Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 58 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SESSIONS TESTS ABX EN OCTOBRE 2018

Message » 15 Aoû 2019 18:03

Merci Gorth pour ta recherche :thks: ... Dont voici quelques extraits (désolé pour la longueur mais c'est instructif !) .... qui devraient amener certains à réfléchir :wtf:

corsario a écrit:
Je suis sur le cul : j'ai échoué aux tests ABX, sur 3 extraits différents. Soit mes 3 premiers succès étaient de la chance, soit j'étais en meilleure forme. Mais peu importe en fait. L'important est que la différence, si différence il y a, est faible, puisqu'elle peut être masquée par de la fatigue. Ou tout simplement il n'y a pas de différence audible. Et que, en toute bonne foi, j'avais entendu le contraire !
Bien sûr ceci ne concerne que cet enregistrement particulier (la sonate pour violon de Mozart), et les résultats seraient peut-être différences sur un autre morceau, une autre musique, etc... Ce n'est pas l'enseignement le plus important pour moi. L'enseignement le plus important c'est la manière dont j'ai été abusé par un effet placebo (la supériorité du fichier 24/192 sur le fichier 16/44.1) pour cet enregistrement en particulier, alors même que je pensais être de la plus grande objectivité !

Parce que quand même, il y a quelques jours, voilà ce que j'écrivais, en toute bonne foi :

corsario a écrit:je suis convaincu qu'il y a une différence entre le 16/44.1 et le 24/192 : c'est la même différence qu'entre la couche CD et la couche SACD d'un disque (sur les disques classiques enregistrés récemment (donc où le master est le même), où on compare vraiment le même enregistrement à la base dans deux échantillonnages différents).


corsario a écrit:
si c'est aussi évident qu'une différence CD/SACD, il n'y aura pas besoin de tout ça


corsario a écrit:
C'est la méthode Coué

ne vends pas la peau de l'ours....

Je suis quasi sûr que l'on peut entendre la différence (et je sais où écouter...).


corsario a écrit:Je viens juste de commencer une préécoute, mais je suis venu vous dire tout de suite le résultat tellement c'est évident à l'oreille :

la différence entre le 24/192 et le 16/44.1 sur le Mozart est énorme, inratable. Je ne me fait aucun souci pour le test ABX.
Je détaillerai plus tard mais c'est vraiment beaucoup mieux et plus vivant en 24/192 :

Je ne suis pas surpris : c'est exactement ce que j'avais constaté en comparant SACD vs. CD sur des enregistrements de classique de labels de confiance :
extinction des notes qui disparait quasi complètement avec le 16/44.1 (ça c'est vraiment le plus audible), et du coup une bonne partie de la vie et de la beauté s'en va avec. La dynamique en prend un coup aussi (c'est subjectif, ce n'est p-ê pas la dynamique en tant que telle).
En un mot il y a plus de vie avec le 24/192.

Et c'est encore plus visible que ce à quoi je m'attendais : pas besoin de concentration, ni de paracetamol.

J'aurais dû parier tiens


corsario a écrit:La différence est bien audible à la fin du morceau sur le quasi solo de violon : je savais que c'est dans l'aigu et sur les extinctions de note que l'on entend le plus de différence entre CD et SACD donc je suis allé directement cherché la partie où on avait un instrument soliste. En plus ce violon est superbe.


corsario a écrit:Regarde entre 7'39 et 8'02 : les extinctions de note, les doubles notes (qui deviennent très fade en 16/44.1), et l'extinction de note finale (qui s'éteint beaucoup trop vite en 16/44.1). Tu devrais entendre la différence sans beaucoup de mal.


Ensuite je commence les tests en aveugle :

corsario a écrit:Bon, je suis en train de préparer des écoutes en aveugle, et je dois avouer que là je fais déjà beaucoup moins le malin. Pour faciliter les choses j'ai isolé un extrait de 30 secondes en 24/192 kHz, que j'ai downsamplé en 16/44.1. Ce n'est pas du tout pareil de comparer deux extraits en sachant qui est qui et d'avoir un extrait sans savoir d'où il vient et de devoir l'identifier...

Finalement la concentration, et peut-être le paracétamol, seront nécessaires ;)

Mais je vais y arriver ! :mdr:

Enfin... j'espère



Et bien non. Sur cet enregistrement je n'y suis pas arrivé pour le moment, alors que j'y ai passé du temps, et que j'ai mis toutes les chances de mon côté. J'ai essayé sur 3 extraits, j'écoutais tranquillement.

Heureusement que je n'ai pas parié :

Conclusion :

en écoute non aveugle je déclare : "c'est évident à l'oreille. la différence entre le 24/192 et le 16/44.1 sur le Mozart est énorme, inratable. Je ne me fait aucun souci pour le test ABX. C'est vraiment beaucoup mieux et plus vivant en 24/192"

en écoute aveugle sur le même morceau je déclare : "c'est très difficile, je n'y arrive pas. Je n'ai pas encore abandonné mais pour le moment je n'y arrive pas".

La différence entre les deux c'est l'effet psychologique, l'auto-suggestion, l'effet placebo, tout ce que l'on veut : j'avais dit "c'est facile, la différence est très audible", c'était faux. [b]C'est mon cerveau qui inventait les différences très audibles
!!!
[/b]
Incroyable... Je suis vexé de m'être laissé piéger par l'auto-suggestion alors même que j'étais averti et que je voulais me prémunir de cet effet, et je suis impressionné par la force de l'auto-suggestion : c'est une chose de lire que ça existe et de l'expérimenter à ses dépends. Quand on lit ça sur des forums on se dit "ouais, mais c'est les autres. Moi je ne suis pas assez bête pour me laisser berner par de l'auto-suggestion, faut vraiment être naïf...". Et puis un jour on fait un test en aveugle et.... On est tout dépité :lol:

Heureusement j'avais prévu le coup pour me consoler :

corsario a écrit:moi je n'ai pas peur de la conclusion

- soit il n'y a pas de différence, et ça veut dire que l'on peut se passer définitivement de SACD, Blu-Ray, etc... : génial
- soit il y a une différence, et vu qu'il y a déjà des enregistrements excellentissime en CD, ça va être jouissif en 24/192 : génial :D



Cela dit, cette mésaventure démontre certes la force de l'effet placebo, mais elle ne démontre pas encore qu'il n'existe jamais de différence entre le 24/192 et le 16/44.1 ;)

Je n'abandonne pas ! Je vais essayer sur d'autres morceaux, d'autres instruments, peut-être enregistrés différemment. J'espère toujours arriver à trouver.
Au bout de 4 ou 5 enregistrements différents, de labels dont je sais qu'ils soignent leur prises de son, bon, là j'arrêterai :P (parce que ça voudra dire qu'il y a peut-être une différence entre le 24/192 et le 16/44.1 mais pas sur les morceaux que j'écoute tous les jours, et pas avec les techniques d'enregistrement pratiquées aujourd'hui).

Et finalement, après ces futures écoutes, si elles se soldent encore par un échec, alors c'est Rycil qui aura raison quand il écrivait plus haut :
rycil a écrit:C'est là qu'on va avoir la preuve que sur le même enregistrement (min max et valeur RMS égale,donc même dynamique et même niveau sonore) la fréquence d'échantillonnage n'a pas d'importance.


En tout cas je serai beaucoup beaucoup plus prudent à l'avenir, et ne me prononcerai qu'après des tests en aveugle...


voilà pourquoi je suis beaucoup plus prudent aujourd'hui, et très dubitatif sur les différences "énormes" et sur la "vie" dans la couche SACD ;)

boris_da a écrit:
corsario a écrit:Tu pourrais même ouvrir un fil spécifique sur ce sujet en hifi : si tu trouves des extraits discriminants, ça intéressera beaucoup de monde.

Désolé, je ne ferais pas ça pour l'instant, c'est une corvée. Peut-être un jour...


C'est pire qu'une corvée : c'est une croix que l'on porte ensuite toute sa vie
Mais sans rire tu as raison : dans l'absolu ça n'a pas une grande importance.
Et les tests, quand on met le doigt dedans, on ne sait plus où s'arrêter.

Il vaut mieux continuer à écouter de la musique ;)

D'ailleurs il faut que je réécoute la sonate a Kreutzer...[/quote]

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8718
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Aoû 2019 18:03

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Aoû 2019 18:12

En fait, c'est comme pour un tour de magie.

Si on ne connait pas le "truc" qui berne notre cerveau, on se fait avoir de toute bonne foi.

Si on connait le "truc" ... on se fait avoir quand même :lol:
syber
 
Messages: 11355
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 15 Aoû 2019 18:21

Avant de s’attaquer à du 16/44 Vs HR, faut déjà réussir le test AAC 256 Vs HR, j’ai abandonné...

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6071
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Aoû 2019 19:17

Ah oui, je me rappelle de ce test.
J'avais fait 10/10 entre du 16 bits et du 24 bits, avec le volume à fond dans un casque fermé pour entendre le bruit de quantification.

Et sur le forum Hydrogenaudio, on m'avais répondu que pour que le bruit de quantification soit moins audible, il aurait fallu ne pas utiliser de dither gaussien à faible noise shaping, comme j'avais fait pour passer de 24 à 16 bits, mais plutôt du dither triangulaire à fort noise shaping.

M'enfin, c'est évident, où avais-je la tête :ko:
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7444
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 15 Aoû 2019 19:19

syber a écrit:En fait, c'est comme pour un tour de magie.

Si on ne connait pas le "truc" qui berne notre cerveau, on se fait avoir de toute bonne foi.

Si on connait le "truc" ... on se fait avoir quand même :lol:


indien29 a écrit:Avant de s’attaquer à du 16/44 Vs HR, faut déjà réussir le test AAC 256 Vs HR, j’ai abandonné...


:grad: Si j'étais un subjectiviste je demanderais une modération

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8718
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 15 Aoû 2019 19:37

Pio2001 a écrit:Ah oui, je me rappelle de ce test.
J'avais fait 10/10 entre du 16 bits et du 24 bits, avec le volume à fond dans un casque fermé pour entendre le bruit de quantification.

Et sur le forum Hydrogenaudio, on m'avais répondu que pour que le bruit de quantification soit moins audible, il aurait fallu ne pas utiliser de dither gaussien à faible noise shaping, comme j'avais fait pour passer de 24 à 16 bits, mais plutôt du dither triangulaire à fort noise shaping.

M'enfin, c'est évident, où avais-je la tête :ko:

C'est pas faux. :lol:
Gort'h
 
Messages: 11082
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 17 Aoû 2019 13:39

Pas un ABX mais un test en aveugle sur des violons. Là aussi le fait de le faire en aveugle fait tomber pas mal de certitudes.
https://www.lepoint.fr/musique/quand-la-science-renverse-la-superiorite-des-violons-stradivarius-09-05-2017-2125865_38.php
Gort'h
 
Messages: 11082
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 17 Aoû 2019 14:02

Gort'h a écrit:Pas un ABX mais un test en aveugle sur des violons. Là aussi le fait de le faire en aveugle fait tomber pas mal de certitudes.
https://www.lepoint.fr/musique/quand-la-science-renverse-la-superiorite-des-violons-stradivarius-09-05-2017-2125865_38.php


C'était un secret de polichinelle en fait. Il me souvient avoir interviewé quelques violonistes dont plus d'un disait que s'il jouait un de leurs modernes ou anciens moins prestigieux que celui qu'ils jouent habituellement, personne ne s'en rendrait compte dans la salle, sauf peut-être, et encore, le luthier qui entretient leurs instruments.

Mais, mais, mais il y a autre chose qu'aucune étude en aveugle ne peut révéler, c'est qu'un violon ne sonne vraiment que quand il est joué par quelqu'un qui en révèle toutes les potentialités... et là tous les violonistes ou violoncellistes ne sont pas égaux devant cette capacité là...

Souvenir : concours de luthiers de la ville de Paris... remise des prix, Salle Pleyel... Chaque instrument primé est joué par un musicien de renom... un violoncelliste réputé joue donc le violoncelle qui a reçu le premier prix... Waou ! Quel bel instrument :o Rostropovitch parrain du concours était présent... va savoir pourquoi, il attrape le violoncelle et rejoue derrière son confrère de renom.... 10000 Waou ! Le violoncelle était transfiguré, encore meilleur, incroyablement meilleur...

Alors il est bien possible que...

Autre chose : quand un violoniste fait corps avec son instrument, c'est une histoire entre eux, et cette confiance du musicien pour son instrument fait qu'il joue mieux avec un instrument qu'il a choisi parfois pour la vie après en avoir joué plein...

Et c'est ce qui fait que le violoniste, de toute façon, prime sur l'instrument...

A Heifetz à qui une dame disait que son violon sonnait merveilleusement bien, le secoua en disant je n'entends rien... lui tendit et lui d'essayer d'en jouer.... et finalement lâcha que le son de son stradivarius... c'était son son à lui, Jasha Heifetz...

Je crois définitivement que s'il faut oui démythifier le son des violons anciens de stradivarius, Guarnierius, il ne faut pas non plus schématiser...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52780
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Discussions Générales