Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SACD : Decca a osé !

Message » 29 Aoû 2003 20:57

Bonsoir,

juste un petit coup de gueule pour cette fin de semaine.

Voilà l'histoire : je passe entre midi et deux à la FNAC et je me décide finalement pour le coffret 'La Bohème' chez Decca, qui est le premier coffret d'opéra à sortir en SACD.

Comme c'est un disque hybride, je commence par me faire la couche CD dans la voiture en rentrant chez moi et là, je suis un peu déçu vu que je trouve l'enregistrement quand même bien agressif. Mais bon me dis-je, ça doit être la partie CD et ça va disparaître sur la couche SACD.

Rentré chez moi, je me mets la couche SACD et là, surprise, c'est également bien agressif ... je tente alors la couche CD pour comparer, et je ne note AUCUNE mais alors AUCUNE différence ?

Intrigué, je regarde le coffret et je découvre avec stupeur qu'il s'agit d'un master 16 bits 48 khz ????

Alors que ces messieurs de Decca soient gentils de m'expliquer quel est l'intérêt de proposer en SACD, un enregistrement dont les caractéristiques font que cela ne présente aucun intérêt par rapport au CD équivalent ? Des labels comme Sony ont au moins eu l'honnêteté de mettre sur le marché, des premiers disques SACD effectués à partir de masters analogiques tant qu'ils n'avaient rien au format DSD.

Je suis dégouté tant j'ai le sentiment de m'être fait pigeonné ...
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Aoû 2003 20:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Aoû 2003 12:36

Decca a une réputation de maitrise technique et de qualité de prise de son largement usurpée ! La dureté chez eux, est une seconde nature ! ON recinnait un disque Decca sans grande difficulté à ce détail... Et cependant, ce qu'ils réussissent le mieux c'est l'opéra et parfois excellement, mais rarement sans cette dureté un peu insistante sur les cordes et les vents ! Les voix en sont généralement dépourvues, en revanche !

Jette une oreille un jour, aux disques symphoniques de Solti...

Mais là ! C'est quelle Bohème? Ne me dit pas qu'ils ont enregistré celle de Chailly, il y a trois ou quatre ans en 16 bits !

Le plus comique serait qu'ils aient mis en SACD celle de Karajan non en partant de la bande analogique mais du transfert numérique !

Car la seule que cet éditeur ait enregistré depuis qu'ils sont passés au numérique est celle de chailly !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Aoû 2003 13:27

haskil a écrit:Mais là ! C'est quelle Bohème? Ne me dit pas qu'ils ont enregistré celle de Chailly, il y a trois ou quatre ans en 16 bits !

Car la seule que cet éditeur ait enregistré depuis qu'ils sont passés au numérique est celle de chailly !

Alain :wink:


En plein dans le mille :D c'est la version Chailly/Alagna/Georgiu enregistrée fin 98 à la Scala.

Ils ont du faire ça entre copains avec le lecteur DAT de l'un d'entre eux :lol:
Plus sérieusement, je pensais que les studios étaient passés au 20 ou 24 bits depuis une bonne dizaine d'années. Il va donc falloir à l'avenir être très vigilant sur ce qui nous est proposé en SACD et examiner la pochette à la loupe quand cela est possible (dans le cas de celui-ci, la mention n'apparaît qu'une fois enlevée la pochette en carton).
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Aoû 2003 15:34

Histoire d'en rajouter un peu, il va vraiment falloir être prudent.

Si on en crois les infos trouvées sur www.sacdinfo.com, il semblerait que Decca, DGG et Philips ressortent joyeusement des PCM 16bits en SACD.

Il semble que pour ces éditeurs, l'intérêt du SACD réside dans le multicanal et non pas dans la HD :cry:
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Aoû 2003 21:26

Sachant que la plupart du temps il est impossible de le savoir avant d'ouvrir le livret (et encore écrit en tout petit dans un coin).

Je n'ai pas encore eu entre les mains un DG qui soit en master DSD (repris de l'analogique ou pas). Savez vous si le dernier boulez/vienne/mahler3 en est ?
Sinon leur pistes multicanales sont très décevantes, pas mieux qu'un Pro Logic de base.

Chez Sony j'en ai au moins 1 tiré de master PCM donc il faut se méfier aussi.
YETI
 
Messages: 1883
Inscription: 21 Fév 2001 2:00
Localisation: Londres
  • offline

Message » 31 Aoû 2003 22:37

Pour le Boulez/Mahler, d'après sacdinfo, c'est du PCM mais ils n'en disent pas plus ... ( à voir sur http://www.sacdinfo.com/showtitle.php?title=870 )
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Sep 2003 1:25

Merci pour ce lien, dommage.
YETI
 
Messages: 1883
Inscription: 21 Fév 2001 2:00
Localisation: Londres
  • offline

Message » 01 Sep 2003 2:00

Moi aussi, je te dis merci pour ton lien, car il contient une information géniale pour notre petit Noël...

...des Mercury Living Presence en SACD...

http://www.sacdinfo.com/shownews.php?ne ... 4dd7440ba6

A +.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 01 Sep 2003 9:20

C'est la bonne nouvelle de la rentrée de voir les Living Présence de Mercury repris en SACD, je n'aurais sans doute pas réédités prioritairement ceux là, m'enfin on ne va pas se plaindre !

Vivement, le Chabrier de Paul Paray, vivement ses Ravel et Debussy, sa fantastique de Berlioz ! Et tout plein de Dorati dont le sublime album consacré à la Seconde Ecole de Vienne ! Et aussi les deux concertos de Liszt par Richter ! J'en passe et des meilleurs ! A oui, le disque sublime de Dorati dans lequel il y a la rhapsodie roumaine d'Enesco : quel son ! En SACD ça va être fantastique...

Sauf que... pour la réédition sur CD, Wilma Fine Cozart qui était de l'équipe qui a enregistré ces disques a fait un travail colossal en reprenant les bandes originales lues sur un magnéto à lampes d'origine restauré pour l'occasion. Elle a même refait les montages en partant des bandes non montées pour certains disques (les montages ne s'entendaient pas toujours sur les microsillons moins fidéles que le CD) et évidemment le tout après report en numérique et vu l'époque ou cela a été fait... c'est en 16 Bit qu'elle a fait tout cela...

Question : vont-ils tout recommencer de zéro ou reporter en SACD... les bandes 16/44 utilisés pour la production des CD...

J'ai quelques craintes... M'enfin, la sorite des SACD s'accélère...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 01 Sep 2003 10:53

Salut Alain,

haskil a écrit: C'est la bonne nouvelle de la rentrée de voir les Living Présence de Mercury repris en SACD, je n'aurais sans doute pas réédités prioritairement ceux là, m'enfin on ne va pas se plaindre !

Tu aimes pas la version de L'Oiseau de feu d'Igor Stravinsky par Dorati ?


haskil a écrit: Sauf que... pour la réédition sur CD, Wilma Fine Cozart qui était de l'équipe qui a enregistré ces disques a fait un travail colossal en reprenant les bandes originales lues sur un magnéto à lampes d'origine restauré pour l'occasion. Elle a même refait les montages en partant des bandes non montées pour certains disques (les montages ne s'entendaient pas toujours sur les microsillons moins fidéles que le CD) et évidemment le tout après report en numérique et vu l'époque ou cela a été fait... c'est en 16 Bit qu'elle a fait tout cela...

Effectivement, c'est déjà Wilma Cozart qui plaçait les instruments de l'orchestre afin de créer les perspectives sonores en disposant les musiciens sur des estrades à des niveaux différents, lors des enregistrements en mono (avec un seul micro U47 Téléfunken) de son futur mari Robert Fine.
En 1951, grâce au magnéto Ampex défilant à 76 cm/s, il y avait déjà une dynamique de 95 dB et une bande passante de 20-20 000 Hz avec un taux de distorsion de 0,1%.
A partir de 1961, Bob Fine utilisa la bande magnétique 35mm avec ses 110 dB et les magnéto Westrex du cinéma, c'est pourquoi certains vinyles portent le titre Living Presence Hi-Fi avec le sigle 35mm.

Lorsque Philips l'invita à sortir de sa retraite pour effectuer ce travail colossal, elle exigea d'avoir exactement le même matériel que dans les années 60. A savoir sa console 3/2, ses amplis Ampex et les Voix du Théâtre qui lui servaient pour l'écoute.

Es tu sûr pour ton "certains disques" ? Je crois bien qu'elle a refait tous les Living Presence Hi-Fi puisque tel était le nom inscrit sur les vinyles.

Je ne comprends pas, elle a bien refait le mixage avant le transfert en numérique, comme elle le faisait avant le transfert sur gomme laque.


haskil a écrit: Question : vont-ils tout recommencer de zéro ou reporter en SACD... les bandes 16/44 utilisés pour la production des CD...

J'ai quelques craintes... M'enfin, la sorite des SACD s'accélère.

J'ai cru comprendre, malgré mon anglais scolaire, qu'il repartait des bandes analogiques.

The discs will feature new DSD (Direct Stream Digital) analogue-to-digital transfers from the original analogue master tapes. Most excitingly, these new SACD discs will also include a 3-channel transfer of the original 3-track recordings, as well as a new DSD stereo mix.


A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 01 Sep 2003 11:11

Bien sur que j'aime l'oiseau de feu par Dorati et aussi les suites par Starker, mais les balaïka un peu moins et le disque suppé de Paray est bien mais moins essentiel que son Chabrier, ses Ravel et Debussy !

Tant mieux si elle avait fait les mixages en analogique pour obtenir une bande analogique finale ensuite reportée en 16/44 ! Du coup, ils vont pouvoir reporter les bandes finales en DSD directement ! Et là on va avoir quelques surprises !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 01 Sep 2003 14:37

haskil a écrit:Bien sur que j'aime l'oiseau de feu par Dorati et aussi les suites par Starker, mais les balaïka un peu moins et le disque suppé de Paray est bien mais moins essentiel que son Chabrier, ses Ravel et Debussy !

Tant mieux si elle avait fait les mixages en analogique pour obtenir une bande analogique finale ensuite reportée en 16/44 ! Du coup, ils vont pouvoir reporter les bandes finales en DSD directement ! Et là on va avoir quelques surprises !
Alain :wink:

Et des bonnes..je l'espère bien aussi.

Tu avais parlé une fois d'une ouvre de Saint-Saens par Antal Dorati et avec Janos Starker dont tu disais le plus grand bien, hélas mes notes sont dans mon HDD qui ne veut plus donner signe de vie.
Te rappelles tu de quel disque tu parlais ?

Merci par avance.

A +.
Gérard
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 01 Sep 2003 15:08

Concerto de Dvorak, concerto de Schumann, concerto de Saint Saens et variations roccoco de Tchaikovksy : deux CD séparés chez Mercury : attend le SACD..

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 01 Sep 2003 16:02

oui, je vais attendre le SACD et je te remercie pour les titres car j'avais fait des recherches et je n'avais trouvé que celui-là:

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B ... 03-9281845

Qui n'a rien à voir.

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 01 Sep 2003 16:23

Si c'est celui-ci, mais ils se mélangent les pinceaux tout comme moi du reste !

Les concertos de Schumann et Lalo sont dirigés par Skrowaczewski et le saint Saens par Dorati ! J'ai le CD sous le nez !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message