FIP peut-être, que je ne capte pas là où je suis mais que je vois souvent cité, n'a pas une qualité supérieure à Classic21 alors que le genre classique exigerait une plus grande dynamique à l'émission du signal), mais en plus le signal RDS est muet. Bel exemple !

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 03 Déc 2018 2:18

Scytales a écrit:Par contre, sur Radio France (Inter, Culture et même Musique) : nada. La qualité du service est bien dégradée en France. Non seulement la qualité du signal d'émission va de pourrie à tout justice acceptable (France Musique, la meilleure radio française hors FIP peut-être, que je ne capte pas là où je suis mais que je vois souvent cité, n'a pas une qualité supérieure à Classic21 alors que le genre classique exigerait une plus grande dynamique à l'émission du signal), mais en plus le signal RDS est muet. Bel exemple !

Radio France est techniquement sur une pente déclinante depuis une bonne décennie. La disparition du titre en RDS date d'une dizaine d'années, cela a commencé par France Musique vers 2009 puis FIP a suivi. En streaming http (hors site Web de Radio France), le titre a disparu plus tard vers 2015 et sur toutes les stations en même temps lorsqu'ils ont changé de diffuseur (un petit diffuseur français au lieu de Akamai). Pour la compression dynamique, France Musique a résisté jusqu'au début des années 2010 sur la FM ; il y en avait peut-être une mais assez légère en FM parce que j'entendais bien la différence entre mon tuner FM et le streaming http (ordi + DAC HiFi).

Ils semblent avoir pris conscience d'être allés un peu trop loin puisqu'ils ont lancé, il y a environ 3 ans, une série de pure webradios en mp3 de meilleure qualité (192 kbps, 48 kHz) et avec une compression dynamique un peu moindre, mais toujours sans titre. Effort timide mais louable :mdr:

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1633
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 08 Déc 2018 21:55

J'espère qu'il y a quelqu'un qui nous lit à Radio France et qu'il aura à cœur d'améliorer un peu le service public de la radiodiffusion...

On peut toujours rêver.

Il est inadmissible qu'en 2018, la radiodiffusion FM soit tombée à un point aussi médiocre, tant du point de vue sonore que du service (RDS inexploité), alors que la technique est maîtrisée.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message