Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Tous les câbles : modulation, alimentation, enceinte

Mesure analogique de l'impact des câbles numériques

Message » 28 Nov 2016 18:39

Bonjour à tous,


Disclaimer : l'article est en cours de rédaction (ou plutôt en pause pour l'instant mais il y a déjà de quoi faire). Le niveau de bruit de la mesure (cf détails ci-dessous) est de -84 db peak, donc envrion -100db RMS. L'enregistrement est à -6db peak, on a donc un rapport signal bruit de -94db RMS pour l'instant, manifestement dû à Audio DiffMaker puisqu'une mesure du bruit de l'ADC seul donne -112db RMS.
L'écriture mon propre soft pour soustraire les signaux avec moins de bruit qu'audio diffmaker et en pause car occupé à retaper la baraque.
Ceci dit, même à -94db, les résultats sont exploitables, c'est à mon avis sous la limite de l'audible, voir plus bas un lien sur le site Audiocheck qui vous permet d'écouter c'est quoi -78db. Imaginez donc -94 db et surtout imaginez ce que ça donne en même temps que le signal 0db :mdr:


Un premier topic de Robob ici : cables-haute-fidelite/quel-cable-numerique-pour-l-audio-si-on-testait-t30076449.html
montre l'absence d'impact des câbles numériques dans le domaine numérique.

On peut objecter, à juste titre, qu'un signal numérique est en fait un signal analogique interprété numériquement mais que fondamentalement, il est analogique et que même si les bits restent correctement interprétés, il peut y avoir du bruit sur ce signal qui impacte le signal analogique en sortie même si aucun bit ne semble affecté.

J'ai donc fait et publié page 18 de ce topic des mesures du résultat en analogique et je viens ici les reposter et réorganiser pour plus de lisibilité.

Désolé les modos, c'est du boulot en plus en perspective. :siffle:
Enfin, j'espère pas. :zen:

L'objectif de la mesure est de comparer le résultat analogique (en sortie de DAC) entre des câbles numériques (en amont du DAC) afin de voir s'ils peuvent avoir une influence audible.
J'en profite pour aussi tester d'autres légendes, notamment au sujet de l'utilisation CPU.

Vos commentaires et questions sont bienvenus. Je complèterai ce post et les suivants en fonction de ce que vous remontez si c'est constructif.

Protocole de tests :

J'ai sélectionné un extrait de 20 secondes de "Au Diable Dieu" de Brigitte Fontaine en 24 bits / 96 khz, morceau qui m'a paru plus adapté que les traditionnels "ptits pains au Chocolat" à la lute contre la mystification ambiante des phénomènes paranormaux qui se produisent dans nos pauvres chaine hifi. :hehe:

Montage global : lecteur audio JRiver sur PC en bit perfect => PC out (USB ou spdif selon le test) => câble numérique => DAC => câble analogique => entrée ligne de la carte son => Audacity pour l'enregistrement => fichier WAV.


Procédure de test :

1 - Je joue l'extrait sélectionné et je l'enregistre dans mon ordinateur avec l'entrée de la carte son de mon PC. Le résultat est un fichier WAV.
2 - Je change un câble (et seulement ça, rien d'autre), je re-joue l'extrait sélectionné et je l'enregistre dans mon ordinateur, toujours avec l'entrée de la carte son de mon PC. Le résultat est un deuxième fichier WAV.
3 - j'utilise le logiciel AudioDiffMaker pour comparer les deux fichiers WAV (en gros pour caler les deux enregistrements sur le même timing et faire la soustraction entre les deux WAV) et j'obiens un nouveau WAV qui est la différence entre mes enregistrements 1 et 2.
4 - j'analyse le spectre de ce 3ième fichier WAV avec Audacity et poste le résultat sous forme d'image.
5 - je commente le résultat

Matériel utilisé :

DAC : W4S dac 2. Puce ES9018. Rapport signal/bruit donné par le constructeur vers -115 db. J'utilise le réglage de volume numérique du DAC à environ 80% du max pour éviter une saturation de l'entrée. Le volume du DAC ne bouge bien sûr jamais dans toutes les mesures.

Carte son : RME HDSPe AIO. C'est une carte PCI express équipée de plusieurs entrées / sorties numériques et analogiques.
Tous mes enregistrements utilisent l'entrée XLR de la carte son qui reçoit directement ce qui sort du DAC, en XLR aussi.
La carte RME est aussi donnée pour environ -115 db de rapport signal / bruit par le constructeur
Pour les tests de câble coax spdif, la sortie spdif de la carte son est utilisée.
Tous les potards de sortie de la carte son sont sur 0 db dans totalmix (le logiciel de mixage qui va avec la carte son).
Il n'y a pas de potards pour les niveaux d'entrée.
Que ce soit en entrée ou en sortie, quel que soit le test, la carte est toujours réglée sur 24 bits / 96 khz.

PC : un PC assemblé maison, entièrement passif avec une alimentation ATX passive, un CPU Athlon 5350, 4 go ram sous windows 10.

Majoration du bruit de la mesure :

Etant donné qu'on passe en analogique dans certains maillons de la chaine et qu'on a un réglage de volume numérique dans le DAC on a donc une notion de bruit qui intervient.

Le bruit induit par le réglage de volume numérique est ridicule face au bruit du reste du matériel car :
- il est en 32 bits en interne dans le DAC.
- l'atténuation est faible (on est à 80% environ du max) ce qui correspond à vue d'oeil à -6 db environ.
Il n'influence donc pas le résulta (cf la suite).
Détails du calcul ici (un bruit numérique peut se calculer) : http://www.esstech.com/index.php/downlo ... ew/70/267/


Mesure le niveau de bruit induit par le protocole de mesure et les appareils : cette mesure du bruit induit par la mesure et en quelques sorte une évaluation de la précision de la mesure.

Afin d'évaluer cette précision, je fais deux mesures successives sans rien changer (ni câble, ni setup, ni rien) et je les compare selon mon protocole. Si le matériel était parfait, il n'y aurait aucun écart, j'obtiendrai un fichier WAV avec que des zéros. Mais on obtient quand même un petit quelque chose : c'est le bruit des appareil + le bruit du volume numérique + arrondis et erreurs d'AudioDiff maker.

Voici donc la mesure du bruit avec cette config : Carte RME SPDif out => câble SPDif normal 75 ohms => DAC spdif in => DAC XLR analog out => RMS analog in XLR

Image

Nous sommes donc sur un niveau de bruit faible, inférieur au bruit de 95 % des amplis du marché et donc les mesures seront parfaitement exploitables malgré l’absence de super oscilloscope pour les mesures.

On recommence l'expérience (toujours sans rien changer à la config) :

Image

On voit que le résultat est proche mais qu'il ne faudra pas raisonner au décibel près dans les interprétations. C'est normal, on est pas très loin du seuil des niveaux de bruit des appareils et surtout AudioDiff maker que je soupçonne d'induire un niveau d'erreur lié à la synchro des pistes.

Je rappelle que un rapport signal / bruit sous les -100 db pour ampli, c'est déjà pas mal surtout que ces chiffres constructeurs sont donnés pour des conditions très particulières (sinus à 1khz / 1W de puissance). Ma mesure est faite sur un signal complexe qui contient une large bande de fréquences.

De plus, pour entendre un bruit à -100db, il va falloir sortir plus que 1W de l'ampli. :hehe:

Sans compter que la pièce va vite noyer le bruit dans de la réverb à des niveau bien supérieurs à -100 db (plutôt -40 - 80db), je développerai plus tard.

Bref, le bruit de la mesure est suffisamment faible, plus faible que ce que font les amplis et bien plus faible que ce que font les enceintes et la pièce, je retiens que le protocole est adapté à l’objectif : mesurer si le câble a une influence audible.
Dernière édition par JAVA Alive le 18 Jan 2017 1:45, édité 8 fois.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Nov 2016 18:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Nov 2016 18:39

Mesures comparatives de câbles SPDif :

Nous somme ici en config SPDif donc avec cette chaine : lecteur audio JRiver sur PC en bit perfect Asio => Sortie SPDif de la RME => câble numérique SPDif => DAC SPDif IN => DAC Analog out XLR => entrée ligne XLR de la carte RME => Audacity => fichier WAV.

Enregistrement 1 : le câble SPDIF est un câble SPDIF standard et le XLR un câble supposément HDG (prises neutrik HDG + câble Elecaudio)

Enregistrement 2 : le câble SPDIF est remplacé par une infâme rallonge RCA de modulation d'environ 2m DIY qui traînait au fond d'un tiroir, non blindée au niveau des prises (qui sont en plastique) suivi d'un câble de modulation RCA type supermarché. Le tout est pour partie enroulé autour d'un câble d'alim' 220 v du PC et pour l'autre partie enfoui à l'intérieur du PC avec plusieurs tours autour de l'alim' ATX à découpage, une des prises dénudées est contre l'alim', l'autre contre le radiateur du CPU et le ventilo (qui normalement est arrêté mais que j'ai réactivé pour le test).

Afin de se faire la totale d'entrée de jeu, j'ai aussi rajouté sur la prise 2 quelques sucreries pour les plus gourmands d'entre vous :love: : Le câble XLR analogique est remplacé par un autre DIY à base de Neutrik d'entrée de gamme + câble XLR noname. Pendant l'enregistrement, le lociciel OCCT est lancé (c'est un logiciel qui a pour but de tester la stabilité d'un système et qui pousse notamment l'utilisation CPU à fond et génère de gros transferts mémoire)

Voici l'écart entre les deux enregistrements :

Image

L’accumulation caricaturale à l’extrême du câble coax le plus pourri du monde où absolument tout est mis en œuvre pour capter le plus possible de parasites et du PC le moins optimisé qu'on puisse imaginer (+ un câble analogique moins bon) ne change rien de significatif au résultat, du moins pas avec le niveau de précision de cette mesure.

Il n'est prouvé ici ni la présence d'un impact, ni son absence.
En revanche, il est prouvé que l'impact du cumul des stratagèmes extrêmes mis en place pour dégrader le son est inférieur à -100db qui, cf plus bas, est bien en dessous du seuil d'audition.

Serge Gainsbourg a dit un jour : "No comment". :ane:
Dernière édition par JAVA Alive le 28 Nov 2016 23:15, édité 5 fois.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 28 Nov 2016 18:39

Mesures comparatives de câbles USB :

Les deux câbles comparés sont :

- celui ci (oui, j'ai acheté ça dans le passé, je vous demande pardon. PARDON ! :ohmg:) : http://www.audiophonics.fr/fr/cables-hu ... -6545.html
- un câble USB fait d'un câble gris classique type imprimante et de 2 rallonges USB en série de 3 m chacune donc une est abîmée (trop marché dessus à une époque) toujours tortillés au max autour de câbles 220v et ç l'intérieur du vilain ordi plein de parasites.

Je pense avoir paumé les résultats de mes mesures, je n'ai pas posté les graphes dans l'autre topic car ils étaient similaires à ceux en coax et la discussion était déjà partie en sucette au moment ou j'ai fait ces tests (je continue de fouiller le PC voir si le les trouvent).

Ca donnait une courbe comprise entre -105 et -110 db avec une tête un peu différente de ceux en coax, on avait une oscillation régulière de -105 à -110.
On aurait dit une sorte de conséquence d'un jitter correllé ou une erreur d'AudioDiff Maker.
Il faudra savoir comment AudioDiff Maker est programmé pour vraiment interpréter ça en détail.

A propos d'Audio Diff Maker et de l'USB Asynchrone :

- avant d'utiliser audiodiff maker, j'ai tenté de faire des soustraction d'enregistrements avec Audacity. J'ai remarqué qu'un calage temporel manuel pose de gros soucis. Avec un gros zoom, j'arrivais à caler à 1/5ième ou 1/10ième d'échantillon, ce qui donnait des niveau de bruit calculés entre -80 et -100 db. Les résultats n'étaient pas reproductibles avec plus de précision (parfois j'avais -80, parfois -100 sans rien toucher). J'ai même remarqué qu'un décalage d'1/2 échantillon donnait des niveaux de bruit de -30 à 50 db, même avec des tests à 192 khz. Le calage temporel doit donc être hyper bien fait sinon le calcul de soustraction induira un bruit factice qui va tout fausser. Toutes mes mesures sont donc faites uniquement avec Audiodiff maker et avec le réglage le plus fin dont il est capable : 100 ps.

- pour les mesures de coax, l'horloge de la source et l'horloge pour l'enregistrement est la même horloge, celle de la RME. Hormis ce T0 qu'il faut caller avec une grande précision, aucune option de compensation de décalage temporel n'est utilisée dans Audiodiff maker.

- pour les mesures d'USB, l'horloge pour la lecture est celle du DAC W4S, celle pour l'enregistrement est celle de la RME. Une durée d'enregistrement de 20s à 96 khz, ça fait environ 2 000 000 d'échantillons. Un décalage d'un échantillon au bout de 20s ne représente qu'une très petite variation de 1 / 2 000 000 ième mais, comme expliqué plus haut, une variation d'1/2 échantillon génère déjà un bruit factice de calcul de -30 à -50 db. Pour les mesures en USB, il a donc été nécessaire d'activer l'option "compensate for samplerate drift". C'est une nécessité dès qu'il y a deux horloges même si elles sont de très haute qualité. Je me demande si l'oscillation régulière de la courbe de spectre de la différence entre les deux câbles ne vient pas de là.

Quoiqu'il en soit, on est toujours largement sous les seuil d'audition.
Dernière édition par JAVA Alive le 28 Nov 2016 23:13, édité 2 fois.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 28 Nov 2016 18:39

Questions / Doutes / Critiques et réponses :

"Ton protocole ne montre pas de différence en sortie de DAC mais pour être sûr il faudrait mesurer ce qui sort des enceintes" :
que produit un DAC ? Une tension variable entre deux bornes. Il ne fait rien d'autre. Si le signal produit par le DAC ne change pas, ce qui sort de l'ampli ne change pas (hors bruit de l'ampli) donc ce qui sort des enceintes ne change pas (hors bruit de l'ampli + des enceintes). Donc en mesurant en sortie de dac, on mesure la totalité de l'impact de tout ce qui est en amont du DAC, DAC compris.

"Oui mais la musique n'est pas des 0 et des 1 ni même un signal analogique. Ton protocole ne tiens pas compte de l'émotion"
: il n'y a aucune émotion dans une chaine hifi. C'est un objet sans vie, sans âme, c'est une machine. Une chaine fait du bruit, c'est à dire des variations de pression d'air. Point elle ne fait rien d'autre. En mesurant les variations de pression d'air, on mesure la totalité du résultat de la chaine hifi.

"Les mesures en voient pas tout
" : c'est vrai pour certaines mesures. Une FFT fait par exemple travailler le matériel dans des conditions particulières qui simplifient la mesure et son interprétation mais ne représente pas les conditions réelles d'utilisation. Mais la mesure que j'ai faite, c'est sur un signal musical complet et je le répète, un DAC ne fait rien d'autre qu'une tension variable entre deux bornes représentant ce signal. Ma mesure couvre donc tout le résultat de la chaine en amont du DAC.
Dernière édition par JAVA Alive le 28 Nov 2016 20:01, édité 4 fois.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 28 Nov 2016 18:39

-100 db : késako ? La dynamique et des ordres de grandeur

Avant de dire, -100 db c'est ceci ou c'est cela, je vous invite à vous faire une idée des ordres de grandeurs.

Rappel de base sur les db :

Le décibel est une mesure en échelle logarithmique d'un rapport d'une puissance par rapport à une puissance de référence. Formule : db = 10 x log(puissance / puissance de référence)

Pourquoi x 10 ? Je suppose pour y voir plus clair et éviter de trainer des nombres à virgule avec trop de décimales car le logarithme est un e fonction qui réduit énromément les nombres (son inverse est l’exponentielle qui les grandit autrement).

Pour l'interpréter :
- vous divisez par 10 et avez le nombre de zéros.
- un - devant veut dire x fois plus petit que, un plus veut dire x fois plus grand que

Par exemple, -100 db
- 100 / 10 ça fait 10
- donc 10 zéro
- donc 10 milliards
- avec un moins devant donc 10 milliards de fois plus petit.

Ce sont des chiffres colossaux. Pour vous donner un peu de ressenti de ce qu'est 10 milliards, c'est un peu comme comparer un mars (0,5€) à 200 yachts de lux de 30 m (je compte 100 millions l'unité).

Bref : -100 db de rapport signal bruit, c'est excellent. Si vous n'êtes pas d'accord, vous prenez le mars et moi je prends les 200 yachts. :ane:


Et à l'oreille, ça fait quoi -100 db ?

L'oreille a grosso-modo une perception logarithmique du son, d'où l’utilisation des db.
L'exemple des yachts n'est donc pas représentatif, c'était plus pour le fun.

Voici de quoi écouter un signal et ce même signal atténué de X db : http://www.audiocheck.net/testtones_dynamic.php
Même avec une oreille à perception logarithmique comme la notre avouez que -100 db c'est pas bézef ...

Dites moi jusqu'à combien vous arrivez sans vous faire péter les tympans, je ferai une compil des résultats ici.


Dynamique de nos salles

Ok, t'as un ampli de folie à -120db de rapport signal/bruit à 100W sur tout le spectre, un totadac et tu entends des différences entre les câbles que, moi pauvre mortel, je ne peux pas entendre.

Mais que vaut ta salle ?

D'abord quelques ordres d'idées.
Il est communément acquis que (je cite les chiffres de tête, merci de me corriger si besoin) :
- le bruit de fond dans le désert est de 20 db (faut s'enterrer à 100 m sous terre dans 3m de coton pour être à 0db, le bruit de fond provoqué par les molécules percutant nos tympans à pressions d'environ 1bar, bruit théoriquement le plus fable que nous pouvons entendre)
- le bruit de fond d'une maison isolée : 30 db
- le bruit de fond d'un appart en ville avec double vitrage : 40 db
- le niveau max légal d'une boite de nuit 105 db
- niveau max réel d'une boite de nuit qui s'en bat l'oeuf : 115db (seuil de douleur atteint)
- décollage d'avion à côté de toi : 130 db et seuil de douleur dépassé

Dynamique : késako ? C'est l'écart en db entre le plus grand et le plus petit bruit que tu peux percevoir en même temps sur un support, dans une salle, etc.

Exemple :
- la dynamique d'un CD normal 16 bits, c'est environ 96 db.
- dynamique de la cassette à papa : 30 db, je crois
- la dynamique d'une salle non traitée : 40 db
- la dynamique d'une salle un peu traitée : 60 db
- la dynamique d'un studio pro : 80 db

Une petite idée de l'impact d'un traitement pourtant assez peu élaboré :



Donc revenons à nos -100 db : quand bien même t'aurais la chaine à -120 db que te permet d'entendre la différence entre les câbles (note que je n'ai pas fait mention des énormes défauts des enceintes), quand bien même tu écouterai dans une salle avec une accoustique de studio pro, qu'entendre la différence entre les câbles reviendrai à affirmer entendre un bruit inférieur à -100db dans une pièce de dynamique de 80 db. En gros, ça revient dire que 80 est plus grand que 100.

Je rappelle qu'un rapport signal/bruit de 100db, ca veut dire qu'il faut un signal de 100db (niveau boite de nuit) pour ,que le bruit atteigne 0db, seuil d'audition d'un humain en parfaite santé.
Ou bien, ça revient à prétendre entendre le bruit d'une mouche à 10 m (disons 30 db) quand un avion à réaction vous passe plein gaz au dessus de la tête (130 db).

Enfin, chacun est libre ... (il parait)
Dernière édition par JAVA Alive le 29 Nov 2016 0:16, édité 5 fois.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 28 Nov 2016 20:34

Juste un commentaire sur un sujet dont on a causé sur l'autre fil: la question des micro-coupures. Pour cela, l'utilisation du cpu n'est qu'un des paramètres, et est insuffisante pour déterminer le risque de micro-coupures; il faut regarder avec LatencyMon par exemple.

Récemment, un exemple concrêt par rapport à ce que tu évoques comme "optimisations" (inspirées de ce qui se fait en home-studio): j'ai acheté une tablette de plus, qui me sert maintenant comme player principal pour la hifi. Cette tablette, sous windows 10, est connectée à mon dac en usb.
Sans rien paramétrer de spécial, au bout de quelques minutes, plein de micro-coupures (tic-tic-tic en continu). Pourtant, côté cpu, cette tablette est censée être plus puissante que le netbook qu'elle a remplacé (qui est aussi sous win10)...
J'ai résolu le problème en mettant la priorité aux services en arrière-plan: c'est un classique en utilisation home-studio. Ca ne m'a pris que 1 minute, c'est pas une optimisation hyper complexe, mais sans ça, c'était inutilisable :wink:
ssebs
 
Messages: 173
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Message » 28 Nov 2016 22:05

Je n'ai eu des micro coupures que lorsque j'utilisais Audacity comme lecteur et enregistreur en même temps.
L'utilisation CPU s'approchait des 25% (donc un cœur à 100%).
Ca prouve juste qu'Audacity est très mal optimisé, d'ailleurs il ne propose pas d'Asio pour la lecture malgré la présence d'une carte Asio. Bref, il est très limité.
Ca fait partie des déboires que j'ai rencontrés lors de mes premiers essais, je ne l'ai raconté sur l'autre topic que parce que j'étais encore en phase d'élaboration du protocole.
JRiver fait la même chose avec 1% d'utilisation CPU, j'ai donc remplacé Audacity par JRiver pour la lecteure ce qui a un peu alourdit le protocole et réglé définitivement les pb de micro coupures.
Plus jamais aucune coupure avec JRiver, sinon même la plus infime coupure apparaitrait illico lors du processus de soustraction.

Après, c'est un peu HS mais lorsqu'un ordi crée des micro coupures, c'est qu'il y a effectivement un problème : le PC est trop faible, trop chargé par d'autres taches, ou le réseau est trop chargé (classique avec un DLNA + wifi moyen) ou le buffer des drivers et/ou soft de lecture sont trop faibles.

Tout ceci relève du paramétrage normal d'un ordi. Dans mon test, j'entends par "ordi optimisé" ce genre de truc :
- mettre un i5 parce que ça sonnerai mieux qu'un i3 ou qu'un céléron
- mettre des nouilleries de softs d'optimisation qui, en gros, rendent l'ordi mono tache (si si, ça existe et même ça se vend)
- dire que Daphile sonne mieux parce qu'il est plus "léger"
- désactiver tout un tas de fonctions de l'OS et trouver que ça sonne mieux

Bref, tout un tas de légendes basées sur l'idée (archi fausse) que le CPU doit écrire au bon moment ou que le CPU, en fonctionnant, crée des parasites.

Donc ici je montre que même avec OCCT, un logiciel conçu pour pousser le CPU à son maximum pour tester sa stabilité (notamment pour ceux qui pratiquent l'overclock), rein ne se passe côté sons produit en sortie de DAC (et à fortiori donc sur toute la chaine amont).
Dernière édition par JAVA Alive le 28 Nov 2016 23:29, édité 1 fois.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 28 Nov 2016 22:49

JAVA Alive a écrit:Après, c'est un peu HS mais lorsqu'un ordi crée des micro coupures, c'est qu'il y a effectivement un problème : le PC est trop faible, trop chargé par d'autres taches, ou le réseau est trop chargé (classique avec un DLNA + wifi moyen) ou la latence des drivers et/ou soft de lecture sont trop faibles.

Correctif: c'est l'inverse: latence élevée = trop de temps à répondre -> micro-coupures :evil:

Il faut effectivement préciser ce qu'on entend par "optimisations". Moi j'ai plus l'habitude côté home-studio, avec par exemple désactiver la carte wifi/réseau, qui peut créer trop d'interruptions système.

Comme ça a été souligné (je ne sais plus si c'est toi ou quelqu'un d'autre), pour décompresser un flac il n'y a de loin pas besoin d'avoir un i7 dernière génération :D
Entre un pc pour "hifi" ou pour home-studio (avec un certain nombre des pistes en parallèle, et des instruments virtuels et effets qui peuvent demander beaucoup de puissance), il y a tout un monde.

Si t'as le courage et le temps, tu pourrais par exemple enregistrer et comparer les sorties de daphile, foobar, etc...
Moi j'ai retenu Kodi comme player car c'est quand même plus sympa comme ergonomie que foobar :wink:
ssebs
 
Messages: 173
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Message » 28 Nov 2016 23:19

Bonjour Java alive,
Merci pour test tests très intéressants.

Je vois que les spectres publiés commencent à 200 Hz, et sont calculés avec une FFT de 512 échantillons. Si tu as les fichiers originaux, il faudrait régler la FFT à 8192. Tu pourras ainsi descendre plus bas en fréquence et voir ce qui se passe dans le grave.

Peut-on afficher le spectre en style histogramme plutôt qu'en une courbe continue ? La courbe masque la résolution limitée du graphique.

Pour les niveaux en dB, ils ne veulent rien dire en particulier et ne peuvent pas être comparés au niveau de bruit d'un ampli ou à la dynamique musicale, car ils sont associés à chaque bande de fréquence analysée. Si tu passes par exemple le paramètre d'analyse de 512 à 8192, il y a fort à parier que toute la courbe soit fortement décalée vers le bas. Il se peut aussi que cela change si tu choisis une fenêtre Blackmann-Harris ou rectangulaire au lieu de Hanning, mais pas sûr.
Il faudrait donner le niveau RMS moyen de tout le fichier de différence, ainsi que le niveau de crête le plus élevé sur l'ensemble du fichier. Si tu n'as pas d'outil pour le faire, tu peux compresser tes fichiers en flac et les mettre en ligne pour qu'on le fasse. En attendant, tu peux déjà jouer le fichier et regarder ce qu'indique le vu-mètre. Ce sera déjà une indication de niveau plus fiable.

Sinon, ce serait très intéressant de faire la même expérience sur différents DACs entre eux, et aussi sur différents amplis entre eux, et même sur le même ampli, avec et sans enceintes. Ensuite, il ne manquera que les mesures RMAA. :wink:
Pio2001
 
Messages: 5872
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 28 Nov 2016 23:27

ssebs a écrit:Correctif: c'est l'inverse: latence élevée = trop de temps à répondre -> micro-coupures :evil:


Me suis gouré, je voulais dire "buffer trop faible". Je corrige.

ssebs a écrit:Il faut effectivement préciser ce qu'on entend par "optimisations". Moi j'ai plus l'habitude côté home-studio, avec par exemple désactiver la carte wifi/réseau, qui peut créer trop d'interruptions système.

Comme ça a été souligné (je ne sais plus si c'est toi ou quelqu'un d'autre), pour décompresser un flac il n'y a de loin pas besoin d'avoir un i7 dernière génération :D
Entre un pc pour "hifi" ou pour home-studio (avec un certain nombre des pistes en parallèle, et des instruments virtuels et effets qui peuvent demander beaucoup de puissance), il y a tout un monde.

Si t'as le courage et le temps, tu pourrais par exemple enregistrer et comparer les sorties de daphile, foobar, etc...
Moi j'ai retenu Kodi comme player car c'est quand même plus sympa comme ergonomie que foobar :wink:


Je testerai Daphile car c'est le plus couramment cité comme supposément meilleur par quelques uns.

Le test ne portera que sur l'USB car je dois garder l'ordi qui a la RME pour l'enregistrement sous windows.

Je précise au passage que je considère Daphile comme un excellent soft, bit perfect, gratuit, ne nécessitant pas d'OS, tournant sur une config light, bonne ergonomie. Ce test ne visera pas à l'enfoncer, bien au contraire, il visera à montrer qu'il sonne aussi bien qu'un autre bit perfect (enfin sauf surprise dans les resultats de mesure, on verra bien).

Je lui préfère JRiver car je fait de la correction numérique par convolution (phase et amplitude) et parce que JRiver va encore plus loin en fonctionnalités et ergonomie.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 29 Nov 2016 0:05

Pio2001 a écrit:Bonjour Java alive,
Merci pour test tests très intéressants.

Je vois que les spectres publiés commencent à 200 Hz, et sont calculés avec une FFT de 512 échantillons. Si tu as les fichiers originaux, il faudrait régler la FFT à 8192. Tu pourras ainsi descendre plus bas en fréquence et voir ce qui se passe dans le grave.

Peut-on afficher le spectre en style histogramme plutôt qu'en une courbe continue ? La courbe masque la résolution limitée du graphique


Oui, j'ai gardé les fichiers de tests pour le coax.

Voici le spectre avec une analyse à 8192 du câble normal vs câble infâme :

Image

Pas trouvé pour avoir de l'histogramme. Il y a une option dans Audacity ?

Pio2001 a écrit:Pour les niveaux en dB, ils ne veulent rien dire en particulier et ne peuvent pas être comparés au niveau de bruit d'un ampli ou à la dynamique musicale, car ils sont associés à chaque bande de fréquence analysée. Si tu passes par exemple le paramètre d'analyse de 512 à 8192, il y a fort à parier que toute la courbe soit fortement décalée vers le bas. Il se peut aussi que cela change si tu choisis une fenêtre Blackmann-Harris ou rectangulaire au lieu de Hanning, mais pas sûr.
Il faudrait donner le niveau RMS moyen de tout le fichier de différence, ainsi que le niveau de crête le plus élevé sur l'ensemble du fichier. Si tu n'as pas d'outil pour le faire, tu peux compresser tes fichiers en flac et les mettre en ligne pour qu'on le fasse. En attendant, tu peux déjà jouer le fichier et regarder ce qu'indique le vu-mètre. Ce sera déjà une indication de niveau plus fiable.


Oui, je sais qu'une courbe sous les -105db ne veut pas dire un bruit total sous les -105 db.
Il faut sommer (au sens faire une intégrale) tous les bruits de toutes les fréquences pour avoir le bruit total, j'avais commencé à développer ce point sur l'autre topic mais ça n'avait pas abouti.

Mes commentaires sur les -100 db sont pour l'instant essentiellement humoristiques, et surtout dédiés à ceux qui parlent de db sans jamais avoir idée des ordres de grandeurs en question. Je reviendrais plus tard sur ces commentaires quand j'aurai pu affiner, je suis ouvert à toute correction de mon protocole ou des mes conclusions tant que c'est argumenté proprement.

Le vumètre d'Audacity donne -80 db max, je ne sais pas s'il est fiable.
Le seul vu-mètre dans lequel j'ai confiance, c'est celui de Totalmix.
Malheureusement il commence à -70 db, il ne bouge pas à la lecture du fichier. C'est donc un niveau de bruit total inférieur à -70db.

A donf (musique inécoutable à ce niveau, les C2 talonneraient, l'ampli doit cracher 500W sur un signal musical normal), on entend assez nettement un souffle lorsque joué seul.

Edit : si le niveau de bruit général total est effectivement de 80db, ça le fait moins. Je n'ai aps confiance en AudioDiff maker, je me lance dans l'écriture d'un soft maison. A suivre ...

Pio2001 a écrit:Sinon, ce serait très intéressant de faire la même expérience sur différents DACs entre eux, et aussi sur différents amplis entre eux, et même sur le même ampli, avec et sans enceintes. Ensuite, il ne manquera que les mesures RMAA. :wink:


Je peux comparer mon W4S à la carte RME ou à la carte son de la carte mère.
J'aurai préféré une comparaison avec un petit DAC USB audiohonics à 60€ mais je n'en ai pas.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 29 Nov 2016 2:10

Merci pour cet update. On commence à deviner la résolution horizontale à l'allure de la courbe.

On peut noter que le 50 Hz, et probablement son harmonique à 100 Hz, sont des inductions du secteur 230 volts environnant. Comme les deux enregistrements ne commencent pas exactement au même moment du point de vue de l'arrivée du courant EDF, dans la soustraction des fichiers, il y a un résidu à ces fréquences qui ne correspond pas à une différence entre les deux enregistrements à proprement parler, mais aux deux résidus 50 / 100 Hz déphasés.

On pourrait donc filtrer le 50 et le 100 Hz (pourquoi 100 Hz, d'ailleurs ? C'est du 50 Hz redressé ?), et mesurer le niveau de bruit restant.

Tes deux premières images correspondent à deux mesures successives du bruit, ou à deux soustractions successives de deux bruits chacunes ?

Si ce sont des soustractions, il est possible que le bruit de fond soit en partie harmonique, et que ce que tu mesures, c'est le déphasage entre les prises, et non la différence entre les bruits. Tu pourrais même par malchance démarrer un enregistrement alors que les composantes du bruit sont en opposition de phase par rapport à la première prise, et le fichier différence indiquerait un résidu plus fort que le bruit de chaque fichier pris séparément, puisque tes deux fichiers contiendraient deux bruits en opposition de phase !

Dans ce cas, la différence entre les deux câbles serait encore en-dessous de ce que tu as mesuré.
Pio2001
 
Messages: 5872
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 29 Nov 2016 3:06

Pio2001 > toutes les courbes que j'ai montrées, sont des courbes de soustractions entre différents enregistrements.

Au départ il y en a deux pour voir quel est le degré de reproductibilité du test (en fait j'en ai fait plus qui concordent) car en effet, mes mesures mesurent tout le bruit, y compris le bruit lié à un déphasage lors de la soustraction. Si ce déphasage est mal généré lors de la soustraction, on a un bruit qui varie aléatoirement selon que les fichiers source sont beaucoup décalés ou pas et les résultats deviennent inutilisables.

J'avais fait une mesure de bruit pur (donc play d'un fichier avec des 0 dans JRiver et enregistrement dans la RME).
Je n'avais pas que des zéros à l'arrivée dans la RME.
Normal, en 24 bits, aucun DAC ou ADC n'a cette résolution en réalité (mais le 24 bits reste utile pour les calculs).

De mémoire, le niveau de bruit était 10 ou 20 db en dessous du des courbes montrées, il faudrait que je re-teste pour avoir une courbe.
Je vais le faire demain si j'ai le temps.

C'est justement cet écart de 10-20 db qui me fait dire que le processus de soustraction est moyen, Audio DiffMaker rajoute du bruit que j'aimerai pouvoir éliminer.

C'est pourquoi je développe mon soft de comparaison.
J'ai pas touché JAVA depuis des années mais je viens de commencer, ça va aller.
Faut que je cogite à un algo de callage ou peut être du manuel à base de graphiques mais qui peut décaler de fractions d’échantillons.

Le bruit à 100hz est peut être chopé dans la partie analogique du DAC (il a une alim' avec pont de diodes, je pense).
Ou par la carte RME dans le PC.
On verra ça demain avec une mesure de bruit directe (sans comparaison de fichiers).

A suivre ...

Me serait quand même moins fait chier à comparer des spectres de FFT. :mdr:
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 29 Nov 2016 18:51

Voici le spectre du bruit de fond par enregistrement direct (lecture d'un flac de silence) et enregistrement du résultat.

Image

Le vu-mètre de audacity reste à -84db, je n'ai pas confiance.
Autre chose à me conseiller ?
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2092
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 29 Nov 2016 20:19

Je ne sais pas.

Ma très vieille version de SoundForge n'accepte que le 16 bits, mais peut calculer le niveau RMS et chercher le niveau de crête. Je pourrai passer le fichier dedans si on pouvait retirer les bits de poids fort de chaque échantillon, ce qui donnerait un fichier amplifié de 48 dB.
Pio2001
 
Messages: 5872
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline


Retourner vers Câbles

 
  • Articles en relation
    Dernier message