Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: dm, PETER77 et 39 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Brick Mansions

Message » 13 Sep 2014 14:21

Image

♦ Année : 2014
♦ Durée : 90 min
♦ Réalisateur : Camille Delamarre
♦ Acteurs : Paul Walker, David Belle, RZA, Catalina Denis, Gouchy Boy, Ayisha Issa

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.39]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1. Français (Audio Description) DTS-HD MA 2.0
- Sous-titres : Français imposés sur la VO. Français pour malentendants

• Image : Un transfert HD fabuleux qui flatte en permanence les pupilles. La définition est impeccable, le piqué est tranchant, les détails sont nets, la colorimétrie est éclatante, les contrastes sont poussés, les noirs sont impénétrables et la fluidité ne souffre d'aucune faille.
• Audio : Des pistes sonores puissantes qui déchaînent généreusement les basses lors des séquences d'affrontement et qui exploitent tous les canaux pour délivrer des ambiances immersives, des effets musclés et une BO omniprésente.

- Région : B (France)
- Éditeur : EuropaCorp
- Date de sortie : 27 août 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Sep 2014 14:21

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Ultimate Endgame (Wicked Blood)

Message » 13 Sep 2014 14:25

Image

♦ Année : 2014
♦ Durée : 88 min
♦ Réalisateur : Mark Young
♦ Acteurs : Abigail Breslin, Sean Bean, James Purefoy, Alexa Vega, Lew Temple

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080i25 (AVC) / [1.85]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

• Image : Net, bien défini, d'une grande clarté et particulièrement lumineux, ce transfert HD peut aussi compter sur la finesse de ses détails, sur sa belle profondeur de champ, sur ses dégradés de couleurs et sur ses noirs sans faille pour faire digérer l’apparition de pixels lors de l'explosion inaugurale.
• Audio : Des pistes sonores un peu anémiques en effets mais finalement en adéquation avec le sujet, dont la propreté des voix, la bonne gestion de la dynamique lors des explosions et des coups de feu, la restitution précise des ambiances naturelles à l'avant comme à l'arrière, et les quelques basses fréquences sont efficaces sans trop en faire.

- Région : B (France)
- Éditeur : Seven7
- Date de sortie : 22 août 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

In the Name of the King III : Mark of the Dragon Warrior

Message » 13 Sep 2014 14:30

Image

♦ Année : 2014
♦ Durée : 86 min
♦ Réalisateur : Uwe Boll
♦ Acteurs : Dominic Purcell, Ralitsa Paskaleva, Daria Simeonova, Bashar Rahal

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Aucun

• Image : Un master HD propre et détaillé tiré d'un tournage en numérique, dont la définition globale (certains plans aériens sont un peu doux), la netteté des textures (très visible lorsque la caméra veut bien se poser quelques secondes), la profondeur de champ raisonnable et les couleurs bien saturées font oublier les quelques passages où les contrastes et les noirs ne sont pas toujours optimaux.
• Audio : Des pistes sonores sobres aux voix claires, aux surrounds décents (les ambiances naturelles et les placements du dragon lorsqu'il vol) et au score correctement placé, mais la dynamique n'est pas des plus sensibles et l'utilisation du canal LFE est décevante. Pour info, l'écho des voix sur la VF reste en anglais !

- Région : A (Canada)
- Éditeur : Phase 4 Films
- Date de sortie : 08 juillet 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Star Trek Into Darkness

Message » 13 Sep 2014 14:34

Image

♦ Année : 2013
♦ Durée : 132 min
♦ Réalisateur : J.J. Abrams
♦ Acteurs : Chris Pine, Zachary Quinto, Benedict Cumberbatch, Zoe Saldana, Karl Urban, Simon Pegg

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais Dolby TrueHD 7.1 et Audio Description Dolby Digital 5.1. Français (VFF) Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Anglais et Français. Anglais pour malentendants

• Image : Un transfert HD sensationnel à l'encodage parfait, qui délivre une définition ravageuse, un piqué d'une précision diabolique, une profondeur de champ happante, des couleurs explosives, des contrastes fabuleux, des noirs abyssaux et un léger grain argentique impeccablement restitué. C'est grandiose !
• Audio : Des pistes sonores dynamiques, enveloppantes et précises qui proposent une spatialisation intense du moindre petit effet (aucune enceinte n'est épargnée), des voix cristallines, des surrounds aussi énergiques qu'omniprésents (surtout la VO aux deux canaux supplémentaires), un score qui pulse et des basses redoutables. C'est tonitruant !
• La 3D : Une post-conversion de compétition (la seconde meilleure de l'année 2013 juste après "Pacific Rim") qui surpasse sans peine de nombreuses 3D natives et dont la mise en scène donne l'impression d'avoir été pensée dès le départ en relief ! La preuve en cinq points : 1/ Malgré la présence d'arrière-plans floutés lors des gros plans, la fenêtre de profondeur est vertigineuse sur plus de 50% du film (la sensation de hauteur lors des plans larges/panoramiques est excellente) et très bonne le reste du temps. 2/ Le soin apporté aux détachements et la perception réaliste des volumes permettent d'appréhender au mieux la taille des salles et des couloirs des vaisseaux ainsi que leurs compositions. 3/ De nombreuses séquences sont très impressionnantes comme les différents voyages dans l’hyperespace où le vaisseau semble se distordre à quelques centimètres de nous en nous aspirant avec lui. 4/ Plus généralement, il s'agit d'une post-conversion très immersive car les débordements, qui s'étendent très généreusement hors de l'écran, sont permanents (des bustes, des portions de décor et divers objets). 5/ Enfin, les jaillissements ne sont pas oubliés (cf les traînés de réacteurs) et sont même réguliers lors des scènes d'action avec des particules (cendres, étincelles, poussières) et/ou des débris qui inondent la salle de visionnage; il y a même parfois des projections intenses de lasers, de morceaux de météorites et de particules stellaires. C'est renversant !

- Région : B (France)
- Éditeur : Paramount Pictures
- Date de sortie : 16 octobre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Apocalypse Now Redux

Message » 13 Sep 2014 14:43

Image

♦ Année : 2001
♦ Durée : 202 min
♦ Réalisateur : Francis Ford Coppola
♦ Acteurs : Martin Sheen, Frederic Forrest, Laurence Fishburne, Marlon Brando, Robert Duvall, Dennis Hopper

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

• Image : Malgré de petites douceurs et la présence d'une ligne verticale sur deux-trois plans, cette restauration supervisée plan par plan par Francis Ford Coppola est renversante. La définition met une claque (le rendu de la jungle), le piqué est chirurgical (les gros plans sur le visage transpirant du Cne Willard), la palette colorimétrique est stupéfiante avec des couleurs saturées très travaillées (les fumigènes multicolores), et les noirs d'encre couplés aux contrastes nuancés font des merveilles (la délimitation des corps dans la pénombre). Un choc !
• Audio : Pour la petite histoire, "Apocalypse Now" fut le premier film à avoir été mixé en 5.1 et le résultat, un exemple de design sonore, rivalise sans problème avec les meilleures productions récentes. Les deux pistes sonores (de qualité équivalente) sont donc impressionnantes avec des voix bien posées, une dynamique de folie, des effets précis, une séparation des canaux démentielle (les ambiances oppressantes de la jungle), des effets surround à la fête (les bruits des hélicoptères, le sifflement des balles), un score percutant ("The End" des Doors ou encore "La Chevauchée des Walkyries" de Wagner) bien enveloppant et des basses scotchantes qui descendent très bas dans les graves. Un must !
• Bonus à ne pas manquer : La version originale de 1979 (154’) et le film-documentaire de 1991 "Hearts of Darkness" (96’).

- Région : B (France)
- Éditeur : Pathé
- Date de sortie : 27 avril 2011

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Batman : Assaut sur Arkham

Message » 13 Sep 2014 14:47

Image

♦ Année : 2014
♦ Durée : 76 min
♦ Réalisateurs : Jay Oliva, Ethan Spaulding
♦ Doubleurs : Kevin Conroy, Neal McDonough, Hynden Walch, Matthew Gray Gubler, Troy Baker (VO)

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Français. Anglais pour malentendants

• Image : Les détails sont très bons, les couleurs ont du punch, les contrastes sont nuancés et les noirs sont bien profonds, mais la présence d'un peu d'aliasing, de quelques flous et celle plus importante de colour banding, qui semble inhérente à la source, est un peu dommage.
• Audio : La VO bénéficie de beaucoup de puissance et d'une belle présence, et est soutenue par des voix intelligibles, par de nombreux (et précis) effets directionnels très immersifs, par des surrounds copieux et par des basses solides. La VF n'est pas mauvaise mais s'avère être plus faiblarde et moins bien spatialisée.

- Région : B (France)
- Éditeur : Warner Bros.
- Date de sortie : 03 septembre 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

(Le) Fils de Batman

Message » 13 Sep 2014 14:50

Image

♦ Année : 2014
♦ Durée : 74 min
♦ Réalisateur : Ethan Spaulding
♦ Doubleurs : Jason O'Mara, Stuart Allan, Morena Baccarin, Giancarlo Esposito, David McCallum (VO)

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Français. Anglais pour malentendants

• Image : Les pollutions visuelles inhérentes à la source (aliasing, colour banding, banding, douceur) sont un peu décevantes, mais le transfert HD n'est vraiment pas à mettre en cause et délivre de nombreux détails, des couleurs dynamiques, des contrastes cohérents et des noirs très satisfaisants.
• Audio : La VO est assez impressionnante avec des voix claires, un espace sonore immersif, une scène arrière impérieuse et des basses agressives. La VF ne démérite pas mais semble pourtant plus éteinte et surtout moins immersive.

- Région : B (France)
- Éditeur : Warner Bros.
- Date de sortie : 03 septembre 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

(The) Machine

Message » 13 Sep 2014 14:55

Image

♦ Année : 2013
♦ Durée : 91 min
♦ Réalisateur : Caradog W. James
♦ Acteurs : Caity Lotz, Toby Stephens, Sam Hazeldine, Pooneh Hajimohammadi, Denis Lawson

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.77]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

• Image : Alors qu'il a été tourné en scope 2.39 avec des lentilles anamorphiques (la présence importante de lens flares en atteste), le film a été honteusement recadré au format 1.77 pour sa parution vidéo (j'en suis sûr car je l'ai vu au Festival de Gérardmer en scope 2.39), et il ne s'agit pas d'un démâtage (vu qu'il n'y a aucune information disponible derrière les bandes noires) mais bien d'un zoom qui a été pratiqué. Du coup, la définition comme le piqué en pâtissent, même si l'image est à la base volontairement assez douce du fait d'éclairages souvent indirects. Heureusement, il reste encore pas mal de détails, la palette colorimétrique aux teintes froides (prédominance de bleus, de gris et de blancs) est bien saturée, les contrastes sont intenses et les noirs particulièrement abyssaux.
• Audio : Des pistes sonores atmosphériques aux voix toujours audibles (même celles robotisées), à la spatialisation précise, aux ambiances environnementales subtiles (les échos et les bruits sourds dans les laboratoires clos), au score planant plus qu'approprié (réalisé au synthétiseur) et aux basses qui soutiennent quand il le faut les scènes d'action.

- Région : B (France)
- Éditeur : Aventi
- Date de sortie : 17 juin 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Need for Speed

Message » 13 Sep 2014 14:59

Image

♦ Année : 2014
♦ Durée : 131 min
♦ Réalisateur : Scott Waugh
♦ Acteurs : Aaron Paul, Dominic Cooper, Imogen Poots, Ramon Rodríguez, Michael Keaton

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 7.1. Français (Audio Description) DTS-HD MA 2.0
- Sous-titres : Français. Français pour malentendants

• Image : Un transfert HD parfaitement carrossé et qui en met plein la vue grâce à une luminosité pétulante, à une définition accrocheuse, à un piqué sculpté, à des couleurs vives et à des contrastes dynamiques. Un petit bémol néanmoins, le générique de fin souffre de colour banding gris.
• Audio : Des pistes sonores démentielles et qui ont en grave sous le capot grâce à une spatialisation étourdissante mais parfaitement équilibrée, à une frontale qui claque, à des surrounds incisifs et à des basses hyper-rigoureuses (le hurlement des moteurs V8 !).
• La 3D : Une post-conversion de qualité (malgré trois plans où le relief est inversé !) qui permet au spectacle de gagner en intensité grâce à une immersivité accrue. Pour commencer, la fenêtre de profondeur est bonne dans l'ensemble (peu de flous sur les arrière-plans), très bonne sur les plans larges (les paysages) et hallucinante lors des vues à la première personne (celles de l'intérieur du cockpit avec à la clé un effet de hauteur vertigineux lors d'une séquence saisissante). Ensuite, les détachements sont remarquables et permettent d'appréhender au mieux les courses-poursuites. Enfin, les débordements plus ou moins prononcés des carrosseries, des décors et des volants, ainsi que les projections bien senties de nombreux bris de verre (et de poubelles sur une scène) finissent de convaincre.

- Région : B (France)
- Éditeur : Metropolitan Vidéo
- Date de sortie : 27 août 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Happiness Therapy (Silver Linings Playbook)

Message » 13 Sep 2014 15:08

Image

♦ Nationalité : Américain
♦ Genre : Comédie dramatique, Romance
♦ Année : 2012
♦ Durée : 122 min
♦ Réalisateur : David O. Russell
♦ Acteurs : Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Jacki Weaver, Chris Tucker

► Le Blu-ray Disc :

Qualité vidéo : Image
Qualité audio : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1. Français (Audio Description) DTS-HD MA 2.0
- Sous-titres : Français. Français pour malentendants

• Image : Un transfert HD au rendu très naturel qui propose un grain ambiant agréable, une définition affirmée, un piqué assez fin et des contrastes plutôt chics.
• Son : Des pistes sonores essentiellement frontales (superbe rendu des voix) et discrètes à l'arrière, si ce n'est lors de la diffusion de la bande originale ou des acclamations du public lors du concours de danse.

- Région : B (France)
- Éditeur : Studiocanal
- Date de sortie : 04 juin 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Taxi Driver [Masterisé en 4K]

Message » 17 Sep 2014 23:18

Image

♦ Nationalité : Américain
♦ Genre : Drame, Polar
♦ Année : 1976
♦ Durée : 114 min
♦ Réalisateur : Martin Scorsese
♦ Acteurs : Robert De Niro, Jodie Foster, Cybill Shepherd, Peter Boyle, Harvey Keitel

► Le Blu-ray Disc :

Qualité vidéo : Image
Qualité audio : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.85]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Anglais et Français

• Image : Cette nouvelle édition optimisée pour les TV UHD est toujours tirée du master 4K restauré par Scorsese en 2011 (comme la dernière édition collector), mais délivre une palette de couleur élargie. Sur le terrain, et une fois passé le générique d'ouverture peu stable, il faut se rendre à l'évidence : la restauration est stupéfiante et permet à l'image de tutoyer la perfection. Le master ne souffre d'aucune pétouille, la compression est excellente et laisse le grain argentique s'exprimer librement sans atténuer le très beau piqué, la définition est tranchante, les couleurs sont parfaitement saturées (cf les néons), les contrastes sont appuyés (les scènes de nuit sont admirablement gérées) et les noirs sont d'une profondeur abyssale. Il reste peut-être encore quelques plans un peu en-dessous qui manquent de précision et souffrent de fourmillements, mais ce n'est rien comparé à la beauté du reste.
• Son : Des pistes sonores à l'ouverture frontale ample et aux surrounds peu développés (le mixage d'origine n'a donc pas été modifié et c'est tant mieux), qui confèrent une présence remarquable à la musique jazzy de Bernard Herrmann et délivrent des voix d'une belle limpidité même si celles de la VF sont parfois un peu étouffées.

- Région : B (France)
- Éditeur : Sony Pictures Entertainment
- Date de sortie : 05 octobre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Piège de feu

Message » 17 Sep 2014 23:32

Image

♦ Nationalité : Américain
♦ Genre : Drame, Catastrophe
♦ Année : 2004
♦ Durée : 110 min
♦ Réalisateur : Jay Russell
♦ Acteurs : Joaquin Phoenix, John Travolta, Morris Chestnut, Robert Patrick, Jacinda Barrett

► Le Blu-ray Disc :

Qualité vidéo : Image
Qualité audio : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.85]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

• Image : Un transfert HD bien encodé (ni fourmillement ni pixel malgré l'omniprésence de fumées et de cendres) mais qui manque un poil de précision (ce sont étrangement les scènes d'incendie qui sont les plus nettes grâce à la luminosité des flammes) à cause d'un piqué globalement atone. En dehors de cela le grain argentique texture harmonieusement les images, la palette colorimétrique est riche (la vitalité des rouges), les contrastes sont séduisants et les noirs sont intenses même s'ils se bouchent parfois un peu.
• Son : Des pistes sonores amples et immersives aux voix claires (mises un peu trop en avant sur la VF), à la spatialisation bien orchestrée (les interjections lointaines des pompiers lors des interventions), aux effets multidirectionnels qui rugissent sur tous les canaux (cf les retours de flammes), au score prenant et aux graves affirmés.
• Bonus à ne pas manquer : La scène inédite se déroulant durant le 11 septembre 2001.

- Région : B (France)
- Éditeur : TF1 Vidéo
- Date de sortie : 19 mars 2009

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Godzilla (2014)

Message » 17 Sep 2014 23:35

Image


Acteurs : Aaron Taylor-Johnson, Bryan Cranston, Ken Watanabe, Elizabeth Olsen, Sally Hawkins
Réalisateurs : Gareth Edwards
Format : 2.40:1
Date de sortie : 17/09/2014
Durée : 123 minutes
Public : 12 ans et plus
Audio : VF et VO DTS HD MA 7.1

Image
En 1999, la centrale nucléaire de Janjira fut mystérieusement détruite, entraînant de nombreuses pertes dont l'épouse et collègue du superviseur Joe Brody. Des années plus tard, Brody fait équipe avec son fils, officier de la Navy, sur les lieux mêmes de la catastrophe, afin de découvrir la vérité sur cet accident. Ils sont alors témoins du réveil de terribles menaces contre l'Humanité, menaces que seul la non moins terrible créature Godzilla pourrait contrer...

Image
9/10
Godzilla à l'instar de Pacific Rim nous propose une image 3D vraiment bluffante ! Techniquement, c'est du tout bon avec une luminosité qui est superbement gérée, des contrastes et des noirs redoutables et tant mieux vu que le film se passe en majorité dans la pénombre et des détails saisissent .
En ce qui concerne le 3D, tout d'abord, les effets de profondeurs sont tout simplement gigantesques et d'un naturel remarquable, chaque couches de l'image sont détaillés net et d'une précision hors pair. Les plans larges et aériens montrent une profondeur de champ hallucinante.
Pour la partie jaillissement, là ça reste plus discret avec quelques passages furtifs ou on constate un léger débordement de l'image ( particules au début du film) mais on remarquera que l'accent a été mis sur la profondeur de champ qui nous en met plein la vu . Un top démo 3D .

Image
10/10
La VF nous est proposée dans une piste DTS HD explosive, dynamique, en un mot, monstrueuse ! L'ensemble des canaux est mis à rude épreuve avec une déferlante d'effets sur les surrounds, une partie frontale tonitruante d'ou les dialogues se détachent allègrement et un canal de basse en permanence sollicité (les montres se déplacent littéralement dans notre salon!). Le tout est enveloppant et immersif à souhait. Une réussite.

Image
8/10
Cette version de Godzilla se différencie de celle de Jean Reno car là, Godzilla n'est pas là pour détruire l'humanité mais pour la sauvée !! Après un début assez calme qui permet de mettre l'histoire en place, on tape dans le vif du sujet avec une succession de scène de combat épique entre les Hommes et les Monstres et ensuite Godzilla contre les monstres ou tout ce qui ce trouve autour ce retrouve détruit dans un grand fracas. Je trouve cette version vraiment pas mal car elle traite de façon différente justement de Godzilla qui là est le seul rempart contre les "Mitos"et la destruction du monde . C'est du grand spectacle que je recommande.

Image



Image

Image
neo4
 
Messages: 1384
Inscription: 14 Aoû 2010 16:59
  • offline

Captain America: Le soldat de l'hiver

Message » 18 Sep 2014 14:34

Image


Acteurs : Chris Evans, Samuel L. Jackson, Scarlett Johansson, Robert Redford, Sebastian Stan
Réalisateurs : Anthony Russo
Format : 2.40:1
Date de sortie : 20/08/2014
Durée : 136 minutes
Public : tous publics
Audio : VF DTS HD HR 5.1 et VO DTS HD MA 7.1

Image
Après les événements cataclysmiques de New York, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s'adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d'intrigues qui met le monde en danger. S'associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l'étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l'aide d'un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi : le Soldat de l'Hiver.

Image
9/10 > 2D
Le transfert de Captain America est proche de la perfection, le piqué et la netteté sont sublime avec des plans approchant le relief, les détailles quasi chirurgicaux époustouflant, la colorimétrie vive et d'un naturel de toute beauté, le fluidité sans faille. Les différentes couches des plans sont net à part sur certains de nuit ou on voit apparaître un léger fourmillement mais fort heureusement il se fait rare et vite oublié. Une version 2D de référence.
4/10 > 3D
La ou le version 2D excelle, la 3D est un raté monumental !!! C'est plat, les arrières plans sont la plus part du temps flou et si c'est pas ceux-ci , c'est les avants plans, l'effet de profondeur est rarement exploité à part sur 2/3 scènes si bien que j'ai enlevé 4/5 fois mes lunettes pour voir si j'avais bien inséré le disque 3D ! les jaillissement quand à eux sont inexistant, à éviter !!

Image
10/10
La VF en DTS HD HR est tout simplement énorme et dynamique à souhait. La totalité des canaux sont exploités à leur summum avec des effets surrounds qui fusent de toute part, une scène frontale explosive d'ou les dialogues se détachent allègrement et un canal de basse tonitruant faisant tout vibrer dans la pièce ( mes murs en tremblent encore :lol: )
Une piste audio comme on voudrait trouver plus souvent.

Image
8/10
Après un premier film que j'avais apprécié sans plus, je trouve cette suite plus agréable à regarder. Certes on passe à la vitesse supérieur en terme de scènes d'action et de destruction en tout genre, mais c'est ça qui me plait, ça bouge tout le temps. L'histoire en elle même reste classique mais elle est bien construite et ce laisse suivre jusqu'à la fin du film et on ne s'ennuie pas une seconde devant. L'arrivée de nouveaux héros est bien vu aussi et présage une suite très certainement. A voir sans ce prendre la tête pour passer un bon moment.

Image



Image

Image


Note finale prenant en compte la version 2D ;)
neo4
 
Messages: 1384
Inscription: 14 Aoû 2010 16:59
  • offline

(A) Day to Kill (Mall)

Message » 18 Sep 2014 19:04

Image

♦ Nationalité : Américain
♦ Genre : Drame
♦ Année : 2004
♦ Durée : 85 min
♦ Réalisateur : Joe Hahn
♦ Acteurs : Cameron Monaghan, James Frecheville, India Menuez, Vincent D'Onofrio, Gina Gershon, Peter Stormare

► Le Blu-ray Disc :

Qualité vidéo : Image
Qualité audio : Image

- Format vidéo : 1080i25 (AVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

• Image : Un transfert HD globalement lumineux et riche en détails qui délivre une bonne profondeur de champ et des couleurs chatoyantes, mais les séquences sombres souffrent d'une baisse de la définition (alors qu'elle est top de jour) et sont sensibles aux fourmillements.
• Son : Des pistes sonores limpides qui parviennent à instaurer une belle ambiance planante à l'aide du soutient de la scène avant, de la diffusion d'ambiances naturelles sur les surrounds, d'une spatialisation musicale flagrante et de l'utilisation cohérente du canal LFE.

- Région : B (France)
- Éditeur : Seven7
- Date de sortie : 18 juin 2014

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7250
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message