Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le système de légato

Message » 21 Nov 2014 22:56

A la demande de légato nous nous sommes rendus à 4 dans son auditorium afin d'entendre son système.
-Didier S. ancien Président de l'AFDERS
-Dominique M. propriétaire d'une remarquable installation Everest Lansing dans 50 m2
-Jean Luc Ohl que l'on ne présente pas
- et Igor Kirkwood auteur de ce CR

Les enceintes 3 voies de légato ASI Tango sont situées à 3,50 mètres des auditeurs dans un local de 30 m2 avec un plafond de 2,35 m.
Par contre, là on profite de la grande largeur du local, celles sont à environ1,5 m des murs, l'écartement des enceintes étant de 2,90 m.
A noter le coté ascétique de la pièce peu meublée , sans tapis mais avec un plafond ultra absorbant et mou qui ressemble à l'amiante..mais qui n'en est pas .
Chaque participant avait amené des CDs, en outre on a entendu des CDs et disques noirs de légato , je critiquerais essentiellement les CD que j'ai enregistré, les connaissant bien.

Description succincte du matériel de légato

Drive Mark Levinson ML37 + dac totadac A1 avec alimentation "maison" très travaillée
câble numérique: Legato numérique entre drive et dac
câble modulation: Legato Eletronico entre dac et ampli
Ampli intégré Dartzeel CTH8550 version noir
enceinte trois voies ASI modèle Tango
câble HP: Legato Referenza superiore version 2


"Bruit rose et voix parlées"


La première impression est bonne :D , le halo du bruit rose en phase reste bien entre les deux enceintes.
Pour le bruit rose hors phase test bien plus difficile à réussir que le précédent, celui ci reste bien localisé autour des enceintes de droite et de gauche.
La voix parlée en mono reproduite par les deux enceintes droite et gauche reste bien focalisée avec un certain effet de relief, à la condition bien sur de rester bien au centre.
Puis nous avons écoutés la même voix alternativement sur l'enceinte de droite puis sur celle de gauche, une différence de timbres est perceptible entre les deux enceintes, mais cela reste assez proche. Cet test est difficile à réussir, mais il conditionne la qualité de la focalisation des sources sonores en stéréo et le fameux ""effet 3D".
A ce propos je note (et cela ne semble pas avoir été fait :-? ) qu'un système 2,1 ou 2,2 va à priori mieux focaliser qu'un système 2,0 . En effet sous les 100 Hz un système 2,1 aura un grave identique à droite comme à gauche d’où une meilleure focalisation parce-que les enceintes seront plus proches en timbres grâce au grave.
La belle distance enceintes/murs dans l'auditorium de légato autorise toutefois une bonne focalisation de son système 2,0. Les moyens peuvent donc êtres différents...seuls les résultats comptent.

" Bach guitare à 10 cordes Pascal Boëls CD Calliope"

BACH Guitare Pascal Boëls.jpg
BACH Guitare Pascal Boëls.jpg (36.09 Kio) Vu 4105 fois


La qualité essentielle pour une bonne reproduction de la guitare reste bien sur le respect de la taille de l'instrument et la précision du rendu du pincement des cordes. Sur ces deux critères les enceintes ASI Tango possèdent un rendu convainquant :D .
Le "souffle" de l’interprète est audible...signe d'un aigu bien en place.

"Les Ménestriers Picards musique du Moyen Age CD Calliope"

Mesnetriers Picards.JPG
Mesnetriers Picards.JPG (42.58 Kio) Vu 4105 fois


L'équilibre flute/percussion (le tricot plage 15) est très important pour le réalisme sonore. Le respect naturel de la dynamique de ces deux instruments nécessite que la percussion soit plus éloignée, il y a dés lors risque de brouillage de l'image sonore de la percussion noyée dans la réverbération.
la qualité de l'acoustique de la Chapelle de la Sainte Famille à Amiens évite ce piège.
Pour une chaine Haute Fidélité la difficulté de reproduire le son en perspective et en précision est grand. Le système de légato y arrive bien :D .

" Chœur Estonien vox Clamentis inédit du compositeur Arvo Pärt en cours de montage pour ECM records"


Cette pièce vocale représente un véritable bijou par le subtil entrelacement des voix magnifié par l'acoustique de l'Eglise Orthodoxe de la Transfiguration de Tallin.
Rendre cette subtilité sur des enceintes n'est pas aisé, le système de légato aboutit ici à un bon résultat :D .
Durant les écoutes, légato a changé plusieurs fois des câbles de liaison; je dois dire qu'en l'absence de tests aveugles je ne saurais avoir un avis pertinent.

"Musique pour cordes percussion et célesta de Bartok par l'Orchestre philharmonique de Saint Pétersbourg CD Calliope"


Musique pour Cordes Percussions et Célesta CD Calliope.jpg
Musique pour Cordes Percussions et Célesta CD Calliope.jpg (31.32 Kio) Vu 4105 fois


Cette partition musicale met en valeur le grain des deux orchestres à cordes , et là il est bien rendu avec toutefois un léger tassement de la dynamique .
le piano ressort bien de la masse orchestrale, ainsi que la harpe. Les timbales pourtant en arrière lors de l'enregistrement sont assez précises.

Le but avoué de légato est non de réaliser la meilleure chaine possible (avec par exemple local dédié, filtrage actif des enceintes, traitement acoustique, égalisation et convolution... :wink: ), mais de réaliser un très bon système sans tous les avantages listé ci dessus qui sont très souvent difficiles voire impossibles à mettre en œuvre dans nos intérieurs.
D'autres moyens existent assurément je pense par exemple aux bons résultats de la chaine de BPhill (si elle existe encore :-? ) .
ou aussi l'écoute de proximité.
Mais son cahier des charges est rempli avec une grande place justement accordée à la musique :D .

systeme3(1).jpg
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6754
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Nov 2014 22:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Nov 2014 20:18

Bonsoir,

Je remercie Igor, Jean-Luc, Didier et Dominique d'avoir accepté mon invitation. Celle-ci avait pour objectif de montrer le fonctionnement de mon système avec des moyens différents des leurs.

Lors de ma visite chez Igor, j'avais au bout de moins de 15 minutes d'écoute seulement compris que nous avions les mêmes critères sur la reproduction de la musique. Les deux principaux étant, une image sonore réaliste en proportion avec de nombreux plans sonores en profondeur et en largeur, des tailles d'instruments cohérents et une richesse de timbres sur les attaques réaliste.

Mon objectif comme le rapporte parfaitement Igor, est de montrer que l'on peut avoir une bonne écoute sans correction acoustique passive ou active à condition de pouvoir choisir l'emplacement des enceintes et du point d'écoute. Même si ce type de configuration représente très peu de systèmes domestiques, pour ceux qui ont cette chance sachez que c'est possible.
Les moyens mis en œuvre par Igor et Jean-Luc sont par contre incontournables dans les autres cas. La pièce d'écoute d'Igor étant un parfait exemple de systèmes qui ne fonctionnent absolument pas sans ces corrections.

Ma spécialité étant les câbles, je vais juste indiquer quelques pistes en l'absence de correction acoustiques actives. Le câbles de modulation entre la source et l'ampli peut changer d'une manière très sensible l'écoute d'un système. Sachez que celui-ci détermine la qualité des plans sonores, la focalisation, la rapidité, la cohérence de l'image stéréo en 2.0 ainsi que la richesse des timbres. Il faut proscrire absolument les câbles qui amènent une coloration ou une dureté dans le son. Le câble HP doit lui être choisi en fonction des enceintes et non de l'ampli. Avec des enceintes ayant un faible rendement (environ 86db) il faut absolument des sections supérieures à 8 mm2. Avec des rendements supérieur à 92db, le câble HP n'a plus la même importance.

Je sais qu'Igor et Jean-Luc sont assez sceptiques sur l'importance des câbles en dehors de test en aveugle.
Cela ne nous a pas empêché d'échanger nos points de vue sur la qualité des prises de son et des interprétations.
De plus, j'adore les prises de son d'Igor. Il magnifie les œuvres, les exécutants et les lieux prestigieux.

Je vous remercie tous les quatre et je vous souhaite de très belles écoutes de musique.

PS: le weekend du 29 novembre, nous faisons avec mon ami Rémi Vimars du magasin Analogue Collector un présentation des nouveaux câbles Legato sur deux systèmes dont un HDG. Je ferai plusieurs démonstrations avec des câbles différents.

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Message » 23 Nov 2014 9:14

legato a écrit:Bonsoir,

Je remercie Igor, Jean-Luc, Didier et Dominique d'avoir accepté mon invitation. Celle-ci avait pour objectif de montrer le fonctionnement de mon système avec des moyens différents des leurs.

Lors de ma visite chez Igor, j'avais au bout de moins de 15 minutes d'écoute seulement compris que nous avions les mêmes critères sur la reproduction de la musique. Les deux principaux étant, une image sonore réaliste en proportion avec de nombreux plans sonores en profondeur et en largeur, des tailles d'instruments cohérents et une richesse de timbres sur les attaques réaliste.

J'adhère pleinement à cette "philosophie". Je dirais même que si un seul critère est réussi (la taille des instruments p.ex.), il y a de fortes chances que les autres le soient également, car en hifi tout se tient.

Mon objectif comme le rapporte parfaitement Igor, est de montrer que l'on peut avoir une bonne écoute sans correction acoustique passive ou active à condition de pouvoir choisir l'emplacement des enceintes et du point d'écoute. Même si ce type de configuration représente très peu de systèmes domestiques, pour ceux qui ont cette chance sachez que c'est possible.
Les moyens mis en œuvre par Igor et Jean-Luc sont par contre incontournables dans les autres cas. La pièce d'écoute d'Igor étant un parfait exemple de systèmes qui ne fonctionnent absolument pas sans ces corrections.

J'ai vécu ce changement radical lors d'un déménagement : passer d'une pièce d'écoute où il était facilement possible d'utiliser l'espace, à une pièce acoustiquement laide avec très peu de "variation spatiale". C'est pourquoi je me suis résigné aujourd'hui à la correction numérique.

Ma spécialité étant les câbles, je vais juste indiquer quelques pistes en l'absence de correction acoustiques actives. Le câbles de modulation entre la source et l'ampli peut changer d'une manière très sensible l'écoute d'un système. Sachez que celui-ci détermine la qualité des plans sonores, la focalisation, la rapidité, la cohérence de l'image stéréo en 2.0 ainsi que la richesse des timbres. Il faut proscrire absolument les câbles qui amènent une coloration ou une dureté dans le son. Le câble HP doit lui être choisi en fonction des enceintes et non de l'ampli. Avec des enceintes ayant un faible rendement (environ 86db) il faut absolument des sections supérieures à 8 mm2. Avec des rendements supérieur à 92db, le câble HP n'a plus la même importance.

Informations très intéressantes. Et surtout vérifiables en situation par le commun des mortels. Merci.
padcost
 
Messages: 1051
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 23 Nov 2014 10:27

Pour ceux qui ont vu la photo des ASI Tango ci-dessus je poste une autre vue où on les voit de profil... près de 30000€ la paire quand même....
Sinon continuez à visiter des installations et publiez photos et commentaires...

Image
USB
 
Messages: 693
Inscription: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: France d'en bas...
  • offline

Message » 23 Nov 2014 12:05

Bonjour USB,

Petite correction sur le prix des ASI tango. Il existe 5 modèles, une bibliothèque, 3 colonnes de taille équivalente à la mienne et une grande.
Le prix de 30000€ est celui de la grande. Les miennes étant le milieu de gamme des colonnes intermédiaires est à 14000€. Ce prix étant important, j'ai à l'époque proposé au fabricant de travailler sur les filtres et de l'aider à câbler plusieurs paires. Sachez au passage que le câblage interne est particulièrement soigné avec des fils de section importante. Cela m'a permis de les obtenir à un prix plus en rapport avec les moyens que je voulais y mettre. Le prix du matériel est toujours à mettre en rapport avec le temps d'écoute. Une enceintes deux ou trois fois moins cher mais revendu au bout de un ou deux ans revient plus cher. J'ai mes ASI tango depuis 6 ans.
Aujourd'hui, on les trouve parfois en occasion au alentour de 7000€. Seule des TAD me pousseraient à changer. Mais là il faut que je joue au loto...

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Message » 23 Nov 2014 13:38

stephane092
 
Messages: 1417
Inscription: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92

Message » 23 Nov 2014 17:44

legato a écrit:Bonsoir,

Je remercie Igor, Jean-Luc, Didier et Dominique d'avoir accepté mon invitation. Celle-ci avait pour objectif de montrer le fonctionnement de mon système avec des moyens différents des leurs.

Lors de ma visite chez Igor, j'avais au bout de moins de 15 minutes d'écoute seulement compris que nous avions les mêmes critères sur la reproduction de la musique. Les deux principaux étant, une image sonore réaliste en proportion avec de nombreux plans sonores en profondeur et en largeur, des tailles d'instruments cohérents et une richesse de timbres sur les attaques réaliste.

Mon objectif comme le rapporte parfaitement Igor, est de montrer que l'on peut avoir une bonne écoute sans correction acoustique passive ou active à condition de pouvoir choisir l'emplacement des enceintes et du point d'écoute. Même si ce type de configuration représente très peu de systèmes domestiques, pour ceux qui ont cette chance sachez que c'est possible.
Les moyens mis en œuvre par Igor et Jean-Luc sont par contre incontournables dans les autres cas. La pièce d'écoute d'Igor étant un parfait exemple de systèmes qui ne fonctionnent absolument pas sans ces corrections.

Ma spécialité étant les câbles, je vais juste indiquer quelques pistes en l'absence de correction acoustiques actives. Le câbles de modulation entre la source et l'ampli peut changer d'une manière très sensible l'écoute d'un système. Sachez que celui-ci détermine la qualité des plans sonores, la focalisation, la rapidité, la cohérence de l'image stéréo en 2.0 ainsi que la richesse des timbres. Il faut proscrire absolument les câbles qui amènent une coloration ou une dureté dans le son. Le câble HP doit lui être choisi en fonction des enceintes et non de l'ampli. Avec des enceintes ayant un faible rendement (environ 86db) il faut absolument des sections supérieures à 8 mm2. Avec des rendements supérieur à 92db, le câble HP n'a plus la même importance.

Je sais qu'Igor et Jean-Luc sont assez sceptiques sur l'importance des câbles en dehors de test en aveugle.
Cela ne nous a pas empêché d'échanger nos points de vue sur la qualité des prises de son et des interprétations.
De plus, j'adore les prises de son d'Igor. Il magnifie les œuvres, les exécutants et les lieux prestigieux.

Je vous remercie tous les quatre et je vous souhaite de très belles écoutes de musique.

PS: le weekend du 29 novembre, nous faisons avec mon ami Rémi Vimars du magasin Analogue Collector un présentation des nouveaux câbles Legato sur deux systèmes dont un HDG. Je ferai plusieurs démonstrations avec des câbles différents.

Patrick


re Patrick :D

Belle démonstration que des divergences théoriques ne devraient pas empêcher des écoutes sérieuses, comme celle que nous avons effectué sur le système de légato.

Comme par exemple l'écoute croisée de mon système et celui de BPhill.
Dans les deux cas (légato et BPhill) l'écoute se fait sans égalisation, ni convolution, ni véritable traitement acoustique, mais avec un sens très aigu du placement des enceintes vis à vis de l'auditeur.
A noter un point commun entre Philippe et Patrick: leur intime connaissance de la musique et leur (bon) goût en matière de choix des sources.

La taille apparente des instruments de musiques et des plans sonores réalistes sont très justement au centre des préoccupations de légato. Ce qui à mon avis à un certain niveau disqualifie les enceintes fonctionnant en mode doublet (panneaux acoustiques électrostatiques ou pas, et même l'enceinte Audionec qui tout en possédant une clarté exceptionnelle ne focalise pas suffisamment les instruments de musiques).

Place à la musique :D
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6754
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Nov 2014 8:43

Salut Igor K

Écouter le systeme de Patrick, mais c'était avec un autre intégré, cela dis se devait être une très belle écoutes avec l'intègré Suisse que je considère comme le plus aboutie du marché actuel.

Faudra un jour que jy retourne, car question CR t'en dis pas long, j'avoue être sur ma faim !!!!!

Dieu seul sait que je suis un affamer !!!

Cdt Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 28 Nov 2014 14:51

legato a écrit:Avec des enceintes ayant un faible rendement (environ 86db) il faut absolument des sections supérieures à 8 mm2. Avec des rendements supérieur à 92db, le câble HP n'a plus la même importance.

Pourquoi ?
arnuche
 
Messages: 24142
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 28 Nov 2014 15:27

Bonjour,

Sur des enceintes de rendement moyen, le registre bas médium grave est très dépendant de l'impédance du câble HP. A condition bien sûr que l'ampli ait des caractéristiques de sortie correctes.
A l'écoute, si le câble HP est sous dimenssionné, on perd de la définition dans ce registre. Cette partie du spectre est très importante pour avoir des plans sonores en profondeur. Sinon tous les plans, présents à la prise de son, se rapprochent les uns des autres de plus il y a une projection vers l'auditeur de l'image sonore. Au passage, cela n'a rien à voir avec ce que certains appellent "graves bien tendus".
Ce weekend, je fais des démos chez Analog Collector à Paris, voir les horaires sur le site d'Analog. Une des démos prévues consiste à écouter un orchestre avec un petit câble HP puis un suffisemment dimenssioné.

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Message » 28 Nov 2014 15:57

Ok merci. Il y a donc un rapport direct entre l'impédance et la taille d'un câble ? Ça peut se mesurer ?
arnuche
 
Messages: 24142
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 28 Nov 2014 17:55

oui bien sur ...Avec un pifomêtre.
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Message » 29 Nov 2014 12:20

Bonjour Arnuche,

Je vous recommande l'essai suivant:

Achetez dans une boutique d'électronique du fil de cuivre souple multibrins d'environ 0,25 mm2 et chez Leroy Merlin du fil d'électricité 6 mm2. Cela ne devrait pas vous couter trop cher. Faites vous deux paires de câble HP et comparé. Merci de nous faire un petit CR.

Pour Iorn, j'ai moi aussi un appareil pour mesurer les interventions de certains forumeurs comme vous, un trouduculmètre. Il faut que je le tare car je ne l'ai pas utilisé depuis longtemps. Peut être pourriez-vous m'aider.

Modération : n'allez pas plus loin, c'est un carton jaune
Mani staff son


Nous vivons une époque moderne...

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Message » 29 Nov 2014 12:27

legato a écrit:Bonjour Arnuche,

Je vous recommande l'essai suivant:

Achetez dans une boutique d'électronique du fil de cuivre souple multibrins d'environ 0,25 mm2 et chez Leroy Merlin du fil d'électricité 6 mm2. Cela ne devrait pas vous couter trop cher. Faites vous deux paires de câble HP et comparé. Merci de nous faire un petit CR.

Ok mais ça ne réponds pas complètement à ma question sur l'impédance :oops:
arnuche
 
Messages: 24142
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 29 Nov 2014 12:45

legato a écrit:Bonjour Arnuche,

Je vous recommande l'essai suivant:

Achetez dans une boutique d'électronique du fil de cuivre souple multibrins d'environ 0,25 mm2 et chez Leroy Merlin du fil d'électricité 6 mm2. Cela ne devrait pas vous couter trop cher. Faites vous deux paires de câble HP et comparé. Merci de nous faire un petit CR.

Pour Iorn, j'ai moi aussi un appareil pour mesurer les interventions de certains forumeurs comme vous, un trouduculmètre. Il faut que je le tare car je ne l'ai pas utilisé depuis longtemps. Peut être pourriez-vous m'aider.

Nous vivons une époque moderne...

Patrick


avec joie bien entendu si cela peut vous rendre service :friend:

En attendant vous n'avez pas répondu à la question d'arnuche et je pense que vous n'êtes pas prêt d'y répondre.

C'est donc bien d'une évaluation pifomètre que dont il s'agit.

Au lieu de partir sur un discours pseudo technique que de toute façon vous ne maitrisez pas , restez dans le domaine des sensations . C'est préférable.
Sinon concernant l'autre appareil , le mien vous à repéré, il fonctionne parfaitement je viens d'en avoir la preuve à l'instant
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message