Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions générales sur le DIY Audio : choix des HP, comparaisons des principes : clos vs BR, etc

le fractionnement : comment çà marche.

Message » 25 Jan 2012 16:20

androuski a écrit:Le post a été fingué qq pages plus haut par deux/trois inters conçues pour ça, sans méchanceté sans doute, mais avec la conscience claire chez le facteur que son post avait de bonnes chances de ficher la mouise. C'est dommage.

c'est pas grave androuski : plutôt que de leur rentrer dans le lard, laissons les bavasser.

Je m'en badigeonne le nombril avec le pinceau de l'indifférence, disait Achille Talon ?

allez ! on continue ! :friend:
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Jan 2012 16:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Jan 2012 16:22

frgirard a écrit:le concordia se serait échoué dans la section dyi du forum ? Beaucoup de blabla bon pour la section hifi et rien sur le fractionnement de la membrane. ... /...

Francois :wink:

merci françois.
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 25 Jan 2012 18:05

extrait du site de dp, la il ya pas mal d'info

http://petoindominique.fr/php/directivite.php

Dans la pratique une membrane de haut-parleur ne peut être considérée rigide que lorsqu'elle reproduit des basses fréquences.
Aux fréquences plus élevés la membrane est un subtile compromis entre :

La masse et la quantité de matériaux de la membrane.

La méthode de fabrication de cette membrane qui change, a masse égale, la rigidité.

Les liants utilisés dans la membrane.

La forme de la membrane, le profil exponentiel étant généralement plus rigide.

Les corrugations qui permettent de contrôler le fractionnement.
Elles peuvent être soient simplement plus épaisses d'un cotés, ou creusée proportionnellement sur la face arrière.
Suivant les cas elles font office de ressorts ou de masse, elles créent un chaîne masse ressort dans le sens radial de la membrane permettant un fractionnement contrôlé et progressif de la membrane.
Ceci d'autant plus qu'elles rigidifient la membranes dans le sens axial

La membrane perd son comportement rigide quand la fréquence augmente (diminution de la longueur d'onde), elle se fractionne. On tombe ici dans les théories classiques de la mécanique vibratoire des plaques.

Il n'y a plus alors de mouvement d'ensemble de la membrane. Seule la zone de la membrane proche de la bobine mobile (et plus particulièrement là où la membrane est collée à la bobine mobile) arrive véritablement à suivre les mouvements imposés par le moteur du haut-parleur. Plus exactement, c'est cette zone dont on perd le contrôle en dernier.

Le reste de la membrane vibre de façon d'autant plus incontrôlée que la surface dS considérée est éloignée de la zone centrale du haut-parleur.
Le pourtour de la membrane qui est collé à la suspension périphérique est nettement rigidifié et ne vibre plus à partie d'une certaine fréquence (variable suivant la membrane, la suspension et le collage).
Cette mauvaise coordination d'ensemble se traduit par une aggravation de l'extinction des ondes de cisaillement comme le démontre la théorie du piston rigide.

Les ondes de cisaillements parcourant la membrane dans le sens radial, sont d'autant plus amorties que la membrane est « molle ». L'avantage va ici aux membranes relativement souples, séchées, ou au traitement de surface ou autres.
Ce mécanisme joue d'autant plus que l'on s'éloigne de la zone centrale du haut-parleur (autour de la bobine mobile) et que la longueur d'onde à reproduire est petite (les fréquences augmentent).

Ainsi dans la pratique une membrane au fractionnement progressif et/ou contrôle deviens directive beaucoup plus tard du fait que la surface rayonnante de la membrane est diminuée.

:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 25 Jan 2012 18:36

Bonsoir,

Androuski, disons que j'essaie de répondre aux points cités, si je réponds d'un bloc on aurait peut être du mal à comprendre à qui et à quoi je réponds, d'autres préfèrent quoter intégralement le message et répondre dedans en modifiant la couleur de la police, personnellement je trouve cela plus lourd à la lecture ;) .

Donc si tu as une indication pour faire mieux ;) .

Kro a écrit:Cobrasse un ampli à transistor a également besoin de chauffer pour stabiliser le courant de repos, m'enfin je dis ça je ne suis pas électronicien.

C'est pas faux, mais difficile de généraliser sur le temps de chauffe ou alors c'est plutôt fixe comme durée ?
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 25 Jan 2012 18:53

Cobrasse a écrit:Bonsoir,

Androuski, disons que j'essaie de répondre aux points cités, si je réponds d'un bloc on aurait peut être du mal à comprendre à qui et à quoi je réponds, d'autres préfèrent quoter intégralement le message et répondre dedans en modifiant la couleur de la police, personnellement je trouve cela plus lourd à la lecture ;) .

Donc si tu as une indication pour faire mieux ;) .

Kro a écrit:Cobrasse un ampli à transistor a également besoin de chauffer pour stabiliser le courant de repos, m'enfin je dis ça je ne suis pas électronicien.

C'est pas faux, mais difficile de généraliser sur le temps de chauffe ou alors c'est plutôt fixe comme durée ?


Je comprends, mais quand c'est polémique ça finit toujours par dégénérer. Comme rien de tout cela n'est au fond grave ni sérieux il vaut mieux parfois prendre un peu de distance, avec un peu d'humour/dérision/autodérision... bon j'arrête, je deviens donneur de leçon, c'est pas du tout mon but :ko:
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 20162
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
Localisation: Tu n'as pas envie de le savoir.
  • online

Message » 26 Jan 2012 8:35

dominax a écrit:extrait du site de dp, la il ya pas mal d'info

http://petoindominique.fr/php/directivite.php

Dans la pratique une membrane de haut-parleur ne peut être considérée rigide que lorsqu'elle reproduit des basses fréquences.
Aux fréquences plus élevés la membrane est un subtile compromis entre :

La masse et la quantité de matériaux de la membrane.

La méthode de fabrication de cette membrane qui change, a masse égale, la rigidité.

Les liants utilisés dans la membrane.

La forme de la membrane, le profil exponentiel étant généralement plus rigide.

Les corrugations qui permettent de contrôler le fractionnement.
Elles peuvent être soient simplement plus épaisses d'un cotés, ou creusée proportionnellement sur la face arrière.
Suivant les cas elles font office de ressorts ou de masse, elles créent un chaîne masse ressort dans le sens radial de la membrane permettant un fractionnement contrôlé et progressif de la membrane.
Ceci d'autant plus qu'elles rigidifient la membranes dans le sens axial

La membrane perd son comportement rigide quand la fréquence augmente (diminution de la longueur d'onde), elle se fractionne. On tombe ici dans les théories classiques de la mécanique vibratoire des plaques.

Il n'y a plus alors de mouvement d'ensemble de la membrane. Seule la zone de la membrane proche de la bobine mobile (et plus particulièrement là où la membrane est collée à la bobine mobile) arrive véritablement à suivre les mouvements imposés par le moteur du haut-parleur. Plus exactement, c'est cette zone dont on perd le contrôle en dernier.

Le reste de la membrane vibre de façon d'autant plus incontrôlée que la surface dS considérée est éloignée de la zone centrale du haut-parleur.
Le pourtour de la membrane qui est collé à la suspension périphérique est nettement rigidifié et ne vibre plus à partie d'une certaine fréquence (variable suivant la membrane, la suspension et le collage).
Cette mauvaise coordination d'ensemble se traduit par une aggravation de l'extinction des ondes de cisaillement comme le démontre la théorie du piston rigide.

Les ondes de cisaillements parcourant la membrane dans le sens radial, sont d'autant plus amorties que la membrane est « molle ». L'avantage va ici aux membranes relativement souples, séchées, ou au traitement de surface ou autres.
Ce mécanisme joue d'autant plus que l'on s'éloigne de la zone centrale du haut-parleur (autour de la bobine mobile) et que la longueur d'onde à reproduire est petite (les fréquences augmentent).

Ainsi dans la pratique une membrane au fractionnement progressif et/ou contrôle deviens directive beaucoup plus tard du fait que la surface rayonnante de la membrane est diminuée.

:wink:


merci.

A la lecture de l'article de l'audiophile et de ce qu'il y a ci dessus cela s'applique aussi au tweeter j'imagine.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 26 Jan 2012 21:53

Oui, car c'est le même principe (grosso-modo), mais en plus petit :mdr: .
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 26 Jan 2012 23:55

dominax a écrit: ... /... extrait du site de dp
frgirard a écrit:A la lecture de l'article de l'audiophile et de ce qu'il y a ci dessus cela s'applique aussi au tweeter j'imagine.
Cobrasse a écrit:Oui, car c'est le même principe (grosso-modo), mais en plus petit :mdr: .

peut-on en déduire qu'un tweeter à dôme fractionne au centre ?
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 27 Jan 2012 0:18

baldabiou a écrit:peut-on en déduire qu'un tweeter à dôme fractionne au centre ?

C'est plutôt le contraire, le fractionnement vient généralement de la périphérie, c'est à dire au plus loin de la liaison entre membrane et bobine :wink: .

http://www.loudsoft.com/images/ani02a.gif

Le centre bouge correctement, mais pas le reste de la membrane, plus on monte haut en fréquence plus ce phénomène est important :wink: .
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 27 Jan 2012 0:24

Cobrasse a écrit:
baldabiou a écrit:peut-on en déduire qu'un tweeter à dôme fractionne au centre ?

C'est plutôt le contraire, le fractionnement vient généralement de la périphérie, c'est à dire au plus loin de la liaison entre membrane et bobine :wink: .

http://www.loudsoft.com/images/ani02a.gif

Le centre bouge correctement, mais pas le reste de la membrane, plus on monte haut en fréquence plus ce phénomène est important :wink: .


Donc au centre sur un tweeter, puisque la liaison membrane/bobine est précisément localisée en périphérie ; c'est le débat Hollande Juppé qui t'as déboussolé :ko: ?
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 20162
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
Localisation: Tu n'as pas envie de le savoir.
  • online

Message » 27 Jan 2012 0:36

Ça l'a calmé :lol:
ludovico69
 
Messages: 2012
Inscription: 01 Mai 2009 10:53
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 27 Jan 2012 0:38

ludovico69 a écrit:Ça l'a calmé :lol:

Pas de mauvais esprit !
Je disais ça sans sarcasme. Je suis moi même bouleversé.
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 20162
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
Localisation: Tu n'as pas envie de le savoir.
  • online


Message » 27 Jan 2012 20:38

androuski a écrit:Donc au centre sur un tweeter, puisque la liaison membrane/bobine est précisément localisée en périphérie

Ahh dammned, je pensais que c'était l'inverse :ko: ... Et pour les compression, je ne trouve point de plan en coupe et j'ai le cerveau à la ramasse

; c'est le débat Hollande Juppé qui t'as déboussolé :ko: ?

C'est qui ça :wtf: .

ludovico69 a écrit:Ça l'a calmé :lol:

Il n'y a que Jeanne qui peut me calmer :lol: (attention blague de merde :hehe: ).
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 27 Jan 2012 20:51

Pareil pour les compressions... bobine fixée sur les bords de la membrane. Enfin ça dépend, il y en a qui ont des diaphragme très exotique (faital pro par ex)...
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 20162
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
Localisation: Tu n'as pas envie de le savoir.
  • online


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message