Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Extrème grave, grave, bas medium ...

Message » 16 Déc 2002 16:49

Bonjour,

j'ai trouvé dans une vieille revue anglaise, ce que je cherchais depuis longtemps, à savoir les bandes de fréquence respectives du grave, medium, aigu ...

Voici donc ce que j'ai pu glaner :

Extreme grave en dessous de 40HZ
-----------------------------------------

Bas grave entre 40HZ et 80HZ
-----------------------------------

Grave entre 80HZ et 250HZ
--------------------------------

Haut Grave/Bas medium entre 250HZ et 500HZ
-------------------------------------------------------

Medium entre 500HZ et 2KHZ
----------------------------------

Haut Medium entre 2KHZ et 4KHZ
---------------------------------------

Haut Medium aigu entre 4KHZ et 6KHZ (appelé aussi Présence)
--------------------------------------------

Aigu entre 6KHZ et 20KHZ
------------------------------

Voilà, vous pouvez la tête haute aller discuter chez Alain C.
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Déc 2002 16:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Déc 2002 17:33

zoloft a écrit:Haut Grave/Bas medium entre 250HZ et 500HZ
-------------------------------------------------------

Medium entre 500HZ et 2KHZ
----------------------------------

Haut Medium entre 2KHZ et 4KHZ
---------------------------------------

Haut Medium aigu entre 4KHZ et 6KHZ (appelé aussi Présence)
--------------------------------------------

Aigu entre 6KHZ et 20KHZ


Ouh-là! là! Qu'est-ce que c'est aigu tout ça!
Dernière édition par Scytales le 16 Déc 2002 17:36, édité 1 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Déc 2002 17:34

Haut Medium entre 2KHZ et 4KHZ
---------------------------------------

Haut Medium aigu entre 4KHZ et 6KHZ (appelé aussi Présence)
--------------------------------------------

Aigu entre 6KHZ et 20KHZ
------------------------------

Je ne sais pas d'où cette revue sort ce découpage en tranche, mais cela veut dire en gros qu'un tweeter qui est bien souvent raccordé vers 2,8-3 KhZ reproduirait le haut médium :o

Que de 4 à 6 khz ont aurait du haut médium aigu... quand il s'agit d'aigu si haut perché que, de mémoire, je ne connais pas d'instrument de musique acoustique dont les fondamentales les plus élevées dépassent 4 Khz (mais je me trompe peut-être!).


A la vérité, je pense que la note la plus aiguüe d'une soprano serait ainsi reproduite par le haut médium...

Faut se méfier de ces découpages qui ne reposent sur pas grand chose...


Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Déc 2002 18:02

Je ne sais pas d'où cette revue sort ce découpage en tranche, mais cela veut dire en gros qu'un tweeter qui est bien souvent raccordé vers 2,8-3 KhZ reproduirait le haut médium


Salut tout le monde,

Ah bah !! tu sais Alain, c’est possible, comme ce n’est pas impossible :)

Le tweeter est celui qui travaille le plus, sur la plus large bande passante :) car coupé à 2500, 3000 qui est la norme, voie tu, ce que peut donner une coupure sur une autre enceinte à 7 KHZ, et qu’ont demande à un pauvre 21cm JBL de monter à ca place :)

Nasal hein ??

Si tu as la possibilité de retirer le straps des autres transducteurs tu t'apercevras que l'on n'en-tend pas que des aiguës, sauf que le reste des hauts medium, est la moitié de ce que tu dois entendre à cause du filtre.

Amitiés Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 16 Déc 2002 18:21

Philippe, je veux bien tout ce que tu veux (et je vois bien ce que donne une coupure à 6 dB/octave de part et d'autres de la fréquence de coupure), mais un aigu reste un aigu et un médium un médium.

Ces notions, nées du découpage de la voix humaine et des instruments de musique, sont tout simplement mal transposées par les revues de hifi en voici encore une preuve tangible. Le découpage proposé ne ressemble à rien car il ne se fonde sur rien qui soit réel...

Le piano qui est avec l'orgue un des instruments acoustiques, dont l'étendue est la plus large va de l'extrême grave au sur-aigu et selon ce principe de découpage sa note la plus aiguë serait reproduite par le haut-médium aigu... ça ne tient pas la route... quant à une soprano sur-aiguë dont la note la plus haute s'arrête bien avant la dernière note du clavier du piano, elle n'atteindrait qu'à peine, voire pas, l'aigu!!!!

Je le redis tout ceci est abracadabrantesque... :P

Les tweeters coupés à 3 Khz ne font que reproduire les harmoniques des notes émises par le haut parleur de médium... dans 90% des messages musicaux qu'ils ont à reproduire...

Quant à l'exemple que tu donnes du JBL coupé très haut, typique de la chaine Icos, il donne de bien meilleurs résultats que ce que tu sous-entend dans ton commentaire sur les fractionnements de membranes... moins gênants à l'écoute que le même HP que l'on forçait à descendre dans le grave en le mettant dans une petite enceintes avec radiateur passif quand il est sorti au début des années 60, ce fabuleux LE 8... à membrane traitée...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Déc 2002 18:46

BPhil a écrit:Salut tout le monde,

Ah bah !! tu sais Alain, c’est possible, comme ce n’est pas impossible :)

Le tweeter est celui qui travaille le plus, sur la plus large bande passante :) car coupé à 2500, 3000 qui est la norme, voie tu, ce que peut donner une coupure sur une autre enceinte à 7 KHZ, et qu’ont demande à un pauvre 21cm JBL de monter à ca place :)

Nasal hein ??

Si tu as la possibilité de retirer le straps des autres transducteurs tu t'apercevras que l'on n'en-tend pas que des aiguës, sauf que le reste des hauts medium, est la moitié de ce que tu dois entendre à cause du filtre.

Amitiés Philippe


Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire.

De toute façon l'affaire n'est que de savoir comment classer les notes en fonction de leur hauteur, pas ce que l'on entend en branchant un HP l'un après l'autre.

Le problème est qu'à dire que l'aigu commence à 6kHz, il y en a qui finiriont par croire que la note la plus basse d'une flûte fait partie de cette bande. Encore un effet pervers du tout-venant de la littérature hi-fi. Je n'ai lu qu'un éditorial de Piel dans un vieux Diapason pour tenter de remettre les choses en place.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Déc 2002 18:49

Désolé, haskil, je n'avais pas lu ta réponse :oops:

Et tu parles de ces choses bien mieux que nous tous.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Déc 2002 18:56

haskil a écrit:
Je ne sais pas d'où cette revue sort ce découpage en tranche, mais cela veut dire en gros qu'un tweeter qui est bien souvent raccordé vers 2,8-3 KhZ reproduirait le haut médium :o

Que de 4 à 6 khz ont aurait du haut médium aigu... quand il s'agit d'aigu si haut perché que, de mémoire, je ne connais pas d'instrument de musique acoustique dont les fondamentales les plus élevées dépassent 4 Khz (mais je me trompe peut-être!).


A la vérité, je pense que la note la plus aiguüe d'une soprano serait ainsi reproduite par le haut médium...

Faut se méfier de ces découpages qui ne reposent sur pas grand chose...


Alain :wink:


Zut alors, moi qui pensait avoir trouvé la bible. Il doit bien exister une définition globale qui mette tout le monde d'accord, non ?

Sinon, le papier indique également à quel type de son ou d'instrument correspond quelle bande. Ils mettent effectivement les voix entre 2 et 4Khz (donc dans le haut-medium) et pour ce qui est des fréquences plus aigues, il semble que la bande 4Khz-6Khz concerne la réverbération des voix permettant leur localisation proche ou lointaine, que la chuintante 'S' des voix soit à 7Khz et la respiration du chanteur à 15Khz ainsi que la résonnance d'impact des cymbales.

Mais bon ...
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Déc 2002 19:44

Extreme grave en dessous de 40HZ
Bas grave entre 40HZ et 80HZ
Grave entre 80HZ et 250HZ
Haut Grave/Bas medium entre 250HZ et 500HZ
Medium entre 500HZ et 2KHZ
Haut Medium entre 2KHZ et 4KHZ
Haut Medium aigu entre 4KHZ et 6KHZ (appelé aussi Présence)
Aigu entre 6KHZ et 20KHZ


On peut argumenter sur les valeurs mais un truc me choque. C'est "presque" par octave : 40-80 c'est OK mais 80-250 c'est un intervalle "bizaroïde". Une octave, ca aurait été 80-160 et 2 octaves 80-320.
Après 500-2K et 2K-4K ont une "tête d'octave" mais 4-6 est "au fraise"...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Déc 2002 20:14

C'est quelque chose qui me choque depuis le début que je m'intéresse à l'acoustique et à la hi-fi : tout le monde glose sur le bas-médium, le sous-grave ou l'extrême aigu mais sans jamais avoir pris la peine de le définir.

On peut espérer que les critiques, ingénieurs du son etc. ont au moins une bonne notion de ce qu'ils veulent dire, mais quel mépris pour le béotien ou l'amateur débutant, que d'utiliser ainsi des termes sans jamais prendre la peine de les définir!

Je rejoins Haskil pour dire que les fréquences au-delà de 2 kHz, et encore plus de 4kHz, sonnent très aigues à l'oreille humaine et ne sont pas dans la tessiture normale des voix et des instruments, quand on parle des notes fondamentales qu'ils émettent.
Du coup, si vous faites entendre une sinusoide (c'est à dire une note comme celle émise par un diapason) de 2 kHz a quelqu'un pris au hasard dans la rue, et que vous lui demandez si c'est du médium ou de l'aigu, 99% des personnes diront que c'est aigu.
De même un musicien ou un chanteur diront sans doute que le La 1760 est aigu, ou même très aigu.
D'un autre côté, les fréquences aigues sont émises dans les harmoniques des notes plus basses : or les harmoniques sont essentielles pour le timbre de l'instrument ou de la voix, et au-delà pour l'intensité émotive et toutes ces choses subtiles contenues dans la musique.
Pour caricaturer, si on coupe le signal à 2kHz, un diapason de 880 Hz (ou la même note sinusoide pure jouée sur un synthé ou un ordinateur) ne semblera pas modifié. Coupez à 2 kHz le la 880 émis par un bon hautbois ou par un Stradivarius joués par un grand musicien, et vous aurez l'impression que le son est complétement déformé, ou en tous cas qu'il manque quelque chose d'essentiel.

C'est à cause de ce rôle essentiel des harmoniques que les hi-fistes jugent les aigus indispensables (jusqu'à au moins 20 kHz, et même plus avec la mode des hyper-tweeters), y apportent autant d'intérêt, et du coup ont tendance faire monter très haut les plages de médium et du haut médium pour mieux décrire ces fréquences indispensables à la bonne reproduction de la musique...
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 16 Déc 2002 21:33

Eh! Bien, je crois qu'il serait encore plus efficace d'appeler un chat un chat et parler d'harmoniques plutôt que d'aigu.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Déc 2002 21:55

Salut !

Ah oui, un sinus à 4kHz, ça fait vraiment aigu ! Je viens de manquer de me faire assommer (Aïeuh chérie, pas la têteuh ! :wink: ) pour avoir essayer d'en écouter un sur la carte son "juste pour voir" ! c'est sur, j'ai jamais entendu quelqu'un avoir une voix qui corresponde à cette note ! :lol:

Bon, au final, c'est quoi le "découpage" intelligent des fréquences vis à vis des instruments et des voix ?
Un volontaire ? Sans doute du coté des musiciens, critiques musicaux et autres chefs d'orchestre ? Je ne vise personne, bien entendu ! :lol: :wink: :D :wink:

a+

jb (toujours curieux, parfois à ses dépens :oops: )
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 16 Déc 2002 22:17

salut Alain

Si tu as la possibilité de retirer le straps des autres transducteurs tu t'apercevras que l'on n'entend pas que des aiguës, sauf que le reste des hauts medium, est la moitié de ce que tu dois entendre à cause du filtre.

et vice versa si tu coupe le tweeter non ????? enfin c’est ce que je croyais ?????

amitiés Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 03 Jan 2003 15:51

ogobert a écrit:
Extreme grave en dessous de 40HZ
Bas grave entre 40HZ et 80HZ
Grave entre 80HZ et 250HZ
Haut Grave/Bas medium entre 250HZ et 500HZ
Medium entre 500HZ et 2KHZ
Haut Medium entre 2KHZ et 4KHZ
Haut Medium aigu entre 4KHZ et 6KHZ (appelé aussi Présence)
Aigu entre 6KHZ et 20KHZ


On peut argumenter sur les valeurs mais un truc me choque. C'est "presque" par octave : 40-80 c'est OK mais 80-250 c'est un intervalle "bizaroïde". Une octave, ca aurait été 80-160 et 2 octaves 80-320.
Après 500-2K et 2K-4K ont une "tête d'octave" mais 4-6 est "au fraise"...


Bonjour,

j'ai trouvé une autre définition des fréquences sur le site d'un ingénieur du son français ( http://perso.club-internet.fr/fernould/eq3.html ) qui a peu à voir avec la première. Est-ce que celle-ci vous semble fiable ou non ?

1°) Extrême-grave : entre 20 et 60 Hz

Le son est davantage ressenti qu’entendu, à moins d’y consacrer une énergie électrique considérable. La présence d’extrême-grave dans un mixage, à sous réserve que les écoutes puissent reproduire ce registre, donne une impression de puissance. En mettre trop rendra le son indistinct, confus... et abrégera la vie des membranes ! En mixage cinéma style Dolby Digital ou DTS, c’est l’ajout de ces composantes très graves aux bruits et effets qui donne tout l’aspect spectaculaire... et justifie la présence d’un canal spécialement dédié à ce registre !

2°) Grave : entre 60 et 200 Hz

C’est ici que se situe en grande partie l’énergie d’une rythmique. La tessiture “habituelle” d’une basse, par exemple, va de Mi 1 à Mi 4, soit des fondamentales s’échelonnant de 80 Hz à 640 Hz.

3°) Bas-médium : entre 200 Hz et 1,5 kHz

Les premières fréquences harmoniques de la plupart des instruments sont là. Si l’on apporte trop de corrections dans cette région du spectre, les timbres deviennent souvent nasillards, un peu pincés, voire fatigants - il y a trop d’énergie par rapport à la fondamentale.

4°) Haut-médium : entre 1,5 kHz et 4 kHz

Zone où commencent à se trouver les harmoniques de rang élevé. C’est le respect de ce registre qui permet de “reconnaître” le contenu des messages (facteur d’intelligibilité en transmission vocale - respect des consonnes). Conséquence : pour améliorer la compréhension d’un texte chanté, c’est ici qu’il faut corriger !

5)° Aigu : entre 4 et 10 kHz

Nous voici au pays de la clarté, de la définition des sons. Corriger un instrument ou une voix vers 5 kHz la fait se rapprocher, en augmente la présence. Toutefois, gare aux éventuelles sifflantes, qui se trouveront boostées par un tel traitement, jusqu’à rendre la voix agressive.

6°) Extrême-aigu : entre 10 et 20 kHz

Ici encore, on parle d’une impression de clarté, de brillance, d’air... Corriger dans cette région peut donner un “piqué” intéressant. Méfiance : les éventuels souffles, bruits à spectre large et autres pllutions ne demandent qu’à se réveiller lors d’égalisations un peu appuyées...
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 03 Jan 2003 18:40

4°) Haut-médium : entre 1,5 kHz et 4 kHz

Zone où commencent à se trouver les harmoniques de rang élevé. C’est le respect de ce registre qui permet de “reconnaître” le contenu des messages (facteur d’intelligibilité en transmission vocale - respect des consonnes). Conséquence : pour améliorer la compréhension d’un texte chanté, c’est ici qu’il faut corriger !


pourquoi crier!! Alain quelque part je n'avais pas tout a fait tord!!! non mais!!! :wink:

philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message