Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CD Test PAV n°4

Message » 05 Mar 2006 15:57

Bonjour à tous,
je devrais avoir le PAV mardi ou mercredi...

Je pourrai, alors, écouter le CD test N°4 et, ainsi, vérifier si les derniers réglages sur mon installation sont OK.. :)
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Mar 2006 15:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Mar 2006 17:20

De toutes les façons, la polémique sur l'interprètation masculine ou féminine ne vaut pas grand chose pour cette sonate car vous aurez beaucoup de difficultés à la trouver à l'alto, que ce soit par un homme ou une femme.

Il y a bien eu quelque chose il y a très très longtemps et on peut en discuter.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Mar 2006 17:35

Coucou, me revoilà :wink:

Bon, je viens de passer environ 3 heures à régler la position de mes enceintes à l'aide du CD test n°1 de PAV (notamment les plages 39 à 41 qui permettent de "mesurer" la largeur de la scène sonore et d'éviter le trou au milieu du plan des enceintes).

Tout ça pour me rendre compte que mon positionnement initial était le bon ... à quelques centimètres prêt (vraiment histoire de dire que je n'ai pas perdu 3 heures :mdr: ). J'aurai même tendance à dire que j'ai plutôt légèrement "dépincé" les enceintes, ce qui ne semble pas aller dans le sens du réglement du petit problème de cymbale.

Puis j'ai réécouté Waters ("amused to death" plages 3, 4, 5 et 8). Vraiment indispensable pour les effets stéréophoniques. Assez d'accord avec TJL sur les effets entendus. Au début de la plage 3, il y a un enregistrement d'une voix d'homme (probablement issue d'une TV ou d'une radio) qui vient carréement de l'arrière gauche du point d'écoute (vers 8 heures, si le point d'écoute est au centre de la montre :o ). Assez impressionnant. Il s'agit d'un procédé appelé Qsound, je crois.

Puis évidemment, j'ai repassé la plage 16 ... pour en arriver toujours à la même conclusion : batterie au centre (grosse caisse), peut être très légèrement sur la gauche .... et une cymbale dans l'enceinte droite :D

On va dire que ça donne une batterie d'environ 2,80 mètres :D

L'effet est assez flagrant au bout de quelques secondes du morceau.

Je vais essayer d'être plus précis sur le timing :

A 15 secondes, début de la cymbale, enceinte droite ... qui dure jusqu'à environ 1:26
A 28 secondes, 2 coups de baguettes avec une sonorité métallique (mais plus grave ou sourde qu'une cymbale, il me semble - toujours désolé pour mon ignorance des termes :oops: ), pratiquement dans l'enceinte gauche, très légèrement à droite de cette enceinte.
A 30 secondes début de la batterie avec un tom (?) dans l'enceinte gauche, ce qui fait comme un "ping pong" avec la cymbale de droite - le tout jusqu'à l'arrêt momentané de la cymbale à 1:26

La où c'est le plus flagrant à mes oreilles, c'est de 1:54 à 2:06, de 2:50 à 3:01 et de 3:38 à 3:46

Sinon, c'est vrai que ce morceau joué à niveau réel (?) est très impressionnant. Ca prend vraiment aux tripes, avec des vibrations ressenties dans le plexus et également transmises par le sol.

Bon, je ne peux pas être plus précis, et loin de moi l'intention de polémiquer pendant des jours sur ce détail, le disque étant un véritable petit chef d'oeuvre en soi, avec une qualité d'enregistrement comme on a rarement l'occasion d'en écouter.

Bravo,

Carbo :wink:
carbo
 
Messages: 1864
Inscription: 16 Juin 2003 13:04
  • offline

Message » 05 Mar 2006 17:52

C'est bien d'avoir mis un petit texte sur l'Alto en tout cas. C'est vrai qu'en France il est plutôt mal perçu...

J'ai eu l'occasion d'écouter Marc Desmons (Opera de Paris) en quatuor et en solo, c'est un excellent interprète avec une grande qualité de jeu et une sensibilité hors du commun. Assurément un des meilleurs altistes français.

Pour faire une petite pub à un excellent Quatuor que je connais bien, le Quatuor Modigliani, je dirai que ce qui fait leur force est le très haut niveau de tous les interprètes, avec un excellent Alto.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 05 Mar 2006 17:58

n.d.b a écrit:C'est bien d'avoir mis un petit texte sur l'Alto en tout cas. C'est vrai qu'en France il est plutôt mal perçu...


ha bon ? :o
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 05 Mar 2006 17:59

Tu as lu le texte ?
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 05 Mar 2006 18:02

:evil: non je n'ai pas encore eu le temps de me procurer le PAV
Je compte bien me le procurer lundi 8)

Je ne comprends pas, le caractère de l'alto m'a toujours fondamentalement plu.
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 05 Mar 2006 19:12

J'ai lu le texte et ce passage là, sur l'alto, ne m'a pas convaincu du tout... L'alto est appelé le violon diesel :lol: en Allemagne aussi et les altistes sont victimes des mêmes blagues dans tous les pays du monde.

La différence entre un alto qui fait un trille et une machine à laver qui essore ?

Le linge sort propre de la machine à laver !


Et toutes plus absurdes les unes que les autres... :oops:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Mar 2006 19:16

Il faut dire... même les altistes entre eux se chambrent :wink:
(celle là c'est pour Haskil)
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 05 Mar 2006 19:17

n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 05 Mar 2006 19:18

Bien sur !
Mais ils sont quand même les plus grandes victimes des vannes entre musiciens.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Mar 2006 19:18

(psst Haskil, il y a un jeu de mots)
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 05 Mar 2006 21:09

j'aurais voulu être un altiste, pour pouvoir faire mon numéro........ :lol: :oops:

Blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 05 Mar 2006 22:57

carbo a écrit:Coucou, me revoilà :wink:


Puis j'ai réécouté Waters ("amused to death" plages 3, 4, 5 et 8). Vraiment indispensable pour les effets stéréophoniques. Assez d'accord avec TJL sur les effets entendus. Au début de la plage 3, il y a un enregistrement d'une voix d'homme (probablement issue d'une TV ou d'une radio) qui vient carréement de l'arrière gauche du point d'écoute (vers 8 heures, si le point d'écoute est au centre de la montre :o ). Assez impressionnant. Il s'agit d'un procédé appelé Qsound, je crois.


Carbo :wink:


Toutafé,

J'avais oublié cette fameuse plage 3. Effet à l'arrière gauche comme tu le précises.
Non rassures toi. Ton système à l'air d'être bien en phase. J'aurais tendance à dire que je ressens la batterie de la même manière que toi.
Ce qui me chagrine également, c'est ce positionnement symbale, charlestone écartées de 3 mêtres, ( avec pédale de grosse caisse en plein milieu, heureusement). Même sur les trés grosses batteries, le musicien aura tendance à les rapprocher tres pres, l'inverse aura pour effet d'allonger ses gestes, donc diminuer sa rapidité. C'est du moins ce que j'en ai retenu de tous ces batteurs que j'ai pu admirer en live.
Maintenant, cet enregistrement serait-il un peu plus réaliste sur un systeme avec les enceintes nettement moins écartées .... J'en ai bien l'impression.

TJL :wink:
TJL
 
Messages: 1918
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
Localisation: Pas de Calais
  • offline

Message » 06 Mar 2006 0:19

TJL a écrit:
carbo a écrit:Coucou, me revoilà :wink:


Puis j'ai réécouté Waters ("amused to death" plages 3, 4, 5 et 8). Vraiment indispensable pour les effets stéréophoniques. Assez d'accord avec TJL sur les effets entendus. Au début de la plage 3, il y a un enregistrement d'une voix d'homme (probablement issue d'une TV ou d'une radio) qui vient carréement de l'arrière gauche du point d'écoute (vers 8 heures, si le point d'écoute est au centre de la montre :o ). Assez impressionnant. Il s'agit d'un procédé appelé Qsound, je crois.


Carbo :wink:


Toutafé,

J'avais oublié cette fameuse plage 3. Effet à l'arrière gauche comme tu le précises.
Non rassures toi. Ton système à l'air d'être bien en phase. J'aurais tendance à dire que je ressens la batterie de la même manière que toi.
Ce qui me chagrine également, c'est ce positionnement symbale, charlestone écartées de 3 mêtres, ( avec pédale de grosse caisse en plein milieu, heureusement). Même sur les trés grosses batteries, le musicien aura tendance à les rapprocher tres pres, l'inverse aura pour effet d'allonger ses gestes, donc diminuer sa rapidité. C'est du moins ce que j'en ai retenu de tous ces batteurs que j'ai pu admirer en live.
Maintenant, cet enregistrement serait-il un peu plus réaliste sur un systeme avec les enceintes nettement moins écartées .... J'en ai bien l'impression.

TJL :wink:


Ca dépend ce que l'on recherche.
Lorsqu'on a une batterie avec toute la palette de cymbales (plus d'une dizaine pour un set assez complet) on est obligé de les étendre sur plusieurs étages et sur toute la largeur.
Ensuite, en batterie il y a 2 "lectures" : la lecture sur charleston (proche de la caisse claire) ou la lecture sur cymbale ride (à l'opposé). Lorsqu'on veut être complet on va avoir un certain nombre de cymbales en double emploi, c'est à dire une ou deux crash à droite (voire une china), et autant à gauche. Cela permet de les avoir toujours à proximité, que l'on soit en lecture charleston ou en lecture ride.
La vélocité est le problème du débutant. C'est simple de focaliser là-dessus, mais ce n'est pas tellement un problème à moyen terme grâce à quelques exercices de base. Enfin, lorsqu'on dispose d'une vélocité "suffisante", on peut se permettre le confort d'écarter un peu plus les cymbales, ce qui apporte souvent un plus au niveau de l'assise et de l'esthétique. Cela entraine un jeu plus aérien qui se retrouve souvent à l'écoute.
Le but est de pouvoir les atteindre "en aveugle" et sans erreur.
Des batteries de + de 2m de large ne me choquent pas.
Nigel
 
Messages: 594
Inscription: 28 Oct 2003 13:45
Localisation: Orléans
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message