Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

[ACTU] 28ème Festival de Gerardmer 2021

Message » 01 Fév 2021 14:16

:ohmg: Merci pour tes retours !De mon côté, je suis super frustré car je n'ai pas pu avoir accès à la TV pour une 2nde séance... :oops:

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6925
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Fév 2021 14:16

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

GERARDMER 2021 : Le film de survie à la campagne

Message » 01 Fév 2021 22:16

Impetigore (Perempuan Tanah Jahanam)
Joko Anwar – Indonésie 2019


Image

Maya qui n’a jamais connu ses parents et a du mal à joindre les deux bouts dans la grande ville, découvre dans les affaires d’une vielle tante que ses parents ont été riches et qu’elle pourrait bien hériter d’une vaste demeure dans un petit village reculé. Elle s’y rend donc avec sa meilleure amie sans savoir qu’elle y est attendue de pied ferme, elle serait à l’origine d’une malédiction qui fait naître les bébés sans peau.

Joko Anwar est un réalisateur habitué des festivals, il est l’auteur de Modus anomali : le réveil de la proie, Satan’s slave et Gundala. Son dernier film Impetigore est très proche de Satan’s slave par la photo, l’ambiance et le thème de la malédiction qui s’abat sur les enfants à cause des péchés des parents et on retrouve Tara Basro dans le rôle de Maya qui était déjà maudite dans Satan’s slave. Impetigore tient plus du film de survie où une jeune fille est poursuivie par une meute de paysans armés de machettes pour lui faire la peau au sens littéral, le surnaturel intervenant juste au travers de 3 fantômes de petites filles. D’ailleurs j’ai cru reconnaître une scène de Massacre à la tronçonneuse sur la fin.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1910
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

GERARDMER 2021 : Le film où l'on a vendu son âme au Diable

Message » 01 Fév 2021 22:22

The Dark and the Wicked
Bryan Bertino – USA 2020


Image

Une sœur et frère se rendent dans la ferme de leurs parents où le père est en train de mourir. Bien que leur mère ne cesse de leur demander de partir, les enfants veulent rester, être là pour leur père qui n’en a peut-être plus pour longtemps. Ce qui va particulièrement déplaire à une entité maléfique installée dans les lieux et qui a l’intention de récupérer l’âme du défunt, et il paraît que c’est mieux quand on meurt dans la solitude. Va falloir faire du vide.

The dark and the wicked est un film lent à l’ambiance bien lourde, servi par une interprétation crédible et ça fonctionne plutôt bien. Même si la disproportion des forces en présence rend les enjeux moins intéressants, la famille ne peut rien contre cette entité surnaturelle, les voir s’accrocher désespérément autour du corps moribond du père malgré toutes les horreurs que fait s’abattre sur eux l’entité maléfique avec tous le sadisme dont elle est capable, juste pour une seule âme au final, et pourquoi seulement celle-ci, force l’intérêt pour leur passion que l’on suivra jusqu’à ce que la dernière lumière s’éteigne.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1910
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

GERARDMER 2021 : Remise de prix

Message » 01 Fév 2021 22:26

And the winner is…

Le festival c’est fini.

Le grand prix va à POSSESSOR de Brandon Cronenberg.
Ça tombe bien c’est le meilleur film que j’ai vu.
Par contre je n’ai vu aucun des autres films primés.

Prix du jury à SLEEP et TEDDY.
Prix du public et de la critique à La Nuée
Prix des jeunes de plus de 16 ans à TEDDY.

Tous les détails du palmarès ici : Palmarès du 28e festival de Gerardmer

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1910
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message