Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, beb, blounote, brugam, carlos67, doum, eric59, Fafa, Franck1, Kolian, Loug, martinst4, no_on, olivier74, papinova, Scream, Scudabear, ssebs, Ultranova, wopr, zert et 57 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Au deuxème tour de la primaire, je vote :

Le sondage s’est terminé le 29 Jan 2017 16:28

-Manuel Valls
3
17%
-Benoît Hamon
4
22%
-Euh, non merci !
11
61%
 
Nombre total de votes : 18

Le topic de la primaire à gauche de 2017 [sondage 2ème tour]

Message » 24 Jan 2017 10:13

FreqResPlot a écrit:Pour le revenu universel, c'est un débat en effet qui a lieu dans pas mal de pays, l'idée est "mathématiquement" intéressante car dans les fait c'est déjà le cas mais sous une forme compliquée, le RU c'est simplifier les aides, le problème c'est que l'être humain est un fainéant de nature et si on lui présente ça comme ça, il va se laisser aller, si c'est mis en place et que tout le monde gagne assez pour vivre bien sans rien faire on va finir comme dans wall-e :lol:


tout est dit !
Le RU n'est ni plus ni moins qu'une remise à plat des systèmes d'aide existant, en comblant certains vides. En jouant avec le curseur du montant, il y a peut être même moyen de faire certaines économies ? l'idée est plus qu'intéressante et mérite d'être étudiée, essayée, et surtout pas laissée aux idéologues, mais à des gens capables d'une démarche pragmatique, et attachés au bien commun. Par ailleurs les écueils sont nombreux:
- quid de l'entrepreneuriat ? j'ai autour de moi de nombreux artisans, restaurateurs, viticulteurs...ils ont le goût du risque, l'envie de faire, de l'énergie qui se manifeste dès l'aube et jusqu'aux aurores...Ces gens sont les premiers employeurs de france ! ceux que je connais sont le plus souvent passé par la case apprentissage...ne risque t'on pas de gêner cet élan vital, première richesse du pays ?
- quid du périmètre du RU ? nous sommes dans un espace ouvert au niveau européen, voir mondial...si un pays se lance là-dedans, comment éviter l'effet open bar ?
SEM
 
Messages: 193
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Jan 2017 10:13

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Jan 2017 10:18

Pour les médecins, ils sont devenus en ville de vrais parasites. Mon médecin de famille est partie en retraite il y a 10 ans. C'était un mec génial. Tu avais toujours un rdv dans la journée et il était vraiment à l'écoute et connaissais ses patients même si tu ne venais qu'une fois tous les deux ans.

Puis il est parti et nous avons du aller dans un autre cabinet tenu par trois femmes. C'était différent avec une population différente. Et des mères de famille qui arrivent sans rdv et passent devant tout le monde sans que le medecin bronche. Le médecin qui t'engueule alors qu'il a souvent une heure de retard (forcément à prendre n'importe qui n'importe quand alors que tu as pris un congé pour venir le voir faute d'avoir un rdv le soir ou le midi) car tu lui demandes un traitement digne de ce nom et pas une pastille de placebo voir des gouttes d'eau pour les yeux. Et le pire, lorsque la plus ancienne se barre, les autres reprennent la patientèle. Ils ont tout le dossier informatique mais refusent de te signer la feuille de médecin traitant sans avoir vu en rdv bien entendu facturé, tous les patients un à un. Et après elle se plaint d'être surchargée !

Désolé, mais j'appelle cela de la vente forcée ou liée. Soit elle assume de reprendre la patientèle avec les dossiers et signe les formulaire qui vont bien, soit elle change de métier et va faire un métier qui tapine à l'acte.

Cela me gonfle vraiment ces médecins en ville qui font tout pour ne pas être plus nombreux mais font tout pour éviter les patients. Après il ne reste que la solution de l'hopital qui sont aussi surchargés.

Et pendant ce temps MST dit que tout va bien ! :evil: :evil: :evil:
Keron
 
Messages: 21656
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 24 Jan 2017 10:36

Nous parlions médecins. En voilà un qui aimerait bien un poste de ministre :roll: :roll: :roll:
https://fr.news.yahoo.com/pr%C3%A9siden ... 26617.html
Je le pensais retiré depuis longtemps de toute vie public ce pair de Cahuzac et cie.

Ce gars c'est un peu le BHL de gauche :
http://www.contre-info.com/retour-sur-u ... blematique
Keron
 
Messages: 21656
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 24 Jan 2017 10:42

Ben il a pas franchement tord dans sa position
FGO
 
Messages: 31683
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • online

Message » 24 Jan 2017 10:58

FGO a écrit:Ben il a pas franchement tord dans sa position


Oui mais quelle position ? Il change de veste ou de slip selon le vent celui là. Il prend donc la position qui l'arrange fonction des évènements et aimerait sans doute à 80 ans, trouver un dernier placard doré :(

Place aux jeunes générations !
Keron
 
Messages: 21656
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 24 Jan 2017 11:35

alain_38 a écrit:
poilau a écrit:C'est un peu pareil. La dernière fois que je suis allé chez le médecin généraliste c'était y a quasiment 6 ans, j'ai dû manquer 5 jours de travail en 15 ans. C'est pas uniquement la phobie du monde médical, mais j'essaie de reculer le plus tard possible le moment où je deviendrai accroc. Là déjà je vois qu'un ami de mon âge a franchi ce cap, et ça me donne vraiment pas envie. Son médecin a quand même réussi à le convaincre de se vacciner contre la grippe à 40 ans ... :-?

Mouais. Faut quand même faire gaffe. Parfois il y a des découvertes fortuites qui sont faites au cours d'un "banal" examen et pour lesquelles le pronostic vital peut être mis en jeu si rien n'est fait.
Enfin, vous faites comme vous voulez.
Se targuer de l'absence de consultation chez le médecin depuis x années ou de ne suivre aucun traitement ne me semble ni gage de bonne santé ni très sérieux.
Il n'y a rien d'additif à faire contrôler la "machine" humaine.
Et entre autres, pour la pratique d'une activité sportive.


+1

A+
Velvet
Velvet
 
Messages: 1429
Inscription Forum: 19 Fév 2003 1:14
Localisation: Le bonheur est dans le pré...
  • offline

Message » 24 Jan 2017 11:44

Chris506 a écrit:
poilau a écrit:
Non ça m'a été confirmé par une connaissance, dont le médicament contre la migraine a été requlifié en confort ...


Non Poilau a raison.. toi et ta pharmacienne se trompent.. les medics remboursés à 15% sont pris en charge à 100% pur la CMU ( pas par l'AME, sauf pour les mineurs) alors qu'ils restent à charge pour aps mal de monde ;pour les fonctionnaires par ex ( mgen, fonction publique, ptt et pas mal de contrats privés...)
...

C'est probable. Il est vrai qu'elle ne pratique que depuis 35 ans et n'a qu'une petite centaine de CMU dans ses clients. Faudra que je pense à l'engueuler, ce soir.
Au passage on parlait des médicaments "de confort" (déremboursés). Les 15% n'ont pas le même statut.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5107
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Jan 2017 11:45

C'est quoi un médicament de confort ?

Qui estime que cela est un confort ?

J'ai un ami souffrant d'incontinence suite à une maladie. Les mutuelles ne prennent pas en charge les couches qu'il doit acheter. Alors que l'on va aider des fumeurs avec des traitements par exemple. Est-ce logique ?
Keron
 
Messages: 21656
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 24 Jan 2017 11:57

Keron a écrit:C'est quoi un médicament de confort ?

Qui estime que cela est un confort ?

J'ai un ami souffrant d'incontinence suite à une maladie. Les mutuelles ne prennent pas en charge les couches qu'il doit acheter. Alors que l'on va aider des fumeurs avec des traitements par exemple. Est-ce logique ?

Ben voilà!
Les médicaments "de confort" sont ceux dont l'administration considère qu'ils ne servent à rien. Et donc ne les rembourse pas.
Sont rentrés dans cette catégorie la plupart des médicaments pour les problèmes veineux. Les couches bien sûr, et j'ai en tête les bandelettes de mesure de glycémie pour diabétiques. Il y en quelque milliers comme ça.
Les grosses "purges de médicaments", ça s'est beaucoup développé sous Chirac, et ça continue. Amha, indépendant du "Régime"
Très curieusement, l'homéopathie reste remboursée (à 15%, je crois)
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5107
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Jan 2017 11:59

Keron a écrit:C'est quoi un médicament de confort ?

Qui estime que cela est un confort ?

J'ai un ami souffrant d'incontinence suite à une maladie. Les mutuelles ne prennent pas en charge les couches qu'il doit acheter. Alors que l'on va aider des fumeurs avec des traitements par exemple. Est-ce logique ?

C'est logique dans la mesure où un traitement anti cancéreux coûte cher à la collectivité. Pour moi, c'est de la prévention.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5107
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Jan 2017 12:04

Keron a écrit:Pour les médecins, ils sont devenus en ville de vrais parasites. Mon médecin de famille est partie en retraite il y a 10 ans. C'était un mec génial. Tu avais toujours un rdv dans la journée et il était vraiment à l'écoute et connaissais ses patients même si tu ne venais qu'une fois tous les deux ans.

Puis il est parti et nous avons du aller dans un autre cabinet tenu par trois femmes. C'était différent avec une population différente. Et des mères de famille qui arrivent sans rdv et passent devant tout le monde sans que le medecin bronche. Le médecin qui t'engueule alors qu'il a souvent une heure de retard (forcément à prendre n'importe qui n'importe quand alors que tu as pris un congé pour venir le voir faute d'avoir un rdv le soir ou le midi) car tu lui demandes un traitement digne de ce nom et pas une pastille de placebo voir des gouttes d'eau pour les yeux. Et le pire, lorsque la plus ancienne se barre, les autres reprennent la patientèle. Ils ont tout le dossier informatique mais refusent de te signer la feuille de médecin traitant sans avoir vu en rdv bien entendu facturé, tous les patients un à un. Et après elle se plaint d'être surchargée !

Désolé, mais j'appelle cela de la vente forcée ou liée. Soit elle assume de reprendre la patientèle avec les dossiers et signe les formulaire qui vont bien, soit elle change de métier et va faire un métier qui tapine à l'acte.

Cela me gonfle vraiment ces médecins en ville qui font tout pour ne pas être plus nombreux mais font tout pour éviter les patients. Après il ne reste que la solution de l'hopital qui sont aussi surchargés.

Et pendant ce temps MST dit que tout va bien ! :evil: :evil: :evil:


Qu'on commence par supprimer tous les centres de médecine du travail...Ca injectera de nouveau des médecins dans le circuit ( en plus, pour l'utilité réelle de la médecine du travail ... et vu le cout )
Kolian
 
Messages: 8574
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • online

Message » 24 Jan 2017 12:23

Kolian a écrit:
Keron a écrit:Pour les médecins, ils sont devenus en ville de vrais parasites. Mon médecin de famille est partie en retraite il y a 10 ans. C'était un mec génial. Tu avais toujours un rdv dans la journée et il était vraiment à l'écoute et connaissais ses patients même si tu ne venais qu'une fois tous les deux ans.

Puis il est parti et nous avons du aller dans un autre cabinet tenu par trois femmes. C'était différent avec une population différente. Et des mères de famille qui arrivent sans rdv et passent devant tout le monde sans que le medecin bronche. Le médecin qui t'engueule alors qu'il a souvent une heure de retard (forcément à prendre n'importe qui n'importe quand alors que tu as pris un congé pour venir le voir faute d'avoir un rdv le soir ou le midi) car tu lui demandes un traitement digne de ce nom et pas une pastille de placebo voir des gouttes d'eau pour les yeux. Et le pire, lorsque la plus ancienne se barre, les autres reprennent la patientèle. Ils ont tout le dossier informatique mais refusent de te signer la feuille de médecin traitant sans avoir vu en rdv bien entendu facturé, tous les patients un à un. Et après elle se plaint d'être surchargée !

Désolé, mais j'appelle cela de la vente forcée ou liée. Soit elle assume de reprendre la patientèle avec les dossiers et signe les formulaire qui vont bien, soit elle change de métier et va faire un métier qui tapine à l'acte.

Cela me gonfle vraiment ces médecins en ville qui font tout pour ne pas être plus nombreux mais font tout pour éviter les patients. Après il ne reste que la solution de l'hopital qui sont aussi surchargés.

Et pendant ce temps MST dit que tout va bien ! :evil: :evil: :evil:


Qu'on commence par supprimer tous les centres de médecine du travail...Ca injectera de nouveau des médecins dans le circuit ( en plus, pour l'utilité réelle de la médecine du travail ... et vu le cout )


Pour la médecine du travail le problème ne vient pas des médecins, plutôt des RH/boss qui outrepassent bien souvent leurs responsabilités. Bref c'est un peu plus complexe que ça :wink:

A+
Velvet
Velvet
 
Messages: 1429
Inscription Forum: 19 Fév 2003 1:14
Localisation: Le bonheur est dans le pré...
  • offline

Message » 24 Jan 2017 12:26

Velvet a écrit:
Kolian a écrit:
Qu'on commence par supprimer tous les centres de médecine du travail...Ca injectera de nouveau des médecins dans le circuit ( en plus, pour l'utilité réelle de la médecine du travail ... et vu le cout )


Pour la médecine du travail le problème ne vient pas des médecins, plutôt des RH/boss qui outrepassent bien souvent leurs responsabilités. Bref c'est un peu plus complexe que ça :wink:

A+
Velvet


Non non, il y a un vrais soucis au niveau des medecines du travial sur le niveau de rémunération des médecins et leur compétence.

J'ai suffisamment d'info sur le sujet via madame kolianne :siffle:
Kolian
 
Messages: 8574
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • online

Message » 24 Jan 2017 12:30

Ils sont sous payés et moralité, tu ne draines pas les vedettes effectivement. A partir du moment où nous avons tous un médecin traitant, pourquoi ne pas leur déléguer un suivi tous les deux ou trois ans. Avec courrier à l'employeur pour ce qui concerne l'aspect rps, tms ou cie ? Car effectivement la médecine du travail peut faire double emploi.

Reste que je préfère éviter d'avoir un médecin comme les médecins du travail que j'ai pu connaître :( Un te comparait les testicules avant que nous apprenions qu'il était pédophile et dérangé. Un autre après un accident à la tête humérale me demandait si j'étais guéri pour reprendre le travail et n'a fait aucun examen :( Bref...
Keron
 
Messages: 21656
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 24 Jan 2017 12:36

Keron a écrit:Ils sont sous payés et moralité, tu ne draines pas les vedettes effectivement. A partir du moment où nous avons tous un médecin traitant, pourquoi ne pas leur déléguer un suivi tous les deux ou trois ans. Avec courrier à l'employeur pour ce qui concerne l'aspect rps, tms ou cie ? Car effectivement la médecine du travail peut faire double emploi.

Reste que je préfère éviter d'avoir un médecin comme les médecins du travail que j'ai pu connaître :( Un te comparait les testicules avant que nous apprenions qu'il était pédophile et dérangé. Un autre après un accident à la tête humérale me demandait si j'étais guéri pour reprendre le travail et n'a fait aucun examen :( Bref...



ils ne sont clairement psa sous payé...au contraire même.
Certes comparé a un médecin en libéral ca sera peut etre un peu moins...Mais au taux horaire c'est bien supérieur.

Pour le niveau des médecins en lui même...c'est une misère sans nom et le pire c'est lorsqu'ils vont déclencher des procédures avec des papiers admnistratifs mal rempli ( alors que bon...c'est grosso modo le seul truc qu'ils ont a faire :o )

Après il est évident qu'un médecin traitant est plus amène de savoir si le salarié est en bonne santé ayant le vrais dossier médical.
Mais je vois quelques points problématique :
- Le manque de déontologie du médecin qui pourrait exagérer sur la santé du salarié/client/patient.
- La surcharge de boulot que ca pourrait donner ( cela dit, je passe chez un médecin agréé pour ma visite de renouvellement de permis ... )
- Que les proches du pouvoir ne vont pas voir d'un bon oeil la fin de leur magouille sur les centres de medécine du travail qui est une véritable cash machine.
Kolian
 
Messages: 8574
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • online


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message