Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Quelques expériences sur le contraste

Message » 08 Sep 2006 18:09

Moi je trouve ça assez logique. On parle ici de contraste, donc de l'étendue entre le noir le plus profond "perçu" et le blanc le plus clair "perçu".

Je pense que l'oeil et le cerveau ne savent pas dire si c 'est du noir profond ou du blanc intense juste en regardant indépendemment chaque image, il lui faut une comparaison.

Donc dans le cas de la pièce sombre, le noir du mur qui supporte l'écran semble plus noir que celui présent à l'écran. Ce dernier ressort donc gris en comparaison.

Peut être que la meilleure solution est d'avoir la même intensité de noir sur les murs de la pièce que celle affichée à l'écran (les bandes noires) pendant la projection... enfin je dis ça, simple réflexion (sur les murs... pff déolé pour la blague à 2 balles! )

Si c'est ça, faut repeindre la pièce à chaque calibration ou nouveau vp :-)
paulpoule
 
Messages: 341
Inscription: 08 Mar 2004 12:29
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Sep 2006 18:09

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Sep 2006 18:25

En fait comme michel l'a ecrit: " le niveau relatif du noir par rapport au blanc.
Il est désagréable d'avoir des images sombres … beaucoup plus claires que la référence de noir donnée par la pièce. "

Si le mur en arrière de l'ecran est foncé, le niveau de noir du vp sera toujours plus elevé que celui juste à proximité du mur arrière de la pièce.
flet
 
Messages: 1482
Inscription: 06 Nov 2002 17:18
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 08 Sep 2006 18:35

paulpoule a écrit:Moi je trouve ça assez logique. On parle ici de contraste, donc de l'étendue entre le noir le plus profond "perçu" et le blanc le plus clair "perçu".

Je pense que l'oeil et le cerveau ne savent pas dire si c 'est du noir profond ou du blanc intense juste en regardant indépendemment chaque image, il lui faut une comparaison.

Donc dans le cas de la pièce sombre, le noir du mur qui supporte l'écran semble plus noir que celui présent à l'écran. Ce dernier ressort donc gris en comparaison.

Peut être que la meilleure solution est d'avoir la même intensité de noir sur les murs de la pièce que celle affichée à l'écran (les bandes noires) pendant la projection... enfin je dis ça, simple réflexion (sur les murs... pff déolé pour la blague à 2 balles! )

Si c'est ça, faut repeindre la pièce à chaque calibration ou nouveau vp :-)



Ou alors si la pièce est très sombre, projeter une image plus petite que l'ecran pour laisser un cadre blanc apparent qui deviendra noir en projection qui correspondra au niveau de noir du vp.
flet
 
Messages: 1482
Inscription: 06 Nov 2002 17:18
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 09 Sep 2006 12:05

Salut,
Il y a le contraste perçu par l'oeil et celui chiffré donné par les mesures...Ce sont 2 choses différentes:

Le premier est subjectif et dépend du contexte (noir du VP, de la salle, ect...).
Salle claire + noir VP=Gris: Ca marche, les noirs paraissent noirs.

L'autre est objectif et issu des mesures, voire plus haut l'expérience de MLill.

Personnellement je préfère une salle toute noire avec un VP qui donne un VRAI noir: cad un noir mesuré < 0,01 lux à l'écran.
L'effet visuel ressenti à ce moment là et tel que quand un scène est noire à l'écran et bien dans ta salle on est aussi dans le noir et on ne vois plus son voisin de fauteuil....!
Pour moi c'est ça la vraie immersion.
Il faut pour cela des VP avec CR on/off d'au moins 10 000 ou 15 000 et surtout un niveau de noir le plus bas possible..

Yves
YvesM
 
Messages: 1744
Inscription: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 09 Sep 2006 12:46

Salut François :)

Je vois que l'on fait les mêmes expériences. Cet été j'ai utilisé quatre pièces différentes ;)

flet a écrit:Au sujet du contraste perçu j'ai fait l'expérience suivante fortuite:

en faisant fonctionner le h56 comme le hc3000 dans mon salon avec des murs blanc mais des doubles rideaux de chaque coté de l'ecran avec un plafond en chataigner sombre mais satiné, j'obtiens une sensation de contraste bien plus importante que dans ma salle dédiée qui possède certe un plafond bas mais peint en gris foncé ainsi que le mur situé derrière l'ecran.
le niveau relatif de noir perçu à l'ecran dans le sejour (globalement plus clair) parait bien plus bas que dans la salle dédiée qui est particulièrement sombre.


C'est l'utilisation de l'iris dynamique qui m'a fait me poser le problème du noir.
Et permis de faire la différence entre le noir et le contraste.

J'ai fait la même observation que toi : le noir ne se juge pas de manière absolue (une mesure en lux) mais d'une manière relative par rapport au noir dans le champ visuel.

Pour tester le noir certains d'entre nous doivent jouer aux ombres chinoises ;)
Ce que l'on perçoit alors c'est bien un contraste entre le noir du projecteur et le noir de l'ombre.

En résumé je pense que dans nos installations il faut tenir compte :
- de la luminosité
- du contraste
- du noir
- de l'immersion

Et que ces quatre paramètres sont plus ou moins en contradiction les uns avec les autres.

On est bien loin du "tuning" avec un morceau de polyester ;)

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17508
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 09 Sep 2006 12:58

flet a écrit:Ou alors si la pièce est très sombre, projeter une image plus petite que l'ecran pour laisser un cadre blanc apparent qui deviendra noir en projection qui correspondra au niveau de noir du vp.

Pour que cela marche, il faut probablement que l'image projetée (cadre "noir" compris) couvre tout le champ visuel.
Y compris lors du déplacement naturel des yeux.

Certains sur AVS et Emmanuel, ici même (il faudrait que je recherche les liens), préconisaient l'utilisation d'une lumière d'ambiance autour de l'écran au niveau du noir du projecteur.
On retrouve bien la même idée.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17508
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 09 Sep 2006 13:01

Un peu comme le système Ambilight de Philips sur ces écrans plats qui est sensé renforcé l'immersion et l'impression de contraste :wink:

La configuration dans mon profil


Si haut que l'on soit placé, on est jamais assis que sur son cul...
Avatar de l’utilisateur
treza
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 19960
Inscription: 09 Fév 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Sep 2006 13:32

Salut Yves :)

YvesM a écrit:Personnellement je préfère une salle toute noire avec un VP qui donne un VRAI noir: cad un noir mesuré < 0,01 lux à l'écran.
L'effet visuel ressenti à ce moment là et tel que quand un scène est noire à l'écran et bien dans ta salle on est aussi dans le noir et on ne vois plus son voisin de fauteuil....!
Pour moi c'est ça la vraie immersion.
Il faut pour cela des VP avec CR on/off d'au moins 10 000 ou 15 000 et surtout un niveau de noir le plus bas possible..


On peut calculer pour chaque image projetée, en fonction du contraste du projecteur, la surluminosité due au noir pas tout à fait noir.
Plus l'image est sombre plus cette luminosité excédentaire parasite l'image.

Mais quand se pose le problème de l'éclairage des voisins cette luminosité supplémentaire n'entre pratiquement pas en cause. Ce sont les murs sombres de la pièce qui importent.

Avec les iris dynamiques le noir de référence (la pièce) et le noir à l'écran baissent théoriquement en proportion.
Pourtant le noir parait plus profond (toujours l'exemple de l'ombre chinoise).

Faut-il juger le noir en niveau absolu ou relatif ?
J'ai des arguments et des expériences contradictoires.
Et pas de luxmètre assez sensible :oops: (mini 0,01 lux avec une précision bien aléatoire à ce niveau).

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17508
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 09 Sep 2006 16:01

MLill a écrit:Avec les iris dynamiques le noir de référence (la pièce) et le noir à l'écran baissent théoriquement en proportion.
Pourtant le noir parait plus profond (toujours l'exemple de l'ombre chinoise).


Mais si les murs sont en moquette très foncée, ils ne paraîtrons pas bcp plus sombres; l'effet de profondeur du noir ne sera alors vraiment visible que sur l'image.

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 09 Sep 2006 16:04

Il vaut donc mieux avoir des murs de couleur foncée pour éviter d'éclaircir la pièce par réflexion mais pas noirs si l'on ne veut pas déprécier le noir projeté par le vp, c'est ça ?

La configuration dans mon profil


Si haut que l'on soit placé, on est jamais assis que sur son cul...
Avatar de l’utilisateur
treza
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 19960
Inscription: 09 Fév 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Sep 2006 16:50

treza a écrit:Il vaut donc mieux avoir des murs de couleur foncée pour éviter d'éclaircir la pièce par réflexion mais pas noirs si l'on ne veut pas déprécier le noir projeté par le vp, c'est ça ?


Peut-être que le compromis idéal serait d'avoir 5 murs noirs et un mur plus clair ... sur lequel est accroché l'écran.
Soit à peu près l'inverse de ce que nous dit le sens commun.

Une petite anecdote pour la mesure du noir : j'ai du enlever mon pull blanc :lol:.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17508
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 09 Sep 2006 16:56

Et un système de néons autour de l'écran comme certains mettent autour des écrans plats pour faire "style" Ambilight ?

treza (qui s'habillera désormais en noir pour chaque séance de HC :lol: )

La configuration dans mon profil


Si haut que l'on soit placé, on est jamais assis que sur son cul...
Avatar de l’utilisateur
treza
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 19960
Inscription: 09 Fév 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Sep 2006 17:01

Salut Treza

Ca ne marcherait pas avec un vidéo projecteur. Ca peut être apprécié quand c'est un écran plat (ou non) qui émet de la lumière, mais certainement pas quand il s'agit d'une toile blanche qui réfléchit une image projetée. Tu n'as qu'à mettre une lampe de chaque côté de ton écran pour t'en persuader... C'est supportable avec un plasma, pas avec un écran de projection :lol:

A bientot
Georges
Georges G
 
Messages: 10747
Inscription: 06 Fév 2002 2:00
Localisation: Pamparigouste :o) (34)

Message » 09 Sep 2006 17:16

Salut Georges,

Je m'en doutais un peu :lol:
J'avais lu il y a déja pas mal de temps qu'une simple bougie allumée dans une pièce noire pouvait faire chuter le contraste du vp de prés de 50 % alors des guirlandes lumineuses autour de l'écran t'imagines... :mdr:

Il va maintenant falloir calculer le bon % de blanc il faut mettre sur les murs de la pièce de projection 8)

La configuration dans mon profil


Si haut que l'on soit placé, on est jamais assis que sur son cul...
Avatar de l’utilisateur
treza
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 19960
Inscription: 09 Fév 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Sep 2006 17:40

Oh la bougie c'est une catastrophe.
La cigarette aussi 8)
A 10000:1 il faut partir à la chasse à la LED :mdr:

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17508
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline


Retourner vers Le ColorHCFR