Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Prestige Audio Vidéo de Juillet-Août avec un CD test !

Message » 13 Juil 2004 14:25

Merci pour le lien Emile, il ne me reste plus qu'à apprendre à m'en servir........
BigDenis
 
Messages: 723
Inscription: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: region du HAVRE
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Juil 2004 14:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Juil 2004 18:46

plus simplement et pour connaître le rapport en dB entre deux tensions :

On divise la tension la plus élevée par la tension la plus faible ; ex : 5.3v. / 4.5v. (au hasard) = 1.1777 (on va dire 1.18).

ensuite on appuie sur la touche LOG de la calculette (celle de Windows offre cette possibilité) ce qui donne 0.071...

Pour finir, on multiplie par 20 = 1.421 dB.

C'est tout.

Attention ! pour les puissances, on multiplie par 10 et non par 20

Par contre, entre deux distances, on multiplie aussi par 20, comme pour les tensions (mais là c'est purement théorique et ne fonctionne qu'en champ libre).
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 13 Juil 2004 21:12

Philippe Muller a écrit:plus simplement et pour connaître le rapport en dB entre deux tensions :

On divise la tension la plus élevée par la tension la plus faible ; ex : 5.3v. / 4.5v. (au hasard) = 1.1777 (on va dire 1.18).

ensuite on appuie sur la touche LOG de la calculette (celle de Windows offre cette possibilité) ce qui donne 0.071...

Pour finir, on multiplie par 20 = 1.421 dB.

C'est tout.

Attention ! pour les puissances, on multiplie par 10 et non par 20

Par contre, entre deux distances, on multiplie aussi par 20, comme pour les tensions (mais là c'est purement théorique et ne fonctionne qu'en champ libre).


ça me rappelle mon cours de phénomènes vibratoires... :roll:

je vais aller le rechercher à la cave celui là :D

bravo en tout ças !
ashram
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7589
Inscription: 08 Juin 2001 2:00
Localisation: belgique, Casteau

Message » 13 Juil 2004 22:48

A la louche il faut quelle sensibilité sur le voltmetre car chez moi en AC le mini c'est 200V et pouic...

P.S : si je suis polio n'hésitez pas à le dire
raffeust
 
Messages: 1262
Inscription: 20 Juin 2002 20:05
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 14 Juil 2004 1:40

si tu peux avoir un voltmetre avec 20v c'est mieux pour la precision, mais en 200v ça donne déja une idée
BigDenis
 
Messages: 723
Inscription: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: region du HAVRE
  • offline

Message » 14 Juil 2004 3:08

On divise la tension la plus élevée par la tension la plus faible ; ex : 5.3v. / 4.5v. (au hasard) = 1.1777 (on va dire 1.1.


Il y a un smiley qui s'est faufilé dans la formule.

Je voulais écrire : (on va dire 1.18)
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 14 Juil 2004 3:10

Là, j'ai un problème avec ce smiley qui semble profiter du chiffre huit.

Veuillez lire : un virgule diz-huit.

Si quelqu'un peut m'expliquer pour le smiley.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 14 Juil 2004 9:21

Philippe Muller a écrit:Là, j'ai un problème avec ce smiley qui semble profiter du chiffre huit.

Veuillez lire : un virgule diz-huit.

Si quelqu'un peut m'expliquer pour le smiley.


le smiley en question est «8)»
langmc
 
Messages: 662
Inscription: 01 Mai 2003 17:12
Localisation: Tremblay 93
  • offline

Message » 14 Juil 2004 10:30

Faut mettre un espace en 8 et ) comme ça: 8 )

Pascal
JVC X35 et tout un tas de bazaaaaar pour l'alimenter...
Avatar de l’utilisateur
FreqResPlot
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4991
Inscription: 20 Déc 2002 15:36
Localisation: 06 Mougins
  • offline

Message » 15 Juil 2004 7:14

Je réessaye sans smiley balladeur (enfin, j'espère)

Voici la façon de connaître le rapport en dB entre deux tensions :

On divise la tension la plus élevée par la tension la plus faible ; ex : 5.3v. / 4.5v. (au hasard) = 1.1777 ( on va dire 1.18 ) ;

ensuite on appuie sur la touche LOG de la calculette (celle de Windows offre cette possibilité) ce qui donne 0.071...

Pour finir, on multiplie ce résultat par 20 = 1.421 dB.

C'est tout.

Attention ! pour les puissances, on multiplie par 10 et non par 20

Par contre, entre deux distances, on multiplie aussi par 20, comme pour les tensions (mais là c'est purement théorique et ne fonctionne qu'en champ libre).
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 31 Juil 2004 17:25

Etant en vacances, je me suis livré à un séance de réglage de ma chaîne à l'aide du disque test n°1 de AVP.

Comme je n'ai pas de sonomètre, je n'ai pas pu réaliser d'étalonnage.

Le bruit rose diffusé par HP m'a immédiatement incité à procéder à des changements pour obtenir un point à peu près défini au-delà des enceintes: j'ai du rapprocher les enceintes du mur arrière pour réduire une espèce de bourdonnement dans le grave (j'ai bien écrit rapprocher du mur arrière), les pincer vers l'auditeur pour que les tweeters soit à peu près dans l'axe avec les oreilles. J'ai aussi maintenu constante et même un tout petit peu réduit la distance d'écoute; elle est toujours de l'ordre du produit de la règle D=1.5d, pour D: distance du plan passant par les centres des HP de grave et d=écart entre enceintes mesuré entre les centres des HP de grave.

Le résultat n'est toutefois pas satisfaisant. Les plage 2 et 3 ont d'ailleurs mis le doigt sur une différence de sonorité entre l'enceinte droite et l'enceinte gauche. L'enceinte droite diffuse un bruit plus clair. J'ai craint qu'il ne s'agisse d'une différence qui pouvait être attribuée aux enceintes, dont l'une ou les deux auraient soufferts pour une raison ou une autre, mais en les intervertissant, j'obtiens exactement le même résultat.

J'ai ensuite soupçonné les électronique. Mais l'interversion des canaux G/D au moyens des cordons de modulation entre le lecteur et l'enceinte amène le même type de constat.

Bien sûr, je m'étais aperçu depuis longtemps que ma pièce, asymétrique entre ses deux portions G/D, était responsable de la dégradation de la scène sonore, mais le constater aussi formellement est plus décourageant! :(

L'usage de la balance de l'amplificateur ne résorbe pas le problème.

Sur les tests d'équilibre spectral, avec le volume d'écoute que j'ai choisi, je n'entends rien à 20 et 30 Hz. Le grave se réveille à 40 Hz de façon atténué. Le test des bandes de fréquences vobulées m'a permis de constater que j'ai un gouffre dans les 60 Hz, où l'on n'entend rien! C'est soi à cause de mes oreilles, soit à cause de la pièce! A partir de 200/250 Hz, le niveau me paraît subjectivement un peu plus élevé, peut-être même en cloche à ce niveau, mais mes oreilles ne sont pas un instrument de mesure.

Le bruit de portière (plage 36) produit un ploc! désagréable dans le bas du spectre (résonance de pièce?). Même chose du bruit du moteur de la VW, qui bourdonne au début de la plage, je trouve.

Les tests d'image sonore, sans surprise, ne sont pas satisfaisants eux non plus.

Le test de silence (plage 42) permet d'entendre du souffle avec le potentiomètre vers 1 h (sensibilité d'entrée: 150 mV, impédance d'entrée: 15000 Ohms en source directe).

Alors, sur les enregistrement naturels...

Test 43: certaines percussions sont diffuses et la définition est perfectible dans l'ensemble. A haut niveau, l'effet de proximité est sensible, sans pouvoir imaginer les instruments à moins d'un mètre du visage. On entend de drôle de bruits discrets un peu partout au début (distincts des bruits de scène). Qu'est-ce que c'est?

Test 44: Subjectivement, j'ai une petite préférence pour l'équilibre tonal de cette plage écoutée en atténuant un peu le grave (2 graduations sur les correcteurs de mon Denon), mais en source direct, j'entends bien plus de détails en arrière champ. Peut-être faut-il augmenter le volume lorsque je ne suis pas en source directe?

Test 45: Là aussi, plus de détails en source directe, meilleur suivi du déplacement de l'engin, un peu plus de matière sonore en fait, mais le bourdonnement du moteur au début de la plage est moins prononcée avec 2 graduations d'atténuation dans le grave. Résultat pas trop mauvais dans les deux cas, du moins du point de vue subjectif.

Test 46: En source directe, la dynamique et le mordant paraissent un peu meilleurs. Question dynamique, l'ensemble Sony/Denon assure bien plus que mon ancien couple Rega, qui faisait sonner la plage analogue du disque B&W un peu comme la plage compressée du disque PAV (test n°48 ) :o D'ailleurs, je peux écouter ce Xavier Martin plus fort.

« Les méfaits de la compression » (plage 47 à 48 ) me font penser à certaines chaînes hi-fi qui paraissent toujours aussi présentes que ce que la plage 48 permet d'entendre. Le livret de AVP parle de passage qui « paraît plus dynamique ». Cela ne correspond pas à ce que je ressens: les niveaux sonores semblent égalisés mais l'écoute est facilitée car on n'a moins à tendre l'oreille pour tout entendre. C'est donc bien moins dynamique :mdr: Suivez mon regard vers ce qui se dit de certains matériels dont on loue le côté vivant... Se comporte-t-il comme des compresseurs? Encore faut-il s'entendre sur ce qu'il y a derrière le terme de vivant, bien sûr! Pour moi, la plage non compressée l'est bien plus que la plage compressée, et, par ex., je qualifierais une chaîne qui aurait un comportement comparable à ce qu'on constate au passage de la plage 47 à la plage 48 plutôt de «morne » que de « vivante »!

La diaphonie de 50 et 80 dB est une prise de conscience impressionnante de l'infériorité intrinsèque de la cellule phonolectrice à 28 dB! Dès 50 dB, à mon niveau d'écoute, je n'entends rien à droite alors que le souffle du bruit rose est bien perceptible pour 28 dB.

Sur la qualité du convertisseur: avec n'importe lequel des 5 filtres du 555ES, dès la plage 54, je constate que seule les signaux les plus forts passent, avec une peu de souffle, entrecoupé par du silence pur et simple.


Je remercie chaudement AVP et Philippe Muller pour la distribution et la conception de ce disque, dont l'utilité m'a sauté au visage alors qu'avec des disques de musique, je ne cessais de remettre en cause certaines choses, trop changeantes en fonction des disques ou de la nature de la musique!
Dernière édition par Scytales le 24 Juin 2005 8:18, édité 2 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 31 Juil 2004 18:41

Scytales a écrit:Sur les tests d'équilibre spectral, avec le volume d'écoute que j'ai choisi, je n'entends rien à 20 et 30 Hz. Le grave se réveille à 40 Hz de façon atténué. Le test des bandes de fréquences vobulées m'a permis de constater que j'ai un gouffre dans les 60 Hz, où l'on n'entend rien! C'est soi à cause de mes oreilles, soit à cause de la pièce! A partir de 200/250 Hz, le niveau me paraît subjectivement un peu plus élevé, peut-être même en cloche à ce niveau, mais mes oreilles ne sont pas un instrument de mesure.


Je viens de relire cette intéressante filière, et y ai trouvé l'explication de la plage surnéméraire entre 12 et 29 par rapport au explication de AVP: ils ont oublié la fréquence de 25 Hz dans l'article.

Il faut donc lire en fait:

Sur les tests d'équilibre spectral, avec le volume d'écoute que j'ai choisi, je n'entends rien à 20 et 25Hz. Le grave se réveille à 30 Hz de façon atténué. Le test des bandes de fréquences vobulées m'a permis de constater que j'ai un gouffre dans les 80 Hz, où l'on n'entend rien! C'est soi à cause de mes oreilles, soit à cause de la pièce! A partir de 250/300 Hz, le niveau me paraît subjectivement un peu plus élevé, peut-être même en cloche à ce niveau, mais mes oreilles ne sont pas un instrument de mesure.

Chaîne de test: Sony SCD-555ES+Denon PMA-S10II+Cabasse Iroise SCS.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 31 Juil 2004 18:46

Le bruit rose diffusé par HP m'a immédiatement incité à procéder à des changements pour obtenir un point à peu près défini au-delà des enceintes:

Excellente idée, j'utilise également cette plage de cette façon. Personne sur le forum n'y avait songé et pourtant cela paraît tellement évident : enfin un bruit entretenu avec une définition spatiale cohérente (ce qui n'est pas le cas d'un bruit rose standard). Bravo !

Pour la restitution, il semble qu'il y ait pas mal de problèmes. Les cloisons sont-elles bien rigides ou s'agit-il de doublages en placo ou de brique creuse ? Un tel résultat fait vraiment penser à du placo. Si c'est le cas, il existe des solutions.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 31 Juil 2004 19:00

Philippe Muller a écrit:
Pour la restitution, il semble qu'il y ait pas mal de problèmes. Les cloisons sont-elles bien rigides ou s'agit-il de doublages en placo ou de brique creuse ? Un tel résultat fait vraiment penser à du placo. Si c'est le cas, il existe des solutions.


C'est un peu plus compliqué que ça... Ma pièce d'aujourd'hui à la forme d'un "T" dont la barre est la longueur et dont les deux extrémités sont en pente. Ces pentes et le plafond sont en placo ou en aggloméré (la pièce a été faite il y a 20 ans). Les autres cloisons sont en briques creuses.

Cette pièce a surtout le gros désavantage de n'être pas du tout symétrique entre la partie gauche et la partie droite.

Démonstration par l'illustration:
Fichiers joints
104_0413bis.JPG
104_0413bis.JPG (76.15 Kio) Vu 1597 fois
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 31 Juil 2004 22:17

Scytales a écrit: C'est un peu plus compliqué que ça... Ma pièce d'aujourd'hui à la forme d'un "T" dont la barre est la longueur et dont les deux extrémités sont en pente. Ces pentes et le plafond sont en placo ou en aggloméré (la pièce a été faite il y a 20 ans). Les autres cloisons sont en briques creuses.

Cette pièce a surtout le gros désavantage de n'être pas du tout symétrique entre la partie gauche et la partie droite.


Salut Scytales,

En premier, bravo pour ton nouveau meuble Hi-Fi, certainement beaucoup plus rigide et performant que ton ancien meuble en pin.

Je vois que tu as modifié la position de l'enceinte droite comme je te l'avais suggéré (...à 430 km de ton Bas-Rhin...) en début d'année sur ton thread "Retrouver les sources de la mer d'Iroise".

Combien as tu d'écartement entre tes deux enceintes ?

Quelle distance sépare le coffret de ton enceinte gauche et le mur gauche ?

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message