Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Mesure du rapport signal sur bruit

Message » 18 Nov 2003 2:14

Comment le fait on?
Quel niveau d entrée faut il mettre?
highway_
 
Messages: 1874
Inscription: 17 Déc 2002 18:50
Localisation: 91

Annonce

Message par Google » 18 Nov 2003 2:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Nov 2003 4:03

Salut,

Le rapport signal bruit, et l'écart en dB entre le bruit de fond de ton appareil en fonctionnement, sans modulation et le "bruit" au maximum de la modulation du signal avant écrétage. Par exemple(valeur imaginaire..)

Tu mesures une sortie de preamp à 15mV de bruit de fond sans modulation, et la modulation avant écrétage maxi est de 700mV. 700/15 =46,6 > conversion(tension) en dB 20 log 46,6= 33,38dB de rapport s/b, ce qui est minable :lol: enfin voilà le principe, tu détermines d'abord le ratio multiplicateur entre le signal maxi et le bruit(V1/V2) et ensuite tu effectues une conversion tension > dB.

Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 18 Nov 2003 4:06

Pour le niveau d'entrée, il dépend de chaque appareil a tester, le but est de pousser ton générateur bf pour provoquer la saturation du circuit, ensuite tu reviens juste avant le seuil de saturation(juste avant que les cretes d'un signal sinus deviennent des "plateaux" horizontaux)
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 18 Nov 2003 8:55

Bonjour

Ton approche, Remy, est un peu trop favorable dans le cas d'un préampli :

considérons un préampli dont les composants sont alimentés en +/-15V.

La tension crête à crête max va être environ de 25 V.
Mais on n'enverra jamais ça dans l'ampli qui est derrière.
Pour moi, il vaut mieux alors stipuler un rapport signal / bruit par rapport aux niveaux normalisés :
soit 2v eff ( 5,6 V càc),
soit 0dBm : 775 mv eff.
Ce sont des valeurs plus proche de la réalité de l'utilisation du préamp.
Evidemment, pour ces valeurs, le rapport S/B sera moins favorable...

Pour l'ampli, là je suis d'accord avec toi.

Pour Highway :

Tu as un tas de logiciels sur PC qui te permettent de mesurer un rapport signal/Bruit. Mais attention à la qualité de ta carte son : un petit site sympa pour ça :

http://www.pcavtech.com/soundcards/compare/

Philippe
Philby
 
Messages: 9609
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 18 Nov 2003 11:34

Perso, je trouve ca optimiste aussi pour un ampli.
Sans modulation, le bruit d'alim est anecdotique, mais pas a fort niveau.
Atohm dzharis: raaaaaah lovelyyyy!
yoghourt
 
Messages: 1148
Inscription: 12 Mar 2003 2:56
Localisation: Pas loin de Grenoble
  • offline

Message » 18 Nov 2003 12:00

Non, Yoghourt,

par définition, un ampli n'a pas de réglage de niveau, ou 'il en a un, il est en entrée, et donc n'augmente pas le niveau de bruit de l'ampli lui même.

Le bruit de fond de l'ampli est toujours présent dans les enceintes, quelque soit le niveau qu'on lui envoie. L'ampli de puissance est toujours "à fond".

Si un bruit de fond augmente en fonction de la position d'un potar, ce bruit vient du préampli (du moins dans une architecture classique).

Philippe
Philby
 
Messages: 9609
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 18 Nov 2003 12:29

(Oui, un ampli n'a pas de reglage de niveau, mais la n'est pas mon propos.)

Pas d'accord, en tout cas pour la classe AB.

Avec une modulation nulle, on ne voit que le bruit plancher. Mais ce n'est pas la seule source de bruit de l'ampli!
Avec une modulation de, disons, 0dBm, les contraintes sur l'alim sont plus grandes et les bruits d'alim peuvent remonter au dessus du bruit plancher.

Si tu veux, prend la datasheet du TDA7294, et une alim "de base": redresement + 10mF par rail. Le TDA a une rejection de l'alim mediocre.

Regardes l'ondulation de l'alim pour 70W aux enceintes et 30W dissipes par le TDA. Tu reportes l'ondulation de (V+ - V-) sur le signal via le rapport de rejection de l'alim (SVR), et tu compares aux 2uV crete a crete du bruit plancher donne dans la datasheet. Comme la tarte aux concombres: "c'est pas bon, hein.."

Le bruit de (Valim+ + Valim-), lui, est rejete par mode commun (CMMR) d'une facon beaucoup plus efficace, et reste largement sous le bruit de mode differentiel de l'alim (le Valim+ - Valim-).

Pour un pure classe A, j'imagine que ce n'est pas le bruit d'alim qui pose souci, mais le bruit thermique?
Atohm dzharis: raaaaaah lovelyyyy!
yoghourt
 
Messages: 1148
Inscription: 12 Mar 2003 2:56
Localisation: Pas loin de Grenoble
  • offline

Message » 18 Nov 2003 12:47

Mea culpa Yoghourt

Je ne parlais effectivement que du bruit des composants de l'ampli (transistors, résistances).
Tu as entièrement raison pour les bruits d'alim qui augmentent avec le débit, mais c'est beaucoup plus compliqué à mesurer.

Philippe
Philby
 
Messages: 9609
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 18 Nov 2003 13:15

oki

merci pour toutes ces réponses !
highway_
 
Messages: 1874
Inscription: 17 Déc 2002 18:50
Localisation: 91

Message » 18 Nov 2003 14:38

(:oops:)

Tiens, tant qu'on est sur le sujet, qu'est-ce que vous mettez comme charge au fesses de l'ampli pour faire les mesures de puissance?
Atohm dzharis: raaaaaah lovelyyyy!
yoghourt
 
Messages: 1148
Inscription: 12 Mar 2003 2:56
Localisation: Pas loin de Grenoble
  • offline

Message » 18 Nov 2003 15:14

(effacement du doublon)
Dernière édition par yoghourt le 18 Nov 2003 23:20, édité 1 fois.
Atohm dzharis: raaaaaah lovelyyyy!
yoghourt
 
Messages: 1148
Inscription: 12 Mar 2003 2:56
Localisation: Pas loin de Grenoble
  • offline

Message » 18 Nov 2003 15:42

Je fais ça avec des résistances vitrifiées (et vertes !) de 10 W chacune, mais arrangées en série et en parallèle de telle sorte qu'elles fassent 8 ou 4 ohms suivant où je me branche. Ca me permet de faire mes mesures sur ces deux charges, pour voir si ça s'écroule.

par exemple : 50 V càc sur 8 ohms (= 39 Weff, ça chauffe dur) à 1 kHz

Image




et là, avec 1 µF en parallèle avec la 8 ohms:

10khz, 40vcàc
Image



Philippe
Philby
 
Messages: 9609
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 18 Nov 2003 18:21

A 15-20E la resistance, ca a du te couter bonbon. Chui jaloux :P

Euh, ta manip avec la capa, je suis pas sur de comprendre... Ton R//C donne une charge resistive jusqu'environ 20kHz, puis une charge capacitive au dessus de 20kHz (si j'ai bien calcule). Avec un signal carre de 10kHz, la fondamentale alimente une charge resistive et les harmoniques une charge capacitive.
C'est pour tester la stabilite de l'ampli?
La ou ca me fait un peu peur, comme manip, c'est si ca "rate", c'est a dire que l'ampli entre en oscillation et crame...

C'est un oscillo a memoire? Chui jaloux :)
Atohm dzharis: raaaaaah lovelyyyy!
yoghourt
 
Messages: 1148
Inscription: 12 Mar 2003 2:56
Localisation: Pas loin de Grenoble
  • offline

Message » 19 Nov 2003 16:09

La capa est en parallèle avec la résistance. Donc ta constante de temps ne s'applique pas, l'ampli voit l'intégralité des 1 µF, même à 1 Hz.

La capa en // avec la résistance simule le comportement d'un HP.
Dans les tests de Stéréophilie, c'est ce qu'ils appellent le HP virtuel.
(Il mettent 2 µF je crois).

Philippe
Philby
 
Messages: 9609
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 19 Nov 2003 18:39

Z = R//C = R*(1/jCw) / (R + 1/jCw) = R / (jRCw + 1)
De 0 a w0=1/RC, Z ~= R
Au de w0, Z ~= R / (jRCw) = 1/jCw
La courbe d'impedance va faire un palier puis tomber au 1er ordre dans les aigus.

La courbe d'impedance de mes enceintes fait un palier plutot "accidente" :lol: puis remonte dans les aigus. Ca ressemble plus a R+inductance qu'a R//capa.

Ben mince alors... Ousque c'est-y que je me plante dans ce raisonnement?
Atohm dzharis: raaaaaah lovelyyyy!
yoghourt
 
Messages: 1148
Inscription: 12 Mar 2003 2:56
Localisation: Pas loin de Grenoble
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message