Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: enzo29 et 13 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Willow

Message » 14 Avr 2013 11:26

Image

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Dolby Digital 2.0. Français (VFF) DTS 5.1
- Sous-titres : Français. Anglais pour malentendants

• Image : Tiré d'une superbe remasterisation 4K, voilà un transfert HD qui permet de redécouvrir "Willow" comme jamais auparavant. Le master, lumineux et d'une grande stabilité, est presque dénué de poussières (deux ou trois micro-taches), le grain cinéma d'origine a été conservé, l'encodage est solide, le piqué est fantastique (les flous présents dans quelques plans sont dus à des problèmes de focus et non au Blu-ray), les contrastes sont magnifiques et les couleurs, dont l'étalonnage a été volontairement modifié (tout est plus chaleureux qu'auparavant), enchantent.
• Audio : Des pistes sonores 5.1 (la VF est un peu plus stridente et délivre des voix légèrement étouffées) à la spatialisation subtile mais qui ne manque pas de souffle, à la frontale dynamique, aux surrounds riches en effets, aux basses bien présentes et qui pour couronner le tout, diffusent le score de James Horner avec une ampleur jouissive.

- Région : B (France)
- Éditeur : 20th Century Fox
- Date de sortie : 03 avril 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 14 Avr 2013 11:26

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Death Race : Inferno

Message » 14 Avr 2013 11:29

Image

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1. Français (VFF) DTS 5.1
- Sous-titres : Français. Anglais pour malentendants

• Image : Un niveau de détails poussé, une définition très affûtée, une profondeur de champ excellente, des couleurs désaturées et terreuses bien rendues, des contrastes savamment appuyés, des noirs profonds et une fluidité à toute épreuve. Cependant tout n'est pas parfait car les rares plans peu éclairés présentent un léger bruit vidéo.
• Audio : Des pistes sonores de compétition qui parviennent à faire rugir les enceintes et le canal LFE avec une rare fureur. Des mixages pas très subtils donc mais pétaradants à souhait !

- Région : B (France)
- Éditeur : Universal Pictures
- Date de sortie : 26 mars 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Les Mondes de Ralph 3D

Message » 14 Avr 2013 11:34

Image

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) DTS-HD High Resolution Audio 5.1
- Sous-titres : Anglais et Français

• Image : Le niveau de définition et la précision du piqué sont sensationnels, la palette colorimétrique est aussi nuancée que riche en couleurs (les environnements ultra acidulés de "Sugar Rush"), les contrastes sont splendides (l'univers sombre du FPS moderne "Hero's Duty") et les noirs idylliques. Un transfert HD absolument parfait !
• Audio : Des pistes sonores hyper convaincantes dont la richesse et l'équilibre du mixage, l'intelligibilité des voix, la finesse de la spatialisation, la dynamique de la frontale, la ventilation des canaux arrières et l'ampleur du canal LFE sont un enchantement pour les oreilles.
• La 3D : Une 3D irréprochable et immersive comme Disney en a le secret. La fenêtre de profondeur est très bonne sur l'ensemble du film avec des passages où elle devient carrément renversante (la séquence dans l'univers musclé de "Hero's Duty"), la sensation de volume est excellente, le détachement dans l'espace des éléments et personnages est optimal, de nombreux petits débordements (des éléments de décors s'extraient souvent du cadre) parsèment le film et quelques jaillissements modérés (particules de cendres, neige, étincelles, débris de décors, armes, mentos) dont un étonnant effet de lens flare amplifient la qualité de cette 3D. Image
• Bonus à ne pas manquer : Le prodigieux court-métrage poétique "Paperman" (7 min) qui a été primé dans le monde entier.

- Région : B (France)
- Éditeur : Walt Disney France
- Date de sortie : 05 avril 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

American History X

Message » 14 Avr 2013 11:40

Image

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (VC-1) / [1.85]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) Dolby TrueHD 5.1.
- Sous-titres : Français.

• Image : Un transfert HD honorable mais loin d'être percutant. D'un côté nous avons une définition qui n'est pas au niveau et qui accuse beaucoup de douceur, un piqué qui n'est pas vraiment pointu et des contrastes certes réguliers mais qui manque de richesse, et d'un autre côté nous avons une palette colorimétrique bien équilibrée et des noirs solides. Le résultat n'est pas désagréable mais l'éditeur nous a quand même habitué à beaucoup mieux.
• Audio : Des pistes sonores calmes et réalistes dont la scène frontale est plus appuyée que l'activité des surrounds (quelques ambiances de la rue et de la prison) et du subwoofer. Reste des dialogues clairs et le score d'Anne Dudley qui est restitué avec emphase et c'est bien là le principal.

- Région : B (France)
- Éditeur : Metropolitan Vidéo
- Date de sortie : 16 juin 2009

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 14 Avr 2013 21:00

tenia54 a écrit:
arnuche a écrit:
tenia54 a écrit:
arnuche a écrit:C'est où ce que tu avais écrit pour Argo ? :oops:


Je l'ai copié collé juste en dessous de mon test. Je l'avais tapé sur Ecranlarge à la base.

Merci, ça valait le coup d'oeil :lol: , exemple ;
les méchants Iraniens zombies primaires probablement partouzeurs de droite

:mdr:


:mdr:

Et je tiens à dire que je n’exagère qu'à peine mon ressenti vis à vis du film.
D'un côté, il y a cette sensation de regarder un truc complètement inoffensif, avec la profondeur et la force d'engagement de je ne sais pas moi, Arrête moi si tu peux, et de l'autre un côté très manichéen, avec ses méchants monsieurs qui font que faire peur, toujours agressifs, toujours parano, toujours l'arme à la main, photos à l'appui pendant le générique de fin pour bien montrer que c'est pas du chiqué "c'était comme ça à l'époque, mon bon m'sieur !". Alors oui, peut être que c'était comme ça à l'époque, mais perso, dans un film, ça fait ultra manichéen et primaire.


Stop au HS les gars, CE TOPIC NE SERT QU'A POSTER DES TESTS pour qu'ils soient ensuite référencés. Si vous souhaitez laisser des commentaires sur Argo c'est par ici.

Sans rancune les amis. :wink:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

La rivière rouge (FR)

Message » 14 Avr 2013 22:50

Image
La rivière rouge (Red River) - Howard Hawks


Wild Side, 2012
BD-50, Zone B
1.37, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 17381 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 836 kbps / 16-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 864 kbps / 16-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
STF, amovibles

Parce que c'est toujours plus facile de lister dans ce sens là, je vais commencer par les faiblesses flagrantes (mais parfois inévitables) du Blu Ray.

- Avec la présence de 4h20 de film (2h06 + 2h12), et vu que la version courte a été reconstruite à partir de la version longue, on aurait pu s'attendre à l'utilisation de seamless branching afin d'optimiser l'espace disque. Killer Elite n'en avait pas, La rivière rouge n'en aura pas non plus. Résultat : le débit vidéo du film est assez limite, à 17381 kbps. En théorie et vu le contenu du disque, en seamless branching, on aurait pu atteindre les 30000 kbps minimum, voire le maximum autorisé par le support. Dommage. Qui plus est, malgré ces 4h20 de film, le disque n'est utilisé qu'à 38 Go, soit environ 80% de ses capacités. Heureusement, au vu du rendu, cela ne semble pas générer de problèmes de compression visibles.

- Comme expliqué dans le livre, sur Internet et dans le documentaire de 16 min de l'édition (que de communication, dites donc), il y a des différences notables entre les plans SD utilisés dans la version courte et le reste du film. Ces plans SD sont parfois, mais rarement, trouvables en HD dans la version longue et y sont bien plus beaux. Ils apparaissent tout au long de la version courte, et sont environ au nombre de 12. Leur durée varie entre quelques images (2 à 5 secondes) et 30 secondes, la plupart font environ 20 secondes. Au sein même de ces plans en SD, la qualité varie : certains sont vraiment moches et possèdent un fort aliasing, d'autres sont simplement passables. Dans tous les cas, la différence avec le reste du film, autrement plus fin et beau, est flagrante. A noter que ces inserts concernent les génériques de début et de fin.

- Comme trop souvent chez Wild Side, les pistes sons sont proposées en 16-bit seulement.

Ces points "noirs" notés, le reste du film est présenté dans un état agréablement surprenant. De très nombreux plans dégagent une sensation de finesse et de détails très agréable, ainsi qu'un look naturel, vierge de dégrainage ou autres bidouillages. Le film possède malheureusement de nombreuses fluctuations en qualité, que ce soit à travers la subsistance de rayures, fluctuations de luminosité, hétérogénéité de netteté, ainsi que divers petites choses de ce genre (comme, par exemple, ces étranges traits horizontaux à 22 min 15 sec). Aussi, certains plans ont un aspect assez étrange dans les mouvements, comme s'ils avaient du ghosting. Enfin, si la plupart des séquences de nuit sont bien rendues, celle située autour d'1h35 souffre plus que les autres, et possède un rendu bien plus fin. Cependant, l'apport HD est bel et bien présent, et le tout est regardable dans des conditions plus que confortables.

Pour le son, c'est un poil moins enjoué, mais là aussi, au vu des réserves notées dans le livret, du bon boulot. Aucun souffle audible n'est à déplorer, mais la piste tend à assez facilement saturer quand ça s'emballe, et les dialogues sont tour à tour un peu sourds et étouffés ou criards. Cependant, un rapide tour sur la VF suffit à comprendre l'efficacité du travail effectué, tant la VO lui est immensément supérieure.

Image : 8/10
Son (VO 1.0) : 7.5/10
Film : 9/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4777
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Fight Club (FR)

Message » 14 Avr 2013 22:51

Image
Fight Club - David Fincher


FOX, 2009
BD-50, Zone Free
2.39, Couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 23453 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3266 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
French / DTS Audio / 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit
STF, STA, amovibles

Si la palette terne et sombre du film pourra empêcher certains d'être impressionné par l'image de Fight Club en Blu Ray, ce serait dommage tant le rendu tient plus de la révélation immaculée qu'autre chose. Oubliez les précédentes éditions, tant le Blu Ray, supervisé par Fincher lui-même (comme toujours), pulvérise tout ce qui s'est fait jusqu'à présent, avec une finesse et un niveau de détails implacable, et un contraste retouché pour être encore plus propre et mieux retranscrit.

Mais, et ceux connaissant bien le film s'en doutent certainement, ce qui fait la force du Blu Ray, c'est sa VO 5.1.
Un conseil : une fois le film lancé, débarrassez-vous de tout ce qui peut gêner, petite famille ou voisins (si possible), et montez le son. Ca va vous démonter les tympans. C'est normal. Savourez, c'est pour le plaisir des petits et surtout des grands.

Les Dust Brothers, Fincher et son équipe technique ont conçu le sound design de Fight Club comme "abrasif" (je cite). C'est probablement le meilleur adjectif pour décrire une des pistes les plus efficaces et agressives qu'il m'ait été donné d'entendre. Au delà d'une précision et d'une ampleur rarement atteints, elle possède surtout une dynamique diabolique, dont le meilleur exemple reste sans aucun doute le crash aérien, où vos enceintes feront du yoyo entre les dialogues calmes et posés qui encadrent ce qui risque de vous fâcher définitivement avec votre entourage. C'est surpuissant, mais sans jamais lâcher une miette en précision ou en spatialisation.

Un vrai régal.

Image : 9.5/10
Son (VO 5.1) : 10/10
Film : 9.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4777
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Inside (La Cara Oculta)

Message » 19 Avr 2013 12:47

Image

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080i25 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Espagnol et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français

• Image : Une définition généreuse, une palette colorimétrique délicate et des contrastes léchés.
• Audio : Des pistes sonores atmosphériques qui ne se veulent jamais puissantes mais plutôt raffinées. Les voix sont claires et la spatialisation, subtile, n'hésite jamais à exploiter les surrounds pour appuyer les ambiances. M6 Vidéo oblige il ne faut pas hésiter à augmenter le volume pour profiter pleinement de ces deux pistes sonores.

- Région : B (France)
- Éditeur : M6 Vidéo
- Date de sortie : 03 avril 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Spiders 3D

Message » 19 Avr 2013 12:51

Image

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.85]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français

• Image : Des détails à foison, une luminosité éclatante, des contrastes solides et des noirs denses mais aussi de nombreuses dérives colorimétrique (parfois les couleurs sont trop vives puis la seconde d'après tellement délavées qu'elles se rapprochent du noir et blanc) et une compression loin d'être invisible lors des séquences sombres.
• Audio : Des pistes sonores loin d'être extraordinaires mais tout de même bien efficaces grâce à une dynamique percutante, à des bruitages maîtrisés sur l'ensemble des enceintes (les araignées semblent se déplacer tout autour de nous) et à des basses fréquences coriaces.
• La 3D : Une captation 3D (pas à 100% d'après moi) qui souffle en permanence le chaud et le froid. La fenêtre de profondeur n'a rien d'homogène avec des plans satisfaisants en intérieur et décevants en extérieur, et au vu du sujet les débordements (éléments du décor, têtes et bustes de personnages, pattes d'araignée) et jaillissements (station spatiale, têtes d'araignée, hélicoptère, douilles de mitraillette) auraient dû être exploités régulièrement et pas seulement sur la séquence d'ouverture et lors des 30 dernières minutes. Mais le plus agaçant reste que de nombreux plans souffrent d'un rendu artificiel (bugs d'affichage, perspectives faussées, mauvais ajustements de la profondeur) et/ou d'artefacts lumineux désagréables. Image

- Région : B (France)
- Éditeur : Metropolitan Vidéo
- Date de sortie : 10 avril 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

L'Homme aux poings de fer

Message » 19 Avr 2013 12:55

Image

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) DTS 5.1
- Sous-titres : Français. Anglais pour malentendants

• Image : En dehors de quelques plans qui présentent de petites traces de compression, voilà un transfert HD raffiné à la définition solide, aux textures précises, aux couleurs riches, aux noirs profonds et détaillés, aux contrastes appuyés et au grain argentique intact.
• Audio : Des pistes sonores énergiques aux dialogues intelligibles, aux basses musclées, à la dynamique agressive, à la directionnalité convaincante et aux surrounds hyperactifs.

- Région : B (Angleterre)
- Éditeur : Universal Pictures
- Date de sortie : 1er avril 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6375
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Test 2D : Le hobbit, un voyage inattendu (vf)

Message » 19 Avr 2013 19:33

Test vf :


JVC X70RB + ISCANDUO + OPPO 103 EU sur 2m03 de base.


NB : Rappel de l'échelle de notation principale : A++ > A+ > A > A- > B+ > B > B- > C+ > C > C- > D


Image (Le) Hobbit, un voyage inattendu*** Édition 2D/3D (Warner Bros / MGM 2013): A++ (AVC) Format 2.35:1 Pas la peine de tergiverser : un must en terme d'image : c'est magnifique !

Image

-Piqué/ Précision : bon
-Définition : bonne
-Niveau des noirs : excellents !!!
-Colorimétrie : magnifique.
-Grain : quasi nul : une image limpide !
-Compression : parfaite.
-DNR/EE : 0
-Banding : pas vu (test en deep color off et dithering on, scaler DC 36 bits, projecteur en 12 bits).
-Homogénéité : parfaite.

JVC X70RB + ISCANDUO + OPPO 103 EU sur 2m03 de base.


Genre: héroïque fantaisie
Durée: 170 minutes
Zone:
Doublage: oui
Langues: anglais DTS MA 7.1, français Dolby Digital 5.1
Sous-titres: anglais, français...
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Le film : Plus je revois , plus je l'apprécie !

La bande son : La vf est excellente et remplis bien son contrat (pour du DD) même si on aurait préféré du son HD (ne pas hésiter à monter le son très haut pour la vf)!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

A++ pour les images exceptionnelles.

post177166816.html#p177166816

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44915
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

L'étrangleur de Boston (FR)

Message » 20 Avr 2013 23:41

Image
L'étrangleur de Boston (The Boston Strangler) - Richard Fleischer


Carlotta, 2013
BD-50, Zone B
2.35, Couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 37000 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 842 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1041 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
STF, amovibles

Loin de l'excellence visuelle des Inconnus dans la ville, la copie de L'étrangleur de Boston, bien que visiblement restaurée, reste clairement limitée, et ce à tous les niveaux. On remarquera ainsi un manque patent et récurrent de piqué, 2 drops de définition (20e et 61e minute), et quelques poussières et salissures ci et là.
Si certains plans sont de bien meilleure qualité, avec une définition et un niveau de détails supérieurs et appréciables, il semble que les méthodes de tournage et de montage du film limitent son rendu visuel : les nombreux split-screens sont donc peu détaillés, et la profondeur de champ est régulièrement restreinte. Enfin, mais il s'agit ici d'un défaut d'origine, la mise au point n'est pas toujours parfaite, et certains passages sont simplement flous.

La partie sonore, par contre, s'en sort bien mieux. Si on pourra se demander pourquoi la VO n'est qu'en 16-bit quand la VF est en 24-bit, la VO 2.0 n'en reste pas moins excellente, avec une clarté et une ampleur agréablement surprenante. Qui plus est, le mixage sonore travaillé lors des split-screens profite largement de cette ouverture avec une belle utilisation des effets et placements gauche / droite.
A côté de ça, la VF ne ressemble pas à grand chose et semble provenir d'un autre film. Mixée bien plus bas que la VO, et présentée en mono uniquement, son amplitude est limitée comme pas permis. Elle sonne datée, étriquée, bref, on passera son chemin.

Image : 7.5/10
Son (VO 2.0) : 8.5/10
Son (VF 1.0) : 5/10
Film : 8.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4777
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

TEST BLU-RAY 3D: LE LORAX

Message » 21 Avr 2013 15:24

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film d'animation : Le Lorax

Provenance : ZONE B - Allemagne

Image

Pistes audio : Allemand, Flamand, Francais, Neerlandais, Turc, Anglais

Sous titres : Allemand, Francais, Neerlandais, Turc, Anglais

Matériels utilisés : lecteur Panasonic SC-BTT 370 + Vidéoprojecteur Optoma HD300X+ Lunettes Optoma 3D-RF // Ecran cadre SINELUX de 2,60m de base // Distance de visionnage canapé-écran 2,60m

Critique sur 10

Scénario : 8
Un dessin animé très original qui se laisse savourer. Une pensée écologique très bien raconté dans une univers "imaginaire" très coloré.

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 8

BONNE - La profondeur est bonne pendant tout le fim.

Jaillissement et débordement : 6

MOYEN - Ici est là mais je ne m'en souviens plus. Ca doit pas etre son fort donc...

Colorimétrie, définition : 10

PARFAIT - Très bonne définition et couleurs naturelles.

Conclusion

Pour faire simple : un bon film avec une histoire originale, une palette colorimétrique superbe et une 3D agréable.

Film à voir et ... en 3D!

SOULNIGHT :wink:
Soulnight
 
Messages: 725
Inscription: 28 Déc 2011 17:50
  • offline

TEST BLU_RAY 3D: HUGO CABRET

Message » 21 Avr 2013 15:35

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : HUGO CABRET

Provenance : ZONE B - Angleterre

Image

Pistes audio : Anglais

Sous titres : Anglais

Matériels utilisés : lecteur Panasonic SC-BTT 370 + Vidéoprojecteur Optoma HD300X+ Lunettes Optoma 3D-RF // Ecran cadre SINELUX de 2,60m de base // Distance de visionnage canapé-écran 2,60m

Critique sur 10

Scénario : 9
Un film particulier et prenant retracant l'histoire de Georges Melies, un des fondateur du cinéma fantastique. L'histoire se base sur l'aventure d'un enfant habitant dans une gare dans un paris après-guerre.

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 9

TRES BONNE - La profondeur est très bonne pendant tout le fim. Elle est surtout agrébale et nous immerge dans l'histoire.

Jaillissement et débordement : 6

MOYEN - Ici est là de bon jaillessement: flocons de neige dans le salon, tete de l'agent de sécurité qui sort completement de l'écran vers nous en gros plan! Mais très peu sur la durée du film.

Colorimétrie, définition : 10

PARFAIT - Très bonne définition et couleurs naturelles.

Conclusion

Pour faire simple : un très bon film avec une histoire prenante dans un vieux Paris décrit avec minutie. Une 3D référence par la qualité de sa frofondeur et la justesse de l'immersion provoquée.

Film à voir et ... en 3D!

SOULNIGHT :wink:
Soulnight
 
Messages: 725
Inscription: 28 Déc 2011 17:50
  • offline

TEST BLU-RAY 3D: DREDD

Message » 22 Avr 2013 21:11

Voici mon CR pour ...

Le film : DREDD

Provenance : ZONE B - Angleterre

Image

Pistes audio : Anglais

Sous titres : Anglais

Matériels utilisés : lecteur Panasonic SC-BTT 370 + Vidéoprojecteur Optoma HD300X+ Lunettes Optoma 3D-RF // Ecran cadre SINELUX de 2,60m de base // Distance de visionnage canapé-écran 2,60m

Critique sur 10

Scénario : 8
Un film sombre, violent et très réussi ou l'on peut suivre des "juges" armés faire la "justice" en direct dans une ville en pleine déchéance! J'ai beaucoup aimé!

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 8

BONNE - La profondeur est bonne pendant tout le fim. Elle est agréable et sert le récit. Exemple, chutes des immeubles.

Jaillissement et débordement : 6

MOYEN - Ici est là quelques jaillissement: des bris de verre, des gouttes d'eau (surtout pendant les très sympathiques slow motion)! Mais très peu sur la durée du film.

Colorimétrie, définition : 6

Montagnes russes... - Je ne comprends pas comment on il pu sortir le film tel quel! Le film a un piqué normal sur 70% du temps et d'un coup vient du bruit vidéo de malade qui nuit fortement à la 3D! Trés moche...

Conclusion

Pour faire simple : un bon film d'action bien sombre et gore avec une histoire faisant monter le suspens. Bonne 3D aidant à l'immersion malgrès de nombreux passage avec un bruit vidéo extrème...

Film à voir et ... en 3D!

SOULNIGHT :wink:
Soulnight
 
Messages: 725
Inscription: 28 Déc 2011 17:50
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message