Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alex322, Deepdro, majinbuu1, metallicam, tyler_durdon et 17 invités

Détails sur les éditions, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Message » 06 Aoû 2012 16:18

Test en VO de la version 1979.

HD1 + ISCANDUO + LX91 sur 2m03

Apocalypse Now 1979/redux (Pathé 2011) : B (MPEG4/AVC) Format 2.35:1 Une petite déception, même si c'est loin d'être catastrophique (la copie est assez propre mais pas parfaite) : L'image n'est pas homogène : On alterne le très bon avec le très moyen tout au long du film : Ainsi on a des variations dans la définition et dans la précision (avec probablement l'usage de DNR à faible dose pour certains plans) et pas mal de flous dans les arrières plans surtout (certains volontairement je présume...). Les noirs sont dans l'ensemble bons voir très bons, mais aussi parfois bruités. La compression n'est pas totalement invisible (un "scintillements" (limite moirage) sur un toit de maison, et quelques tremblements des lumières lors du show nocturne)...
viewtopic.php?p=173886843#p173886843

Image

Genre: guerre
Durée: 1979 2h34 / redux 3h22
Zone: ABC
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1 et français DTS 2.0 / anglais et français DTS HD MA 5.1
Sous-titres: français
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Le film : Tout simplement hallucinant !

Le son : La VO est excellente et immersive (la VF sur la version redux à l'air aussi très bonne mais je n'ai écouté que quelques extraits).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

viewtopic.php?p=175044656#p175044656
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"Allons y Chochotte, Chochotte allons y..."
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 36431
Inscription: 12 Juil 2006 10:56
Localisation: Cul-de-sac

Annonce

Message par Google » 06 Aoû 2012 16:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Aoû 2012 18:59

ImageFar Away: Les soldats de l'espoir (My Way) de Kang Je-Gyu:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Wild Side Video.


- Pistes sonores: International (Coréen / Japonais / Mandarin / Anglais / Russe / Allemand) et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF) Audio-3D.
- Sous-titres: Français.


Critique support: BBBBB
-Image: Une définition impressionnante jamais prise en défaut, un piqué aiguisé, une palette colorimétrique somptueuse, des blancs immaculés, des noirs d'une profondeur abyssale et des contrastes incisifs.
-Audio: Même si la VO internationale est à privilégier (dans la VF néanmoins bien doublée tout le monde parle français), les deux pistes sonores sont de pures tueries multicanales. La précision, la finesse de restitution et la dynamique sont remarquables, toutes les enceintes sont sollicitées à chaque instant pour diffuser un nombre incalculable d'effets divers et variés (vent, vagues, déflagrations multiples, sifflement des munitions, hurlements), les basses sont titanesques et les dialogues audibles en toutes circonstances.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-far-away-les-soldats-de-l-espoir-108869199.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Sony KD55X9005 (139 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3421
Inscription: 17 Mai 2009 17:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Message » 07 Aoû 2012 10:17

ImageSmokin' Aces (Mi$e à prix) de Joe Carnahan:

Blu-ray Disc Région B Allemand.
Éditeur: Universal Pictures.


- Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1, Français (VFF), Allemand, Italien et Espagnol DTS 5.1.
- Sous-titres: Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Danois, Finnois, Norvégien, Suédois, Néerlandais, Polonais et Grec.


Critique support: BBBBB
-Image: Une abondance de détails, des couleurs ultra saturées, des noirs solides et des contrastes punchy pour un rendu très dynamique dont la présence d'un léger grain ne fait que renforcer la beauté des images.
-Audio: Des pistes sonores d'une grande agressivité (pour la subtilité on repassera) qui envoient du lourd (du très lourd même) sur l'ensemble des enceintes pour faire sonner chaque bruitage comme une grosse déflagration.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-smokin-aces-108886525.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Sony KD55X9005 (139 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3421
Inscription: 17 Mai 2009 17:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Traffic (US)

Message » 09 Aoû 2012 22:23

Image
Traffic - Steven Soderbergh


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
1.78, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 22 Mbps
DTS-HD Master Audio English 2456 kbps 5.1 / 48 kHz / 2456 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
DTS-HD Master Audio English 1931 kbps 2.0 / 48 kHz / 1931 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STA, amovibles

Malgré un master HD "restauré, supervisé et approuvé" par Soderbergh, Criterion semble s'être contenté d'avoir ré-utilisé le master Universal déjà exploité en BR. Si le résultat est excellent la plupart du temps, notamment dans les séquences bleues et neutres, les scènes au Mexique, ultra granuleuse, présentent des halos facilement décelables, du à un rehaussement trop poussé (et inutile) des contours. Cependant, le grain, lui, est intact tout au long du film. Globalement, hormis 1 ou 2 fois où l'image parait ostensiblement trop post-processée et trop nette (avec un aspect vidéo poussé), le rendu reste plus que satisfaisant, avec une définition excellente, et un très bon rendu des contrastes, ce qui est amélioré par rapport au DVD Criterion, qui semblait avoir un voile gris tout au long du film.
Enfin, il faut tout de même noter que le traitement visuel du film ne lui permet pas toujours de proposer une quantité extrême de détails, mais cela provient fort vraisemblablement des limites techniques du film.

Côté son, la piste 5.1 fait son boulot pour un film qui n'est pas forcément démonstratif. La musique profite pleinement de la spatialisation et sollicite régulièrement le caisson (d'ailleurs, la musique est le seul élément à ne pas avoir été originellement mixé en mono), et une fusillade en début de film permet à la piste de se lâcher un peu. Hormis cela, la bande son est très frontale, avec des dialogues un chouïa étouffés sur le canal central.

Une piste 2.0, spécialement conçue pour la vidéo, est aussi proposée (non testée).

Image : 8/10
Son : 8/10
Film : 8.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 21:21, édité 4 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3315
Inscription: 22 Nov 2010 21:40
Localisation: 54

Polisse (FR)

Message » 10 Aoû 2012 22:23

Image
Polisse - Maiwenn


TF1 Vidéo, 2012
BD-50, Zone B
1.85, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 20.16 Mbps
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2086 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Piste audiodescription DTS Audio / 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit
STF sourds et malentendants, STA, amovibles

Globalement assez surpris par la qualité globale, que j'aurais pensé un poil en dessous de ce que le Blu Ray présente. En l'état, hormis des problèmes récurrents de solarisation sur les visages (que je soupçonne provenir du tournage, et non de l'encodage), l'image est très belle, contrastée, fidèle à mon souvenir en salles, avec une précision souvent agréable. Ce n'est pas du disque de démo, mais c'est clairement du très joli boulot.

La piste 5.1 fait elle aussi bien son travail, même si le film reste très mené par des dialogues plus que de l'action, et possède donc une spatialisation limitée. Cependant, la musique (notamment la scène en discothèque) et les bruits d'ambiance ou de foules sont bien rendus, et les surrounds sont alors bien exploités. Quant aux dialogues, j'avoue avoir toujours tendance à trouver les films français avoir des voix au rendu sourd, rendant certaines lignes de texte pas toujours intelligible, m'obligeant à monter le son plus fort que d'habitude. J'ai été ici agréablement surpris car ce n'est pas le cas.

Image : 9/10
Son : 8.5/10
Film : 8/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 21:21, édité 3 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3315
Inscription: 22 Nov 2010 21:40
Localisation: 54

Bottle Rocket (US)

Message » 11 Aoû 2012 19:02

Image
Bottle Rocket - Wes Anderson


Criterion, 2008
BD-50, Zone A
1.85, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 31.24 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3927 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STA, amovibles

L'image du film est assez étrange, probablement limitée par le faible budget du film : c'est à la fois très précis, propre et défini, mais possède un rendu faisant parfois vidéo, comme si l'image avait été manipulée à l'EE. Cependant, si EE il y a, les halos l'accompagnant habituellement sont invisibles. Côté couleurs et contraste, si une poignée de plans présentent des noirs un peu bouchés et une image pas assez contrastée (avec un rendu grisâtre), le transfert est très agréable et exploite à merveille la palette chaude et saturée du film.

La piste 5.1, pourtant indiquée comme stéréo sur la jaquette, reste extrêmement frontale, avec une utilisation très rare des surrounds et un rendu globalement un peu étouffé.

Image : 7.5/10
Son : 7/5
Film : 6.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 21:23, édité 3 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3315
Inscription: 22 Nov 2010 21:40
Localisation: 54

Test : Total Recall (VO et VF)

Message » 12 Aoû 2012 16:20

Test en VO et VF

HD1 + ISCANDUO + LX91 sur 2m03

Image Total Recall (1990)*** (Studio Canal 2012) : A (MPEG4/AVC) Format 1.85:1 Une copie presque parfaite (quelques rares rayures, points et une saleté dans un coin de l'écran à peine une seconde) et une restauration de toute beauté, ayant pour résultat une image argentique, souvent granuleuse (parfois un "poil bruitée") mais suffisamment précise et très homogène tout du long. On échappe pas à quelques plans un peu "flous" (mais je pense que c'était déjà la cas en salle, pour masquer les effets spéciaux qui sont rendus plus visible à cause de la très bonne qualité de l'image) de ci de là, et à quelques rares baisses de contraste (plus liés à la photographie je pense). Les noirs sont d'un très bon niveau et la compression quasi invisible (un léger banding présent sur certains fond rouges orangés de Mars, en particulier sur un plan) : Bref, c'est une belle réussite qui permet d'apprécier pleinement le film comme en salle !
viewtopic.php?p=174186828#p174186828

Image

-Piqué/ Précision : bon
-Définition : bonne (quelques flou artistique surtout en présence d'effets spéciaux)
-Niveau des noirs : très bons la plupart du temps
-Colorimétrie : ras
-Grain : présent et assez homogène
-Compression : quasi invisible
-DNR/EE : 0
-Banding : rare et discret
-Homogénéité : bonne


Genre: SF
Durée: 1h53
Zone: B
Doublage: oui
Langues: anglais, allemand et français DTS HD MA 5.1
Sous-titres: anglais SDH, allemand et français
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Le film : toujours aussi efficace, même si les effets spéciaux ont un peu vieilli : c'était un grand plaisir de le revoir comme en salle.

Le son : La VO est excellente (j'ai testé plusieurs extraits) : la VF est un peu en dedans en comparaison et il faut monter le son à un haut niveau pour mieux en profiter.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

viewtopic.php?p=177111500#p177111500
JVC X70RB + Oppo 103 Audicom Signature ou Pana BT500B ou Pana BD85A + ISCANDUO. Tests BD (p13 à 20) Le Hobbit..................La désolation de Smaug.................Vive le home cinéma !
"Allons y Chochotte, Chochotte allons y..."
opbilbo.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 36431
Inscription: 12 Juil 2006 10:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 13 Aoû 2012 6:59

La rivière sans retour(FR)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Comédie dramatique, Aventure
Durée--------------> 1h30
Année-------------> 1954
Editeur------------> Fox
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1
Sous-titres--------> Français, Anglais
Zone---------------> B
Format------------> 2.55:1 (16/9 compatible)
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> Image
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Otto Preminger

Résumé:
1875 : Matt Calder et son fils vivent une paisible vie de fermiers près de la meurtrière "rivière sans retour". Jusqu'au jour où ils sauvent de la noyade Kay, chanteuse de "saloon", et son mari Harry. Ce dernier, pressé de rejoindre la ville, assomme Matt, lui volant son cheval, son arme. Et les laisse tous les trois à la merci d'indiens hostiles. Une seule solution pour survivre : traverser la rivière sans retour...

Le film:
Ce "river-movie" possède le petit charme des histoires simples qui ne s'attachent qu'aux sentiments. La magie du duo Mitchum-Monroe opère dès les premières secondes. On devine (ou connait) les bisbilles entre les stars. Une sorte de passage obligé dans la grande histoire hollywoodienne. Je me rappelle avoir vu le film plusieurs fois dans le cadre de "la dernière séance", émission culte de Mr Eddy et Gérard Jourd'hui. Le film a l'avantage d'être court (1h30). Les temps morts sont plutôt rares. Les scènes dans les rapides devant les transparents sont assez mal conçues. J'ai tout de même ressenti un certain frisson lors de la fameuse scène où Mitchum masse Monroe pour la réchauffer. Tout se passe dans le regard des acteurs. C'est le romantisme à l'état brut.

Le BD:
Pas de miracle ici. Le matériel dont disposait la Fox était peut-être de piètre qualité. La définition de l'image est vraiment décevante par moment. Les séquences tournées par la seconde équipe sont inférieures à celles du tournage principal. Le contraste a été boosté maladroitement par l'éditeur. Ce cache-misère ne parvient pas à donner une seconde jeunesse à une pellicule qui fait son âge. Les scènes tournées en studio ressortent très bien. Les couleurs sont vives. Le contraste est au beau fixe. Mais les noirs naviguent toujours en eaux troubles avec un aspect légèrement délavé...
La piste audio Anglaise DTS-HD MA 5.1 est satisfaisante. Les voix sont naturelles. Les effets d'ambiance se propagent correctement sur les 5 enceintes. Les aigus saturent un peu dans les scènes où la rivière se déchaine. L'essentiel de la scène sonore se situe au niveau de l'enceinte centrale.

Avis ultime: Ce n'est pas transcendant, on a évité la cata c'est déjà ça...
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 16:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 13 Aoû 2012 7:00

les hommes préfèrent les blondes(FR)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Comédie musicale
Durée--------------> 1h31
Année-------------> 1953
Editeur------------> Fox
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1
Sous-titres--------> Français
Zone---------------> B
Format------------> 1.37:1
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> Image
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Howard Hawks

Image

Résumé:
Dorothy (Jane Russell) et Loreleï (Marilyn Monroe) sont deux chanteuses de revue au charme plus qu'électrique. Elles prennent part à une croisière pour "France, Europe". Dorothy a pour mission de chaperonner son amie. En effet le millionnaire et assez benêt Gus Edmond junior (Tommy Noonan) a des vues sur Loreleï qui n'est pas non plus insensible à son immense richesse.

Le film:
Cette comédie légère et divertissante a conservé un certain charme, 60 ans après sa création. Howard Hawks s'efface habilement pour nous proposer un duo de stars complice et de bonne humeur tout au long de leur péripétie. Je n'ai pu m'empêcher de sourire bêtement devant les facéties juvéniles et désarmantes de Marylin et Jane. Il y a quelques passages misogynes mais l'homme ne se présente pas non plus sous son meilleur jour. C'était l'époque où on fabriquait des stars pour divertir le public et vendre du rêve "made in Hollywood"...

Le BD:
Cinquiou la Fox! Le transfert HD est tout simplement sublime. Les couleurs sont resplendissantes. Le rouge est réellement merveilleux. D'une beauté et d'une pureté tout à fait remarquable. La définition de l'image est excellente. On ne voit pas les textures ou la peau des acteurs de façon ultra précise. Mais c'est du tout bon quand même. Le contraste procure une belle profondeur à l'image. La copie est propre, sans scratchs ou poussières. J'aurai aimé que "Chantons sous la pluie" ait ce type de traitement en HD.
La piste audio Anglaise DTS-HD MA 5.1 est extrêmement satisfaisante également. Les voix des acteurs sont naturelles. La scène sonore se situe essentiellement au niveau de l'enceinte centrale. Sauf lors des passages musicaux. Le 5.1 se réveille alors et nous plonge dans l'ambiance festive du music hall.

Avis ultime: Un superbe Blu-Ray pour un classique de la comédie américaine. Vive les fifties !
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 16:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 13 Aoû 2012 7:02

King of New York(UK)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Mafia-Gangsta-Rap
Durée--------------> 1h38
Année-------------> 1989
Editeur------------> Arrow video
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais 2.0
Sous-titres--------> Anglais
Zone---------------> B
Format------------> 1.78:1
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> Image
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Abel Ferrara

Image

Résumé: "I am not your problem! I'm just a businessman !"
Frank White is back in business ! Comme un certain John Gotti, il veut régner sans partage sur New York. Son business modèle c'est la coke à gogo à 120 dollars le gramme. Il est le fils illégitime de Scarface-Pacino. La sophistication en plus. Il rêve aussi de construire un hôpital pour enfants. Est-ce que Mr White est le Robin des Bois des temps modernes ou le mafieux le plus arriviste et le plus sanguinaire qu'ait connu la Big Apple à la fin des années 80?

Le film:
"Watch out"! D'abord film culte des années 90, "King of New York" est devenu au fil du temps un classique. C'est le second chef d'œuvre de Sir Abel "you know what i mean" Ferrara (est-ce qu'il est utile de rappeler le 1er, "Bad lieutenant"?). Le passage en HD redonne corps et vie à Frank White, le prétendant au titre de "big boss of New York". Il n'y a que la musique cheap au synthé qui a pris un petit coup de vieux. Le casting est royal: Walken, Fishburne, Caruso, Argo, Snipes, Buscemi et un certain Giancarlo Esposito aka "Gus" dans la série "Breaking Bad"! Le film est rempli de scènes cultes. Les scènes de Fishburne le sont à peu près toutes. Idem pour les gros plans de Chris "silent" Walken...

Le BD:
Le transfert HD est MAGNIFIQUE !! Ce Blu-Ray est une pure merveille. Enfin! Je reprends espoir pour la filmo de Ferrara. Il n'y a pas un seul cm² de bruit vidéo même en poussant le sharpness à son maximum. L'image est superbe sur le plan du contraste, des noirs, des couleurs et du piqué. C'est un sans-faute. Le film renait de ses cendres "Mpeg-2" pour nous éblouir pour la première fois et de la plus belle des manières en HD/AVC. La photo est très soignée. La lumière est travaillée de manière diffuse en intérieur comme en extérieur. Ce qui procure une incroyable perspective à l'image. Le résultat est vraiment remarquable. Est-ce un accident ou le début d'une nouvelle vague de titres cultes en HD?
La piste audio anglaise DTS-HD MA 5.1 est très correcte. Le film à petit budget (6 millions de dollars) ne bénéficie pas au départ d'une très belle captation audio digne des blockbusters ou des films indés bien réalisés. Les voix des acteurs semblent légèrement "lointaines", sensiblement en retrait. Les médiums écrasent un peu le reste. Les graves se manifestent essentiellement au niveau du caisson. La spatialisation est efficace dans les scènes d'action ou quand la musique rap retentit. J'ai entendu un chouïa de saturation dans les aigus au moment des coups de feu. Mais je chipote un peu là...C'est grosso modo une très bonne piste DTS-HD MA.

Suppléments
Brand new interview with director Abel Ferrara in HD: une journaliste française pose des questions dans un anglais de niveau grand débutant. Elle ne connait pas John Gotti. Ferrara se montre pourtant généreux et répond à toutes les questions bafouillées maladroitement in "Anglish" par la frenchie. On sent quand même un certain agacement vers la fin chez le réalisateur.
Interview with producer Augusto Caminito: entretien très intéressant avec le producteur et réalisateur italien. Il a eu l'intelligence de laisser carte blanche à son ami Abel.
"-Un aspect négatif du tournage de "King of New York"? Lui demande-t-on...
-Il y en a un, oui. Le tournage. Il appartient au passé. J'aurai aimé qu'il dure plus longtemps" répond Caminito.
Il n'a pas pu produire "Bad lieutenant" et le regrette encore aujoud'hui...
Abel Ferrara: Not Guilty - Documentary on Abel Ferrara from the French TV show Cinéastes de Notre Temps: il s'agit du fameux documentaire produit et diffusé par Arte il y a 10 ans. C'est un peu le début de la fin pour Ferrara. On le voit boire constamment, parler en répétant "you know what i mean" toutes les 2 secondes. À l'époque, j'avais trouvé le docu drôle et pathétique notamment à cause de son manque d'organisation et de la scène de la pipe qu'on devine. Aujourd'hui, j'ai surtout vu la gentillesse et la générosité d'un homme pris dans la drogue. Un artiste libre. Un vrai.
A short film about the long career of Abel Ferrara: son équipe technique parle du réal. J'ai tenu 10 mins, cela fait un peu promo marketing. À voir en entier pour confirmer cette impression.
Un joli livret accompagne cette édition "Steelbook".

Trivia: Le rappeur Biggie Small, ou Notorious B.I.G., est mort assassiné à Los Angeles en portant un T-shirt de Frank White sur lui. Ferrara a imaginé "King of New York" comme une réponse au "Terminator" de James Cameron !

Avis ultime: Une superbe HD. Vivement une sortie en France avec le même master et des sous-titres français...
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 16:06
Localisation: les yvelines
  • offline

Message » 14 Aoû 2012 18:21

ImageLa Dame en Noir de James Watkins:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Metropolitan Vidéo.


- Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres: Français.


Critique support: BBBBB
-Image: Un encodage AVC solide qui rend justice à la magnifique photographie gothico-baroque du film et qui nous offre de nombreux détails (malgré quelques plans où le piqué ne semble pas suffisamment acéré), une grande profondeur de champ, des contrastes ciselés, des noirs denses, une sublime colorimétrie froide et un léger grain cinématographique qui ne vire jamais en fourmillements malgré l'abondance de scènes présentant un épais brouillard.
-Audio: Des pistes sonores aux dialogues qui ressortent bien, aux basses ponctuellement très actives, à la spatialisation presque toute entière dévouée au score de Marco Beltrami et à la frontale incisive qui joue avec beaucoup de subtilité sur les ambiances et sur les bruits chocs qui font sursauter.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-la-dame-en-noir-109089782.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Sony KD55X9005 (139 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3421
Inscription: 17 Mai 2009 17:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux

Message » 15 Aoû 2012 8:37

les dents de la mer(FR)

Image

Configuration-----> PTAE-5000 + Oppo 93 + Écran 2.40m de base
Genre--------------> Aventure
Durée--------------> 2h03
Année-------------> 1975
Editeur------------> Universal
Langues-----------> Anglais DTS-HD MA 7.1, Anglais DTS 2.0 mono, Français DTSHD-HRA 7.1
Sous-titres--------> Français
Zone---------------> B
Format------------> 2.35:1
Encodage---------> AVC
Fréquence 24p---> 23.976 (la norme)
Images------------> Image
Son----------------> écouté au casque
Histoire-----------> Image
Plaisir Ciné-------> Image

Réalisé par Steven Spielberg

Image

Résumé:
Un grand requin a choisit comme lieu de villégiature les environs de l'île de Amity. Il pique nique tout autour comme bon lui semble. L'été vient de commencer et c'est le début d'un grand festin pense-t-il...(oui un requin ça pense, enfin un requin de cinéma à la sauce hollywoodienne)

Le film:
Le meilleur Spielberg pour ma part. Observez les deux étoiles filantes annonciatrices du nombre de survivants vers 1h36. Tant de choses sont réussies et uniques encore aujourd'hui. La manipulation des barils jaunes constitue une prouesse technique à part entière et un élément scénaristique primordial filmé avec une rare habilité pour un si jeune réalisateur (27 ans à l'époque). Je pourrais tartiner 3 pages sur les acteurs, leur jeu quasi parfait , la mise en scène précise et inventive, le début d'une grande collaboration avec John Williams, la longue scène de Quint (Robert Shaw) racontant "USS Indianapolis". C'est un classique absolu. Merci Mr Steven.

Le BD:
Universal continue à tripatouiller ses transferts HD. J'ai observé un boost sur le contraste pendant la scène de la première chasse au requin. Le blanc est légèrement brûlé. En fait ce sont les reflets scintillants du soleil qui sont légèrement brûlés. Il y a du DNR, c'est sûr et flagrant par moment. Notamment sur les plans d'ensemble où l'on voit la mer et le ciel en même temps. Je pense aussi à quelques plans serrés sur les acteurs avec une lumière moyenne ou basse comme lors de la scène du repas avec les 2 bouteilles de vin amenées par Hooper (Richard Dreyfuss). La définition est bonne. Ce n'est pas du niveau du Blu-ray de Ben-Hur mais l'image est détaillée et très nette au niveau des contours. Il y a un peu de fourmillement quand le contraste chute dans les scènes sombres. Il faut pousser un peu le sharpness pour s'en apercevoir. Les couleurs sont naturelles. Il me semble que le DVD proposait des couleurs plus vives. Les noirs sont très bons. Le contraste aussi. L'image a un beau simili relief. La luminosité de l'image est un peu trop forte en règle générale. Ce qui expliquerait peut-être la relative faiblesse des couleurs du Blu-ray édité par Universal. Je ne regrette pas mon achat mais je ne qualifierai pas de Top démo ce transfert HD. À confirmer par d'autres retours...

Avis ultime: Enfin "Jaws" en HD, un transfert solide mais pas un top démo AMHA...
kepassa.
 
Messages: 1889
Inscription: 21 Nov 2009 16:06
Localisation: les yvelines
  • offline

The Wages of Fear (US)

Message » 15 Aoû 2012 14:16

Image
Le salaire de la peur - Henri-Georges Clouzot


Criterion, 2009
BD-50, Zone A
1.33, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 26.35 Mbps
French / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit
STA, amovibles

L'image alterne le très bon et le beaucoup moins bon. Certains plans, notamment les gros plans, sont très beaux, très contrastés et très définis. D'autres, peu nombreux, ont un aspect vidéo et grisâtre hideux, avec une absence complète de détails et de profondeur, comme s'ils avaient été oubliés lors de la restauration du film. Enfin, la majeure partie du film se situe entre ces 2 points, avec une définition assez correcte mais sans plus, un manque global de profondeur et de définition se traduisant, en définitive, par un aspect pas assez net pour le support (en opposition avec les quelques plans très définis).

La piste son est elle aussi loin d'être la meilleure jamais proposée par Criterion, à commencer par des spécifications techniques loin d'être au maximum des capacités du support. Cependant, il faut se souvenir que Le salaire de la peur fut un des premiers BR de l'éditeur, ceci pouvant expliquer cela (et ceci les critiques très positives sur l'image, que je trouve trop élogieuses au vu du résultat, comme c'est le cas aussi pour Les 400 coups).
Quoiqu'il en soit, en pratique, la piste est très limitée, tant pour la musique, étouffée, que les dialogues, le tout pour un rendu très plat. Cependant, la piste est très propre, avec aucun dommage et un souffle très limité.

Image : 6.5/10
Son : 6.5/10
Film : 8/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 21:54, édité 3 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3315
Inscription: 22 Nov 2010 21:40
Localisation: 54

Samurai I - Musashi Miyamoto

Message » 15 Aoû 2012 18:14

Image
Samurai I : Musashi Miyamoto - Hiroshi Inagaki


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
1.33, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 25.49 Mbps
Japanese / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

La révélation ! :shock:
L'image est absolument splendide et enterre sans forcer n'importe quelle précédente édition, toutes plus affreuses les unes que les autres. Ce qui choque, c'est la précision de l'ensemble, jusque dans les fondus enchaînés, d'habitude moins définis par limitation technique, mais ici tout aussi splendide que le reste du film. Les couleurs sont extrêmement bien rendues (fini le rendu verdâtre foireux), le contraste est bien géré aussi (même si certaines scènes de nuit conservent une lisibilité limitée, mais cela semble être un - mauvais - choix artistique).
Il subsiste malgré tout 3-4 plans peu définis et autant non nettoyés, présentant quelques salissures ou des cheveux en bas de l'image (ce dernier point ne concerne qu'une séquence), mais les défauts s'arrêtent là. Un excellent upgrade, donc.

Le son, lui, reste plus limité. On notera un souffle parfois facilement audible, et une amplitude globalement limitée. Si les dialogues sont clairs, la musique souffre tout de même de cette limitation.

Image : 8.5/10
Son : 7/10
Film : 7.5/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 21:54, édité 4 fois.
Mes tests Blu Rays

"To be is to do"-Socrate; "To do is to be"-Sartre; "Do Be Do Be Do"-Sinatra; "Scooby Dooby Doo"-Scooby Doo; "Yaba Daba Doo!"-Fred Flintstone
tenia54.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3315
Inscription: 22 Nov 2010 21:40
Localisation: 54

Message » 16 Aoû 2012 17:41

ImageQuatre frères de John Singleton:

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Paramount Pictures.


- Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF), Allemand, Italien, Espagnol et Portugais Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres: Français, Anglais, Allemand, Néerlandais, Italien, Danois, Suédois, Norvégien, Finlandais, Espagnol, Portugais.


Critique support: BBBBB
-Image: Une définition solide, une belle palette colorimétrique respectueuse des choix artistiques du directeur de la photographie avec des couleurs froides à l'extérieur et chaudes à l'intérieur, des contrastes appuyés, des noirs profonds et aucun artefact de compression.
-Audio: Des pistes sonores soignées qui ouvrent la formidable bande originale Motown sur l'ensemble des canaux, qui restituent sur les enceintes surround des ambiances urbaines réalistes et qui délivrent des effets agressifs lors des scènes d'action riches en gunfights.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-quatre-freres-109148138.html
Mon Blog : Le cinéma du loup
- Diffuseur vidéo 4K : Sony KD55X9005 (139 cm) - Sources : Oppo BDP-103D (région B) / Oppo BDP-93EU (multi-régions) / Xbox One / Wii U
- Ampli : Onkyo TX-SR608 - Enceintes : Focal Sib XL, Sib & Cub 2 (7.1)
le loup celeste.
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 3421
Inscription: 17 Mai 2009 17:35
Localisation: Dans un monde et des temps immémoriaux


Retourner vers Blu-ray, DVD et programmes 3D

 
  • Articles en relation
    Dernier message