Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

[SAGA] Matrix

Message » 18 Fév 2013 1:08

Le premier volet est un sublime film de science-fiction qui se suffisait à lui-même et on aurait dû en rester là :-? . J'ai été incroyablement déçu par la suite.

Ca restera malgé tout à mes yeux la saga emblématique des années Internet et de la révolution numérique de cette époque. Ses musiques n'ont pas pris une ride.




poilau
 
Messages: 4000
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Fév 2013 1:08

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Juin 2014 10:24

Je me suis fait la trilogie le mois dernier et franchement, c'est toujours aussi bon. Le premier est bien sûr le meilleur, et n'a pas vieilli d'un poil.

Pour celles et ceux que ça intéresse, voici une émission dédiée au doublage du film de 1999 ;)
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Administrateur de l'Association
Administrateur de l'Association
 
Messages: 8736
Inscription Forum: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Alès
  • offline

Message » 29 Juin 2014 22:09

Marrant. Je me la suis refaite ce mois-ci et j'aime toujours.
Cela dit, avec le temps, certaines mises en scène sont quand même un peu lourde et la mort de Trinity reste toujours un carnage.
Mais l'histoire est vraiment palpitante.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75610
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 01 Juil 2014 14:33

La première fois que j'ai vu Matrix 1, j'ai adoré, comme tout le monde...
La suite...tellement attendue, m'a affreusement déçu.
Du verbiage, sans cesse, proche du grotesque avec le Mérovingien, de la surenchère de baffes dans la gueule que ça tourne dans tous les sens...et puis on y comprend rien...
Et j'étais analyste programmeur à l'époque, fan de SF, de littérature cyberpunk, joueur de JDR Cyberpunk/Shadowrun et en même temps je faisais mon doctorat de philo.
Tout ça pour dire que si il y en avait un qui aurait du piger du premier coup ce genre de scénario, c'était bien moi : en général, sans trop me vanter, je comprends vite le scénar d'un film tout public et en plus... informatique + jeux vidéo + littérature SF + philosophie (tout ce qu'il y a dans le film) c'était un peu mes spécialités.
Eh ben là je n'ai rien compris...je me suis même dit qu'il n'y avait rien à comprendre...ou alors que si il y avait un sens qui m'échapait, alors il allait échapper à tout le monde.
Pourtant, j'ai laissé cette chance à ce Matrix 2, je l'ai revu...en m'accrochant.
Et effectivement, à la première vision du film, je n'avais pas compris :o
Tous les codes sont pulvérisés : normalement, ces personnages impassibles et sans émotion devraient se trouver plus que traumatisés puissance 1000 en comprenant la situation inextricable et tragique de l'humanité, néo le premier...
La rencontre avec le Mérovingien, qui est capitale, est un peu ratée : néo et les autres auraient au moins du tiquer une seconde devant ce type qui leur révèle tout ce qu'il peut avant de laisser tomber. Ben oui puisque ces "sauveurs", comme leurs prédescesseurs, ne pensent qu'à aller chercher leur (maitre des) clef/porte/trésor, alors autant aller se faire sucer dans les toilettes pour dame...la grande classe :siffle:
Tout ça pour dire que la compréhension de Matrix 2, à l'époque, était quasi impossible pour le grand public...
Et même aujourd'hui, à mon avis, elle n'est pas aisée...
Ou alors, et c'est tout à fait possible, j'ai simplement été mal comprenant pour ce film, ça nous arrive à tous.
L'idée générale du 2, pour complexe qu'elle soit, est à mon avis brillante, surprenante, mais mal exposée et exploitée. D'un autre coté, si j'étais réal et que l'on me demandait filmer un scénar pareil de manière à ce qu'il soit facile à piger eh bien euh...
Il n'en va pas moins que j'aime énormément cette trilogie, même si le 2 fait partie des rares films de ma connaissance qui accordent trop de confiance à leur public.
Dernière édition par Boc21 le 30 Sep 2015 0:43, édité 1 fois.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 01 Juil 2014 19:05

Tiens pour les philosophes il y a le bouquin «Matrix : machine philosophique» d'Alain Badiou que j'ai lu récemment, pas mal pas mal du tout comme bouquin j'ai adoré.
muse92
 
Messages: 2434
Inscription Forum: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 01 Juil 2014 22:05

Hop. Je me le mets dans ma liste d'envie AZ! Merci pour l'info. :wink:

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75610
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 27 Sep 2015 3:01

muse92 a écrit:Tiens pour les philosophes il y a le bouquin «Matrix : machine philosophique» d'Alain Badiou que j'ai lu récemment, pas mal pas mal du tout comme bouquin j'ai adoré.



Un livre proprement fabuleux qui permet de mettre en lumière des tas de concepts suggérés par la trilogie (philosophique, mythologique, religieux, scientifiques, martiaux...) et de réellement apprécier la trilogie à sa juste valeur (et pas que le 1 contrairement à ce que l'opinion commune peut croire) :bravo:
oyeahmai
 
Messages: 23
Inscription Forum: 15 Sep 2015 19:59
  • offline

Message » 29 Sep 2015 17:45

muse92 a écrit:Tiens pour les philosophes il y a le bouquin «Matrix : machine philosophique» d'Alain Badiou que j'ai lu récemment, pas mal pas mal du tout comme bouquin j'ai adoré.


Et alors Zion est réel ou pas ? :ane:
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 29 Sep 2015 18:05

Bien sûr que oui. C'est pourtant pas compliqué à comprendre! :mdr:

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75610
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 30 Sep 2015 0:50

Cela aurait vraiment été une énorme déception pour moi un twist aussi vulgaire, un peu comme dans les films d'horreur. Un type qui fait un cauchemar, se réveillle, il lui arrive encore des horreurs et en fait, ça alors, il se réveille encore...il rêvait qu'il rêvait...quelle surprise...c'est pas comme si on avait pas déjà vu ça dans ouat mille films non plus
Que Zion soit un autre système de controle, un monde virtuel à un autre niveau de la matrice lorsque l'on croit s'être déconnecté une première fois et que l'on prendrait pour le monde réel...finalement ce serait la même astuce scénaristique éculée façon mondes virtuels.
Un peu comme une infinité de mondes virtuels intriquées les uns dans les autres façon poupée Russe...
Perso je m'y attendais...heureux que ce ne fut pas le cas.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 30 Sep 2015 14:45

J'en était déjà convaincu avant même si j'ai joué le jeu de l'analyse et du débat contradictoire avant de l'affirmer, mais là, depuis que j'ai vu Cloud Atlas (la geste finale du film est limpide) et ai constaté que Larry était devenu Lana, je n'ai plus aucun doute sur ce qui sous-tend leur travail. Convaincus du grand simulacre à l'œuvre et de ses rouages fleurissant sur le bourbier de la condition humaine, ils n'en ont pas moins foi en quelque chose de l'ordre de la transcendance (trans...). Ils ne peuvent être fatalistes et considérer notre chimie comme indépassable :mdr:
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 02 Oct 2015 19:35

J'adore cette saga
Javimoi
 
Messages: 4
Inscription Forum: 02 Oct 2015 19:30
  • offline

Message » 05 Oct 2015 11:32

je vois que suivre le lapin blanc pour arriver jusqu'au bras de morphée tout au fond du terrier a toujours un franc succes.
accepter de voir le simulacre tout en esperant que zion soit reelle me donne envie une fois de plus d'evoquer la phrase de l'architecte...je vois d'ici le debut d'un processus chimique qui va te permettre d'outrepasser la logique et la raison au profit de l'espoir,l'espoir source de la plus grande force de l'homme mais aussi sa plus grande faiblesse... :wink:
un simulacre de la realité n'etant de fait pas la realité,vouloir que ce qui s'y trouve soit la realité est on ne peut plus le refus de la logique et la raison...la nature humaine et ses emotions permettent de controler l'homme,la logique et la raison peuvent lui permettre de s'affranchir de ce controle...
la logique et la raison permettent de remettre en cause ce qui a ete presenté dans matrix premier du nom comme etant la realité alors que le simulacre etait dejà en place.la trilogie n'a jamais montré qu'un monde totalement virtuel ou tout est déterminé,donc pas d'etre humain dans cette oeuvre,que des programmes.neo et les zionnais..des programmes.
montrer le simulacre facilement au spectateur n'a aucun interet car il faut que celui ci ait la possibilité de s'accrocher à l'illusion au delà de toute raison,à défendre le systeme,pour que la nature humaine puisse se déployer.seule le developpement de la pensée,de la reflexion,loin du brouillage des emotions,peut conduire à voir le simulacre et donc à la remise en cause de ce qui a ete avancé comme dogme dans le premier film.

quelques phrases tres succintes des auteurs sur leur trilogie:

http://www.cinemateaser.com/2015/01/66663-jupiter-%E2%80%93-le-destin-de-l%E2%80%99univers-qui-a-peur-des-wachowski-pas-nous
marck5
 
Messages: 1021
Inscription Forum: 27 Mai 2003 23:49
  • offline

Message » 06 Oct 2015 2:22

+1
Comme je l'écrivais ci-dessus...
Une saga très exigeante pour le spectateur :mdr:
Alors que l'on ne s'y attends pas du tout.
On se prépare à voir la suite d'un film style "la grande histoire classique inscrite dans la tronche de tout individu" façon "le sauveur destiné à sauver le monde" et paf...on sort de l'imaginaire épique pour tomber sur une fable philosophique froide et glacée évoquant la liberté, la raison, la logique, la force de l'émotion, le déterminisme...
Sérieusement, la première fois que j'ai vu Matrix 2 je n'ai RIEN compris : ça m'a saoulé point barre :oops:
Par contre lorsque je l'ai revu, non pas en me disant que j'allais voir la suite de Matrix 1 mais en me concentrant genre comme avant de lire Hegel ou Spinoza là oui...ça le fait :lol:
Je suis positivement stupéfait de voir qu'un film si exigeant ait eu un tel succès.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 06 Oct 2015 9:52

Impossible de remettre la main sur une série de longs messages que j'avais postés à l'époque de mon inscription (bizarre ça de pas pouvoir remonter si loin ?) où j'expliquais dans le détail ce qui faisait pour moi, la cohérence de cette oeuvre. J'avais revu la trilogie entière, sans oublier les indispensables (bon, pas tous, ok :wink: ) court-métrages Animatrix à replacer entre les bons films, pour en ressortir avec le sentiment que cette saga était d'une ambition exceptionnelle, sinon unique, au cinéma, dans le monde des blockbusters.
Ce que raconte Matrix en s'appuyant avec une malice et une culture exemplaire m'avait particulièrement séduit. J'en étais ressorti avec le sentiment d'être rempli, les neurones en suractivités, pour débattre pendant deux heures avec un ami sur l'histoire, tout ce qu'elle racontait...
J'étais conquis et en même temps surexcité, conscient qu'il fallait ingérer cette masse rapidement au risque d'en perdre l'essentiel rapidement.
J'étais venu partager mon enthousiasme sur des forums, dont celui-ci, en me fendant de longues critiques explicatives, sur les références mythologiques, religieuses et philosophiques qui constituent le sous-texte de la saga, références à bien intégrer pour pleinement saisir Matrix dans son ensemble.

Et puis plus de 10 ans plus tard... Il ne me reste rien. Plus rien du tout. Un vague souvenir de considérations complexes mais passionnantes. Et bien entendu quelques scènes hallucinantes. L'impression d'une série géniale mais compliquée pour celui qui cherche à en saisir la pleine portée, les sens.
Tout ça pour dire qu'à moins de revoir l'ensemble d'une traite, ce que j'avais fait à l'époque, cette saga est d'une exigence qui nécessite un investissement total pour pleinement la recevoir et la comprendre dans son entièreté.
Moi le premier, qui me targuais d'avoir saisi, d'être totalement entré dans l'univers des Wachoski, avec le temps, Matrix m'a échappé.

Ce qui ne me donne qu'une seule envie : tous me les refaire très vite !!!
Mais l'exigence du sujet pour peu qu'on désir aller au bout de ce qu'il implique, nécessite une concentration optimale et surtout un visionnage rapproché de tout le corpus. Trois films et les court-métrages... Pas simple de trouver le temps...

Une chose est sûre : je pense que les frangins Weinstein n'avaient aucune fichue idée de ce qu'ils produisaient ! :lol:
En tout cas ils étaient loin de piger ce que les réals ambitionnaient réellement... Et le succès du 1er opus leur a laissé la possibilités de faire leurs films comme ils l'entendaient.

La configuration dans mon profil


Un peu de matos pour se faire plaisir...
ketzal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1329
Inscription Forum: 01 Déc 2003 1:01
Localisation: Mon antre.
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message