Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] (La) Route / The road

Message » 11 Mai 2010 15:48

Excellent film pour ma part, bien que j'aurais bien voulu savoir ce qui s'est passé en amont, et développer un peu plus la fin, que va devenir le fils. Ce film m'a beaucoup émue, il est d'une intensité rare, ou chaque geste que l'on fait au quotidien se révèle important, on prend plaisir à savourer ce que l'on fait mécaniquement chaque matin....ce brosser les dents.

Alors oui le film est lent mais trés introspectif, cette narration est poignante. Pour ma part chef d'oeuvre pour une claque émotionnelle. Il est claire qu'avec ce film la soirée pépito, fraise tagada et banga en prend un sacré coup :mdr:
Invite11
 
Messages: 407
Inscription: 10 Fév 2008 17:33
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Mai 2010 15:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Mai 2010 16:03

j'aurais bien voulu savoir ce qui s'est passé en amont, et développer un peu plus la fin, que va devenir le fils.

Spoiler : cliquer pour lire

Dans le livre, la famille qui l'accueille à la fin est cannibale. Le petit se fait violer, castrer, et est contraint de manger le cadavre de son père. Après plus d'une semaine de torture (gégène, acide..), il est découpé vif, empalé, dévoré puis reviolé.


:( :mdr:
Spoiler : cliquer pour lire

Bon, sérieusement maintenant, le livre s'arrête comme le film, mais avec une pointe d'optimisme et d'éternité supplémentaire : "la femme l'entoura de ses bras et le serra contre elle. Il essayait de parler à Dieu mais le mieux était de parler à son père, et il lui parlait vraiment et ne l'oubliait pas. La femme disait que c'était bien. Elle disait que le souffle de Dieu était encore le souffle de son père bien qu'il passe d'une créature humaine à une autre au fil des éternels. [...]". Bref, cette famille retrouvée et cette situation semblent durables.


:wink:
Cylon
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 7137
Inscription: 14 Mar 2008 6:23
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 11 Mai 2010 16:06

Les avis très partagé ont éveillés ma curiosité.

La photo est léchée, la bande son travaillée avec plein de micro détails, et regarder le film en lui même ne fut pas une "épreuve", mais...

Qu'un film soit lent, noir, sans issue ne me dérange pas, seulement voila,qu'en reste-t-il une fois la séance passée ? L'histoire est linéaire, les personnages n'évoluent pas un poil du début à la fin de l'histoire. Ah si ! Vigo se débarasse de son alliance pour faire table rase du passé (encore qu'il me semble qu'on ne le voit pas la jeter...).

Bref, il manque quelque chose. On s'est retrouvé à cours de conversation avec Wafette après ce film. Non pas qu'il nous ai coupé la chique. Simplement, aucun parti prit, c'est fadasse.

Ah, quand même, ça nous a donné l'envie de lire le livre dont il est issu. La même histoire avec des vrais personnages ça aurait pu le faire (je ne arle pas d'interpretation evidemment, puisque la, rien à redire !).
Macaille
 
Messages: 1032
Inscription: 09 Sep 2009 16:38
Localisation: 70300
  • offline

Message » 11 Mai 2010 16:24

Macaille a écrit:Bref, il manque quelque chose. On s'est retrouvé à cours de conversation avec Wafette après ce film. Non pas qu'il nous ai coupé la chique. Simplement, aucun parti prit, c'est fadasse.


Même constat... je pense que la lecture de l'ouvrage s'impose presque.
DAVEYBROTHERS
 
Messages: 6031
Inscription: 25 Juin 2008 13:42
Localisation: Pas loin de je ne sais où.
  • offline

Message » 11 Mai 2010 16:32

Ha ben vous êtes les deux premiers pinioufs à penser comme moi! C'est vraiment cette non évolution qui m'a ennuyé. Tout est posé dès le début, les enjeux, la relation père/fils. Toutes les scènes veulent dire les mêmes choses, c'est redondant, aucune surprise...
Direction artistique impeccable cela dit.
lag@uffre
 
Messages: 3188
Inscription: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Mai 2010 16:36

lag@uffre a écrit: C'est vraiment cette non évolution qui m'a ennuyé.enser comm Tout est posé dès le début, les enjeux, la relation père/fils. Toutes les scènes veulent dire les mêmes choses, c'est redondant, aucune surprise...
Direction artistique impeccable cela dit.


L'ambiance est excellente, la photographie, la bande son...
DAVEYBROTHERS
 
Messages: 6031
Inscription: 25 Juin 2008 13:42
Localisation: Pas loin de je ne sais où.
  • offline

Message » 11 Mai 2010 16:52

DAVEYBROTHERS a écrit:
Macaille a écrit:Bref, il manque quelque chose. On s'est retrouvé à cours de conversation avec Wafette après ce film. Non pas qu'il nous ai coupé la chique. Simplement, aucun parti prit, c'est fadasse.


Même constat... je pense que la lecture de l'ouvrage s'impose presque.



Si c'est pour avoir de l'action à 10 pages de la fin ... :lol:
Ecran: 3m 2.35 transonore Reference 4K+WB / VP: HC6000 / Préamp: Nakamichi 7.1 / Amplis: Yamaha 2*P2500S-P5000S-P7000S/ Source: PCHC
/ Egaliseur: Behringer DCX2496 / Enceintes: 7 GKF Eva-Sat avec surrounds doublées/ Caissons: 2*JBL 4645C
kbil69
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 37773
Inscription: 09 Nov 2003 1:52
Localisation: 69
  • offline

Message » 11 Mai 2010 19:34

à Cylon, 1ere explication même pas vrai :mdr: ça ressemble plus à une chanson de Cannibal Corpse qu'autre chose :wink:

La 2nde est plausible....ah on me dit dans l'oreillette que cela est tiré du livre :mdr:
Invite11
 
Messages: 407
Inscription: 10 Fév 2008 17:33
  • offline

Message » 13 Mai 2010 20:27

DAVEYBROTHERS a écrit:
lag@uffre a écrit: C'est vraiment cette non évolution qui m'a ennuyé.enser comm Tout est posé dès le début, les enjeux, la relation père/fils. Toutes les scènes veulent dire les mêmes choses, c'est redondant, aucune surprise...
Direction artistique impeccable cela dit.


L'ambiance est excellente, la photographie, la bande son...


J'aurais pas utilisé cet adjectif pour l'ambiance :lol:
poilau
 
Messages: 3675
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 13 Mai 2010 22:26

Le film est quand même la retranscription à l'identique (à part qq légers détails dont je ne me souviens plus) du livre (que j'ai lu). Donc bon pas mal de vos reproches concernent donc l'oeuvre d'origine, qui par ailleurs est un chef d'oeuvre. Le film est très bon je trouve, y a un grand sens visuel, mais il est assez éprouvant et dépressif.
Resetto
 
Messages: 789
Inscription: 09 Juil 2007 14:28
Localisation: 51 Branscourt

Message » 13 Mai 2010 22:45

C'est marrant celui la, j'ai adoré le livre mais le film ne me tente pas plus que ca, je vais quand meme essayer de me le choper histoire de voir un peu.
pipin59
 
Messages: 465
Inscription: 07 Sep 2007 9:50
Localisation: a droite
  • offline

Message » 14 Mai 2010 9:29

lag@uffre a écrit:Ha ben vous êtes les deux premiers pinioufs à penser comme moi! C'est vraiment cette non évolution qui m'a ennuyé. Tout est posé dès le début, les enjeux, la relation père/fils. Toutes les scènes veulent dire les mêmes choses, c'est redondant, aucune surprise...
Direction artistique impeccable cela dit.


bin je me joins à vous sur ce coup.
Je bien aimé ce film. Très bien interprété.
Mais une fois le film finit je me dis "et alors ?"

perso je ne vois pas ou l'on a voulu en venir. L'histoire est poignante (pas si insupportable que ça quand on a quelques films d'horreur à son actif) mais en fin de compte quel est le message ?

C'est la fin du monde, la barbarie s'installe, les espoirs de survie de l'humanité (au propre comme au figuré) sont minces.
Ouaip, et donc .... ?
pitistef
 
Messages: 553
Inscription: 16 Mar 2009 12:35
  • offline

Message » 14 Mai 2010 18:05

J'ai trouvé ce film bien plus glauque et oppressant que tous les films d'horreur réunis, mercredi par exemple j'ai été voir Freddy et ça m'a rien fait du tout :wink: . Effectivement y a aucune évolution dans ce film, et pire encore, aucun sens, vu que le monde est de toute façon perdu à jamais, je n'ai vu qu'une succession de scènes éprouvantes sans réelle cohérence, à part celle de vouloir mettre le spectateur toujours plus mal à l'aise. Le héros n'a rien de passionnant non plus, rien d'héroïque ni d'admirable en tout cas (j'attendais un Mad Max, c'est loupé), et les flashbacks pour rajouter du pathos étaient vraiment de trop. Reste le rapport père-fils, mais ça ne m'a pas parlé du tout, et le gamin était franchement saoulant.

Bref j'ai toujours pas compris quel était le but de cette oeuvre. Pour qu'elle soit qualifiée de chef d'oeuvre il faut au moins qu'il y ait un message, une logique, et je n'en vois pas.
poilau
 
Messages: 3675
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 14 Mai 2010 23:02

l'homme est un animal et seule la part d'humanité qui réside en lui, permet cette différenticiation
Invite11
 
Messages: 407
Inscription: 10 Fév 2008 17:33
  • offline

Message » 14 Mai 2010 23:04

pitistef a écrit:
lag@uffre a écrit:Ha ben vous êtes les deux premiers pinioufs à penser comme moi! C'est vraiment cette non évolution qui m'a ennuyé. Tout est posé dès le début, les enjeux, la relation père/fils. Toutes les scènes veulent dire les mêmes choses, c'est redondant, aucune surprise...
Direction artistique impeccable cela dit.


bin je me joins à vous sur ce coup.
Je bien aimé ce film. Très bien interprété.
Mais une fois le film finit je me dis "et alors ?"

perso je ne vois pas ou l'on a voulu en venir. L'histoire est poignante (pas si insupportable que ça quand on a quelques films d'horreur à son actif) mais en fin de compte quel est le message ?

C'est la fin du monde, la barbarie s'installe, les espoirs de survie de l'humanité (au propre comme au figuré) sont minces.
Ouaip, et donc .... ?


Un film n'est pas tenu d'avoir un message à tout prix, tu crois qu'il y a un message dans Transformers?!!!
Resetto
 
Messages: 789
Inscription: 09 Juil 2007 14:28
Localisation: 51 Branscourt



Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message