Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: LennyF, Sylvanor et 65 invités

encyclopédie des EQ pour casques

Message » 21 Mar 2018 13:08

Je suis en plein accord avec Cleriensis sur le fait que l'élément critique est l'horloge du DAC. Avec le RME ADI-2 Pro, on peut switcher la source d'un coup de molette et ainsi passer instantanément de l'une à l'autre. J'ai fait un test en lançant la même musique sur mon PC relié en USB et sur mon lecteur réseau (Auralic Aries) relié en AES. Je n'ai perçu absolument aucune différence, y compris avec des casques discriminants comme le HD800S.
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Mar 2018 13:08

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Mar 2018 13:09

Julien a raison de limiter à 3db du fait qu'en cherchant à dépasser cette limite effectivement une compensation de niveau est nécessaire qui me pose problème dans les écoutes symphoniques par un tassement de la dynamique. Mais je ne pratique pas forcément bien l'EQ.

Oui, l'horloge du DAC est un point très travaillé (externe ou interne thermorégulée par ex, grosses discussions) par les concepteurs et le DAC réseau est à mon avis l'avenir mais à ses débuts.

Revenons au sujet et toujours est-il que l'EQ est assez technique et tout à fait intéressant.
cladane
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 1736
Inscription Forum: 22 Oct 2013 9:42
Localisation: France
  • offline

Message » 21 Mar 2018 13:18

cladane a écrit:Julien a raison de limiter à 3db du fait qu'en cherchant à dépasser cette limite effectivement une compensation de niveau est nécessaire qui me pose problème dans les écoutes symphoniques par un tassement de la dynamique. Mais je ne pratique pas forcément bien l'EQ.

Pour un enregistrement sur 16 bits, tu as potentiellement 96 dB de dynamique. Je ne pense pas qu'une perte de 3 dB soit audible, même sur de la musique symphonique...
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Mar 2018 13:29

+1
Meme du -9db ne tassera rien....quand on a deja 30db de dynamique c’est deja le haut du panier...

La recommandation de julien a +3db dans les secteurs critiques, le grave en particulier qui distord toujours plus, c’est que +3db revient a doubler la puissance, +6db c’est x4...de quoi faire grimper en flèche la disto
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7767
Inscription Forum: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Mar 2018 13:39

Je suis réservé sur cette limite à +3 dB pour l'EQ. Tu n'auras pas plus de distorsion que quand tu augmentes le volume global de 3 dB. La seule différence, c'est que tu l'augmentes sur une plage de fréquences et pas globalement.
Le seul risque me semble être le clipping, résolu par la compensation globale évoquée par STRA afin de n'avoir in fine que des EQ négatifs.
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Mar 2018 14:08

Bonjour,

Ce qui rejoint l'analyse d'alphatak, ne serait-il pas simplement fait allusion à la distorsion qui sera provoquée par le diffuseur et non par le signal d'entrée égalisé ?
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 28423
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 21 Mar 2018 15:14

cladane a écrit:j'évite l'USB sur PC/Mac.

Mon portable PC dispose de sorties USB et Ethernet. Laquelle utiliser pour le brancher sur un DAC (je n'ai pas encore de DAC) ?
Rif hi-fi
 
Messages: 6051
Inscription Forum: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 21 Mar 2018 15:22

Rif hi-fi a écrit:
cladane a écrit:j'évite l'USB sur PC/Mac.

Mon portable PC dispose de sorties USB et Ethernet. Laquelle utiliser pour le brancher sur un DAC (je n'ai pas encore de DAC) ?

S'il attaque le réseau externe en wifi via le routeur (box), il peut être intéressant de brancher en ethernet un lecteur réseau (faisant également DAC) sur la "box" ! :oldy:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3026
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 21 Mar 2018 15:36

Dans les échanges précédents et sur d'autres fils de l'univers casque, revient les notions de Dynamique, Niveau sonore, Puissance, etc....
Il est peut être intéressant de rappeler que pour une casque universellement connu comme le Sennheiser HD 600, il est nécessaire, pour obtenir un niveau sonore de 90 dB, d'une puissance de 0.17 mW (source Innerfidelity).
La conséquence pour atteindre un niveau de 100 dB (limite acceptable pour un orchestre symphonique en écoute au casque) est de fournir une puissance de 1.7 mW !
Si l'on veut s'éclater en montant à 110 dB, l'ampli présentera une puissance de 17 mW et une plage dynamique de 30 dB nous fera varier de 0.017 mw à 17 mW soit un rapport 1000 sur la variation de puissance ! :ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3026
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 21 Mar 2018 15:50

alphatak a écrit:Je suis réservé sur cette limite à +3 dB pour l'EQ. Tu n'auras pas plus de distorsion que quand tu augmentes le volume global de 3 dB. La seule différence, c'est que tu l'augmentes sur une plage de fréquences et pas globalement.
Le seul risque me semble être le clipping, résolu par la compensation globale évoquée par STRA afin de n'avoir in fine que des EQ négatifs.

Je continue mon propos. En baissant le niveau global dans l'EQ pour transformer les EQ positifs en EQ "non négatifs", le seul bénéfice est d'éviter le clipping. Comme le volume aura été globalement réduit, on compensera nécessairement en l'augmentant sur l'ampli pour obtenir un niveau sonore satisfaisant. In fine, on aura donc bien un accroissement de la distorsion dans les plages de fréquences égalisées positivement, d'où la prudence de Cleriensis si la distorsion des plages en question est déjà limite sans EQ.
Une solution, quand on a le matos de mesure qui va bien, est d'examiner la courbe de distorsion nominale (sans EQ) afin de déterminer jusqu'où on peut aller sans que l'accroissement de la distorsion devienne audible.
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Mar 2018 15:58

renecito a écrit:Dans les échanges précédents et sur d'autres fils de l'univers casque, revient les notions de Dynamique, Niveau sonore, Puissance, etc....
Il est peut être intéressant de rappeler que pour une casque universellement connu comme le Sennheiser HD 600, il est nécessaire, pour obtenir un niveau sonore de 90 dB, d'une puissance de 0.17 mW (source Innerfidelity).
La conséquence pour atteindre un niveau de 100 dB (limite acceptable pour un orchestre symphonique en écoute au casque) est de fournir une puissance de 1.7 mW !
Si l'on veut s'éclater en montant à 110 dB, l'ampli présentera une puissance de 17 mW et une plage dynamique de 30 dB nous fera varier de 0.017 mw à 17 mW soit un rapport 1000 sur la variation de puissance ! :ko: :ane:


c'est vrai pour 1khz... l'impédance est beaucoup plus élevée dans le grave du HD600.. donc a relativiser, mais oui dans l'ensemble tu as raison, on a largement assez de puissance.
Pour les niveaux d'EQ, je fais ça plus par bon sens, l'EQ est une optimisation, si on a besoin d'augmenter de plus de 4 db une réponse fréquencielle, on "force" un transducteur à produire une énergie que manifestement il ne souhaite pas produire, pour simplifier on dénature trop la signature intrinsèque d'un casque, ce n'est pas le but de l'opération pour moi, pour moi c'est d'optimiser au maximum le casque sans pousser dans les extrêmes, de plus, 4db c'est déjà énorme et l'impact à l'audition est très important. Soyez patient, je suis en train de rédiger le protocole, avec en sus des petits tests amusants pour vous faire prendre conscience (si vous ne l'avez pas déjà) de l'impact d'un demi décibel en sus ou en moins sur des zones fréquencielles clés... notamment sur la notion de timbre, par exemple les distortions timbrales générées en touchant la fréquence fondamentale, versus les harmoniques etc...

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5539
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 21 Mar 2018 15:58

alphatak a écrit:
alphatak a écrit:Je suis réservé sur cette limite à +3 dB pour l'EQ. Tu n'auras pas plus de distorsion que quand tu augmentes le volume global de 3 dB. La seule différence, c'est que tu l'augmentes sur une plage de fréquences et pas globalement.
Le seul risque me semble être le clipping, résolu par la compensation globale évoquée par STRA afin de n'avoir in fine que des EQ négatifs.

Je continue mon propos. En baissant le niveau global dans l'EQ pour transformer les EQ positifs en EQ "non négatifs", le seul bénéfice est d'éviter le clipping. Comme le volume aura été globalement réduit, on compensera nécessairement en l'augmentant sur l'ampli pour obtenir un niveau sonore satisfaisant. In fine, on aura donc bien un accroissement de la distorsion dans les plages de fréquences égalisées positivement, d'où la prudence de Cleriensis si la distorsion des plages en question est déjà limite sans EQ.
Une solution, quand on a le matos de mesure qui va bien, est d'examiner la courbe de distorsion nominale (sans EQ) afin de déterminer jusqu'où on peut aller sans que l'accroissement de la distorsion devienne audible.


oui, c'est exactement ça.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5539
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 21 Mar 2018 16:20

bravo a tous, je suis déjà perdu :lol: ! moi qui croyais que ce topic était , EQ pour les nuls ! :hehe:
Avatar de l’utilisateur
Nono
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 28375
Inscription Forum: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en BEAUCE
  • offline

Message » 21 Mar 2018 16:33

Nono a écrit:bravo a tous, je suis déjà perdu :lol: ! moi qui croyais que ce topic était , EQ pour les nuls ! :hehe:

Ce sont juste quelques échanges préliminaires pour être sûrs qu'il n'y a pas de malentendu. Je suis sûr que le second post "Méthodologie" de Cleriensis sera parfaitement compréhensible, sans prérequis.
alphatak
 
Messages: 537
Inscription Forum: 22 Déc 2015 4:24
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Mar 2018 16:37

ha! les préliminaires ! :mdr:
Avatar de l’utilisateur
Nono
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 28375
Inscription Forum: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en BEAUCE
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires