Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: west et 7 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Etude traitement acoustique - liste des pros ?

Message » 05 Jan 2018 17:49

Jean-Pierre Lafont a écrit:
kazuya a écrit:je pense que dans tous les milieux, il y a les gens doués pour le "business" et les passionnés, le homecinema en est un parfait exemple. Le problème c'est souvent que ceux qui font du business se mettent plus en valeur que les passionnés, ils savent se vendre et profiter du marché. Alors que c'est finalement au détriment du client.
Bien observé.
Oui et non, c'est au détriment du résultat technique (objectif, mesurable, mais perçu par bien peu de gens) et au bénéfice de l'ego de l'acheteur (subjectif, mais important pour tous).

La configuration dans mon profil


Oppo UDP-203EU / JVC DLA-X55 / Ciné-Screen 4K / ADA Rhapsody Mach IV-B / 3 Focal Twin6 Be - 2 SR 1000 Be - 2 Solo6 Be / 2 Subs DIY 18'' / câbles DIY, tweaks, trait. acoustique & calibrat° pro
Logiciel de placement des enceintes (7.2.6) et de l'écran
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 22234
Inscription Forum: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Jan 2018 17:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Jan 2018 18:37

Je pense que dans tous les milieux, il y a les gens doués pour le "business" et les passionnés, le homecinema en est un parfait exemple. Le problème c'est souvent que ceux qui font du business se mettent plus en valeur que les passionnés, ils savent se vendre et profiter du marché. Alors que c'est finalement au détriment du client.


Même si le terme de Business est en guillemet, je pense pour ma part que toute activité commerciale est du business. Il n’y a pas les malveillants d’un côté, ceux qui font de la com, et les attentionnés de l’autre plus enclin à réduire leur marge pour satisfaire l’acheteur. D’ailleurs, j’ignore à qui tu fais références ? Les intégrateurs ... les marchants de HiFi ? Tous ces gens répondent à une demande commerciale, c’est l’essence même d’un système économique libérale, il en est ainsi :-?

Parce que je n'ai pas su m'adapter aux marchés publics.


Je suis d’accord avec vous, le marché public à ces propres règles qui induisent, des effets pervers. Je fais du marché public, j’en gagne assez peu d’ailleurs, en tout pas suffisamment pour amortir mon assurance responsabilité civile professionnel, hélas.

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 09 Jan 2018 5:19

Pour un cinéma de salon (selon la définition de Jean-Pierre Lafont) de dimensions modestes (15-20m2) avec des possibilités de traitements acoustiques forcément limitées et devant rester esthétiques :mdr:

Est-ce que les études acoustiques proposées par les sites GIK Acoustics http://www.gikacoustics.fr‎ et Artnovion http://www.artnovion.com (calculs d’après photos et plans) sont fiables et donnent de bons résultats avec les panneaux qu’ils vendent?
hcpk
 
Messages: 213
Inscription Forum: 26 Avr 2009 20:28
  • offline

Message » 09 Jan 2018 9:48

L’étude acoustique proposée par GIK est destinée à vendre des produits GIK. C’est une technique de vente bien connue. À mon sens, et c’est une précaution, il est toujours préférable de faire réaliser une étude par quelqu’un d’indépendant des marques et des produits, sauf bien sûr à vouloir acquérir dans le cas présent du GIK. Maintenant, pour disposer de quelques panneaux de 50 mm dans une pièce, tu n'a pas besoin d'une étude acoustique sérieuse.

Maintenant, je comprends mieux les propos de kazura !

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 09 Jan 2018 10:14

hcpk, AMHA et pour résumer, sans mesures acoustiques sur place, pas d'étude sérieuse. Pour réduire les coûts, certains te proposent de faire toi-même les mesures avec REW en suivant une procédure qu'ils te fournissent...

La configuration dans mon profil


Oppo UDP-203EU / JVC DLA-X55 / Ciné-Screen 4K / ADA Rhapsody Mach IV-B / 3 Focal Twin6 Be - 2 SR 1000 Be - 2 Solo6 Be / 2 Subs DIY 18'' / câbles DIY, tweaks, trait. acoustique & calibrat° pro
Logiciel de placement des enceintes (7.2.6) et de l'écran
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 22234
Inscription Forum: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Message » 09 Jan 2018 11:37

hcpk a écrit:Pour un cinéma de salon de dimensions modestes (15-20m2) avec des possibilités de traitements acoustiques forcément limitées et devant rester esthétiques

On dévie du sujet mais vous touchez-là le coeur du problème.
Tout le monde ne dispose pas d'une pièce libre pour la dédier à un loisir spécifique.
Un cinéma de salon trouve sa place... dans un salon. Or, un salon est d'abord une pièce à vivre et doit le rester.
Il va de soi que des compromis doivent être trouvés. Dès lors, il est tout à fait compréhensible que l'accent puisse être mis sur l'ergonomie, la décoration, la convivialité du lieu. La partie cinéma devenant un accessoire dont on essaiera de tirer le meilleur parti sans en être esclave et sans se ruiner.

Dans une pièce de taille modeste (<50m²), la majeure partie des problèmes acoustiques se situe en dessous de 300 Hz. Contrairement aux grands volumes, la pièce fonctionne en régime modal, les réflexions sont essentiellement spéculaires. La réverbération diffuse est quasi inexistante.

Les dispositifs et matériaux de faible épaisseur destinés à la correction acoustique des home cinéma cinéma sont des leurres.
Ils sont d'abord conçus pour occuper peu de place et ne pas trop défigurer la pièce. Leur faible épaisseur limite l'efficacité pour les fréquences supérieures à 300Hz. Ils ont très peu d'impact sur les résonances modales et un impact modéré sur certaines réflexions spéculaires. En outre, ils neutralisent le peu de réverbération utile qui aurait pu être sauvée.

Alors que faire ?
Vous n'avez pas besoin d'acheter des absorbeurs minces qui s'adressent aux fréquences supérieures. Les tapis, moquettes, rideaux, fauteuils, coussins et vêtements font cela très bien.
Par contre, je conseille vivement de diffuser. Comment? En achetant des diffuseurs ? Non, pas besoin. Les meubles et les bibelots décoratifs savent aussi faire cela s'ils sont nombreux, correctement choisis et disposés.

Il reste les basses, le plus important. Les absorbeurs poreux sont trop volumineux pour entrer dans la pièce.
Ne comptez pas sur la correction électronique. Même si le manuel de votre ampli prétend le contraire, elle est inefficace face à ces situations.
Les résonateurs perforés de type Helmholtz sont rares sur le marché et très peu efficaces à cause de l'étroitesse de leur plage d'action.
Il ne reste que les dispositifs à diaphragme.
Le plus discret est de doubler les murs avec une paroi simple dont la raideur, la masse et la profondeur détermineront l'atténuation des résonances nuisibles. Ce doublage doit être construit en amont (gros travaux) et ne convient pas pour une pièce déjà aménagée. De plus, il n'isole pas des pièces voisines. Les maisons américaines en bois sont mieux loties face à ce problème que nos constructions en maçonnerie.
On peut aussi faire réaliser des résonateurs à membrane. Toutefois, la conception autant que la construction sont délicates et le coût élevé.

Excusez cette parenthèse. Ne faites pas dévier le topic vers les méthodes et solutions efficaces ou pas. Il y a d'autres topics pour ça. Restons si vous le voulez bien sur le rôle des acousticiens.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Jan 2018 17:25

Merci pour ces réponses et notamment Jean-Pierre Lafont pour ses explications très pédagogiques

Pour revenir au sujet du topic, j’ai bien essayé de contacter un cabinet d’études acoustiques proche de chez moi, en précisant que je souhaitais améliorer l’acoustique d’une pièce non dédiée, mais le devis de 1800 euros (mesures, étude et cahier des charges, choix des matériaux) m’a semblé disproportionné car supérieur au prix des différents panneaux en vente que je pourrai accrocher aux murs.
hcpk
 
Messages: 213
Inscription Forum: 26 Avr 2009 20:28
  • offline

Message » 09 Jan 2018 17:57

:roll: On peut accrocher des panneaux aux murs et espérer que ça va résoudre tous ses problèmes. Mais comme l'expliquait JPL s'est totalement illusoire. 1800 € c'est deux jours de mon temps quand il est facturé à nos clients, donc assez peu pour une étude sérieuse. C'est aussi moins cher que mon projecteur, mon préampli, la plupart de mes enceintes (unitairement), seules les surrounds back sont moins chères que ça...

Et passé un certain niveau de matériel, c'est la seule chose qui peut améliorer le rendu global de l'installation. Donc, c'est pas cher, techniquement. Mais psychologiquement...

La configuration dans mon profil


Oppo UDP-203EU / JVC DLA-X55 / Ciné-Screen 4K / ADA Rhapsody Mach IV-B / 3 Focal Twin6 Be - 2 SR 1000 Be - 2 Solo6 Be / 2 Subs DIY 18'' / câbles DIY, tweaks, trait. acoustique & calibrat° pro
Logiciel de placement des enceintes (7.2.6) et de l'écran
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 22234
Inscription Forum: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Message » 09 Jan 2018 18:49

Je ne suis pas d'accord, je n'aurais pas accepté un devis pareil pour ma salle hc dédiée, encore moins pour un salon dont on sait déjà que la marge de manœuvre en termes de travaux possibles est limitée, sauf si j'ai mal compris la phrase "choix des matériels" et ils sont donc bien inclus dans les 1800€
lucadoc
 
Messages: 707
Inscription Forum: 27 Fév 2007 22:13
Localisation: 95
  • offline

Message » 09 Jan 2018 19:00

Jean-Pierre Lafont a écrit:... la réponse acoustique de la pièce, qui représente 80% du son perçu ...
Personnellement, je découpe le budget de ma salle HC dédiée comme suit : 3 x 8 K€ = 24 K€. 8 K€ de matériel que je possédais déjà. 8 K€ de matériel que j'ai acquis pour la salle. Et seulement 8 K€ de traitement, étude et matériaux compris, parce que j'ai effectué la grande majorité des travaux moi-même.

Personne n'oblige personne à croire quoi que ce soit. Personne n'oblige personne à signer quel que devis que ce soit. Mais 1/3 du prix dans ce que j'estime faire la moitié du résultat et que d'autres estiment à 80 % ; c'est un bon investissement. AMHA. Mais effectivement, vous donnez raison aux pros, c'est encore loin d'être accepté par une majorité ! :-? :siffle:

Nota pour les jeunes qui pourraient nous lire en soupirant : à 20 ans, je n'aurais jamais espérer pouvoir me payer cela. Mais j'approche de la retraite, ma maison est finie de payer, je n'ai plus qu'un enfant "à charge" et en prenant un crédit, en gardant toutes mes voitures largement plus de 10 ans, etc. je me suis fais ce plaisir que je ne regrette surtout pas !

La configuration dans mon profil


Oppo UDP-203EU / JVC DLA-X55 / Ciné-Screen 4K / ADA Rhapsody Mach IV-B / 3 Focal Twin6 Be - 2 SR 1000 Be - 2 Solo6 Be / 2 Subs DIY 18'' / câbles DIY, tweaks, trait. acoustique & calibrat° pro
Logiciel de placement des enceintes (7.2.6) et de l'écran
Avatar de l’utilisateur
SYLEX
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 22234
Inscription Forum: 11 Oct 2002 13:47
Localisation: Angers
  • offline

Message » 09 Jan 2018 19:24

Jean-Pierre Lafont a écrit:Plutôt que d'appeler home cinéma n'importe quel système diffusant du son et des images, le désir du client serait mieux compris (et lui-même comprendrait mieux) si on distinguait:
- un cinéma de salon (projection sur écran déroulant ou grand téléviseur) avec une correction légère non spécifique noyée dans le mobilier.
- un cinéma chez soi (projection multimédia sur écran fixe) avec correction acoustique dans une pièce dédiée

Bonjour à tous !

Classifier la nature des améliorations possibles dans une pièce en fonction de la pièce, des possibilités matériels et financières et de l'objectif à atteindre comme le fait JPL ci-dessus est primordiale, d'abord pour l'utilisateur, pour qu'il sache ou se situer dans son projet, que ce soit en HC ou en simple écoute HiFi.

Lorsque le rendu final à l'écoute d'un système peut etre amélioré à ce point, sans doute en effet proche de 80% par amélioration de l'acoustique, comment ne peut on pas traiter ce sujet plus sérieusement sur un forum dédié au son et à l'image ???

Ici et là, on parle beaucoup de matériel, trop rarement de la pièce et de l'intégration du matériel en rapport avec cette acoustique (sauf en HC évidement)

Je pense que celà fait partie intégrante du système, c'est bien pris en compte en HC pur, mais nous sommes aussi très nombreux à vouloir écouter du bon son dans le salon (avec ou sans image), sans aller dans les solutions "ultimes" en terme de traitement, même si au final, c'est la seule solution sérieuse :x

Pour les pièces dédiés avec objectif sans compromis sur le résultat final, le sujet est bien abordé en HC ici et ailleurs et l'étude par un pro semble difficile à contourner compte tenu du gain de temps et d'argent qui sera économisé.

Mais pour
- un cinéma de salon (ou mixte HiFi / HC amélioré par l'acoustique) - améliorer sensiblement son acoustique
- un cinéma chez soi (ou mixte HiFi / HC amélioré par l'acoustique avec étude fine) - améliorer au mieux son acoustique

Un post dédié a été ouvert pour la partie son ici, dans la rubrique HiFi : http://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/acoustique-en-hifi-theorie-et-pratique-t30084753.html

Le but serait de réussir à en faire une sorte de tutoriel à moyen terme, en fonction des solutions et expériences des uns et des autres et d'y expliquer la façon d'y arriver, avec étude ou sans étude par un pro.

L'avis de JPL est déjà très intéressant, à l'aide de dispositifs à diaphragme par exemple, il y a sans doute d'autres moyens d'améliorer aussi sensiblement, quitte à y sacrifier de l'emprise au sol pour amortir évidement.

Bon, ce n'est pas le sujet direct du topic, mais ça pourrait etre complémentaire à l'idée de trouver un pro qui peut intervenir en fonction du cahier des charges des uns et des autres.

Un grand merci en tout cas à tout ceux qui nous ont permis de découvrir le sujet de l'acoustique pour leurs contributions, parfois massives, et plus particulièrement encore à JPL pour le temps passé, ça respire évidemment plus de la passion qu'autre chose arrivé à ce stade de participation !!!

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8283
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 09 Jan 2018 19:37

SYLEX a écrit::roll: On peut accrocher des panneaux aux murs et espérer que ça va résoudre tous ses problèmes. Mais comme l'expliquait JPL s'est totalement illusoire. 1800 € c'est deux jours de mon temps quand il est facturé à nos clients, donc assez peu pour une étude sérieuse. C'est aussi moins cher que mon projecteur, mon préampli, la plupart de mes enceintes (unitairement), seules les surrounds back sont moins chères que ça...

Et passé un certain niveau de matériel, c'est la seule chose qui peut améliorer le rendu global de l'installation. Donc, c'est pas cher, techniquement. Mais psychologiquement...


Malheureusement je (et comme je suppose la majorité des personnes) ne peux pas mettre à nu ma pièce et repartir à zéro du sol au plafond pour mettre en œuvre les préconisations d’une étude acoustique réalisée sur plusieurs jours.

Donc je recherche des solutions efficaces. :D

Concernant les panneaux, les panneaux basses trappes à membrane de GIK (17cm de profondeur pour une dimension de 60x1200) semblent correspondre à la recommandation de Jean-Pierre Lafont, mais je vais poser ces questions sur un autre topic pour ne pas polluer.
hcpk
 
Messages: 213
Inscription Forum: 26 Avr 2009 20:28
  • offline

Message » 09 Jan 2018 19:38

lucadoc a écrit:Je ne suis pas d'accord, je n'aurais pas accepté un devis pareil pour ma salle hc dédiée, encore moins pour un salon dont on sait déjà que la marge de manœuvre en termes de travaux possibles est limitée, sauf si j'ai mal compris la phrase "choix des matériels" et ils sont donc bien inclus dans les 1800€


Le devis comportait juste « choix avec vous des matériaux », donc 1800 Euros matériaux non compris
hcpk
 
Messages: 213
Inscription Forum: 26 Avr 2009 20:28
  • offline

Message » 09 Jan 2018 19:45

Donc en choisissant la bonne crémerie tu peux avoir un devis avec mesures à la clé pour beaucoup moins cher
lucadoc
 
Messages: 707
Inscription Forum: 27 Fév 2007 22:13
Localisation: 95
  • offline

Message » 09 Jan 2018 23:17

Pour revenir au sujet du topic, j’ai bien essayé de contacter un cabinet d’études acoustiques proche de chez moi, en précisant que je souhaitais améliorer l’acoustique d’une pièce non dédiée, mais le devis de 1800 euros (mesures, étude et cahier des charges, choix des matériaux) m’a semblé disproportionné car supérieur au prix des différents panneaux en vente que je pourrai accrocher aux murs


En ingénierie, concernant des compétences un peu inhabituelle, le tarif atteint habituellement 1000 €/jour. Dans le cas présent, le coût de l’étude n’a rien de scandaleux, mais la proposition paraît un peu inadaptée par rapport au besoin, c’est-à-dire l’amélioration du confort acoustique d’un séjour.
Une autre approche de la tarification est celle pratiquée par la maîtrise d’oeuvre qui demande un montant correspondant, très grossièrement, à 10 % du coût total des travaux.

Il faut avoir une idée du coût d’un traitement acoustique d’une pièce domestique ayant un peu d’allure, c’est-à-dire capable de bien s’intégrer visuellement. C’est de l’ordre de 90 à 130 €/m2 pour un revêtement (fourniture & pose) et 300 €/m2 minimum pour un panneau simple face et 500 €/m2 pour un panneau double face. Il s’agit là, de matériaux ayant pour objectif de traiter la réverbération, non adapter à l’acoustique d’un HC.

Récemment, j'ai fait changé un ballon d'eau chaude électrique de 15 L dans ma cuisine. Le plombier est resté une petite heure, facturé 530 €HT. En comparaison, je viens de facturer 570 €HT une petite étude pour le traitement de la réverbération de quatre pièces dans une habitation moderne qui m'a demander un jour et demi de travail.

Ça permet de relativisé le coût de acoustique :wink:

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message