Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

initiation à Mahler

Message » 03 Déc 2003 13:42

Ninja40 a écrit:Ce qui est certains, c'est que Bruno Walter, étant élève assidu et ami du compositeur, a essayé d'être fidèle aux indications du maître.


Ce que tu dis est intéressant et en dit long sur la tradition d'interprétation et sur les erreurs fréquentes que commet la critique musicale en maniant cette notion de façon un peu trop légère et inconséquente.

Walter a été assistant de Mahler et a même créé le chant de la terre si ma mémoire est bonne (ou la Neuvième ?).

Cela étant, il n'est pas le seul à avoir été assistant, élève, ami, collaborateur.

Klemperer aussi ! Ainsi qu'Oscar Fried et Melgelberg !

Et voila ti pas que ces quatre interprètes, tout ausssi fidèles à leur maitre et ami vénéré jouent la musique de Mahler de façon on ne peut plus différente !!!! En fonction de leur idée personnelle de la chose.


En tout cas, le coffret acheté à trois rien avec ces symphonies de Mahler par walter est une aubaine incroyable : la Deuxième symphonie est à pleurer !

Alain :wink:

J'adore Svetlanov, partois plus que tout !

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Déc 2003 13:42

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Déc 2003 19:21

En tout cas, le coffret acheté à trois rien avec ces symphonies de Mahler par walter est une aubaine incroyable : la Deuxième symphonie est à pleurer !


Bon, ça me rassure :lol:

Effectivement, ça se mange sans faim ce coffret :P
gargamel77
 
Messages: 287
Inscription Forum: 21 Fév 2003 18:05
Localisation: ile de france
  • offline

Message » 04 Déc 2003 12:16

salut :D

Personne ne parle ici des symphonies dirigées par Boulez?!?

Qu'en pensez vous??
GuiLuxus
 
Messages: 1186
Inscription Forum: 08 Fév 2002 2:00
Localisation: GT 360 : Waline
  • offline

Message » 04 Déc 2003 15:45

qui ça ? Boulet ? :lol:
gargamel77
 
Messages: 287
Inscription Forum: 21 Fév 2003 18:05
Localisation: ile de france
  • offline

Message » 04 Déc 2003 18:52

GuiLuxus a écrit:salut :D

Personne ne parle ici des symphonies dirigées par Boulez?!?

Qu'en pensez vous??


Il arrive un peu tard sur le marché Boulez : ses interprétations sont évidemment excellentes (la 6e Symphonie particulièrement; sa récente 3e aussi, quoi que moins 'cosmique" que d'autres) mais on peut trouver aussi bien, aussi bien enregistré (mieux même) pour moins cher.

Cela étant, c'est évidemment remarquable.

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 05 Déc 2003 11:00

haskil a écrit:
GuiLuxus a écrit:salut :D

Personne ne parle ici des symphonies dirigées par Boulez?!?

Qu'en pensez vous??


Il arrive un peu tard sur le marché Boulez : ses interprétations sont évidemment excellentes (la 6e Symphonie particulièrement; sa récente 3e aussi, quoi que moins 'cosmique" que d'autres) mais on peut trouver aussi bien, aussi bien enregistré (mieux même) pour moins cher.

Cela étant, c'est évidemment remarquable.

Alain :wink:


Bonjour alain :D

A ce propos, j'ai acheté hier la 1ère et la 2ème par Walter chez Sony classical, une pure merveille!!! Fougueux, lyrique, puissant et sensible, c'est effectivement extraordinaire!

En revanche, je me suis laissé tenter par l'intégrale de Eliahu Inbal (pas chère et pour avoir un point de comparaison :wink: ), les symphonies que j'ai écoutées sont désespérantes de platitude... :( La 5ème, en comparaison de la version de Boulez par exemple, fait peine à entendre. Ne parlons pas de la 1ère et 2ème en comparaison de Walter... :o

Pour la 9ème, Alain, tu me conseilles quelle version?
GuiLuxus
 
Messages: 1186
Inscription Forum: 08 Fév 2002 2:00
Localisation: GT 360 : Waline
  • offline

Message » 05 Déc 2003 16:21

La Neuvième ?

Au dessus de tout pour mes oreilles :

Karel Ancerl chez Supraphon ( 1CD difficilement trouvable en ce moment).

Karajan, version enregistrée en public au Berliner Festwochen chez DGG

Giulini, chez DGG aussi.

N'importe quelle version dirigée par Bernstein (Sony ou DGG).


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 11 Déc 2003 1:24

haskil a écrit:
Ninja40 a écrit:Ce qui est certains, c'est que Bruno Walter, étant élève assidu et ami du compositeur, a essayé d'être fidèle aux indications du maître.


Ce que tu dis est intéressant et en dit long sur la tradition d'interprétation et sur les erreurs fréquentes que commet la critique musicale en maniant cette notion de façon un peu trop légère et inconséquente.

Walter a été assistant de Mahler et a même créé le chant de la terre si ma mémoire est bonne (ou la Neuvième ?).

Cela étant, il n'est pas le seul à avoir été assistant, élève, ami, collaborateur.

Klemperer aussi ! Ainsi qu'Oscar Fried et Melgelberg !

Et voila ti pas que ces quatre interprètes, tout ausssi fidèles à leur maitre et ami vénéré jouent la musique de Mahler de façon on ne peut plus différente !!!! En fonction de leur idée personnelle de la chose.


Et pan sur le pif ! :lol:

En tout cas, le coffret acheté à trois rien avec ces symphonies de Mahler par walter est une aubaine incroyable : la Deuxième symphonie est à pleurer !

Alain :wink:

J'adore Svetlanov, partois plus que tout !


Boooon à savoir, ça. Et zut, va falloir que j'investisse à nouveau. Pauvres économies ! :cry:
Ninja40
 
Messages: 1526
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 11 Déc 2003 1:29

haskil a écrit:
GuiLuxus a écrit:salut :D

Personne ne parle ici des symphonies dirigées par Boulez?!?

Qu'en pensez vous??


Il arrive un peu tard sur le marché Boulez : ses interprétations sont évidemment excellentes (la 6e Symphonie particulièrement; sa récente 3e aussi, quoi que moins 'cosmique" que d'autres) mais on peut trouver aussi bien, aussi bien enregistré (mieux même) pour moins cher.

Cela étant, c'est évidemment remarquable.

Alain :wink:


C'est curieux, ce revirement sur le tard de Boulez, tu trouves pas ?
Il me semble que pendant très longtemps, il n'a pas aimé Mahler. De même, dans son style d'interprétation, il se laisse plus aller à l'émotion, alors qu'autrefois, il semblait s'interdire tout épanchement lyrique. Le vieux Boulez serait-il plus enclin à l'émotion ?
Ninja40
 
Messages: 1526
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 29 Déc 2003 8:33

Encore une intégrale au petit prix:

Klaus Tennstedt - London Philharmonic Orchestra (EMI 1977-86, 11CD)

4/5 pour l'intérprêtation et 4/4 pour le son dans le Guide "Les indispensables".

40 Euro chez Amazon.de

Image
Miles
 
Messages: 107
Inscription Forum: 04 Aoû 2003 15:42
Localisation: Luxembourg
  • offline

Message » 29 Déc 2003 8:51

Je ne connais pas cette intégrale..j'ai vu sur un site qu'il s'agit essentiellement d'enregistrements Live exécutés entre 1976 et 1986 mais aucune info sur la qualité des interprêtations 8)
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 29 Déc 2003 9:16

C'est un Mahler excessif, très investi émotionnellement qui a divisé en son temps la critique musicale.

Dans le genre, Bernstein est nettement au dessus, à mon avis.

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Déc 2003 21:02

Les enregistrements de Tennstedt sont également disponibles séparément dans la série EMI Forte. Des coffrets 2CD à 10 Euros chez amazon.de

Trois sites anglais avec les recommandations d'enregistrements:

The Mahler Symphonies - A synoptic survey by Tony Duggan

Mahler WWW Pages --Maintained and assembled by Jason Greshes

The Music of Gustav Mahler on Record

Egalement pour ceux qui comprennent bien l'anglais, le chef d'orchestre et professeur de musique Benjamin Zander a commenté les symphonies Mahler qu'il a enregistré pout Telarc sur un CD additionel ajouté aux coffrets, avec des exemples musicaux à l'appui. Sa sixième , également disponible sur SACD hybride (2SACD+1CD, 20 Euros) est excellente.

http://www.telarc.com --> Search --> "Zander"
Miles
 
Messages: 107
Inscription Forum: 04 Aoû 2003 15:42
Localisation: Luxembourg
  • offline

Message » 25 Jan 2010 9:16

Mahler - D'un pas mesuré
Un éclairage inédit sur la vie et l'oeuvre de Mahler, revisitées à travers la mise en scène de son unique rencontre avec Sigmund Freud.
"D'un pas mesuré" : telle est l'indication que donne Mahler au début du premier mouvement de sa Symphonie n° 5. Celle-ci s'ouvre par une marche funèbre monumentale. La fanfare de trompettes est sans doute un lointain souvenir de l'époque où Mahler, enfant, entendait les appels de la caserne d'Iglau et assistait aux défilés militaires devant la maison de ses parents. Une maison qu'il fuyait, refusant d'assister aux coups terribles que son père portait à sa mère, jusqu'à l'en faire boiter. Cet insupportable traumatisme, Mahler finira par l'évoquer avec Freud lors d'une rencontre mémorable qui bouleversa sa vie. Les deux hommes se sont promenés un jour d'août 1910. Une longue balade... d'un pas mesuré. Une promenade psychanalytique qui dura quatre heures, et que nous font revivre ici trois comédiens, parmi lesquels éric Frey, dont la ressemblance dans le film avec le compositeur est souvent troublante.

ARTE
lundi, 25 janvier 2010 à 22:10
Rediffusions :
31.01.2010 à 06:00
Loug
 
Messages: 3366
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Chez Ri
  • offline

Message » 27 Jan 2010 14:06

vu. bof bof ... ... mais je suis pas un fan des thèses psychanalytiques (pour le peu que j'en sais).
Mahler
 
Messages: 12954
Inscription Forum: 19 Mar 2006 18:27
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message