Test HCFR de l’EPSON EH-TW9400, projecteur 1080p

Test HCFR de l’EPSON EH-TW9400, projecteur 1080p

Compte-rendu de cyrille_roseau

 

Je tiens avant toute chose à remercier chaleureusement Nicolas « 1000K » et l’Association HCFR pour le prêt d’une semaine de ce vidéoprojecteur. Ce prêt m’intéresse d’autant plus que cet Epson fait partie de ma short liste dans l’optique d’un vidéoprojecteur abordable (toute proportion gardée) compatible avec les derniers formats dans l’attente d’avoir suffisamment de fonds pour réinvestir dans un vidéoprojecteur natif 4K.

I- Gabarit et contenu :

Surprise, le 9400W n’est pas un poids plume, il est assez volumineux à mon sens, et son esthétique est élégante. La couleur blanche se fond assez bien dans un salon, en pièce de vie. Je n’ai pas trop de contrainte de ce côté ayant mon projecteur installé en fond de salle dans une robuste et large étagère.

J’ai été étonné par la présence d’un module wireless compatible UHD/HDR. Initialement je croyais la mention « W » du 9400 mise pour « White » . Je ne peux que saluer cette initiative dont devrait s’inspirer à mon sens les autres constructeurs. Cela rendrait les questions d’installation bien plus simples et moins contraignantes, sans compter les câbles hdmi de grande longueur parfois coûteux. J’ai pu tester cela, mais je reste en liaison filaire, car j’ai mon installation prévue à la base (câbles hdmi dans des baguettes…).

Enfin, un point qui m’a gêné est l’embase IEC de l’Epson, très petite et ne permettant pas d’utiliser des câbles plus costauds. Sur mon ancien Sony VW550, j’avais plus de latitude. A cela s’ajoute le fait que la connectique est en retrait par rapport au châssis. Si dans une installation plafond cela apporte un surcroît de discrétion, dans mon étagère j’ai lutté à faire mes branchements : hdmi (1 et 2), IEC, trigger, et RJ45 !

A noté qu’il n’y avait pas de lunettes 3D ? En guise de notice il y avait un descriptif imagé et sommaire pour une  rapide installation celle complète figurant sur CD.

Dans l’ensemble cette première approche donne confiance.

 

II- Premières impressions :

Je n’ai quasiment jamais vu d’image d’un vidéoprojecteur Epson excepté un LS10000 chez un ami qui le vendait et qui m’intéressait il y a quelques années de cela. C’est au salon de Paris à l’automne dernier que j’ai pu observer le 9400 et j’avoue avoir été agréablement surpris.  Cela allait-il se confirmer chez moi, dans mon environnement ?

Configuration :

OPPO 203 JCGB

Alimentation filtrée sur ligne dédiée

Le module Wireless est couplé à une alim linéaire 12V.

Câblage :

  • hdmi Mushou optique (20m), compatible 8K et hdmi 2.1
  • hdmi monster cables black platinium 2x10m avec entre les deux un HDFIX Keydigital. MCable marseille en bout de course.

Toile Xtrem Screen DBC, 3,05m, à gain 0.9.

La première chose qui frappe c’est sa luminosité, quelle pêche ! Je trouve que la fonction lens shift sur la télécommande n’est pas des plus aisées à trouver. Il faut appuyer une, deux ou trois fois suivant la fonction que l’on désire (zoom, focus et lens shift).

Du fait d’un imprévu familial, je n’ai pas eu toute la latitude en terme de disponibilité et temps pour effectuer tous les tests que j’aurais voulu ni profiter le plus possible du vidéo projecteur.

Il dispose d’une quantité de réglages qui raviront les amateurs et les professionnels de la calibration. Le temps d’accroche hdmi est assez court. Le Mushou fait bien transiter les flux UHD Hdr, en 4 :4 :4 / 12bits sur ses 20m. Le boitier wireless non en revanche, il faut passer en 4 :2 :2 si mes souvenirs sont bons.

A défaut d’avoir eu du temps je suis resté en mode cinéma, j’ai un peu joué des réglages classiques (avec BR de calibration) pour ajuster luminosité et contraste entre autres.

Je dois avouer avoir été très impressionné par ce 9400W. Les couleurs sont éclatantes mêmes si elles auraient mérité un réglage plus affiné de ma part. Le HDR est magnifiquement rendu et profite de la puissance lumineuse disponible. Je n’ai pas souvenir d’avoir eu sur mon sony 550 une telle pêche en réserve. Il se marie très bien avec la toile xtrem 0.9.

Concernant le niveau de bruit je ne pourrai pas évoquer la question dans mon utilisation car le projecteur est en fond de salle à 8m de mon écran, zoom au minimum et j’ai un peu joué du lens shift vertical mais sans excès. Le bruit est bien évidemment inaudible depuis ma position de visionnage.

La wobulation est suffisamment efficace pour ne pas me permettre de voir la matrice. Je suis situé à 3m de mon écran ce qui est assez proche.

Sur Avenger Infinity wars, le hdr impressionne. L’image m’a paru très équilibrée et assez typée cinéma. Le contraste m’a semblé aussi très acceptable au point de ne pas ressentir de manque. Les images dans l’espace laissent apparaître les étoiles tout en maintenant un fond assez sombre.

Là où réside la force du 9400, outre le HDR ce sont les images de jour qui profitent pleinement de la luminosité et donc son contraste ansi doit-être assez bon (je n’ai pas les outils pour le mesurer).

Enfin j’ai passé une soirée à tester l’Epson avec un ami en mode jeu sur Ps4pro (Dark soul 3 que j’adore et aussi Alien Alienation pour avoir ces ambiances à la fois sombres, et oppressantes.). Rien à dire, c’est peut-être de ce point de vu le meilleur projo que j’ai eu en terme de latence. Il est très rapide, et ne procure aucun sentiment de frustration.

 

Bilan :

Sans nul doute le 9400W est d’un rapport Q/P redoutable. A jour des normes actuelles, il en donne vraiment pour son argent. Je n’ai pas de reproches à lui faire, surtout pour son prix. Sauterais-je le pas pour autant ?

La question est pertinente. C’est une machine aboutie, à cheval entre deux ères (FHD/UHD-HDR) dans cette période d’évolution dans la vidéoprojection domestique.

J’aimerais le comparer à un JVC 7900 .

Pour autant, à ma distance de visionnage, je dois reconnaître qu’une véritable matrice 4K apporte un vrai plus. Je n’aurais pas dit cela si ma position de visionnage était plus lointaine. A ma distance (3m pour un écran de 3m de base) je peux ressentir un léger sentiment de flou et perte de définition dans certains cas (sur des films, mais pas en mode jeu).

Mais il y a de quoi hésiter, je l’avoue. Même si je lorgne vers les N5/7 et Sony 270/570. Epson sortira certainement un vidéoprojecteur 4K natif un de ces jours. En attendant, un peu comme JVC et son 7900, Epson a vraiment bien joué le coup en sortant ce 9400 dans ce segment tarifaire. Il va en séduire plus d’uns assurément..

 

Cyrille_Roseau
HCFR – Juin 2019

 

– Lien vers le sujet HCFR dédié a l’epson 9400w : https://www.homecinema-fr.com/forum/videoprojecteurs-full-hd/epson-eh-tw7400-eh-tw9400-eh-tw9400w-e-shift-uhd-t30089818.html

 

 

 

Partager :