Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 45 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Heroes

Message » 14 Jan 2008 14:28

Ciré 7 a écrit:
ZR a écrit: Il est censé y avoir une 2ème partie "Villains" à la 2ème saison, sachant que l'ancienne 2ème partie "Exodus" (qui devait se finir là où les 11 épisodes diffusés ce sont finalement terminés) a été zappée.


:o J'ai rien compris :-?


Initialement, il y avait 3 chapitres à cette seconde saison, le second, nommé "Exodus" se finissant par la fin qui a finalement été celle des 11 épisodes diffusés (le scénario ayant été réduit pour englober les 2 parties initialement envisagées).

Ces 11 épisodes (ce chapitre étant nommé "Generations") constituent donc la première partie de cette saison, l'ancienne troisième partie nommée "Villains" doit donc constituer la deuxième partie de la saison 2 de la série "remaniée" à cause de la grève, si elle est diffusée. Si elle ne l'est pas, il va donc falloir que la série soit reconduite pour la saison prochaine pour que l'on voit les nouvelles aventures de Sylar...
ZR
 
Messages: 3239
Inscription Forum: 05 Oct 2003 0:27
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Jan 2008 14:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Jan 2008 14:47

Tu veux dire que que pour voir ce qu'on a vu en 11 episodes (c'est à dire rien..), ils en avaient prevu 22 ???
D'une facon générale, je pense par ex à Prison Break, Lost ou Desperate Housewives, à trop tirer sur la corde avec leurs saisons à rallonge , je pense qu'un jour je vais tout lacher.
noodle
 
Messages: 525
Inscription Forum: 15 Avr 2003 14:53
  • offline

Message » 14 Jan 2008 15:15

noodle a écrit:Tu veux dire que que pour voir ce qu'on a vu en 11 episodes (c'est à dire rien..), ils en avaient prevu 22 ???

Non, mais peut-être 5 de plus avec une partie de l'histoire où le virus se répand (qui a été du coup zappée)...
ZR
 
Messages: 3239
Inscription Forum: 05 Oct 2003 0:27
Localisation: Paris
  • offline

Message » 14 Jan 2008 15:40

noodle a écrit:Tu veux dire que que pour voir ce qu'on a vu en 11 episodes (c'est à dire rien..), ils en avaient prevu 22 ???
D'une facon générale, je pense par ex à Prison Break, Lost ou Desperate Housewives, à trop tirer sur la corde avec leurs saisons à rallonge , je pense qu'un jour je vais tout lacher.


En même temps faut être un poil plus selectif sur les séries. Prison Break, Lost, Desperate ou Heroes ne sont pas de grandes séries. Divertissantes tout au plus.
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 14 Jan 2008 15:47

Arsenic a écrit:En même temps faut être un poil plus selectif sur les séries. Prison Break, Lost, Desperate ou Heroes ne sont pas de grandes séries. Divertissantes tout au plus.


Pourrais tu, s'il te plaît, pour mon instruction, lister quelques séries dignes de ce nom ?

John
Rapoutzi
 
Messages: 5945
Inscription Forum: 14 Déc 2000 2:00
Localisation: Kerviniõu, un Traou de verdure ...
  • offline

Message » 14 Jan 2008 15:56

Les Sopranos, Six Feet Under, Oz, Dexter, Star Trek, Doctor Who, Nip Tuck, Galactica, Weeds... par exemple.

(je ne voulais pas sembler "prétentieux" hein ;) mais je pense que les séries que j'ai citées sont à un tout autre niveau d'écriture)
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 14 Jan 2008 19:15

J'ADORE weeds, mais cela reste,selon moi, un divertissement.
noodle
 
Messages: 525
Inscription Forum: 15 Avr 2003 14:53
  • offline

Message » 14 Jan 2008 19:35

Weeds est une peinture au vitriol extrêmement féroce de la société américaine... je trouve que ça va nettement plus loin que le divertissement. :)
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 15 Jan 2008 9:11

Arsenic a écrit:Les Sopranos, Six Feet Under, Oz, Dexter, Star Trek, Doctor Who, Nip Tuck, Galactica, Weeds... par exemple.

(je ne voulais pas sembler "prétentieux" hein ;) mais je pense que les séries que j'ai citées sont à un tout autre niveau d'écriture)
+1 :wink:
Je ne saurais être plus d'accord....
Arsenic a écrit:Weeds est une peinture au vitriol extrêmement féroce de la société américaine... je trouve que ça va nettement plus loin que le divertissement. :)
+1 aussi ! :wink:

Voici quelques vraies bonnes séries télévisées - d'exceptionnelles à intéressantes - allant toutes plus loin que le "simple divertissement" (liste non exhaustive et en vrac) :

- Catégorie "monde réel ou presque" :
Oz, Homicide: Life On The Street ; The Corner ; The Wire (Sur écoute) ; The Shield ; Rescue Me 2004 ; Boomtown ; The Practice ; Murder One ; Law & Order (New York District) (et ses spin-off) ; 100 Centre Street ; Dexter ; Nip/Tuck ; Weeds ; Wonderland (2000) ; K Street ; Over There ; The Agency (Espions d'état) ; Profit ; Danger Man (Destination Danger) ; Alfred Hitchcock Presents 1955 ; Picket Fences (High Secret City) ; Boston Public ; Hill Street Blues ; Miami Vice (Deux flics à Miami) ; Wiseguy (Un flic dans la mafia) ; Traffik ; Traffic (2004) ; Sex Traffic ; State Of Play (Jeux de pouvoir) ; Sleeper Cell ; Falcone ; EZ Streets ; Kingpin (Le cartel) ; Brotherhood ; The Sopranos ; Northern Exposure (Bienvenue en Alaska) ; Due South (Tandem de choc) ; I'll Fly Away (Les ailes du destin) ; Leaving LA ; Midnight Caller (Jack Killian, l'homme au micro) ; Spooks (MI-5), In Deep (En immersion), Cracker 1993 ; Halifax FP ; Huff ; Going To California (On The Road Again) ; Cambridge Spies ; China Beach ; Tour Of Duty (L'enfer du devoir) ; Black Sheep Squadron (Les têtes brulées) ; Cadfael ; I Claudius (Moi Claude empereur) ; Rome ; Deadwood ; Sherlock Holmes 1984 ; Jonathan Creek ; The Young Indiana Jones Chronicles (Les aventures du jeune Indiana Jones) ; St. Elsewhere ; House MD (Dr House) ; Gideon's Crossing ; The Long Firm ; Gun ; In the Heat Of The Night (Dans la chaleur de la nuit) ; Criminal Minds (Esprits criminels) ; The Inside (Dans la tête des tueurs) ; The Fugitive 1963 (Le fugitif) ; Kung Fu 1972 ; Queer As Folk 1999 ; Queer As Folk 2000 ; Big Love ; Les Brigades du Tigre (1974) ; Mission: Impossible...

- Catégorie "SF au sens asimovien" :
Star Trek (l'intégralité) ; The X-Files / Millennium ; Twin Peaks ; Odyssey 5 ; The Prisoner (Le prisonnier) ; Nowhere Man (L'homme de nulle part) ; Dark Skies (L'impossible vérité) ; American Gothic ; Riget (L'hôpital et ses fantômes), Carnivàle (La caravane de l'étrange) ; The Twilight Zone 1959 & 1985 (La quatrième/cinquième dimension), The Outer Limits 1995 (Au-delà du réel, l'aventure continue) ; Quantum Leap (Code quantum) ; Brimstone (Le damné) ; Good versus Evil ; The Collector (Le messager des ténèbres) ; Babylon 5 / Crusade ; Jeremiah ; Harsh Realm ; Battlestar Galactica 2003 ; Farscape ; Space Above And Beyond (Space 2063) ; Earth II ; Doctor Who / Torchwood (l'intégralité) ; Total Recall 2070 ; The 4400 (Les 4400) ; Six Feet Under ; Dead Like Me ; Wonderfalls ; Sea Of Souls (Classé surnaturel) ; Medium ; Afterlife (2005) ; The Sixth Sense (Le sixième sens) (1972) ; Sleepwalkers (1997) ; Firefly ; Max Headroom ; Wild Palms ; Lexx ; Randall and Hopkirk (Deceased) 1969 & 2000 ; Strange (2003) ; Life On Mars ; Shin seiki evangelion ; Serial Experiments: Lain ; Threshold (Premier contact) (2005) ; Invasion (2005) ; Now And Again (Un agent très secret) ; ReGenesis ; Jericho ; Roswell ; The Invaders (Les envahisseurs) ; Le voyageur des siècles...

- Catégorie "humour" :
Monty Python's Flying Circus ; Father Ted ; Red Dwarf ; Cheers ; Frasier ; Taxi (1978) ; The Job ; Seinfeld ; Curb You Enthusiasm (Larry et son nombril) ; Dream On ; Becker ; The Mind Of The Married Man (Le journal intime d'un homme marrié) ; Arrested Development ; Malcolm In The Middle (Malcolm) ; MASH ; Working ; Scrubs ; The Comic Strip Presents ; My Hero ; Hippies ; Fawlty Towers ; Chambers ; The Office 2001 ; The Office 2005 ; The New Statesman ; Little Britain ; The League Of Gentlemen (Le club des gentlemen) (1999) ; Coupling 2000 ; Celeb ; Black Books (2000) ; Gimme, Gimme, Gimme ; Bottom ; Keen Eddie ; The Thin Blue Line (Mister Fowler, brigadier-chef) ; Moonlighting (Clair de lune) ; Monk ; The Drew Carey Show ; Just Shoot Me! ; The Simpsons ; Futurama ; South Park ; Dr. Katz, Professional Therapist...


A l'opposé des séries listées ci-dessus (et de bien d'autres valables mais que je n'ai pas eu la présence d'esprit de citer), Heroes est à ranger dans la même catégorie que Lost, i.e. celle des oeuvres (très) médiocres, mais qui se croient (très) intelligentes !
Heroes n'a rien inventé, elle a tout pompé ailleurs, et notamment sur le très bon Rising Stars de J Michael Straczynski, sur X-Men, sur la lamentable Mutant X, et sur l’excellente The 4400 (Les 4400).
Parce qu’elle a supprimé les traditionnels costumes kitchs des comics, et qu’elle a justifié l’apparition des superpouvoirs par une mutation lamarckienne (scientifiquement risible), Heroes se targue d'avoir fait entrer les super-héros dans l’âge adulte et dans le monde réel !
Heroes témoigne en fait d’une démagogie éhontée dans ses thèmes et sa façon de flatter le public. Elle fait perpétuellement du slalom entre les incohérences (notamment sur les questions temporelles), et recourt à un zapping narratif très tape à l'œil afin de tenir artificiellement en haleine le spectateur et l'empêcher de voir à quel point l'histoire est creuse ! L’insupportable narration totalitaire en voix off – supposée reproduire celle des BD - limite perpétuellement le champ d‘interprétation en expliquant au spectateur ce qu’il doit comprendre et ce qu’il doit penser ! Et la seule finalité de l’intrigue et de créer des interactions entre les personnages, l’interaction devenant un but en soi !
Heroes est en réalité un soap opera, SF et branché certes, mais bel et bien un soap opera !
Et comme tout soap opera, Heroes ne se laisse suivre que pour certains de ses personnages - réussis au demeurant - tels Hiro Nakamura, Nathan Petrelli et Sylar.
Mais Dynasty (Dynastie) aussi possédait quelques gueules... Et le mémorable JR Ewing me ferait bien volontiers préférer Dallas à Heroes (si je faisais bien sûr abstraction du mélo intempestif de Dallas)...
Au fond, Heroes a simplement remplacé le nombrilisme sentimental de Dallas par l’onanisme des superpouvoirs. Un peu plus grisant au début, mais tout aussi stérile à la longue...

En revanche, l’excellente série The 4400, qui a débuté deux ans avant (en 2004), est exactement l'antithèse de Heroes !
The 4400 est très bien écrite, consistante et cohérente. Elle se garde bien de recourir aux explications scientifiques bidons, et elle évite tous les écueils infantiles de la thématique des superpouvoirs. Son univers est complexe et nuancé. Sa finesse proscrit toute dynamique manichéenne à audience, et sa neutralité laisse le spectateur libre de ses interprétations. On y reconnait les plumes inspirées de René Echevarria et de Ira Steven Behr, deux excellents auteurs de la remarquable Star Trek: Deep Space Nine, aux antipodes de la pâte lourde de Tim Kring...

Bien sûr, j’ai conscience qu’une critique sérieuse du phénomène mondial que représente Heroes ne peut se limiter à ces quelques lignes ! Mais je manque hélas de temps pour développer comme je l'ai fait pour Star Trek et Babylon 5 dans le topic voisin. :oops:
A la place, je me conterai juste de vous renvoyer au n°2 de la revue Episodik entièrement consacré à Heroes, où Alain Carrazé nous explique à quel point cette série est géniale. :mdr:

Yves
Dernière édition par yrad le 26 Jan 2008 19:50, édité 10 fois.
yrad
 
Messages: 1429
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline

Message » 15 Jan 2008 11:53

J'suis d'accord avec Serge..
noodle
 
Messages: 525
Inscription Forum: 15 Avr 2003 14:53
  • offline

Message » 15 Jan 2008 13:54

Heroes est clairement dans la lignée d'X-men, de part les mutations mais aussi du public visé qui est clairement les fans de "comics" ( ce qui n'a rien de péjoratif ceci dit )...
Soyons honnétes, les bd du genre, à quelques rares exceptions ( Miller, et encore, pas tout amha ) ne brillent pas par leur scénario d'une profondeur abyssale...
En cela, la série respecte son "cahier des charges".
Je ne parle que de la saison 1, je n'ai pas vu encore un seul épisode de la saison 2, pour dire que personnellement, j'ai pris infiniment + de plaisir à regarder la S1 de Heroes que la S3 de Desperate Housewives, donc dans mon classement relatif des séries actuelles, Heroes est pas trop mal classé..
Maintenant, évidement, si on le compare aux meilleurs séries du genre ( de B5 à Carnivale ), c'est clair qu'il y a un gouffre et que le qualificatif devient alors "tout juste gentillette"...

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48652
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 15 Jan 2008 15:12

Note tout de même que je n'ai pas fait figurer Desperate Housewives dans ma liste ! :wink:
Et moi aussi, je préfère Heroes à nombre d'autres séries à la mode. Mais seulement dans le rayon divertissement ludique, et pas une once de plus.
Car tout est relatif en effet.
yrad
 
Messages: 1429
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline

Message » 15 Jan 2008 22:11

yrad a écrit: seulement dans le rayon divertissement ludique, et pas une once de plus.


Ce pourrait il que je sois à la masse ?
Pour ma part, le cinema n'est autre que "Divertissement ludique".

John
Rapoutzi
 
Messages: 5945
Inscription Forum: 14 Déc 2000 2:00
Localisation: Kerviniõu, un Traou de verdure ...
  • offline

Message » 16 Jan 2008 0:10

Rapoutzi a écrit:
yrad a écrit: seulement dans le rayon divertissement ludique, et pas une once de plus.


Ce pourrait il que je sois à la masse ?
Pour ma part, le cinema n'est autre que "Divertissement ludique".

John

C'est un peu réducteur ! :oops:
Une partie du cinéma n'est en effet que divertissement ludique. Mais il existe heureusement des œuvres qui dépassent ce "service minimum". Car le cinéma et les séries peuvent être aussi arts, sources d'information, et vecteurs de réflexion.
Et une œuvre juste divertissante ne peut rivaliser avec une œuvre aussi riche qu'un bon ouvrage de sociologie ou de philosophie, avec une œuvre aussi inspirée qu'une toile de maître... Certes, l'un n'empêche pas forcément l'autre. 8)

Yves
Dernière édition par yrad le 16 Jan 2008 8:09, édité 1 fois.
yrad
 
Messages: 1429
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline

Message » 16 Jan 2008 0:36

yrad a écrit:Une partie du cinéma n'est en effet que divertissement ludique. Mais il existe heureusement des œuvres qui dépassent ce "service minimum". Car le cinéma et les séries peuvent être aussi arts, sources d'information, et vecteurs de réflexion.


Non seulement je partage cet avis mais je dirais que depuis quelques années ( disons une dizaine avec une accélération sur ses 5 dernières ) la création de qualité s'est vraiment déplacé du cinéma à la série TV...
Certes il y a encore des films géniaux et pas mal de séries débitées "au kilométres" pour remplir les grilles de programmes des centaines de chaines US.
Mais, les concepts les + innovants ont plutot été lancé sous forme de série ( je pense au concept de "24" par ex, et d'autres ), il y a une liberté de ton plus grande ( je ne connais pas bcp de films de la même période qui soient aussi "politiquement incorrect" qu'un Weeds ou un Dr House ). Enfin, le format de la série, qui développe un arc sur une vintaine d'épisodes, donne du temps pour développer l'intrigue et les personnages ( pour les meilleurs séries en tout cas )...

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48652
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message