Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Univers TV, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Calibration du Sony AG9 à partir de Calman Home for Sony

Message » 30 Déc 2019 20:37

Bonjour,

Récent acquéreur d’un téléviseur Sony AG9 55 pouces, j’ai de suite été intrigué/attiré par la calibration de l’écran. Cependant, novice dans le domaine des notions de paramètre d'image et dans la calibration, j'ai beaucoup galéré pour y arriver (mais au final, j'y suis arrivé :D). C'est la raison de ce mini tutorial. Je me suis dit que j'expliquerais bien en long et en large toute la démarche que j'ai suivie pour arriver à calibrer par moi même pour un coût pas trop élevé mon nouveau téléviseur AG9. Accrochez-vous, parce que c'est assez long!

En se renseignant ici et là, il apparaît rapidement que la série des téléviseurs AG9 supporte une méthodologie de calibration automatique centrée autour de l’utilisation des logiciels de calibration CalMAN dont une version bas coût à destination des utilisateurs: CalMAN HOME for Sony.

De prime à bord, pour moins de 136€ (prix du logiciel), on se dit que l’on pourrait se lancer dans l’aventure. Seulement, voilà, dès que l’on commence à se renseigner, on déchante assez vite car on apprend qu’à côté de ce logiciel, il faut ajouter une sonde de calibration ainsi qu’un générateur de pattern.

Les premières informations qui apparaissent lorsque l’on s’intéresse à ces deux derniers éléments, c’est qu’ils ne sont pas bon marché. Ainsi, la sonde de calibration CalMAN qui apparaît en premier sur le site de portrait displays est la sonde C6 HDR2000 à $800 et le générateur de pattern qui apparaît en premier sur le même site est le videoForge pro à $1500. Sur la même page, on peut également voir qu’il existe le logiciel VirtualForge à $495. Quoiqu’il en soit, on se rend vite compte que même si CalMAN à édité une version bas coût de son logiciel de calibration, il ne semble pas évident d’obtenir les deux éléments manquants pour un coût raisonnable.

Lorsque l’on creuse encore un peu plus, on se rend vite compte qu’il existe un colorimètre pas trop cher et supporté par le logiciel Calman : Le X-rite OEM I1 Display au prix de $249. On peut également utiliser le X-rite I1 Display Pro en version retail que l’on peut trouver à 200€ un peu partout dans les magasins en ligne d’internet.

Il reste le problème du générateur de pattern. En réalité, il existe plusieurs possibilités bas coût pour ce générateur :
  1. Mobile Forge: Logiciel de génération de pattern sous Android. Gratuit.
  2. Client C3 de CalMAN : Logiciel de génération de pattern édité par CalMAN pour un coût de $50
  3. MadVR : Je n’ai pas exploré cette voie, je ne sais pas de quoi il s’agit
  4. Une carte Raspberry PI chargée avec le logiciel PGenerator écrit par Riccardo Biasiotto

La première solution consiste à installer l’application Mobile Forge sur un appareil Android que l’on configure ensuite pour transmettre l’image générée au téléviseur. Mobile forge se trouve gratuitement sur le store Android. Mobile forge est également disponible pour IOs. Le logiciel est gratuit.

La deuxième solution consiste à installer Client C3 de la société qui édite le logiciel CalMAN sur un PC. Ce logiciel génère les patterns nécessaires à partir du logiciel de calibration CalMAN Home for Sony. Il ne coûte pas cher.

Je cite la troisième solution (MadVR) car je sais qu’elle existe, mais je n’ai pas du tout exploré cette voie et je ne sais pas du tout comment cette solution fonctionne.

La dernière solution consiste à utiliser une carte Raspberry Pi que l’on peut trouver pour une cinquantaine d’euros. Différents modèle de carte Raspberry PI sont supportés : Raspberry Pi 2 Model B / Pi 3 Model B / Pi 3 Model B+

Il existe peut-être d'autres solutions qui ne coûtent pas cher, mais je ne les connais pas.

La question que l’on peut se poser maintenant est : quelle est la meilleure des 4 solutions ? Pourquoi ne pas prendre Mobile Forge qui est gratuit par exemple ?
La réponse est celle-ci : Un générateur de pattern se doit d’être précis. C’est-à-dire que lorsque le logiciel de calibration demande de générer un triplet RGB d’une certaine valeur (par exemple 128,128,128), il faut s’assurer que ce sont bien ces valeurs qui sont générées (et non pas par exemple 129,128,127). Les raisons pour lesquelles le triplet généré pourrait différer du triplet demandé sont dues au traitement réalisé par le matériel et les drivers. Entre les chipset nvidia, intel, ARM et compagnie et les drivers qui auto ajustent les luminance, saturation et teinte des couleurs, il se passe beaucoup d’opérations inconnues de l’utilisateur qui pourrait au final fournir des valeurs imprécises en sortie du port HDMI. Le plus vicieux la dedans c'est que dans le cas ou un générateur génèrerait des signaux imprécis, l'utilisateur ne se rendrait compte de rien car le logiciel de calibration va de toute façon ajuster les paramètres de luminance et de couleur pour qu'il s'affiche correctement à l'écran. Le logiciel de calibration reportera au bout du compte un bon score de calibration, le seul problème étant que les signaux qui ont servis à déterminer les paramètres de calibration étaient erronés et du coup, la télévision ne sera pas calibrée correctement.

Un utilisateur a passé son temps à tester différentes solutions pour vérifier la justesse des signaux qui sont émis. Les résultats se trouvent sur ce site. De ces tests il apparaît ce qui suit:
  • La solution Mobile Forge est très hasardeuse car la plus part du temps, le matériel Android ou Apple utilisé ne génère pas correctement les patterns.
  • Le Client C3 qui utilise un PC dépend très fortement des caractéristiques de celui-ci. Si certains PC à base de chip-set Intel génèrent des signaux corrects, ce n’est pas le cas de tous les PC. Ceux à base de chip-set AMD semblent problématiques et pour les autres PC, il vaudrait mieux vérifier la justesse des signaux émis avant de commencer la procédure de calibration.
  • La Raspberry Pi chargée avec le logiciel PGenerator génère des signaux corrects.
Vérifier que les signaux émis par un matériel donné sont corrects demande également de posséder un matériel de référence qui en général est aussi cher, voir plus que le générateur de pattern en lui-même. Ce n'est donc pas une solution viable. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi la Raspberry Pi comme générateur de pattern.

La carte Raspberry en elle-même nécessite en plus une carte SD pour charger le logiciel et une alimentation. J’ai donc opté pour un kit complet qui est un peu plus cher mais qui contient la carte Raspberry, la carte SD, l’alimentation et un boîtier. Il suffit ensuite de charger le logiciel PGenerator dans la carte SD (le système d’exploitation est Linux) et de configurer les paramètres du programme pour en faire un générateur de pattern. Le logiciel CalMAN Home for Sony supporte le PGenerator en tant que « SpectraCal Unified Pattern Generator Control Interface ». Voir les générateurs de patterns supportés par le logiciel à l’onglet spécification de cette page.

Au final, en comptant le logiciel CalMAN Home for Sony, le colorimètre I1 Display Pro, le kit Raspberry Pi 3 B et les frais de transport, j’ai réussi à rassembler les éléments pour calibrer le téléviseur pour la somme de 431.69€ dont 36€ de frais de port.

Pour ceux que ce prix ne découragerait pas, je vais maintenant décrire toutes les opérations que j'ai réalisées pour mettre en œuvre la calibration.

Synoptique de l’installation pour la calibration
Le synoptique suivant montre l’installation nécessaire pour la calibration.
Image

Ce synoptique est issu de la présentation que Sony a faite pour expliquer la fonctionnalité d’auto calibration centrée sur le logiciel de calibration CalMAN et supportée maintenant dans ses téléviseurs. Cette présentation contient beaucoup d'informations intéressantes que je vous encourage à la lire.

Sur le synoptique, on voit comment le système fonctionne. Le logiciel de calibration est installé sur un PC (CalMAN HOME for Sony dans notre cas). Ce PC pilote le colorimètre par le port USB. Il communique également avec l’application CalMAN for Bravia que l’on doit installer sur la télévision. En effet, le logiciel CalMAN for Bravia est une application Android disponible dans le store Android que l’on installe préalablement sur le téléviseur. Le rôle de ce logiciel est de donner un accès direct aux contrôles et paramètres du téléviseur au logiciel de calibration. C’est donc grâce à ce logiciel Android que le logiciel de calibration pilote automatiquement les réglages de la télévision. La connexion entre le logiciel de calibration et le téléviseur est une connexion réseau.

Le dernier élément est le générateur de pattern. Sur le synoptique, il s’agit d’un générateur VideoForge Pro de CalMAN qui se connecte en USB au PC de calibration. Dans notre cas, il s’agira de la Raspberry Pi 3 qui se connecte au travers du réseau au PC.

La calibration en elle-même va suivre la procédure décrite dans la présentation de sony. Cette procédure sera cependant personnalisée dans le logiciel CalMAN HOME for Sony qui est différent de la version du logiciel que Sony a utilisée dans sa présentation (dans sa présentation, Sony utilise une version professionnelle du logiciel CalMAN).

Préparation et configuration de la Raspberry Pi.

Une fois en possession de la raspberry Pi, il faut la charger avec le logiciel de génération de pattern et ensuite configurer celui-ci.
  1. Télécharger le logiciel PGenerator sur ce site. Dans la boîte de dialogue Download Selection, il faut sélectionner PGenerator ISO File. Il faut également rentrer son nom et son adresse de courriel. Un courriel avec le lien de téléchargement est envoyé dans les secondes qui suivent la validation. Ensuite, décompacter l’image.
  2. Télécharger le logiciel DeviceControl au même endroit. Dans la boîte de dialogue Download Selection, il faut sélectionner DeviceControl.
  3. Télécharger et installer le logiciel Etcher sur ce site.
  4. Télécharger et installer le logiciel Putty sur ce site
La première opération consiste à flasher l’image PGenerator (décompactée) dans la carte SD à l’aide du logiciel Etcher. C’est assez direct:
  • Introduire la carte SD dans un programmateur de carte (et oui, il faut un petit programmateur de carte SD sur son PC)
  • Installer et lancer Etcher. Dans Etcher sélectionner l’image PGenerator, sélectionner la carte SD comme cible et lancer la programmation. L’image fait 4GB -> choisir une carte SD de minimum 8GB. Celle fournie dans mon kit était de 16 GB.
Lorsque la carte SD est programmée, l’introduire dans la Raspberry PI (il n’y a qu’un seul endroit possible).

Il faut ensuite mettre à jour certains paquets Linux dans la Raspberry pi (PGenerator fonctionne sous Linux).

Pour se faire:
  • Connecter l’alimentation de la Raspberry pi et connecter celle-ci à votre réseau local.
  • Installer et lancer Putty,ce qui va permettre d’ouvrir une connexion SSH avec la Raspberry Pi et d’exécuter des commandes en mode terminal.
Dans la fenêtre Putty qui s’ouvre, entrer l’adresse IP locale de la Raspberry PI dans le champ Host Name. Chez moi, cette adresse est 192.168.0.52. Pour trouver cette adresse, il faut se connecter à votre routeur local et chercher après l’information dans les différentes pages web du serveur du routeur. Vous pouvez aussi tenter de taper PGenerator à la place de l’adresse IP locale. Chez moi, PGenerator ne fonctionne pas -> je dois entrer l’adresse IP.
Image

Le Port de communication doit être 22 et le protocole SSH. Cliquer ensuite sur Open.
Une fenêtre SSH s’ouvre et demande des identifiants de connexion. Entrer root pour le login et PGenerator!!$ pour le mot de passe. Le mot de passe ne s’affiche pas.
Image

Une fois connecté, entrer la commande pkg_update et attendre que la mise à jour se termine. Lorsque la mise à jour est terminée, taper exit pour fermer la fenêtre SSH.

Voilà, le générateur de pattern est chargé et mis à jour dans la Raspberry Pi. Il ne reste plus qu’à configurer les options de la sortie HDMI.

Pour ce faire, on va utiliser le logiciel DeviceControl. Tout d’abord, installer le logiciel DeviceControl. Pendant l’installation, le logiciel propose d’installer PERL. Il faut accepter. Une fois que cela est fait, lancer le logiciel. Une fenêtre telle que celle montrée à l’image suivante s’affiche.
Image

Cette fenêtre indique que pour accéder à l’interface de DeviceControl, il va falloir taper une adresse locale dans le navigateur. Chez moi, l’adresse est http://127.0.0.1:81/
Ouvrez le navigateur internet et entrer l’adresse indiquée. Une fenêtre comme la suivante devrait s’afficher.
Image

Ensuite, aller dans le menu et choisir New -> Memory. Ne rien changer aux valeurs proposées par défaut.
Sélectionner la ligne PGenerator et une fenêtre devrait s’afficher sur le côté avec les réglages du PGenerator
Image

Cliquer sur Connect pour se connecter au PGenerator. Il est possible de naviguer dans les différentes options de configuration du PGenerator en se déplaçant avec les flèches gauche ou droite en haut de la fenêtre Admin.
La fenêtre qui nous intéresse est la fenêtre qui présente les options HDMI. Il faut changer les options dans la section HDMI pour qu’elles soient égales à ce que montre l’image suivante.
Image

Lorsque vous changez une option, la petite flèche dans un rectangle devient rouge. Cliquer sur cette flèche pour enregistrer la modification dans la Raspberry Pi. Une fois que c’est fait, déconnectez vous de la Raspberry Pi (Disconnect) et fermer DeviceControl.

Voilà, la raspberry PI est correctement configurée. On peut donc maintenant passer à la calibration en elle-même.

Note sur la première connexion du logiciel CalMAN au téléviseur.
Lorsque l’on active et connecte pour la première fois le logiciel CalMAN for Bravia installé sur la télévision au logiciel de calibration sur le PC, on débloque deux modes d’image supplémentaires qui sont nommés Custom for Pro 1 et Custom for Pro 2. En français, ces modes s’appellent Personnalisé pour professionnel 1 et Personnalisé pour professionnel 2. Une fois que la connexion à eu lieu, ces modes apparaissent dans les menus du téléviseur au même titre que les modes Cinéma, Standard, Jeu, …

Ces modes d’image restent donc cachés et inaccessibles tant que l’on n’a pas connecté CalMAN for Bravia à un logiciel de calibration CalMAN.

De même, la capacité de calibration automatique n’est possible que pour les modes d’image débloqués (Custom Pro1 et Pro2). Il n’est pas possible de calibrer automatiquement un mode préexistant comme le mode Cinéma par exemple.

De plus, la connexion CalMAN for Bravia au logiciel de calibration active une calibration de la couleur des températures en 20 points. Par défaut, en calibration manuelle, le téléviseur n’autorise qu’une calibration des couleurs en 10 points.

De ce point de vue, la calibration manuelle par un autre logiciel que CalMAN est moins précise que la calibration par le logiciel de CalMAN!

Un mot sur la configuration du téléviseur pendant la calibration.
Pour la calibration, Sony définit dans sa présentation les réglages qu’il faut mettre sur le téléviseur. Ces paramètres sont accessibles dans les paramètres d’image du téléviseur pour chaque source que l’on calibre.
  • Light sensor : OFF
  • HDR Mode : OFF
  • Color Space : sRGB/BT.709
  • Peak Luminance : Mid
  • Contrast : 100
  • Gamma Offset : 0
  • Color Temperature : Expert 1 ou Expert 2
  • Auto Picture Mode : OFF
  • Motion Flow : OFF
En ce qui concerne le contraste, il doit être ajusté à la valeur par défaut (90) pendant la calibration de la luminance et des couleurs (CMS) et mis à 100 pendant la calibration de l’échelle des gris. La bonne nouvelle, c’est que le logiciel CalMAN s’occupe de piloter les paramètres automatiquement comme il le faut.

Lorsque l’on regarde ces réglages, on pourrait s’étonner de certaines valeurs. En effet, on voit que l’espace de couleur et le mode HDR sont positionnés pour le standard SDR et non pas HDR. C’est tout simplement parce que Sony a prévu que le téléviseur soit calibré pour le standard SDR et promet qu'ensuite, le téléviseur fera tous les calculs nécessaires pour afficher les images au standard HDR automatiquement (le téléviseur effectue les calculs nécessaires pour passer de l’espace de couleur BT.109 à l’espace de couleur Rec.2020 et le tout reste calibré!).

De même, l’offset Gamma est positionné sur 0 pendant la calibration alors qu’après la calibration on pourra le remettre sur -2 ou toute autre valeur et l'image restera calibrée. Normalement, le logiciel CalMAN repositionne ce paramètre sur -2 lorsqu'on le quitte.

Sony recommande également de faire la calibration de ce téléviseur pour un Gamma Power 2.2. Après calibration avec cette formule de gamma, l'utilisateur pourra changer la valeur du gamma (2.4 par exemple) et l'écran restera calibré quelque soit la valeur de gamma choisie.

Il reste un dernier paramètre dont Sony ne parle malheureusement pas dans sa présentation qui est le paramètre Plage Vidéo HDMI.

Image

Par défaut, ce paramètre est mis sur auto mais pendant la calibration, il faut le mettre sur limité lorsque le générateur de pattern utilisé est pgenerator sur raspberry Pi. Si on ne le met pas sur limité, la calibration ne fonctionne pas correctement. Comme Sony ne parle pas de ce paramètre dans sa présentation, CalMAN ne l’a pas implémenté dans son logiciel. Il n’est pas possible de le piloter à partir du logiciel CalMAN et il faudra donc bien s’assurer que l’on a mis ce paramètre sur limité avant de commencer la calibration.

Voilà, on a maintenant assez de notion pour pouvoir commencer la calibration.

Préparation à la calibration
Dans cette étape on prépare tous les éléments nécessaires à la calibration:
  • Installer CalMAN pour Bravia sur la télévision. Pour se faire, aller dans les applications Android et taper CalMAN dans la recherche du store Android. L'application devrait apparaître en tête de liste.
  • Installer les drivers de la sonde I1 Display Pro sur le PC qui va servir à la calibration. Ne pas hésiter à télécharger la dernière version des drivers sur le site de X-rite.
  • Installer le logiciel CalMAN HOME for Sony sur le PC qui va servir à la calibration. Le logiciel doit être activé. Une fois activé, pour changer le logiciel de PC, il faut le désactiver pour le réactiver sur un autre PC. On à droit à 10 désactivations. Si on a besoin de plus de 10 désactivations, il faut contacter CalMAN. Personnellement, j'utilise toujours le même PC portable pour calibrer -> je n'ai activé le logiciel qu'une seule fois jusqu'à présent.
  • Connecter la sonde I1 Display Pro au port USB du PC. Le PC de calibration devra bien sûr se trouver à proximité de la télévision car la sonde est une sonde de contact qui doit être "collée" à l'écran pendant les mesures. Chez moi, j'ai parfaitement réussi à la faire tenir au centre de l'écran, bien collée à l'écran juste en jouant sur le contre poids dont elle est équipée.
  • Connecter la Raspberry Pi au réseau local et à un des ports HDMI de la télévision

Quand tout est en place, on peut démarrer CalMAN HOME for Sony et enfin commencer la calibration.

Etape 1 de la calibration - Choix du flux de développement
Pour une auto calibration, dans le menu CalMAN en haut à gauche, choisir Open Workflow Template -> display specific -> Sony Autocal

Image

Cela configure le logiciel pour réaliser les étapes de la calibration automatique d’une TV Sony.
On peut voir que le logiciel est configuré pour l’auto calibration car c’est affiché en grand dans la fenêtre du logiciel : Sony Autocal. Il suffit de cliquer sur Next pour passer à l’étape suivante.

Etape 2 de la calibration - Connexion des sources
L’écran qui devrait maintenant être affiché est l’écran suivant.
Image
Dans cet écran, on va connecter les sources et établir les paramètres de la calibration.
En haut à droite, on peut voir 3 rectangles avec une ligne jaune. La couleur jaune indique que les sources ne sont pas encore connectées.
La première source à définir est le colorimètre. Pour cela, cliquer sur le bouton Find Meter.
Si la sonde a bien été installée, le logiciel va la trouver. Il faut ensuite indiquer le type d’affichage que l’on va calibrer. Par défaut le logiciel a choisi LCD(CCFL). Il faut changer cela en Raw XYZ lorsque l’on utilise une sonde I1 Display Pro.
Ensuite, cliquer sur le bouton Find Source.

Image

Dans la fenêtre qui apparaît, sélectionner Manufacturer = SpectralCal, Model = SpectralCal – Unified Pattern Generator Control Interface (Ethernet) et entrer l’adresse IP allouée sur le réseau local à la Raspberry Pi. Cliquer sur Connect. Si tout va bien, le logiciel se connecte à la Raspberry Pi.
En dessous de Find Source, sélectionner Window 10%. Normalement, comme on est dans un flux de calibration automatique, ce paramètre n’a pas vraiment d’importance car il est positionné à sa juste valeur en cours de calibration par le logiciel. Ce paramètre intervient plutôt dans le cas d’une calibration manuelle.

Normalement, après ces réglages, l’écran affiché par le logiciel CalMAN devrait ressembler à ça :

Image

Le point 3 permet de sélectionner les paramètres de calibration. Les valeurs par défauts sont correctes et correspondent bien aux valeurs proposées par Sony dans sa présentation .

Le point blanc peut être modifié. D65 est le point blanc tel que défini par la norme Rec.709 et reproduit sur des moniteurs CRT de référence de Sony. Mais la perception sur les OLED de Sony est différente de celle des CRT et si l’on veut s’approcher sur un OLED du point blanc des CRT de références, on doit modifier la valeur du point blanc. Dans ce cas, on doit choisir OLED Judd Modified qui va modifier les coordonnées du point blanc en x=0.3067 et y=0.318. Normalement, avec ce second point blanc, on devrait s’approcher encore plus des couleurs prévues par les producteurs de films. A priori, ce sont les deux seuls points blancs qui donneront un résultat correct après calibration. Le choix entre les deux sera également une question de préférence.

En haut à droite, on peut voir que les deux premiers rectangles sont précédés d’une ligne verticale verte. Cette couleur indique que le logiciel est bien connecté à la sonde et au générateur de pattern.

Le troisième bouton précédé de la ligne jaune (DDC = Direct Display Control) va permettre de connecter le logiciel à l’application Android CalMAN for Bravia installée sur le téléviseur, mais cette étape devra être effectuée un peu plus tard.

Une fois que tout est prêt, on peut passer à l’étape suivante. Cliquer sur le bouton Next pour passer à l'étape suivante.

Etape 3 de la calibration - Mesure de pré-calibration

Lors de cette étape, le logiciel va mesurer la "score" de calibration du mode d'image en cours du téléviseur. Avant de lancer la mesure, il faut sélectionner sur le téléviseur le mode d’image (standard; cinéma, jeux, ...) dont on veut mesurer le score de calibration.

Image

On s'assure que la sonde est bien placée au milieu de l'écran et bien en contact avec celui-ci. De préférence, on essaie d'éviter que de la lumière puisse s'introduire entre la sonde et l'écran. Lorsque la sonde est correctement placée, cliquer sur le bouton […] et attendre que les mesures soient réalisées.

Je profite de cet écran pour expliquer un peu plus le fonctionnement de l’interface du logiciel CalMAN.
En bas à droite, on voit plusieurs boutons :
  • Next : Pour passer à l’étape de calibration suivante
  • Back : Pour revenir à l’étape de calibration précédente
  • Le petit carré noir : Arrêt des mesures en cours
  • Le petit triangle noir : Faire une mesure unique
  • […] : Mesurer toute la série
  • Le 8 renversé (symbole de l'infini) : Mesurer en continu
  • Les deux flèches têtes bêches : Lancer la séquence de calibration automatique.

Les valeurs que l’on peut mesurer à une étape de calibration donnée sont en général représentées par de petits rectangles (échantillons) en bas de l’écran. Ainsi, sur l’écran ci-dessus, l'échantillon sur lequel on voit une couleur gris clair avec inscrit dessus Gray80 permet de mesurer un échantillon de couleur Gray80 ayant les caractéristiques de saturation, luminosité et teinte définies dans l'espace de couleur BT.709. Si on lance cette mesure, CalMAN va générer un carré de couleur gris clair au centre de l’écran de télévision et collecter les mesures de la sonde. A chaque étape de calibration, il y a un certain nombre de paramètres à mesurer et/ou à contrôler. Par exemple, dans cette étape ci, on mesure toutes les valeurs possibles en pré-calibration. On a donc ici toute la collection des mesures possibles, c’est la raison pour laquelle on a beaucoup d'échantillons dans le bas de l’écran (il y a beaucoup plus d'échantillons que ce que l'on voit sur l'écran, on peut atteindre les autres échantillons grâce aux flèches gauche et droite situées à côté des deux échantillons d'extrémité).

Pour mesurer toute la série d'échantillons prévus à une étape donnée, on clique sur le bouton […]. Le logiciel va alors lire automatiquement les paramètres de luminance et couleur de l’ensemble des échantillons de la série.

Pour lire les paramètres d'un échantillon en particulier (par exemple, Dark Skin), on sélectionne l'échantillon correspondant avec la souris et on appuie sur le petit triangle noir. Si maintenant on veut que le logiciel lise en boucle les paramètres de l'échantillon sélectionné (pour faire des réglages manuels par exemple), on appuie sur le symbole de l’infini.

Pour arrêter la lecture d’une série ou une lecture en boucle infinie, on appuie sur la touche stop (le carré noir).

La touche pour lancer la calibration automatique (deux flèches tête-bêche) n’est pas toujours sélectionnable. On ne peut l’activer que lorsqu’il est possible de lancer une séquence de réglage automatique. En l’occurrence, pour l’étape en cours, aucun réglage n’est possible (le téléviseur n’est pas encore connecté au logiciel CalMAN). Seule la lecture des paramètres des échantillons est possible -> il n’est pas possible d’activer la procédure de calibration automatique.

Le petit carré 123 permet de faire apparaître les mesures sous forme de tableau avec des valeurs numériques. C’est parfois plus précis pour exploiter le résultat des mesures.

Au terme de la lecture de la série, vous devriez voir le « score » du mode d’affichage en cours (éloigné ou non de la norme).

A noter que l’étape de pré-calibration est facultative. Elle permet en fin de processus de comparer les données avant et après calibration. Cette comparaison n’est pas obligatoire. On peut aussi se contenter de simplement calibrer le téléviseur sans vouloir comparer à une pré-calibration. Si c’est le cas, on peut directement passer à l’étape suivante sans faire la lecture des mesures. Cependant, si c’est la première mise en œuvre de la calibration, cette étape permet de vérifier le bon fonctionnement du générateur de pattern et du colorimètre.

Une fois la mesure terminée, cliquer sur le bouton Next pour passer à l’étape suivante.

Etape 4 de la calibration - Connexion au téléviseur

Maintenant que les mesures de pré-calibration sont faites, il est temps de connecter CalMAN au téléviseur. Pour ce faire, sur le téléviseur, aller dans les applications et lancer CalMAN pour Bravia.
Image
Un bandeau devrait apparaître au-dessus de l’écran. Sur la partie gauche du bandeau, il faut sélectionner la source HDMI que l’on désire calibrer. Il faut bien sûr choisir l'entrée HDMI sur laquelle est connectée la sortie du générateur de pattern.

Lorsque c’est fait, en haut à gauche de la fenêtre CalMAN sur le PC, cliquer sur Direct Display Control.
Image

Cliquer ensuite sur le bouton Find Display. Une boîte de dialogue s’ouvre. Sélectionner Sony comme Manufacturer et Sony BRAVIA comme modèle. Introduire l’adresse IP du téléviseur dans le champ IP Address. L’adresse IP est visible dans le coin supérieur droit du bandeau qui est affiché sur la télévision. Cliquer ensuite sur Connect. Si tout va bien, Direct Display Control devient vert.

Voilà, toutes les sources sont maintenant connectées, la calibration peut démarrer.

Avant de continuer plus avant, un petit mot d’explication sur Direct Display Control. Direct Display Control (DDC en abrégé) est l’interface CalMAN de contrôle du téléviseur. Au moyen de cette interface, vous pouvez contrôler les réglages du téléviseur directement au travers du logiciel CalMAN. L’image suivante montre les différents boutons de DDC.

Image

Pour accéder aux contrôles du téléviseur, il suffit de cliquer sur Open DDC Window. Cela fait apparaître une fenêtre flottante avec les différents réglages du téléviseur. L’image suivante montre la fenêtre DDC Controls qui apparaît lorsque l’on clique sur le bouton Open DDC Window.

Image

Cette fenêtre se comporte comme toutes fenêtres Windows. Elle peut être fermée par la croix dans son menu, agrandie pleine page par le carré dans son menu ou réduite par le tiret dans son menu. Elle peut être librement positionnée dans la fenêtre principale du logiciel et agrandie ou rétrécie à souhait.

Sur l’image précédente, on voit le contrôle des paramètres de points de réglage du gamma des couleurs (qui se trouve dans le menu Couleurs des options d’image avancées du téléviseur).
Image

Si l'on modifie les valeurs dans le tableau du logiciel, ces valeurs sont immédiatement écrites dans le téléviseur. De même, si on modifie les valeurs DécalageR,V ou B à la télécommande, celles-ci sont reportées dans le logiciel.

On peut voir que le tableau donne accès à 20 points alors qu’avant la connexion au téléviseur, l’utilisateur ne pouvait accéder qu’à 10 points. Ce sont ces paramètres qui seront modifiés pendant l’étape de calibration de l’échelle de gris et du gamma. Le bouton Reset Grayscale remet toutes les valeurs du tableau à 0 aussi bien dans le logiciel que dans le téléviseur. Lorsque le logiciel se connecte au téléviseur, il charge automatiquement les valeurs stockées dans le téléviseur mais ne les efface pas sauf si vous le demandez explicitement.

Avant de passer à la série de contrôle suivante, on peut voir sur l'image suivante, qu'en plus des points de réglage du gamma des couleurs, toujours dans le menu de température de couleur avancée, il existe une autre série de 6 réglages qui sont les gains et la polarisation des 3 couleurs primaires.

Image

Ces six réglages ne sont pas contrôlables par le logiciel CalMAN! Aucune entrée n'existe pour eux dans le logiciel. La raison en est que Sony ne les a pas inclus dans son flux de calibration automatique. Pourquoi? Tout simplement parce que ces réglages sont uniquement associés à une source donnée (HDMI1, HDMI2, HDMI3, applications) mais ne sont pas associés à la combinaison source/mode d'image. Cela veut dire que si l'on modifie un des ces réglages, pour une source donnée, il impacte automatiquement tous les modes d'image. Ainsi, si vous faite une calibration dans le mode d'image Custom Pro 1 et que pendant cette calibration vous modifiez un de ces 6 réglages, si vous repassez au mode d'image standard ou cinéma par exemple, la modification de ce réglage sera également appliquée à ces modes d'image et va donc les décalibrer!

De même, si vous faite une calibration liée a la température de couleur expert1 et que ces réglages ont été modifié pendant la session de calibration, lorsque vous changez de source et ré-utilisez la température de couleur expert1, il faudra recopier à la main dans cette nouvelle source les valeurs de ces réglages pour que la calibration reste valide! Comme tout cela est compliqué, Sony a exclu de sa calibration automatique la gestion de ces réglages et du coup, CalMAN ne les a pas implémenté dans son logiciel.

Passons maintenant en revue la série de réglages suivante. En haut du menu RGB Adjust dans le logiciel CalMAN, on voit qu’il y a deux petits boutons en forme de flèche. Ces boutons servent à changer de série de contrôles. Si on clique sur la flèche de droite par exemple, on passe à la série de contrôles Gamut Adjustments.

Image

La série de contrôle Gamut Adjustment correspond aux paramètres CMS.
Image

Les paramètres CMS sont localisés dans Réglages avancés -> Couleur -> Réglage de la couleur du téléviseur. Pour chacune des 6 couleurs, il est possible de jouer sur la teinte, la saturation et la luminosité. Ces contrôles sont utilisés pendant l’étape de calibration de l’espace de couleur. Tout changement de ces contrôles dans le logiciel est immédiatement reporté dans le téléviseur et tout changement opéré dans le téléviseur est reporté dans cette fenêtre lorsqu’elle est rafraîchie. Si on clique sur le bouton Reset CMS, toutes les valeurs sont remises à 0 (ce sont les valeurs par défaut).

En cliquant encore sur la flèche de droite dans la fenêtre DDC, on passe à la dernière série de contrôles: Display Controls.
Image

Cette série de contrôles donne accès au niveau de noir, au niveau du contraste, à un des deux modes de température des couleurs (expert 1 ou expert 2), au gamma, à la luminosité, à l’espace de couleur (BT.709 ou Rec.2020) et au contrôle du mode HDR (ON, OFF, AUTO).

Sur la télévision, ces contrôles sont disponibles ici:
Image
L'image ci-dessus montre l'emplacement des contrôles de luminosité, contraste, niveau de noir et gamma. Pour le gamma, -2 équivaut à un gamma de 2.4 et 0 à un gamma de 2.2.

Image
Réglage du mode HDR et sélection de l'espace colorimétrique. Pendant la calibration, le logiciel met HDR sur OFF et choisi BT..709 pour l'espace colorimétrique. Après la calibration, le logiciel remet ces réglages sur Auto. Comme déjà dit précédemment, aucun contrôle n'existe dans le logiciel pour la plage HDMI.

Image
Il reste enfin le choix de la température des couleurs. Deux modes sont possibles: Expert1 ou Expert2.

La calibration se fait pour un mode d’image (Custom for Pro 1 ou Custom for Pro 2) et pour une température de couleur (Expert 1 ou Expert 2). On peut faire coexister simultanément deux calibrations dans le téléviseur. On pourrait par exemple imaginer une calibration avec moins de luminosité pour le mode nuit et une calibration pour le jour avec plus de luminosité. Comme la calibration de la température des couleurs dépend de la calibration de l’échelle des gris qui est associée à un des modes d’image, il vaut mieux définir une association entre mode d’image et température des couleurs. Ainsi, on pourra réaliser la calibration 1 dans le mode d’image Custom for Pro1 avec la température de couleur Expert 1 et la calibration 2 dans le mode d’image Custom for Pro2 avec la température de couleur Expert 2.

Pour la première calibration, nous allons utiliser le mode d’image Custom for Pro 1 et la température de couleur Expert 1. On sélectionne la température des couleurs Expert1 dans le menu Display Controls (voir image ci-dessus). Le mode d’image est sélectionné dans le champ Display Mode Selection.

Lorsque le mode d’image et la température de couleur ont été sélectionnés, il faut cliquer sur le bouton Full DDC Reset. Cela a pour effet d’initialiser les paramètres comme recommandé par Sony pour une calibration SDR et remet également à 0 toutes les valeurs des tableaux RGB adjust et Gamut Adjustments.

Si on se souvient bien, le logiciel ne contrôlant pas le paramètre Plage Vidéo HDMI, il faut aller mettre celui-ci sur limité avec la télécommande avant d'aller plus loin.

Mais attention à la méthode d’accès avec la télécommande. Il y a deux moyens pour accéder aux paramètres d’images avec la télécommande :
  1. Soit on appuie sur la touche HOME. Cela nous amène sur la page d’accueil du téléviseur. Il faut ensuite monter sur la première ligne pour sélectionner le petit engrenage des options et ensuite descendre dans les réglages d’image. Cette méthode est formellement à proscrire car elle arrête l’exécution de CalMAN for Bravia sur le téléviseur, ce qui a pour effet de couper la connexion entre le PC et le téléviseur ! C’est gênant car il faut alors les reconnecter et refaire un reset DDC !
  2. Soit on appuie sur la touche engrenage de la télécommande ce qui fait apparaître un bandeau en dessous de l’écran. Sélectionner ensuite l’engrenage de réglage dans ce bandeau et ensuite le menu de réglage de l’image. Cette méthode ne coupe pas la connexion au téléviseur. C’est donc celle qu’il faut utiliser pour accéder aux contrôles du téléviseur pendant la calibration. Attention cependant que pour ensuite sortir du menu des réglages, il faut appuyer sur la touche BACK de la télécommande jusqu’à ce que tous les menus soient refermés. Si l’on appuie une fois de trop sur BACK, on repasse sur l’écran d’accueil ce qui a pour effet de couper la connexion avec le téléviseur ! Avec un peu de pratique, on apprend à utiliser correctement la touche BACK.

La connexion à la télévision étant faite et les réglages du téléviseur étant correctement établi, on peut enfin passer à la première étape de la calibration proprement dite. Cliquez sur Next !

Etape 5 de la calibration - Réglage de la luminosité du téléviseur

Cette étape permet de régler la luminosité du téléviseur. C’est ici que l’on peut imaginer deux calibrations différentes par exemple : Une avec une luminosité pas trop haute pour la nuit et l’autre avec une luminosité plus haute pour le jour. La luminosité s’exprime en nits ou en Candela/m2.

Pour la calibration de nuit, Sony recommande 100 nits. Personnellement, je trouve cela un peu trop bas. Pour le réglage, Sony recommande de se fixer une luminosité et de lui ajouter 15%.

Image

Ce que permet de faire le logiciel à cette étape, c'est de meusrer la luminosité en continu en cliquant sur le bouton Measure Luminance et d'ensuite régler la luminosité de la télévision pour atteindre l'objectif que l'on s'est donné.

Soit on se choisit un objectif de luminosité en nits, soit on règle le curseur jusqu'à ce que la luminosité nous parraisse correcte. Dans mon cas, au final je règle la luminosité de la télévision sur 35 et puis c'est tout!

Pour régler la luminosité, on peut le faire soit avec la télécommande (attention de ne pas couper la connexion au téléviseur!) ou alors on le fait pas le logiciel. Pour le faire par logiciel, cliquez sur le petit bouton DDC situé en haut à côté de Sony BRAVIA. Cela ouvre la fenêtre de contrôle. Sélectionnez ensuite le groupe de contrôle Display Controls à l'aide des petites flèches et jouer ensuite avec le curseur Brightness.
Image

Un petit mot sur le réglage de luminosité du téléviseur Sony. Le téléviseur à un réglage qui s'appelle Luminosité maximale. Ce réglage peut être mis sur Haut, Moyen ou Bas. En réalité, ce réglage agit comme un limiteur de luminosité pour le réglage de luminosité en lui même. La valeur maximale de luminosité que peut atteindre le réglage de luminosité en lui même dépend du réglage Luminosité maximale:
  • Luminosité maximale = Bas -> +/-150 nits
  • Luminosité maximale = Moyen -> +/- 250 nits
  • Liminosité maximale = Haut -> +/- 350 nits

Par défaut, le téléviseur étant positionné sur Luminosité maximale = Moyen, vous ne pourrez par dépasser les 250 nits. Si vous voulez le faire, il va falloir changer la valeur du réglage de luminosité maximale de moyen à haut. Cependant, attention que comme dans sa procédure, Sony recommande de positionner le réglage de luminosité maximale sur moyen, lorsque l'on fait un reset DDC ou lorsque l'on quite le logiciel, le paramètre est repositionné sur moyen par le logiciel!

Pour terminer mon explication sur la luminosité, un peu plutôt, je disais placer la luminosité sur 35. C'est ce que je fais sauf que pour la calibration de nuit, je met le réglage de luminosité maximale sur moyen et pour la calibration de jour, je le met sur Haut!

Voilà, maintenant que l'on a fait son choix de luminosité, on peut passer aux réglages du gamma et de l'échelle des gris. Cliquer sur Next.

Etape 6 de la calibration - Réglage de l’échelle des gris et du gamma

Lors de cette étape, on va calibrer les gris et les courbes de gamma.

Image

L’image ci-dessus montre l’écran de l’étape de calibration de l’échelle des gris et du gamma. Le DeltaE 2000 représente l’écart entre la mesure et la courbe idéale de gamma que devrait atteindre l’afficheur. C’est lors de cette opération que l’on va définir les offset RGB pour 20 points de gris. Les échantillons de la série sont visibles en bas de l'écran. L'échantillon frappé du chiffre 0 représente le noir complet (0% de blanc). Le dernier échantillon frappé du chiffre 100 représente 100% de couleur blanche. Les échantillons intermédiaires forment une gradation qui va du noir au blanc en passant par des gris de plus en plus clairs. Les 21 points forment la série complète. Pour mesurer la luminance d’un échantillon, il suffit de cliquer sur l'échantillon que l’on veut mesurer et appuyer sur la touche play. Cela a pour effet d’afficher un carré de la couleur de l'échantillon sélectionné sur l'écran du téléviseur et d’en mesurer la luminance. Si on veut mesurer la luminance d'un échantillon en continu, on appuie sur le symbole infini après avoir sélectionné l'échantillon voulu. Si on veut mesurer toutes la série, on appuie sur […].
Pour lancer la calibration, il suffit d’appuyer sur le bouton autocal (les deux petites flèches tête-bêche), ce qui a pour effet de démarrer les lectures et la calibration des paramètres.

Une fois que l’on a appuyé sur le bouton autocal, une fenêtre de dialogue s’ouvre et on peut régler deux paramètres :
  • Active Grayscale Points : On a le choix entre 20 et 20 –Rolling
  • Delta Target : Défini la consigne d’erreur. Le logiciel calibre un point donné jusqu’à atteindre cette consigne. Par défaut, elle vaut 0.5. Je la modifie à 0.2.
Image

J’ai remarqué qu’Active Grayscale points permet de définir l’algorithme de calibration.

Avec l’option 20, l’algorithme ne fait qu’une seule passe. Il commence par calibrer l'échantillon 100%, ensuite il passe à l'échantillon 50%, ensuite à l'échantillon 25%, ensuite à l'échantillon 75% et après, commence à calibrer tous les échantillons restants en partant de 94.5% et en descendant vers 0% La raison de cette procédure, c’est que lorsque l’on modifie la calibration d’un échantillon, cela a également une influence sur les échantillons qui ont déjà été calibrés. Du coup, si ces échantillons étaient calibrés aux petits oignons, ils sont maintenant plus ou moins décalibrés. Je présume que l’algorithme a été prévu pour tenir compte de cette influence et que c’est la raison pour laquelle il passe des extrêmes au milieu et ensuite par 25 et 75%.
Avec une sonde I1 Display Pro, cette procédure prend environ 5 minutes. Suivant les sondes, le temps de mesure peut varier car chaque sonde à besoin d’un délai spécifique pour faire la mesure. Certaines sondes sont plus rapides que d’autres.

Avec l’option 20-Rolling, l’algorithme fait deux passes. Il commence par calibrer tous les échantillons en partant de 100% et en descendant vers 0% de manière monotone. Une fois arrivé à 0%, il recommence à calibrer à partir de 100% mais cette fois, en calibrant 3 échantillons ensembles : (100, 94.5 ,85.4) suivi de (94.5, 91.3, 85. 4) et ainsi de suite jusqu’au dernier triplet (15, 9.6, 4.6). Cette méthode demande à peu près deux fois plus de temps que la première. On pourrait se dire que le résultat sera meilleur avec cette méthode vu que l’on reprend la calibration des premiers échantillons après la deuxième passe. Personnellement, je n’ai noté aucune amélioration par rapport à la première méthode. J’ai même noté une dégradation -> je laisse la valeur par défaut (20).

Il faut aussi savoir que lorsque la procédure est terminée et que le résultat est affiché, on a l’impression que tout est très bon (tous les deltaE2000 ont l’air minuscules). Mais en réalité, le logiciel indique le deltaE2000 obtenu pour un échantillon donné au moment où il a fait la mesure. Hors, comme la calibration des échantillons suivants influence la calibration des échantillons précédents, les deltaE2000 des échantillons précédents sont devenus moins bons mais ce changement n’a pas été mesuré. Donc, si on veut vraiment connaître le résultat final, il faut faire une lecture complète de la série en cliquant sur le bouton […]. En général, le deltaE2000 se dégrade pour les échantillons clairs car comme la calibration se fait de l'échantillon le plus clair à l'échantillon le plus foncé, la calibration des derniers échantillons foncés influence plus ou moins fortement les résultats des échantillons clairs.

Certaines personnes préconisent ici de pré-calibrer manuellement les échantillons 30% et 100% en jouant cette fois-ci sur les réglages de gain/polarisation des couleurs. Souvenons nous que ces réglages ne sont pas contrôlables par le logiciel CalMAN car ils ne sont prévus par Sony dans le processus d'autocalibration pour les raisons explicitées à l'étape 4. Il faut donc régler ces paramètres à la télécommande et les faire converger manuellement. Cela demande tout de suite beaucoup plus de temps.

J'ai cependant essayé de modifier ces réglages à l'aide des échantillons 30%/100%. Mais au final, je n’ai pas trouvé que cela améliore les résultats, que ce soit les résultats de calibration de l’échelle des gris et du gamma ou les résultats finaux de la calibration complète.

Certains prétendent aussi que si l'on ne joue pas sur ces réglages, même si le résultat de calibration est correct, on s'expose à des effets de banding ou de posturisation. Je n'ai jusqu'à présent pas constaté de tels effets sur ma télévision.

Maintenant que l’échelle des gris et le gamma sont calibrés, on peut passer à la calibration des couleurs. Cliquer sur le bouton Next.

Etape 7 de la calibration - Espace de couleur

Lors de cette étape, on va calibrer les couleurs du téléviseur. Couleurs qui sont calibrées : Rouge, Vert, Bleu, Cyan, Magenta et Jaune. Pour chaque couleur, la calibration règle les paramètres de saturation, teinte et luminosité.

Image

Pour lancer la calibration, cliquer sur le bouton autocal. Une fenêtre s’ouvre et permet de choisir différents paramètres.
Le paramètre Saturation Set permet de choisir tout un ensemble d’option. Sony recommande de choisir 75% car c’est avec ce paramètre qu’ils ont atteint le meilleur résultat. J’ai essayé deux ou trois des options proposées, mais l’option 75% est effectivement celle qui a donné le meilleur résultat.

Le Delta Target est par défaut sur 0.5 et je le met à 0.2.

Par contre, le Stimulis Level à au final un impact important sur le résultat de la calibration finale. Chez moi, j’ai obtenu le meilleur résultat final en le plaçant sur 46.6. Ce paramètre diminue la luminosité du pattern affiché à l'écran.

Tout comme pour l’étape précédente, lorsque la mesure est terminée, le résultat affiché est très prometteur. Cependant, la modification des paramètres d’une couleur donnée à tendance à influencer les résultats des autres couleurs. Pour cette raison, si on veut voir le résultat réel, il vaut mieux relire la série ([…]) à la fin de la calibration des couleurs.

Lorsque c’est fait, on peut passer à l’étape suivante et cliquer sur Next.

Etape 8 de la calibration - Réglage de la gamme dynamique

Image

A cette étape, je n’ai pas encore compris ce qu’il faut faire. Je ne suis pas certain que le logiciel fonctionne correctement pour cette étape.
Si je clique sur le bouton Brightness, cela affiche un écran noir sur la télévision. Si Je clique sur le bouton Contrast, cela affiche un carré clair. La seule action que je fais, c’est de faire une lecture de la série ([…]) et cela réalise les mesures de luminance pour les points à 90, 100, …, 109%.

J’affiche ensuite le tableau des données et je peux constater que tout à l’air OK vu que la mesure est pratiquement égale à la valeur attendue. Au final, je n’ai trouvé aucune utilité à cette étape et je passe directement à l’étape suivante.

Etape 9 de la calibration - Vérification des résultats de calibration

Pour voir les résultats de la calibration, il faut cliquer sur le bouton de lecture de la série [...].

Image

Chaque échantillon va être affiché à tour de rôle sur l'écran et comparé au résultat attendu. Le deltaE2000 correspondant (c'est une mesure de l'écart par rapport à la norme Rec.709) sera calculé pour chaque échantillon. Un score sera affiché pour l'échelle des gris et pour l'espace de couleur. La valeur moyenne donne la moyenne des écarts de l'ensemble des échantillons. D'après Sony, si cette moyenne est inférieure à 0.5, la calibration est bonne.

Le logiciel enregistre également l'erreur maximale détectée.

L’image ci-dessus montre ou j’en suis actuellement après la calibration. On peut voir que la calibration de l’échelle des gris est tip-top. Tout ce qui est en dessous d’un deltaE2000 de 0.5 n’est pas visible à l’œil nu.

Le résultat de la calibration des couleurs est un peu moins bon mais n’est pas mauvais. Il est légèrement supérieur à 0.5. De mon côté, pour me faire une idée du résultat, je passe en revue chaque couleur en passant le pointeur de souris sur chacune des petites barres verticales de couleur dans le graphe DeltaE2000 des couleurs. Lorsque le pointeur de souris et positionné sur une barre, un petit rectangle apparaît avec deux moitié, la première moitié remplie de la couleur à atteindre, et la deuxième moitié remplie de la couleur atteinte. Cela permet à l’œil nu de se rendre compte de la justesse des couleurs.

J’ai optimisé le résultat en jouant sur le paramètre Stimulis Level à l’étape 7. Cela veut dire que je refais l’étape 7 autant de fois que nécessaire pour arriver au meilleur résultat de post calibration. Lorsque je redémarre à l’étape 7, j’ouvre le panneau DDC et je réinitialise les valeurs du tableau CMS (Reset CMS) avant de recommencer la calibration des couleurs.

Je ne sais pas s’il existe d’autre moyen (sur quoi jouer) pour encore améliorer le résultat de calibration. Si quelqu’un à un avis, je suis preneur.

Ensuite, on clique sur le bouton Next, ce qui ouvrira un nouvel écran permettant de comparer les résultats pré et post calibration pour autant que l’on aie mesuré les résultats de pré-calibration à l'étape 3.

On peut ensuite cliquer sur Save data et fermer le logiciel.
Voilà, la calibration est terminée, il ne reste plus qu'à regarder sur l'écran de la télévision si tout parait correct.

Etape de post calibration

Après calibration, il faut vérifier les réglages suivants:
  • Plage Vidéo HDMI: Non modifiée par le logiciel, elle devrait être sur limité (si ce n'est pas le cas, la calibration ne peut pas être correcte). Il faut replacer le réglage sur Auto
  • Gamma: Normalement, ce réglage a été mis à 0 pendant la calibration et devrait avoir été remis à sa valeur par défaut qui est -2. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez remettre ce réglage sur -2 (gamma 2.4) ou tenir le réglage à 0 (gamma 2.2)
  • Luminosité maximale: Ce réglage à normalement été replacé à Moyen en fin de calibration. Si vous l'aviez placé à Haut ou Bas pendant la calibration, il faut le remettre à Haut ou Bas après la calibration.
  • Réglage de luminosité: Il est également prudent de vérifier que le réglage de la luminosité n'a pas été modifié lorsque le logiciel c'est fermé. Par exemple, si vous aviez défini le réglage sur 35, vérifiez qu’il est toujours à 35.

Il faut savoir que la calibration en cours ne s'applique pour l'instant qu'à l'entrée que vous avez calibrée. Si vous voulez calibrer toutes les autres entrées HDMI ou les applications, pour chacune d'entre elle, vous devez recopier les paramètres.
Pour cela, sélectionner l'entrée ou l'application pour laquelle vous voulez copier les résultats de calibration et ensuite, vous devez modifier les réglages suivants:
  1. Choisir le mode d'image que vous avez calibré: Professionnel 1 ou Professionnel 2
  2. Sélectionner la bonne température de couleur: Expert1 si Professionnel 1, Expert2 si Professionnel2
  3. Reporter la valeur de Luminosité maximale si différente de Moyen
  4. Ajuster la luminosité à la valeur choisie pendant la calibration
  5. Recopier les valeurs de gain/polarisation des couleurs si vous les avez modifiées.

A noter que si vous avez fait deux calibrations différentes et que vous voulez les appliquer toutes les deux à une entrée donnée, il faut rejouer les étapes 1 à 4 ci-dessus pour le deuxième mode d'image car les valeurs de luminosité et de température des couleurs sont spécifiques au mode d'image choisi.

Conclusion

Comme on peut le voir, le processus de calibration n’est pas quelque chose de simple.

J’ai commencé par essayer la calibration manuelle en utilisant le logiciel ColorHCFR avec une sonde Spyder 3 que je possédais, mais il y a trop de variables à prendre en compte pour s’assurer que la calibration sera bonne en fin de compte. Cela demande beaucoup trop de temps pour obtenir un résultat assez hasardeux au final car le réglage des paramètres se fait manuellement et cela demande énormément de temps.

J’ai décidé de tenter ma chance avec le logiciel CalMAN vu que Sony a mis au point une procédure de calibration « automatique » avec la société CalMAN. Au final, je suis satisfait du résultat obtenu (même si les chiffres reportent encore une erreur maximale de 1.6), l’image affichée à la télévision me parait bien meilleure que l’image que j’avais avec les différents modes pré-calibrés d'usine.
Le gros avantage du logiciel CalMAN est de donner un résultat correct par auto-calibration, ce qui fait gagner beaucoup de temps.

Donc, si vous en avez la patience, que vous êtes curieux par nature, que vous êtes patient et que vous êtes prêt à investir quelques euros et pas mal de temps, je pense que le jeux en vaut la chandelle. En tout cas, moi, cela me satisfait pleinement et j’ai l’impression d’encore mieux profiter de mon téléviseur.
Dernière édition par kadenaron le 19 Fév 2020 19:17, édité 3 fois.
kadenaron
 
Messages: 83
Inscription Forum: 15 Déc 2019 11:11
Localisation: Belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Déc 2019 20:37

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Déc 2019 12:17

DanBa
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1886
Inscription Forum: 16 Oct 2007 17:46
  • offline

Message » 01 Jan 2020 20:00

Bravo c'est intéressant . On peut du coup l'utiliser pour une autre télé sony.

Tu indiques ceci :"Par défaut, ce paramètre est mis sur auto mais pendant la calibration, il faut le mettre sur limit"é. Si on ne le met pas sur limité, la calibration ne fonctionne pas correctement. Comme Sony ne parle pas de ce paramètre dans sa présentation, CalMAN ne l’a pas implémenté dans son logiciel. Il n’est pas possible de le piloter à partir du logiciel CalMAN et il faudra donc bien s’assurer que l’on a mis ce paramètre sur limité avant de commencer la calibration."

Pourquoi si on laisse sur auto , ça foire les rendus de la calibration ?
Blutbad
 
Messages: 565
Inscription Forum: 03 Avr 2013 13:12
Localisation: BONDUES ( 59 ) AU BORD D'UNE VIGNE
  • offline

Message » 01 Jan 2020 20:05

Par ailleurs ,

tu indiques :" Par défaut le logiciel a choisi LCD(CCFL). Il faut changer cela en Raw XYZ lorsque l’on utilise une sonde I1 Display Pro."
l'AG9 est un oled ? il y a un choix Oled dans calman .
pourquoi ce choix ?
Blutbad
 
Messages: 565
Inscription Forum: 03 Avr 2013 13:12
Localisation: BONDUES ( 59 ) AU BORD D'UNE VIGNE
  • offline

Message » 01 Jan 2020 21:59

Blutbad a écrit:Bravo c'est intéressant . On peut du coup l'utiliser pour une autre télé sony.

Tu indiques ceci :"Par défaut, ce paramètre est mis sur auto mais pendant la calibration, il faut le mettre sur limit"é. Si on ne le met pas sur limité, la calibration ne fonctionne pas correctement. Comme Sony ne parle pas de ce paramètre dans sa présentation, CalMAN ne l’a pas implémenté dans son logiciel. Il n’est pas possible de le piloter à partir du logiciel CalMAN et il faudra donc bien s’assurer que l’on a mis ce paramètre sur limité avant de commencer la calibration."

Pourquoi si on laisse sur auto , ça foire les rendus de la calibration ?


Salut,

Oui, le logiciel est fait pour les téléviseurs Sony. Sur le site de portrait Displays, les télévisions suivantes sont supportées par le logiciel:
  • Sony 2019 Z9D/A9F/Z9F/A1E/A8F/X940E/X930E/X850E/X950G/X850F/X830F/X850G/X900F/X900E/X750F/X800G/X800E/Z9G/A9G/A8G/X780F
  • Sony 2018 A9F/Z9F/A8F/X90F/X85F/X83F/X80F/X75F (AF9/ZF9/AF8/XF90/XF85/XF83/XF80/XF75)
  • Sony 2017 A1/X95E/X94E/X93E/X90E (A1E/XE95/XE94/XE93/XE90)
  • Sony 2016 Z9D/ZD9

Pour l'entrée HDMI:

Ce que j'ai constaté, c'est que la fois ou j'avais oublié de mettre ce paramètre sur limité, la calibration de l'échelle des gris n'était pas bonne (le logiciel ne parvenait pas à calibrer correctement les gris foncés ni les gris clairs et le blanc).

Pourquoi la télévision ne détecte pas automatiquement la nature de la source? Je n'en sais rien mais peut-être que cela est du au fait qu'il s'agit d'une Raspberry Pi qui sert de générateur de pattern et que cette carte ne possède pas la fonction permettant d'annoncer au téléviseur quel standard utiliser? C'est juste une supposition.

Dans le doute, mettre le réglage sur limité garantira que tout est correctement configuré. Maintenant, si tu te lances dans la calibration d'un téléviseur avec une Raspberry Pi, tu peux essayer de laisser le réglage sur Auto et voir si tu obtiens un bon résultat.
Dernière édition par kadenaron le 01 Jan 2020 22:22, édité 1 fois.
kadenaron
 
Messages: 83
Inscription Forum: 15 Déc 2019 11:11
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 01 Jan 2020 22:08

Blutbad a écrit:Par ailleurs ,

tu indiques :" Par défaut le logiciel a choisi LCD(CCFL). Il faut changer cela en Raw XYZ lorsque l’on utilise une sonde I1 Display Pro."
l'AG9 est un oled ? il y a un choix Oled dans calman .
pourquoi ce choix ?


Alors là, ce n'est pas non plus très simple comme notion.

Voici ce qu'un représentant de CalMAN à répondu à la question que je lui ai posée est qui était la même que la tienne!

The recommendations are for our C6 HDR2000 colorimeter, as it has over 35+ meter modes, where as the i1 display pro only has under 10 (x-rite doesn’t including WOLED EDR in their SDK). Unless you create your own meter profile, I would recommend raw XYZ or Some people have gotten other EDRs to work by renaming them to one of the factory i1 display pro ones.


Apparemment, les profil proposés par le logiciel ne concernent uniquement que la sonde C6 HDR2000! Il n'y a donc pas de profil pour la sonde I1 Display Pro et donc, le mieux est de ne pas appliquer de profil du tout (raw XYZ veut dire données brutes XYZ, sans aucun traitement). On a donc bien probablement ici une imprécision lors de la calibration par rapport à une sonde qui coûte plus chère.

Je n'ai pas trop compris la deuxième partie de son explication qui dit que certaines personnes on réussi à faire fonctionner d'autres EDR.

Maintenant, je suis tombé sur ce site
Et là, je vois que l'on dit que dans le SDK de x-rite, il y a des EDR pour OLED pour la sonde I1 Display Pro. C'est juste l'inverse de ce que semble dire le représentant CalMAN!

Mais de toute manière, même si cet EDR existait, je ne saurais pas ou trouver le SDK ni comment insérer l'EDR dans le logiciel de CalMAN.
kadenaron
 
Messages: 83
Inscription Forum: 15 Déc 2019 11:11
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 02 Jan 2020 11:33

kadenaron a écrit:
Blutbad a écrit:Bravo c'est intéressant . On peut du coup l'utiliser pour une autre télé sony.

Tu indiques ceci :"Par défaut, ce paramètre est mis sur auto mais pendant la calibration, il faut le mettre sur limit"é. Si on ne le met pas sur limité, la calibration ne fonctionne pas correctement. Comme Sony ne parle pas de ce paramètre dans sa présentation, CalMAN ne l’a pas implémenté dans son logiciel. Il n’est pas possible de le piloter à partir du logiciel CalMAN et il faudra donc bien s’assurer que l’on a mis ce paramètre sur limité avant de commencer la calibration."

Pourquoi si on laisse sur auto , ça foire les rendus de la calibration ?


Salut,

Oui, le logiciel est fait pour les téléviseurs Sony. Sur le site de portrait Displays, les télévisions suivantes sont supportées par le logiciel:
  • Sony 2019 Z9D/A9F/Z9F/A1E/A8F/X940E/X930E/X850E/X950G/X850F/X830F/X850G/X900F/X900E/X750F/X800G/X800E/Z9G/A9G/A8G/X780F
  • Sony 2018 A9F/Z9F/A8F/X90F/X85F/X83F/X80F/X75F (AF9/ZF9/AF8/XF90/XF85/XF83/XF80/XF75)
  • Sony 2017 A1/X95E/X94E/X93E/X90E (A1E/XE95/XE94/XE93/XE90)
  • Sony 2016 Z9D/ZD9

Pour l'entrée HDMI:

Ce que j'ai constaté, c'est que la fois ou j'avais oublié de mettre ce paramètre sur limité, la calibration de l'échelle des gris n'était pas bonne (le logiciel ne parvenait pas à calibrer correctement les gris foncés ni les gris clairs et le blanc).

Pourquoi la télévision ne détecte pas automatiquement la nature de la source? Je n'en sais rien mais peut-être que cela est du au fait qu'il s'agit d'une Raspberry Pi qui sert de générateur de pattern et que cette carte ne possède pas la fonction permettant d'annoncer au téléviseur quel standard utiliser? C'est juste une supposition.

Dans le doute, mettre le réglage sur limité garantira que tout est correctement configuré. Maintenant, si tu te lances dans la calibration d'un téléviseur avec une Raspberry Pi, tu peux essayer de laisser le réglage sur Auto et voir si tu obtiens un bon résultat.

J'ai tenté pour ma part Madvr TPG via un ordinateur que je duplique donc sur mon AF9 .

Pour l'entrée HDMI , j'avais laissé de souvenir sur Automatique .Je maîtrise pas cet aspect entre limité et pleine entre la télé et l'ordinateur .

AU niveau de MADVR j'ai choisi les options suivantes :
Display expects RGB output - 16-235
Bit depth - 10bit
3D - auto
HDR peak - 400 nits

Sur l'ordinateur .j'ai choisi les options suivantes
Intel graphic driver settings.
Display - Select your secondary display and set to 1920x1080 and 23p refresh rate
Click advanced - Set quantization to full range
Color settings - Check YCbCr is disabled


Go back to main driver home page
Select Video - check the below settings
Standard color - App settings
Input Range - Driver settings\full range
Advanced - Color correction \disabled
Image enhance - Sharpness \app settings
Skin tone \disabled
Image scaling \disabled
Gamut mapping \disabled

Du coup j'ai un doute avec le fait de choisir en limité sur la télé car je n'ai pas eu à l"époque d'incohérence lors des mesures . On remarque quoi si ça foire ?
Blutbad
 
Messages: 565
Inscription Forum: 03 Avr 2013 13:12
Localisation: BONDUES ( 59 ) AU BORD D'UNE VIGNE
  • offline

Message » 02 Jan 2020 11:42

kadenaron a écrit:
Blutbad a écrit:Par ailleurs ,

tu indiques :" Par défaut le logiciel a choisi LCD(CCFL). Il faut changer cela en Raw XYZ lorsque l’on utilise une sonde I1 Display Pro."
l'AG9 est un oled ? il y a un choix Oled dans calman .
pourquoi ce choix ?


Alors là, ce n'est pas non plus très simple comme notion.

Voici ce qu'un représentant de CalMAN à répondu à la question que je lui ai posée est qui était la même que la tienne!

The recommendations are for our C6 HDR2000 colorimeter, as it has over 35+ meter modes, where as the i1 display pro only has under 10 (x-rite doesn’t including WOLED EDR in their SDK). Unless you create your own meter profile, I would recommend raw XYZ or Some people have gotten other EDRs to work by renaming them to one of the factory i1 display pro ones.


Apparemment, les profil proposés par le logiciel ne concernent uniquement que la sonde C6 HDR2000! Il n'y a donc pas de profil pour la sonde I1 Display Pro et donc, le mieux est de ne pas appliquer de profil du tout (raw XYZ veut dire données brutes XYZ, sans aucun traitement). On a donc bien probablement ici une imprécision lors de la calibration par rapport à une sonde qui coûte plus chère.

Je n'ai pas trop compris la deuxième partie de son explication qui dit que certaines personnes on réussi à faire fonctionner d'autres EDR.

Maintenant, je suis tombé sur ce site
Et là, je vois que l'on dit que dans le SDK de x-rite, il y a des EDR pour OLED pour la sonde I1 Display Pro. C'est juste l'inverse de ce que semble dire le représentant CalMAN!

Mais de toute manière, même si cet EDR existait, je ne saurais pas ou trouver le SDK ni comment insérer l'EDR dans le logiciel de CalMAN.

j'avais déjà vu ce site . le responsable est très présent sur le forum AVS

Le point négatif c'est qu'il faudrait avec un spectromètre pour avoir le profil propre nos télés au niveau de la valeur cible du blanc . Autant sur un lcd , le D65 peut etre correct mais sur l'oled c'est WRGB ... ce qui rend l'exercice très difficile
Blutbad
 
Messages: 565
Inscription Forum: 03 Avr 2013 13:12
Localisation: BONDUES ( 59 ) AU BORD D'UNE VIGNE
  • offline

Message » 02 Jan 2020 13:44

Blutbad a écrit:Du coup j'ai un doute avec le fait de choisir en limité sur la télé car je n'ai pas eu à l"époque d'incohérence lors des mesures . On remarque quoi si ça foire ?


Je peux juste te dire ce que j'ai compris et rien ne garanti que mes explications sont correctes.

J'ai compris que le signal vidéo sur une entrée HDMI est codé et transporte les informations YCbCr. Grosso modo, le signal contient l'information de luminance totale (Y) et l'information concernant deux couleurs (rouge et bleu). Le vert est recalculé à partir des 3 informations transmises.

L'information de luminance et les deux informations de couleur sont codées sur 8 bits chacune.

Dans le domaine de la télévision, l'information de luminance est limitée à la gamme 16-235 et l'information de couleur à la gamme 16-240. Normalement, un octet permet de coder 256 valeurs qui vont de 0 à 255, mais toute cette dynamique n'est pas exploitée dans le domaine de la télévision.

Dans le domaine du PC et donc des moniteur de PC, l'information est codée sur toute la dynamique: 0 à 255.

En pratique, cela veut dire que dans le domaine de la télévision, si on veut transmettre du noir, on va envoyer la valeur 16 pour la luminance et non pas la valeur 0! Les valeurs en dessous de 16 n'auront aucun intérêt vu qu'il n'est pas possible d'afficher une couleur noire plus noire que noir. De même, si on veut transmettre un blanc 100%, on enverra 235 et non pas 255. Les valeurs au dessus de 235 n'ont pas non plus de sens puisque il n'est pas possible d'afficher une couleur blanche plus blanche que blanc!

Il est donc important pendant la calibration d'une télévision que celle-ci interprète correctement la gamme de codage utilisé pour la luminance et les couleurs.

Si la télévision n'interprétait pas correctement la dynamique du signal, si par exemple elle utilisait toute la dynamique (0 - 255) alors qu'elle doit utiliser la dynamique limitée, que ce passerait-il?

Ce que je me dis (mais ce serait bien qu'un expert confirme), c'est que quand le logiciel de calibration envoie du noir, la chaîne d'émission envoie la valeur 16 dans la composante de luminance. Si la télévision fonctionnait sur une gamme étendue, elle s'attendrait à ce que le noir soit codé avec la valeur 0. Du coup, si elle reçoit la valeur 16, elle la transformerait en du gris très foncé (je ne suis même pas certain que l'utilisateur lambda remarquerait qu'il y a visuellement une erreur, parce que sans référence, toute image sombre peut paraître noire).
Il en va de même pour le blanc. La valeur 235 serait reçue mais comme pour la télévision le blanc équivaut à 255, alors 235 équivaut à un gris très clair. Ici non plus, pas certain que l'utilisateur remarquerait quelque chose car en l'absence de référence, le gris très clair peut très bien être pris pour du blanc.

Néanmoins, le logiciel de calibration connaît la couleur ou le gris qu'il veut afficher. Du coup, s'il demande du noir et pour autant que lui connaisse la référence du noir, s'il reçoit du gris foncé, il va modifier les réglages de la télévision pour essayer d'obtenir du noir. Il fera de même pour toutes les couleurs et pour le blanc mais pour moi, il va toujours persister une erreur plus élevée que si la télévision était alignée sur la dynamique du signal.

Au final, je ne pense pas que cela empêchera la calibration mais, je pense que les couleurs ne seront pas correctement calibrées, que les noirs ne seront pas tout à fait noir et le blanc tout à fait blanc. Je pense également que le deltaE moyen en sortie de calibration sera moins bon que si le réglage était correct.

C'est mon avis, mais encore une fois, je ne suis pas expert. Je ne fais que m'informer pour l'instant (tout en testant chez moi) et je peux me tromper.
kadenaron
 
Messages: 83
Inscription Forum: 15 Déc 2019 11:11
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 02 Jan 2020 14:17

Blutbad a écrit:j'avais déjà vu ce site . le responsable est très présent sur le forum AVS

Le point négatif c'est qu'il faudrait avec un spectromètre pour avoir le profil propre nos télés au niveau de la valeur cible du blanc . Autant sur un lcd , le D65 peut etre correct mais sur l'oled c'est WRGB ... ce qui rend l'exercice très difficile


OK, et donc je pense que pour la sonde C6 HD HDR2000, ce travail a déjà été fait et les fichiers sont fournis pour différents types d'écran. Si je comprends bien, les profils disponibles dans le logiciel CalMAN sont ceux pour la sonde C6 HDR2000.

Pour la sonde I3 Display Pro, cela n'a pas été fait ou si c'est fait, ces profils ne sont pas dans le logiciel CalMAN? Par contre, il semblerait que si ces profils existaient, on pourraient les incorporer dans le logiciel.

Dans le lien que je t'avais donné ci-dessus, il semblerait que les profils suivant ont été développés pour une I1 Display Pro:
  1. Generic CMF
  2. CCFL-LCD
  3. Wide Gamut CCFL-LCD
  4. White LED
  5. Wide Gamut RGB LED
  6. OLED
  7. Plasma
  8. RG Phosphor (GB-LED)
  9. Projectors (DLP or LCD) with Ultra High Pressure (UHP) lamps

Au final, cela correspond tout de même plus ou moins à ce que le représentant de CalMAN m'a dit, il existe moins de 10 profils pour la sonde I1 Display Pro.

On peut voir tout de même qu'il existe un profil OLED, mais CalMAN parle de WOLED. Y-a-t-il une différence entre OLED et WOLED? Que veux dire WOLED?
kadenaron
 
Messages: 83
Inscription Forum: 15 Déc 2019 11:11
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 02 Jan 2020 16:41

kadenaron a écrit:
Blutbad a écrit:j'avais déjà vu ce site . le responsable est très présent sur le forum AVS

Le point négatif c'est qu'il faudrait avec un spectromètre pour avoir le profil propre nos télés au niveau de la valeur cible du blanc . Autant sur un lcd , le D65 peut etre correct mais sur l'oled c'est WRGB ... ce qui rend l'exercice très difficile


OK, et donc je pense que pour la sonde C6 HD HDR2000, ce travail a déjà été fait et les fichiers sont fournis pour différents types d'écran. Si je comprends bien, les profils disponibles dans le logiciel CalMAN sont ceux pour la sonde C6 HDR2000.

Pour la sonde I3 Display Pro, cela n'a pas été fait ou si c'est fait, ces profils ne sont pas dans le logiciel CalMAN? Par contre, il semblerait que si ces profils existaient, on pourraient les incorporer dans le logiciel.

Dans le lien que je t'avais donné ci-dessus, il semblerait que les profils suivant ont été développés pour une I1 Display Pro:
  1. Generic CMF
  2. CCFL-LCD
  3. Wide Gamut CCFL-LCD
  4. White LED
  5. Wide Gamut RGB LED
  6. OLED
  7. Plasma
  8. RG Phosphor (GB-LED)
  9. Projectors (DLP or LCD) with Ultra High Pressure (UHP) lamps

Au final, cela correspond tout de même plus ou moins à ce que le représentant de CalMAN m'a dit, il existe moins de 10 profils pour la sonde I1 Display Pro.

On peut voir tout de même qu'il existe un profil OLED, mais CalMAN parle de WOLED. Y-a-t-il une différence entre OLED et WOLED? Que veux dire WOLED?


Les dalles LG Oled ne sont pas RGB "pure" contrairement aux panneaux LCD par exemple . La dalle comprend le W pour white , qui permet aux dalles Oled d'être plus lumineuse je pense . sur les télé sony par exemple , c'est le fameux réglage luminance bas , moyen et haut . Tu ajustes le blanc en fait .
ça fiche le bazar pour avoir une calibration sauf si tu as un spéctromètre pour avoir la référence normale de ta dalle .
Je pense que LG veut à terme faire du vrai OLED pour les télé.Enfin c'est que je comprends à mon niveau .
Blutbad
 
Messages: 565
Inscription Forum: 03 Avr 2013 13:12
Localisation: BONDUES ( 59 ) AU BORD D'UNE VIGNE
  • offline

Message » 03 Jan 2020 9:50

Blutbad a écrit:
Les dalles LG Oled ne sont pas RGB "pure" contrairement aux panneaux LCD par exemple . La dalle comprend le W pour white , qui permet aux dalles Oled d'être plus lumineuse je pense . sur les télé sony par exemple , c'est le fameux réglage luminance bas , moyen et haut . Tu ajustes le blanc en fait .
ça fiche le bazar pour avoir une calibration sauf si tu as un spéctromètre pour avoir la référence normale de ta dalle .
Je pense que LG veut à terme faire du vrai OLED pour les télé.Enfin c'est que je comprends à mon niveau .


OK, alors je commence à comprendre. J'ai mal interprété la réponse de CalMAN je pense. J'ai pensé que les modes listés concernaient uniquement la sonde C6, mais c'est sans doute inexact.
J'ai rouvert CalMAN avec la sonde I1 Display Pro connectée est les modes suivants apparaissent:
  • LCD (CCFL)
  • LCD (CCFL Wide Gamut)
  • LCD (LED)
  • LCD (LED RGB)
  • LCD (LED Blue Green)
  • CRT
  • OLED
  • Plasma
  • Rear Projector (CRT)
  • Rear Projector (UHP)
  • Rear Projector (CRT)
  • Front Projector (UHP)
  • Raw XYZ
  • Ambiant Light-Diffuser

Les profils ci-dessus sont donc bien des profils pour une sonde I1 Display Pro et non pas pour la sonde C6 de CalMAN.
Cela correspond d'ailleurs bien à la réponse de CalMAN, il n'existe qu’une dizaine de profils EDR pour la sonde I1 Display Pro alors que la sonde C6 supporte plus de 35 profils.

Par contre, la réponse de CalMAN veut donc dire que le profil OLED listé ici ne concerne que du OLED pur et non pas du WOLED. Du coup, il n'existe aucun profil adapté à l'écran de l'AG9 pour la sonde I1 Display Pro et dans ce cas, il est conseillé de ne pas appliquer de profil du tout et d'utiliser le profil dit Raw XYZ qui ne réalise aucun post traitement sur les données lues.

Ce qui m'a induit en erreur, c'est que dans la documentation de CalMAN, il parle également de OLED et non pas de WOLED, et que cela ne concerne que la sonde C6 (mais ce n'est pas écrit dans la documentation, c'est le représentant de CalMAN qui me l'a dit). La documentation n'est pas précise à ce sujet, je n'ai pas de sonde C6 et donc je ne vois pas les différents profils existants pour une sonde C6.

Bref, ce que j'ai écrit dans mon premier post reste exact, il faut choisir Raw XYZ pour une sonde I1 Display Pro.
kadenaron
 
Messages: 83
Inscription Forum: 15 Déc 2019 11:11
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 10 Jan 2020 11:23

Bonjour à tous,

Ayant reçu mon Ag9 cette semaine je compte passer à l'étape calibration.

J'ai déjà une sonde I1display pro et ai toujours utiliser des iso comme mire.

Je me pose la question suivante, pourquoi ne pas utiliser une iso de mire directement lu par la tv avec le calman ?
DAVEYBROTHERS
 
Messages: 6431
Inscription Forum: 25 Juin 2008 13:42
Localisation: Pas loin de je ne sais où.
  • offline

Message » 10 Jan 2020 22:20

Bonjour à toi,

Je ne vais pas vraiment savoir t'aider car je n'ai pas essayé cette méthode mais je m'interroge sur ta proposition.

L'avantage du logiciel CalMAN, c'est de pouvoir faire une calibration automatique. Pour cela, le logiciel doit pouvoir contrôler le colorimètre et le générateur de pattern. Je ne vois pas trop comment tu comptes donner le contrôle du générateur de pattern au logiciel de calibration?

Quand tu dis faire lire un iso de mire par la télévision, tu passes par un lecteur de DVD ou par le PC sur lequel est installé le logiciel de calibration?
kadenaron
 
Messages: 83
Inscription Forum: 15 Déc 2019 11:11
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 10 Jan 2020 22:27

Lecture par la TV.

J'ai eu par le passé utilisé le log de calibration hcfr pour calibrer lecteur et diffuseur via Iso de mire.

Donc calibration manuelle.

Après autre point, je me demande si le gap du calibration est si important compte tenu des divers résultats de test de la presse spécialisée. La TV me paraît déjà bien calibrée. A l'époque de mon Sony w4710, une calibration via sonde était plus que nécessaire pour corriger le bouzin :D

J'avais d'ailleurs fait un post ici.
DAVEYBROTHERS
 
Messages: 6431
Inscription Forum: 25 Juin 2008 13:42
Localisation: Pas loin de je ne sais où.
  • offline


Retourner vers Les logiciels de calibration

 
  • Articles en relation
    Dernier message