Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: alladin, boonjik, bub37, Disaster, Esscobar, etsimonogn, forgehammer67, GoodNoize, Kris63, pvrx et 37 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Filtrage sous les 800Hz après égalisation

Message » 08 Sep 2020 12:01

Bonjour à tous !

Hier en faisant quelques mesures sur mon install principale dans le salon, je me suis posé une question.

Mon enceinte est mise au point en champ libre, j'ai des pentes acoustiques calées sur des références de mesures hors réflexions.

J'égalise le tout au point d'écoute car ma pièce est petite, avec une réponse modale très perturbée et asymétrique.
Sans cette égalisation, l'écoute est dégradée, particulièrement sous la fréquence de transition de ma salle, ou les modes se font moins denses (800 - 1kHz chez moi)

Mon enceinte, comme dans toute ces pièces trop petites, est radicalement déformée au point d'écoute, il est logique que ma correction depuis ce point améliore sensiblement les 2 ou 3 modes marqués, mais aussi l'ensemble de la courbe au moins jusque 2kHz.

J'ai un filtrage LR24 à 650Hz, sa sommation parfaite en champ libre n'est plus, la correction l'a déformée...

A - Soit je m'en moque et il n'y a pas de sujet, la réponse est corrigée sur le spot d'écoute, je perçois une réponse plate... mais mon filtrage d'origine est détruit.

B- Soit je prends en considération ce problème et je fais mon filtrage au point d'écoute, en appliquant les cibles acoustique de mon LR 24 depuis une réponse de HP corrigée depuis ce point, c'est ce que j'ai fait, ça sonne bien, mieux je ne sais pas, je n'ai pas de moyen de comparer à la volée...

Que pensez vous de tout ça ?

Dans la théorie que je me fais, la réponse modale fait partie du perçu, la sommation devrait avoir lieu au point d'écoute.
Je trouverai logique de mettre les HP à plat au point d'écoute, pour ceux qui se trouvent sous les 1kHz, puis de filtrer pour obtenir un LR24 acoustique, celui que je perçois.

Au dessus de 1kHz, la déformation de ma correction ne remets pas en cause d'autres filtrages qui seraient au dessus.

Ca pose pleins de question, il faut vérifier les directivités avant, ce qui est Ok pour moi.

Pour le filtrage, j'ai pris une équivalence de réponse en puissance par une RTA moyenné (MMM micro tournant) sur mon spot d'écoute, 60cm H X 40 V

J Marc

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10116
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Sep 2020 12:01

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Sep 2020 12:45

Il faut dissocier le filtrage pour le raccordement entre les haut parleurs et l’égalisation de la réponse de la pièce. Il te faut cependant optimiser le filtrage pour avoir une réponse hors axe la mieux possible de façon à limiter l’influence de la pièce (optimisation de la réponse en puissance), même si dans une petite pièces du médium à l’aigue on peut écouter en champ direct.

Les corrections pour limiter l’influence de la pièce sont à faire sur toute la bande (et pas parcanal de sortie dans le dsp). Si on les applique après filtrage effectivement cela va modifier le bon raccordement des hat parleurs. En les appliquant sur toute la bande, des modifications identiques (module et phase) sont appliquées sur chaque sorties de ton filtrage.
Ragnarsson
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1637
Inscription Forum: 25 Mai 2016 20:15
Localisation: Paris, men en dag i mine forfedres land
  • offline

Message » 08 Sep 2020 14:12

Merci Ragnarsson,

Oui, monter la directivité par exemple, me permettait un meilleur perçu du centre, mais avec une enveloppe générale détériorée, je déplaçais le problème qui est un problème de pièce, sans résoudre le problème sous les 600 / 800Hz.
C'était plus directif avec mes anciens pavillons JMLC, mais ces pavillons ont un problème de directivité croissance, ce qui est un autre sujet :cry:

La meilleure écoute que j'obtiens dans cette pièce, c'est celle que j'ai maintenant, avec une EQ pleine bande, car déjà, arrivé au point d'écoute, mes enceintes plates et identiques en champ libre, n'ont plus une réponse symétrique, mais l'EQ remets ça en ordre et permet de retrouver le marquage du centre fantôme bien placé (par fort mais présent)

Sans les EQ, enceintes égalisées en champ libre, ce n'est même pas écoutable, la réponse est déséquilibrée, sans même parler du grave qui sur un sweep long fait les montagnes russes, sorte de whouw whouw... :ane: presque jusque 600Hz, donc l'EQ qui corrige la réponse déforme le filtrage, d'ou la question, objet du post .

Que faire ?
Que considérer ?

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10116
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Sep 2020 14:53

indien29 a écrit:Merci Ragnarsson,

Oui, monter la directivité par exemple, me permettait un meilleur perçu du centre, mais avec une enveloppe générale détériorée, je déplaçais le problème qui est un problème de pièce, sans résoudre le problème sous les 600 / 800Hz.
C'était plus directif avec mes anciens pavillons JMLC, mais ces pavillons ont un problème de directivité croissance, ce qui est un autre sujet :cry:

La meilleure écoute que j'obtiens dans cette pièce, c'est celle que j'ai maintenant, avec une EQ pleine bande, car déjà, arrivé au point d'écoute, mes enceintes plates et identiques en champ libre, n'ont plus une réponse symétrique, mais l'EQ remets ça en ordre et permet de retrouver le marquage du centre fantôme bien placé (par fort mais présent)

Sans les EQ, enceintes égalisées en champ libre, ce n'est même pas écoutable, la réponse est déséquilibrée, sans même parler du grave qui sur un sweep long fait les montagnes russes, sorte de whouw whouw... :ane: presque jusque 600Hz, donc l'EQ qui corrige la réponse déforme le filtrage, d'ou la question, objet du post .

Que faire ?
Que considérer ?

Perso, quand je fais une enceinte, comme j'ai la place de faire des mesures en extérieur je ne me prive pas. Et si le résultat est bon en extérieur après la mise au point, cela reste bon en intérieur sans souci, mais on peut peaufiner la réponse dans le grave liée à la pièce, mais l'enceinte reste tout à fait écoutable et ne perd pas les qualités qu'elle possédait dehors.

Quand tu écoutes tes enceintes dehors en ayant fait une mise au point en extérieur, le son qui en sort est-il bon ? C'est là tout la question ;)
Esscobar
 
Messages: 5948
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
Localisation: 86 - Châtellerault
  • online

Message » 08 Sep 2020 15:23

Esscobar a écrit:
Perso, quand je fais une enceinte, comme j'ai la place de faire des mesures en extérieur je ne me prive pas. Et si le résultat est bon en extérieur après la mise au point, cela reste bon en intérieur sans souci, mais on peut peaufiner la réponse dans le grave liée à la pièce, mais l'enceinte reste tout à fait écoutable et ne perd pas les qualités qu'elle possédait dehors.

C'est aussi ce que je fais en général, puis j'égalise par dessus.

Esscobar a écrit: Quand tu écoutes tes enceintes dehors en ayant fait une mise au point en extérieur, le son qui en sort est-il bon ? C'est là tout la question ;)

Il est fabuleux, j'adore :love:
Faut de la puissance dans le grave pour compenser la perte de notre courbe isosonique, un petit + 12dB.. et là... c'est le top, s'il n'y a pas de vent et qu'il ne pleut pas...

Je ne parle pas de grandes salles mais de petites salons au autres pièces comme on a chez nous (20 / 30m3, parfois un peu plus, pas joli acoustiquement...)

En fonction du placement et de la dureté des murs, l'enceinte plate retrouve et compense plus ou moins la courbe isosonique, mais avec la réponse modale qui dépends de la position des sources, dans les basses fréquences.. que l'on peut déplacer ou pas...pour exciter de façon différente en un point précis ou se trouve l'auditeur (on devrait d'ailleur séparer les HP de grave pour les placer en fonction de la réponse modale perçue au point d'écoute pour jouer sur les placements et limiter la casse)

En fonction de ça, on a une courbe, très loin de celle que l'on a dehors, c'est la roulette russe en fonction des pièces et des placement, dans 50% des cas, c'est inécoutable, faut le dire... seule solution, pas de basse fréquences, rien sous les 60Hz et c'est réglé et au dessus, c'est à peine mieux...jusque très haut en fréquence, 600, 800 et même plus haut en fonction de la taille de la pièce et du point d'écoute.

Reste l'EQ... et de traiter acoustiquement ce qui est faisable et souhaité / possible.

L'EQ déforme le son "champ libre" de l'enceinte, mais aussi son filtrage une fois qu'elle est écouté au point d'écoute.

C'est pour ça que ça vaut le coup de poser la question, car égaliser au point d'écoute la voie de grave, permet une sommation convenable à l'endroit ou on écoute.

Je ne sais pas si c'est mieux à l'écoute, mais à la mesure, ça fonctionne, 650Hz chez moi étant peut être une limite haute, mais celui qui raccorde un sub à 150 ou 300Hz à d'autant plus de raison de se poser la question, le sub que j'entends dehors n'est plus du tout le sub que j'entends dans la pièce, à ces fréquences et à ces longueurs d'onde, la salle peut même être considérée comme une charge avant...

C'est le débat :thks:
Dernière édition par indien29 le 08 Sep 2020 15:32, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10116
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Sep 2020 15:28

Toole parle d'EQ mais dans les basses.
Il y a tout un chapitre sur pourquoi il ne le fait pas au dessus.

Apres je ne sais pas dans quelle limites c'est applicable et si il ne faut pas un peu pousser l'EQ
HoberM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1427
Inscription Forum: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 08 Sep 2020 15:52

Concevoir et régler une enceinte acoustique en condition anéchoïque est un approche marketing du siècle passé (de "belles courbes de réponses...)

en-dessous de 100/150 Hz, la pièce compte autant que l'enceinte... au delà, nous avons :
- les défauts (amplitude ET phase) de l'enceinte (champ direct)
- les ajouts des 1es réflexions
- les ajouts de la pièce (champ réverbéré)

En fait si nous voulons être rigoureux, une enceinte se conçoit dans le lieu même ou elle va être exploitée ...

mes 2 cts

Jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4806
Inscription Forum: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77
  • offline

Message » 08 Sep 2020 16:01

Merci Jacques ! :wink:

Un post utile alors, parceque là, l'avis est tranché

La conception peut avoir lieu en champ libre pour définir les valeurs de filtrages et voir leur incidences sur la directivité pour intégrer ça dans un soft de prédiction de conception d'enceinte.

Ensuite, la mise au point avec EQ, HP par HP, après avoir trouvé les bons points de couplages à la mesure (surveillance des décroissances de la réponse modale en fonction de l'excitation provoqué par le déplacement des HP de grave) avec la salle dans les basses fréquences, en fonction du lieu d'écoute.

Mais au dessus de la fréquence de transition de la salle, il n'y a plus grand interet à inclure la réponse de la salle pour définir le filtrage ? (sauf si vilain filtre en peigne, mais oui, il y aura dans ce cas aussi une légère déformation des pentes du filtre) !!

Au dessus de disons, 800Hz, vous feriez aussi l'EQ des autres HP au point d'écoute avant de faire le filtrage de l'enceinte et de valider pentes acoustiques et sommations ?
Dernière édition par indien29 le 08 Sep 2020 16:09, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10116
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Sep 2020 16:38

Bonjour

En fait si nous voulons être rigoureux, une enceinte se conçoit dans le lieu même ou elle va être exploitée ...


Je défends aussi ce point de vu, et c'est ce que j'ai appliqué chez moi sans passer par la case mesures en extérieur.

indien29 s'est permis de venir me faire la morale sur la façon de procéder dans la mise au point et les corrections.
Lorsque je lis son message permettez moi de penser qu'il n'y connais rien.
Je vais faire la réponse qui convient parfaitement aux remarques précédentes dans d'autres sujet, indien29 démerdez vous tout seul !!!
ça ne fait pas avancer le sujet, mais ça fait un bien fou...

Cordialement, Dominique
PETOIN Dominique
 
Messages: 4064
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • online

Message » 08 Sep 2020 16:51

Lol, tonton Domi qui se lâche .
Je croyais qu'Avril tu avais dis plus jamais...
Tu as changé d'avis ? Tu veux pas aller sur melaudia plutôt ?
HoberM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1427
Inscription Forum: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 08 Sep 2020 16:52

Indien29 a écrit:Pour le filtrage, j'ai pris une équivalence de réponse en puissance par une RTA moyenné (MMM micro tournant) sur mon spot d'écoute, 60cm H X 40 V


TMS a écrit:Concevoir et régler une enceinte acoustique en condition anéchoïque est un approche marketing du siècle passé (de "belles courbes de réponses...)

en-dessous de 100/150 Hz, la pièce compte autant que l'enceinte... au delà, nous avons :
- les défauts (amplitude ET phase) de l'enceinte (champ direct)
- les ajouts des 1es réflexions
- les ajouts de la pièce (champ réverbéré)
En fait si nous voulons être rigoureux, une enceinte se conçoit dans le lieu même ou elle va être exploitée ...


PETOIN Dominique a écrit:Je défends aussi ce point de vu, et c'est ce que j'ai appliqué chez moi sans passer par la case mesures en extérieur.


http://petoindominique.fr/php/annule_piece.php
"mesure entre 50 et 100 cm parce qu'il faut oublier la mesure au point d'écoute."

PETOIN Dominique a écrit:Ma méthode ne s'applique que si votre démarche est de faire marcher vos enceintes dans votre pièce d'écoute.
Si vous êtes adepte de la mise au point en extérieur, pour constater ensuite combien ça marche mal dans votre pièce, ne suivez pas mon message.

C'est pour ça qu'on vous aime bien Dominique, c'est toujours rigolo à lire... ça mets de l'animation :D
Dernière édition par indien29 le 08 Sep 2020 18:50, édité 5 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10116
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Sep 2020 17:10

PETOIN Dominique a écrit:Bonjour

En fait si nous voulons être rigoureux, une enceinte se conçoit dans le lieu même ou elle va être exploitée ...


Je défends aussi ce point de vu, et c'est ce que j'ai appliqué chez moi sans passer par la case mesures en extérieur.

indien29 s'est permis de venir me faire la morale sur la façon de procéder dans la mise au point et les corrections.
Lorsque je lis son message permettez moi de penser qu'il n'y connais rien.
Je vais faire la réponse qui convient parfaitement aux remarques précédentes dans d'autres sujet, indien29 démerdez vous tout seul !!!
ça ne fait pas avancer le sujet, mais ça fait un bien fou...

Cordialement, Dominique


Oui ça fait du bien, parce qu'il fait la loi de ce forum avec ses potes (ou soutiens) en proférant pas mal de bêtises en effet. Effectivement, une enceinte bien conçue peut être prévue pour être collé au mur arrière, ou posée à une fourchette de distance de ce mur.
Le percheron
 
Messages: 2826
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 08 Sep 2020 17:17

C'est vrai, on peut mettre son enceinte dans sa salle de bain, la coller contre les murs en restant ignorant des effets, ne pas égaliser, ne rien chercher à comprendre..
Chacun fait ce qu'il veut, personne n'oblige personne à faire ce qu'il faudrait faire, ni même à les comprendre pourquoi.
Maintenant, si on pouvait revenir au sujet ?

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10116
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Sep 2020 19:34

indien29 a écrit:[Faut de la puissance dans le grave pour compenser la perte de notre courbe isosonique, un petit + 12dB.. et là... c'est le top, s'il n'y a pas de vent et qu'il ne pleut pas...

Je ne mets jamais d'EQ dans le grave sur ou ailleurs sur une enceinte parce que je l'écouterai en extérieur, ça n'a pas de sens :o ... Une enceinte qui possède une bonne descente dans le grave, à part la compensation de baffle il n'y a rien à ajouter(rappelles-toi l'écoute que tu as faite chez moi, il n'y avait qu'un boost de +5dB à 50Hz, mais pour compenser le fait que l'enceinte était courte dans le grave ;) ). Sur les autres enceintes que je vais (notamment la Bounty), pas besoin de boost, et pour cause les morceaux sont enregistrés en prenant en compte les courbes isosoniques, ce n'est pas aux concepteurs d'enceinte de les compenser, surtout que c'est variable en SPL et en fréquence ;) .

Je ne parle pas de grandes salles mais de petites salons au autres pièces comme on a chez nous (20 / 30m3, parfois un peu plus, pas joli acoustiquement...)

En fonction du placement et de la dureté des murs, l'enceinte plate retrouve et compense plus ou moins la courbe isosonique, mais avec la réponse modale qui dépends de la position des sources, dans les basses fréquences.. que l'on peut déplacer ou pas...pour exciter de façon différente en un point précis ou se trouve l'auditeur (on devrait d'ailleur séparer les HP de grave pour les placer en fonction de la réponse modale perçue au point d'écoute pour jouer sur les placements et limiter la casse)

En fonction de ça, on a une courbe, très loin de celle que l'on a dehors, c'est la roulette russe en fonction des pièces et des placement, dans 50% des cas, c'est inécoutable, faut le dire... seule solution, pas de basse fréquences, rien sous les 60Hz et c'est réglé et au dessus, c'est à peine mieux...jusque très haut en fréquence, 600, 800 et même plus haut en fonction de la taille de la pièce et du point d'écoute.

Reste l'EQ... et de traiter acoustiquement ce qui est faisable et souhaité / possible.

J'ai écouté la Bounty dans 4 endroits différents et en extérieur, à chaque fois aucun souci pour retrouver ses qualités, le seul nuances qui apparaissent flagrantes sont juste dans les fréquences graves sous 200 Hz, et jamais elle n'est devenu inécoutable, ou même passable, à moins de la mettre dans une salle de bain :siffle: :lol:

L'EQ déforme le son "champ libre" de l'enceinte, mais aussi son filtrage une fois qu'elle est écouté au point d'écoute.

Non le filtrage n'est pas modifié par les EQ globales, tu modifies la réponse de l'enceinte dans sa globalité, mais pas le filtrage à proprement parlé :wink:

C'est pour ça que ça vaut le coup de poser la question, car égaliser au point d'écoute la voie de grave, permet une sommation convenable à l'endroit ou on écoute.

Alors ça tu n'en sais trop rien, car il faut raison garder, car à ta mesure au point d'écoute tu vas te taper les modes, les réflexions et j'en passe, autant de choses qui rendent la phase illisibles, et donc je me demande comment tu gères le délai et sur quel élément pour avoir une phase cohérente au raccord, car cela se trouve tu effectues 1 voir 2 rotations de phase ... :wink: .

Pour moi il faut des mesuers en proximité, voir mieux en extérieur quand on a la place pour déduire la réponse dans le grave et les filtres à appliquer pour avoir une bonne sommation, ensuite on joue avec les délais pour que toutsoit OK, on peut aussi le faire avec du RTA au point d'écoute, mais partir d'une mesure en salle pour trouver tout ça direct, savoir s'il faut un BUT3 ou LR4 pour avoir la bonne courbe cible en excluant les réflexions, les modes et ensuite appliqué le bon délai, me parait foutrement hasardeux :o
Esscobar
 
Messages: 5948
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
Localisation: 86 - Châtellerault
  • online

Message » 08 Sep 2020 19:53

Le problème c'est déja de dire "sous 800hz".

C'est très variable selon les cas, et même dans les pires des cas 800Hz est bien trop élevé.

Perso, oui sur mon sub mono totalement décalé des frontales et raccordé a 55Hz je prendre en compte la salle dans mon filtre, mais je ne le ferais pas a 500Hz, si la salle apporte de fortes réflexions a ces fréquences et une non linéarité de la réponse, une égalisation ciblée pour lisser la réponse "totale" sera plus simple et utile mais ne rattrapera jamais réellement le problème.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 9470
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message