Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CD Test PAV n°4

Message » 04 Mar 2006 21:44

Philippe Muller a écrit:Il n'est pas facile de se représenter ce qui se passe chez les uns et les autres sans entendre s'il s'agit d'une impression normale ou non. Cette plage, enregistrée pour le CD test de B&W a très souvent été utilisée en démo. On doit avoir l'impression d'une batterie assez large car il s'agit d'une batterie rock équipée d'un certain nombre de fûts. Micros peu éloignés.

Au studio, nous avons l'impression que les choses sont bien à leur place. Rien ne m'a paru anormal, ni aux musiciens.

Directivité du médium et/ou de l'aigu ? C'est une piste à creuser.

Difficile de comparer avec un instrument mixé avec lequel on fait ce qu'on veut. Là, il n'y a vraiment aucun mixage ni effet.


Peut être est-ce normal. Comme je l'ai dit, j'ai rarement eu l'occasion d'écouter une batterie d'aussi prêt. Disons que pour le profane que je suis, ça donne l'impression que le batteur doive pas mal tendre la main pour atteindre cette cymbale ... mais il est vrai qu'il a une baguette dans la main, ça rallonge d'autant le bras :D

Carbo :wink:
carbo
 
Messages: 1864
Inscription: 16 Juin 2003 13:04
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Mar 2006 21:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Mar 2006 23:17

Je ne dirai qu'une chose : extraordinaire.........excellentes prises de sons qui montre bien l'impact du travail du positionnement des micros et des instruments sur un même instrument.
Bravo à vous Mr Muller pour votre travail.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 04 Mar 2006 23:34

Bon j'ai hâte d'acheter ça dès lundi... ;)

Par contre ayant raté tous les précédents :mdr: :oops:, y a-t-il moyen de commander les n° passés de PAV ?

> P.Muller m'ayant répondu par MP.... Oui donc, il est possible de commander en prenant contact avec la revue... (les n°1 et 2 sont des disques de test avec des plages non musicales... tandis que les n° 3 et 4 sont des disques musicaux...) Merci M.Muller, je redonne ici les infos qui peuvent servir à d'autres...

Chris.
.
Fabricant d'écrans, toiles et vente d'équipement pour salle Home-Cinéma (fauteuils, tissu, molleton, baguettes Swal, etc.)
Avatar de l’utilisateur
chris.24
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 16073
Inscription: 13 Jan 2004 3:44
Localisation: Dordogne (24)

Message » 05 Mar 2006 1:42

Bonjour,
si vous écoutez cette plage avec un casque, vous allez vous rendre compte qu'on entend bien la caisse claire et le charleston à gauche, la grosse caisse au centre et les cymbales à droite et à gauche. C'est vrai que l'instrument est large et c'est ce que l'on entendrait en étant très près de l'instrument, mais ce n'est pas franchement recommandé si on veut garder toutes ses capacités auditives :lol:
Sinon le CD est excellent, comme le n°3!
Amicalement,
Sylvain

Philippe Muller a écrit:Il n'est pas facile de se représenter ce qui se passe chez les uns et les autres sans entendre s'il s'agit d'une impression normale ou non. Cette plage, enregistrée pour le CD test de B&W a très souvent été utilisée en démo. On doit avoir l'impression d'une batterie assez large car il s'agit d'une batterie rock équipée d'un certain nombre de fûts. Micros peu éloignés.

Au studio, nous avons l'impression que les choses sont bien à leur place. Rien ne m'a paru anormal, ni aux musiciens.

Directivité du médium et/ou de l'aigu ? C'est une piste à creuser.

Difficile de comparer avec un instrument mixé avec lequel on fait ce qu'on veut. Là, il n'y a vraiment aucun mixage ni effet.
sylvain.renard.27
 
Messages: 317
Inscription: 25 Sep 2004 12:07
Localisation: Gisors
  • offline

Message » 05 Mar 2006 9:18

Peut être est-ce normal. Comme je l'ai dit, j'ai rarement eu l'occasion d'écouter une batterie d'aussi prêt. Disons que pour le profane que je suis, ça donne l'impression que le batteur doive pas mal tendre la main pour atteindre cette cymbale ... mais il est vrai qu'il a une baguette dans la main, ça rallonge d'autant le bras

Si le positionnement des enceintes a été réalisé à l'oreille à l'aide de disques mixés à partir de prises souvent monophoniques, il y a de bonnes chances pour que l'image ne soit pas correcte.

Bien entendu, les disques mixés sont ce que peut acheter le commun des mortels mais jusqu'à quel point doit-on considérer un audiophile comme commun des mortels? Il y a les disques qu'il peut acheter, d'une part, et son souhait de progresser vers une reproduction toujours plus crédible, d'autre part. Pas facile d'être audiophile comblé.

Le CD test de PAV n°1 dispose de plages spéciales aidant au positionnement des enceintes sans influence de la prise de son. En leur temps, ces plages un peu oubliées, semble-t-il, avaient arrangé beaucoup de situations, quelle quel que soit le type de disque écouté (ou presque).

C'est peut-être le moment de l'exhumer.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Mar 2006 11:46

Et comment vous expliquez le m^me phénomène avec le casque ?
Highend
 
Messages: 787
Inscription: 02 Mar 2005 8:47
Localisation: Ain - La Dombes
  • offline

Message » 05 Mar 2006 12:03

Philippe Muller a écrit:
Si le positionnement des enceintes a été réalisé à l'oreille à l'aide de disques mixés à partir de prises souvent monophoniques, il y a de bonnes chances pour que l'image ne soit pas correcte.

Bien entendu, les disques mixés sont ce que peut acheter le commun des mortels mais jusqu'à quel point doit-on considérer un audiophile comme commun des mortels? Il y a les disques qu'il peut acheter, d'une part, et son souhait de progresser vers une reproduction toujours plus crédible, d'autre part. Pas facile d'être audiophile comblé.

Le CD test de PAV n°1 dispose de plages spéciales aidant au positionnement des enceintes sans influence de la prise de son. En leur temps, ces plages un peu oubliées, semble-t-il, avaient arrangé beaucoup de situations, quelle quel que soit le type de disque écouté (ou presque).

C'est peut-être le moment de l'exhumer.


C'est vrai que le positionnement a été fait sur des disques du commerce (beaucoup de classique, de musique acoustique, mais aussi un peu de musique électrique) .... disons que jusqu'à présent, rien ne m'avait "choqué".

Mais tu as raison, je vais exhumer le CD test n°1.

Carbo, mélomane audiophile, mais fort heureusement mortel :wink:
carbo
 
Messages: 1864
Inscription: 16 Juin 2003 13:04
  • offline

Message » 05 Mar 2006 12:08

Il n'a pas été dit que le phénomène était identique au casque (cymbale séparée du reste) mais il est bel et bien fait mention d'un instrument très large, comme si l'on se trouvait à proximité (ce qui correspond à la réalité de cette prise de son conçue pour faire rentrer les instruments dans le salon de l'auditeur).

D'ailleurs, pour séparer la cymbale du reste, il faudrait faire du multimicro et là, ce n'est pas le cas. Il y a juste deux capteurs de pression et c'est tout.

Une batterie telle que celle-ci fait aux alentours de deux mètres de large en réalité.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Mar 2006 12:11

Personellement j'ai fait le positionnement des enceintes en utilisant le logiciel CARA puis j'ai vérifié avec le CD 1 du PAV.
Mais, Mr Muller avez vous écouté le CD fourni par le PAV ou vous référez vous à un autre support. Il y a peut être eu un schmilblic quelque part.
Moi je retrouve le positionnement fort bien décrit par sylvain.renard.27
Highend
 
Messages: 787
Inscription: 02 Mar 2005 8:47
Localisation: Ain - La Dombes
  • offline

Message » 05 Mar 2006 12:20

Philippe Muller a écrit:Il n'a pas été dit que le phénomène était identique au casque (cymbale séparée du reste) mais il est bel et bien fait mention d'un instrument très large, comme si l'on se trouvait à proximité (ce qui correspond à la réalité de cette prise de son conçue pour faire rentrer les instruments dans le salon de l'auditeur).

D'ailleurs, pour séparer la cymbale du reste, il faudrait faire du multimicro et là, ce n'est pas le cas. Il y a juste deux capteurs de pression et c'est tout.

Une batterie telle que celle-ci fait aux alentours de deux mètres de large en réalité.


Bonjour Philippe,

dans mon cas, mes enceintes sont espacées d'environ 3 mètres, ma position d'écoute à environ 4 mètres de l'axe des enceintes, bien au centre.

J'aurai tendance à dire qu'effectivement, la batterie fait environ 2 à 2.5 mètres ... sauf cette cymbale qui serait à 3 mètres, car pile dans l'enceinte droite.

Mes enceintes seraient elles trop écartées ? Sincèrement, je ne le pense pas, n'ayant jamais observé de "trou" entre les 2 enceintes. La plage 8 du disque "amused to death" de Roger Waters (une calèche tirée par un cheval, qui part de bien plus à gauche de l'enceinte gauche pour finir bien plus à droite de l'enceinte droite) est très révélateur. Il m'est arrivé d'entendre lors de visites chez des forumeurs ou dans des auditoriums un trou entre les 2 enceintes lorsque la calèche passe au milieu (enceintes trop espacées ou meuble volumineux).... pas chez moi :wink:

Mais c'est promis, (cet après-midi ?) je vais me pencher sur le CD test n°1 de PAV. Je te (vous) tiens au courant

Carbo :wink:
carbo
 
Messages: 1864
Inscription: 16 Juin 2003 13:04
  • offline

Message » 05 Mar 2006 12:23

Philippe Muller a écrit:[...]
Bien entendu, les disques mixés sont ce que peut acheter le commun des mortels mais jusqu'à quel point doit-on considérer un audiophile comme commun des mortels? Il y a les disques qu'il peut acheter, d'une part, et son souhait de progresser vers une reproduction toujours plus crédible, d'autre part. Pas facile d'être audiophile comblé.
[...]

Juste une réflexion: pour ma part je suis ravi qu'il y ait des puristes du direct-to-2-tracks, et j'en suis client à l'occasion, mais il convient aussi de ne pas dédaigner le travail créatif de ce que font les sorciers de la console et les mélomanes qui s'en régalent.
Des monuments de la musique populaire ont été fait en multi-track (Steely Dan, EW&F, F. Zappa, Quincy Jones, M. Jackson, etc...) et n'en restent pas moins du caviar pour mélomanes mais aussi pour audiophiles, au sens étymologique du terme, "amateurs de son".
Traffiquer le son à l'enregistrement est aussi légitime que d'avoir inventé la guitare électrique puis la pédale de distorsion ou de wha-wha, pour moi c'est le but artistique de la démarche qui compte, et les moyens utilisés font partie intégrante des oeuvres discographiques des artistes que j'ai cités.
Il y a de la place pour plusieurs approches, sans hiérarchiser... :wink:
cdlt,
GBo
Dernière édition par GBo le 05 Mar 2006 12:36, édité 2 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 05 Mar 2006 12:25

J'ai beaucoup aprécié ce disque et la sélection présentée.

Avant de l'écouter, j'ai commencé par mettre un disque complétement différent, pour éviter le syndrôme disque test. De plus ça permet à l'installation de chauffer (chez moi il faut au moins 30 minutes même tubes en stand by pour que ça sonne correctement...).

Ensuite je l'ai passé dans l'ordre sans zapper. Je ne sais pas si l'ordre d'écoute est voulu mais dans le doute...

Première observation : comme pour la plupart des bons enregistrements, je pousse le potentiomètre de volume... C'est bon signe. Les faibles niveaux sont mieux exploités. Ensuite les bons enregistrements peuvent s'écouter plus fort sans que ça détimbre.

Deuxième observation : si on reconnait la patte dans les prises de sons, on constate quand même pas mal de différences. Est-ce volontaire ou dû aux musiciens ? Certaines pistes me semblent justes d'autres moins. En particulier je n'aime pas la piste 2 avec son piano massif qui écrase le jeu des cordes, ce qui n'est pas le cas sur la piste 6.

Artistiquement, j'ai eu beaucoup de plaisir avec Maxim Saury, en particulier sur la piste 7. J'ai eu l'occasion d'entendre en concert un arrangement proche de celui là pour Violon et Piano, ça swingait beaucoup moins... La piste 4 (Bartok) est également très intéressante pour le timbre de l'instrument et la qualité de jeu. Je ne suis pas toujours un fan du jeu féminin, mais je dois reconnaître qu'Elisabeth Balmas apporte une touche intéressante. Le chant de la piste 8 outre la qualité de la voix a un rendu enregistré très sympa, ça ressemble à la touche Chesky en plus naturel même. La Grande Formation est très intéressante à découvrir. Elle sonne un peu étroite chez moi cependant, mais sa dynamique est de très bon niveau. Enfin j'aime bien l'orgue mais les prises de sons sont toujours différentes suivant qu'on tente de prendre l'instrument ou le rendu du lieu, la balance est ici particulièrement intéressante.

J'ai ensuite repassé le disque sur quelques pistes et j'aime vraiment bien. Ca me donne envie d'acheter certains des disques présentés... Gagné donc pour ce CD test !
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 05 Mar 2006 12:30

EDIT : Je ne parlais pas de la plage 16...

Autre chose pour la batterie qui pose problème, rien chez moi ne dépasse l'axe central (entre les deux enceintes). Elle est bien à gauche, assez large mais ça me semble crédible. Résonnances de pièces ?

J'ai environ 2m40 entre les enceintes décollés d'un bon mètre de l'arrière et d'au moins 50 cm des murs (1 m à gauche pour éviter une cavité). J'écoute à 3m50 de la face avant des enceintes, il reste 4 mètres dans mon dos d'espace vide.
Dernière édition par n.d.b le 05 Mar 2006 15:32, édité 1 fois.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 05 Mar 2006 12:40

Mais, Mr Muller avez vous écouté le CD fourni par le PAV ou vous référez vous à un autre support. Il y a peut être eu un schmilblic quelque part.
Moi je retrouve le positionnement fort bien décrit par sylvain.renard.27


Le positionnement décrit par Sylvain Renard est tout à fait correct. Il n'y a rien à redire à cela. Relisez précisément ce qu'il dit et vous verrez que les éléments sont à leur place (enfin tels que je les ai vus et cherché à les reproduire).

Il précise qu'il a fait cette écoute au casque alors que la séparation entre les oreilles est maximale. Il ne parle ni de trou au centre ni de cymbale indépendante. Il dit qu'il y a une cymbale à droite et c'est vrai car elle était réellement à droite. Si vous écoutez sur des enceintes (c'est pour cela que ce disque est fait), vous ajouterez une distance, de l'acoustique et de la diaphonie.

Vos enceintes ne sont peut-être pas assez repiquées vers le centre.

Cube signale qu'il ne constate pas ce problème et malgré les dizaines de milliers de CDs B&W qui ont été vendus, je n'ai jamais eu ce type d'information. Idem pour les salons où nous avons largement fait fonctionner cette plage depuis des années.

Maintenant, il faut savoir à quoi ressemble une batterie naturelle. De plus en plus de gens ne connaissent cet instrument qu'à travers les sonorisations ou les enceintes de leur chaîne. Evidemment, ça n'a rien à voir.

Je pense que si ce problème en était un, Prestige l'aurait signalé car ils ont les masters entre les mains depuis un certain temps.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Mar 2006 12:40

n.d.b a écrit:Autre chose pour la batterie qui pose problème, rien chez moi ne dépasse l'axe central (entre les deux enceintes). Elle est bien à gauche, assez large mais ça me semble crédible. Résonnances de pièces ?

J'ai environ 2m40 entre les enceintes décollés d'un bon mètre de l'arrière et d'au moins 50 cm des murs (1 m à gauche pour éviter une cavité). J'écoute à 3m50 de la face avant des enceintes, il reste 4 mètres dans mon dos d'espace vide.


Ceci explique peut être cela. Faut il que l'espacement entre les enceintes correponde à la taille de la batterie pour que tout rentre dans l'ordre ? Cette question est peut être stupide mais je l'assume :mdr:

Carbo :wink:
carbo
 
Messages: 1864
Inscription: 16 Juin 2003 13:04
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message