Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions générales sur le DIY Audio : choix des HP, comparaisons des principes : clos vs BR, etc

Self à ruban ou Self à air ?

Message » 27 Mar 2013 8:35

Bonjour

Toutes les selfs engendrent de la distorsion. Les selfs à air sont celles qui en créent le moins. Les selfs à ruban ( à air donc) apportent moins d'effets microphoniques, en raison de leur bobinage. Elles sont en théorie un peu meilleures que les bobines en fils.
Toutes les selfs ont une Rdc, qui absorbent l'énergie par effet joule, et qui accessoirement modifient la valeur de Qts du HP ( il faut en tenir compte dans les simul de BR par exemple). Cette valeur de Rdc est proportionnelle à la longueur du fil de bobine et inversement a son diamètre. Donc elle augmente avec L. les selfs à air sont celles ayant les valeurs de Rdc les plus élevées, à L et diam équivalent.
Il s'agit donc de trouver un compromis entre distorsion, Rdc et le porte monnaie.
L'idéal étant une self à air parfaite avec une Rdc nulle. :hehe:
Un multimètre standard ne pourra pas mesurer avec suffisamment de précision la valeur ohmique d'une bobine.

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Mar 2013 8:35

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Mar 2013 9:53

Parfaitement, c'est pas pour rien si dans les logiciel de simu on rentre la rdc de la bobine et que la courbe change en fonction de celle-ci.
Les Selfs à air c'est bien, mais pour une grosse self série d'un boomer à moins de mettre une type mundorf L200 au minimum, je vois pas bien l’intérêt de mettre autre chose qu'une bonne ferrite fil vernis qui aura la même rdc (de qualité quand même...)
Sagem
 
Messages: 13826
Inscription: 29 Nov 2007 10:55
Localisation: lyon
  • offline

Message » 27 Mar 2013 10:23

fiscal a écrit:Bonjour

Toutes les selfs engendrent de la distorsion. Les selfs à air sont celles qui en créent le moins. Les selfs à ruban ( à air donc) apportent moins d'effets microphoniques, en raison de leur bobinage. Elles sont en théorie un peu meilleures que les bobines en fils.
Toutes les selfs ont une Rdc, qui absorbent l'énergie par effet joule, et qui accessoirement modifient la valeur de Qts du HP ( il faut en tenir compte dans les simul de BR par exemple). Cette valeur de Rdc est proportionnelle à la longueur du fil de bobine et inversement a son diamètre. Donc elle augmente avec L. les selfs à air sont celles ayant les valeurs de Rdc les plus élevées, à L et diam équivalent.
Il s'agit donc de trouver un compromis entre distorsion, Rdc et le porte monnaie.
L'idéal étant une self à air parfaite avec une Rdc nulle. :hehe:
Un multimètre standard ne pourra pas mesurer avec suffisamment de précision la valeur ohmique d'une bobine.

Bonjour,
On peut faire des selfs à ruban ou en fil, qu'elles soient à air ou qu'elles aient un noyau magnétique. Toutes les combinaisons existent avec chacune ses avantages et ses inconvénients.
Les selfs à air ont des résistances élevées , aussi bien en fil qu'en ruban. De plus, elle rayonnent beaucoup et ont tendance à se coupler (magnétiquement) avec les autres selfs et toutes les pièces conductrices du voisinage, ce qui peut créer quelques surprises.
Si on veut réduire la résistance, il faut passer avec des selfs à noyau droit (ferrite ou fer) mais le problème de rayonnement subsiste.
Pour régler ce problème, il faut passer à des circuits magnétiques fermés (là aussi, fer ou ferrite, selon la fréquence)
A noter que les selfs à noyau magnétique ne créent pas de distorsion particulière quand elles sont correctement dimensionnées.
(si elles ne le sont pas, ce peut être une vraie cata !)
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4608
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 27 Mar 2013 10:45

Robert64 a écrit:
fiscal a écrit:Bonjour

Toutes les selfs engendrent de la distorsion. Les selfs à air sont celles qui en créent le moins. Les selfs à ruban ( à air donc) apportent moins d'effets microphoniques, en raison de leur bobinage. Elles sont en théorie un peu meilleures que les bobines en fils.
Toutes les selfs ont une Rdc, qui absorbent l'énergie par effet joule, et qui accessoirement modifient la valeur de Qts du HP ( il faut en tenir compte dans les simul de BR par exemple). Cette valeur de Rdc est proportionnelle à la longueur du fil de bobine et inversement a son diamètre. Donc elle augmente avec L. les selfs à air sont celles ayant les valeurs de Rdc les plus élevées, à L et diam équivalent.
Il s'agit donc de trouver un compromis entre distorsion, Rdc et le porte monnaie.
L'idéal étant une self à air parfaite avec une Rdc nulle. :hehe:
Un multimètre standard ne pourra pas mesurer avec suffisamment de précision la valeur ohmique d'une bobine.

Bonjour,
On peut faire des selfs à ruban ou en fil, qu'elles soient à air ou qu'elles aient un noyau magnétique. Toutes les combinaisons existent avec chacune ses avantages et ses inconvénients.
Les selfs à air ont des résistances élevées , aussi bien en fil qu'en ruban. De plus, elle rayonnent beaucoup et ont tendance à se coupler (magnétiquement) avec les autres selfs et toutes les pièces conductrices du voisinage, ce qui peut créer quelques surprises.
Si on veut réduire la résistance, il faut passer avec des selfs à noyau droit (ferrite ou fer) mais le problème de rayonnement subsiste.
Pour régler ce problème, il faut passer à des circuits magnétiques fermés (là aussi, fer ou ferrite, selon la fréquence)
A noter que les selfs à noyau magnétique ne créent pas de distorsion particulière quand elles sont correctement dimensionnées.
(si elles ne le sont pas, ce peut être une vraie cata !)
A+

Nous sommes donc bien d'accord. Je pense cependant que les bobines sur ferrites apportent une distorsion supplémentaire par effet d'hystéresis plus marqué.

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 27 Mar 2013 11:33

fiscal a écrit:....
Je pense cependant que les bobines sur ferrites apportent une distorsion supplémentaire par effet d'hystéresis plus marqué.

Pas si elles sont correctement dimensionnées. C'est assez facile à vérifier:
De toutes manières, le dimensionnement de ces selfs imposera la présence d'un entrefer.
Or, dès que tu as un entrefer, la perméabilité équivalente du circuit magnétique tend vers une valeur qui est le rapport (longueur de la ligne magnétique moyenne)/(longueur de l'entrefer) et est indépendante de la valeur de la perméabilité du matériau (donc de ses variations)
Et a contrario, une self à air, s'il y a dans son voisinage une pièce de ferraille (culasse de HP, par ex. ou une autre self), peut se retrouver avec une non linéarité non négligeable.
Donc rien n'est jamais blanc ou noir: il faut vérifier au cas par cas.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4608
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 27 Mar 2013 12:49

Ok, je suis bien d'accord sur les "nuances de gris".

Quels sont les critères d'un bon dimensionnement d'une bobine sur ferrite (ou autre matériaux)? Comment distinguer une bobine "bien dimensionnée", d'une autre?

Merci

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 27 Mar 2013 13:22

fiscal a écrit:Ok, je suis bien d'accord sur les "nuances de gris".

Quels sont les critères d'un bon dimensionnement d'une bobine sur ferrite (ou autre matériaux)? Comment distinguer une bobine "bien dimensionnée", d'une autre?

Merci

Pas très facile de te répondre, le mieux est de faire des mesures. Un bon critère serait la variation de la valeur de la self en fonction du courant, à l'intérieur de la plage nominale.
Il faudrait que la valeur de la self varie peu (qques %) quand le courant passe de 0 au max. Je sais, ce n'est pas très facile à mesurer, mais avec un peu d'astuce... A moins que le constructeur ne donne ce renseignement (s'il est sérieux, il devrait)
Perso, ce genre de self, je les réalise moi même, alors je prend ce critère comme base de dimensionnement.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4608
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 27 Mar 2013 17:32

Tiens en parlant de microhponie.

Je suis sur un forum de Lutherie où l'on créés aussi des micros (on essai avec plus ou moins de succès).
Les micros guitare sont bobinés avec du fil très fin (42 à 46 AWG) et avec de la grande longueur (entre 500 et 1000m de fil par bobine).
Pour éviter les soucis de microphonie, les micros sont "waxpotés" c'est à dire qu'ils sont immergés dans un mélange de cire d'abeille et de paraffine afin de "bloquer" les fils entre eux, de les immobiliser, ce qui implique une réduction drastique, voir une annulation, des problèmes microphoniques.

Je me disais qu'il serait tout à fait possible de faire la même chose avec nos petites self à fil rond, mais je ne sais pas si les grosses self à fort diamètre sont vraiment sensible à la vibration, et que ce soit suffisant pour que ce soit audible ... sans parlé de la température ... bon une self ne chauffera pas jusqu'à 70°C tout de même ...

Dagda

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 8665
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • online

Message » 27 Mar 2013 17:35

Dagda a écrit:Tiens en parlant de microhponie.

Je suis sur un forum de Lutherie où l'on créés aussi des micros (on essai avec plus ou moins de succès).
Les micros guitare sont bobinés avec du fil très fin (42 à 46 AWG) et avec de la grande longueur (entre 500 et 1000m de fil par bobine).
Pour éviter les soucis de microphonie, les micros sont "waxpotés" c'est à dire qu'ils sont immergés dans un mélange de cire d'abeille et de paraffine afin de "bloquer" les fils entre eux, de les immobiliser, ce qui implique une réduction drastique, voir une annulation, des problèmes microphoniques.

Je me disais qu'il serait tout à fait possible de faire la même chose avec nos petites self à fil rond, mais je ne sais pas si les grosses self à fort diamètre sont vraiment sensible à la vibration, et que ce soit suffisant pour que ce soit audible ... sans parlé de la température ... bon une self ne chauffera pas jusqu'à 70°C tout de même ...

Dagda


Oui, il y a des selfs "cirés" comme les Jentzen a ruban.

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6509
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 27 Mar 2013 17:36

Les fils des selfs sont vernis, ca doit jouer le même rôle je présume. De plus les jentsen air sont collées et tiennent bobinées sans scotch (pas comme les mundorf)
~Sypher~
 
Messages: 5809
Inscription: 26 Nov 2007 10:36
  • offline

Message » 27 Mar 2013 18:06

L'émail des fils permet d'isoler électriquement les différentes spires entre elles.
Si on veut éviter que ça ne bouge, on peut toujours imprégner la self au trempé avec une résine époxy, genre Araldite. (bien que je ne croie pas beaucoup à une hypothétique microphonicité)
Il faut tout de même faire attention avec les produits d'imprégnation qui sont en général de mauvais conducteurs thermiques. Donc il est prudent de prendre de la marge vis à vis du courant max.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4608
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 27 Mar 2013 19:20

Robert64 a écrit:Il faut tout de même faire attention avec les produits d'imprégnation qui sont en général de mauvais conducteurs thermiques. Donc il est prudent de prendre de la marge vis à vis du courant max.

Sans compter la toxicité de certaines "colles", parfois il est impératif d'user de gants, de hôte aspirante, de masque et/ou de lunettes lors de l'application ;) . Et rester "prudent" quand cela est sec !
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 27 Mar 2013 20:30

Question de néophytes : pour éviter les vibrations avons nous intérêt à placer les filtres à l'extérieur de L'enceinte ?

Envoyé depuis mon GT-N7100 avec Tapatalk
Fabio
 
Messages: 1794
Inscription: 02 Jan 2001 2:00
Localisation: Sophia-Antipolis, France

Message » 27 Mar 2013 22:50

Fabio a écrit:Question de néophytes : pour éviter les vibrations avons nous intérêt à placer les filtres à l'extérieur de L'enceinte ?

Envoyé depuis mon GT-N7100 avec Tapatalk


Désolé d'avoir pollué ton post :oops:

De quelle vibration veux-tu parler?
Il n'y a pas de paramètres techniques permettant de définir l'un ou l'autre. De sorte qu'il reste les critères pratiques et esthétiques: à l'intérieur c'est mieux...

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 27 Mar 2013 22:59

Fabio a écrit:Question de néophytes : pour éviter les vibrations avons nous intérêt à placer les filtres à l'extérieur de L'enceinte ?

Envoyé depuis mon GT-N7100 avec Tapatalk


plutot les vibrations liés au courant electrique dans les selfs : donc que ce soit dehors ou dedans ...

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6509
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message